logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Ostéopathie en Danger !!!

Aller en bas • 66 réponses • 4 pages • 1 2 3 4
jbab le babouin
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 21/05/2005
Posté le 06/01/2007 à 20:38 notnew
Bonjour à tous,
Avant tout je voudrais un peu recentrer les débats.
Il faut repréciser qu'il n'est pas du tout question ici de faire le procès de l'ostéopathie qui est, bien sur, tout à fait efficace(quand elle bien enseignée). Le débat est censer tourner autour de la FORMATION d'ostéo.

Sous couvert de ne parler que du cranial et du viscéral qui restera enseigné dans tout les cas dans les écoles d'ostéo, personne ne parle des problèmes démographiques et sociaux.

Le principal reproche des nini au pré-requis paramédical est que l'efficacité des ostéo non exclusifs sera remise en cause.
Je voudrais moi même étudier l'ostéo après mon diplome de kiné. et avec 2 à 3 ans à temps plein en plus(ce qui fait 6 à 7 en tout) ou 6 ans à temps partiel, je pense que j'estimerai pouvoir être tout à fait efficace et compétant.

En plus un tel système résoudrai le problème financier qui se pose pour certains étudiants: avec le diplome de MK ils pourront travailler pour payer les études d'ostéo.
La question de la régulation démographique sera aussi naturellement résolue car la sélection se fera au début des cursus.

Autrement PB, arrête un peu de nous sortir ta science pour montrer à tous que les ostéos exclusifs sont légitimes,car la n'est pas du tout la question.
Tous les praticiens démontrant leurs compétences devant un jury seront évidemment reconnus. Cela veut dire que les bons ostéos exclusifs n'ont pas de souci à se faire. Ce ne sont que les charlatans qui sont en danger.
_____
sien parmi les siens, étranger parmi les étrangers


Top
jbab le babouin
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 21/05/2005
Posté le 06/01/2007 à 20:54 notnew
Quand aux attaques personnelles, PB, je te répondrai qu'il est évident que j'ai fait un lapsus en voulant parler d'une paraplégie.
Les exemples donnés se voulaient choquant pour alarmer aussi un peu les gens sur les dérives d'écoles de pseudo-ostéos qui se sont montés depuis 2002. Et ceci au meme titre que vous nous avez alarmés sur les pseudo-formations qu'on dispense au kinés et au médecin qu'il faut évidemment éradiquer.

je suis un humble étudiant en K2, j'ai encore un certain nombre d'année d'études à faire avant de pouvoir prétendre pouvoir être pleinement efficace et pouvoir débattre techniquement avec nimporte qui. Mais la n'est pas le sujet: on parle de la réforme du système de santé!!
Alors sort moi une vrai réflexion poussée sur le système de santé français et on va voir si tu sais de quoi tu parles.
_____
sien parmi les siens, étranger parmi les étrangers


Top
PB
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 28/12/2006
Posté le 08/01/2007 à 11:05 notnew
Et après tout ce discours, je suppose que tu te définis comme ...... libéral smilies
Tu ne peux justifier d'une pratique d'ostéo par la kyné, pas plus que le fait d'être médecin est indispensable pour exercer l'ostéo...... à partir du moment ou les ostéo définissent leur champs d'action, bien évidement.
Qui, d'après toi, donne les cours de sémio dans les écoles!!!!! (probablement pas toutes malheureusement), par ailleurs certaines écoles attendent la publication des décrèts pour permettre à leur étudients de faie un complément de formation (plusieurs mois et dans des services de renom) à leur étudients dans certains services hospitaliers!!!(à mettre peut-être au passé aux vues de la nouvelle orientation des décrèts qui doivent te rassurer). C'est tout de même fort de reprocher aux gens de ne pas faire ce que par ailleurs on leur interdit!!!! Et puis tous les étudients font des stages en cabinets.
Ces décrèts, s'ils sortent sous cette forme, sont une occasion loupée de créer une véritable école de thérapie manuelle française. Il y a des écoles de qualité, qui après comparaison avec ce qui se publie chez les ostéo ou les chiro (je parles des ostéo ou des chiro sérieux qui publient dans des revues sérieuses aux USA, en NZ, en australie etc..., pas des "philosophes holystiques français" smilies) n'ont pas à rougir et peuvent faire référence au niveau mondial actuellement (enfin, j'en connais une)smilies.
Qu'imagines-tu, que toutes les écoles ne fabriquent que des cracoteurs stupides dont la seule "science" se résume à la "philosophie ostéopathesque des lésions primaires et secondaires", cette même "philo" que tu risque d'apprendre si tu te trompe d'école en "faisant ostéo".
Je crois que tu résume l'ostéopathie à des techniques qui nécessitent quelques petites connaissances supplémentaires à la kyné pour exercer. Tu te trompe (enfin, celà dépend de "l'école" que tu choisiras smilies).
5 ans d'études en cycle long sont un minimum car les débouchés des concepts qui découlent de l'ostéopathie, telle que conçue actuellement débouchent sur des domaines dont tu n'as pas idée et qui débouchent sur des transferts de technologie, aussi bien dans le domaine de l'ergonomie que dans le domaine des examen médicaux (IRM par exemple). Réduire l'ostéopathie à 2000 heures de cours, c'est la tuer et c'est se priver d'immenses domaines de recherche. Pour te donner le niveau actuel sur lequel débouche l'ostéopathie, voici les abstract d'une revue, certe confidentielle, qui donne une idée du niveau de l'enseignement qu'atteind au moins une école d'ostéo et j'espère d'autre....... moi à t place j'abandonnerais mes études de kiné pour m'insrire dans cette école smiliessmilies
http://france.elsevier.com/html/index.cfm?act=somone
PB
Top
PB
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 28/12/2006
Posté le 08/01/2007 à 11:26 notnew
Désolé, le lien ne fonctionne pas comme prévu:
Dans la page Elsevier, dans RECHERCHE, taper ITBM.
Choisir la 2eme revue: ITBM-RBM, Recherche et Ingéniérie Biomédicale.
Sur la page d'accueuil ITBM, choisir le menu SOMMAIRES.
Dans la page d'accueuil dérouler le menu autres sommaire et choisir: 2006 - Volume 27 - N° 3.
Ces articles donne le niveau atteind par au moins une école d'Ostéopathie, sachant que le reste est à l'avenant. Ces gens qui publient sont ostéo et/ou enseignants en ostéo.
On est loin de la philosophie cache misère intellectuelle des lésions primaires, des lésions secondaires et autres phénomènes lésionnels.....
Bref c'est comme si tu voulais réduire la kiné à faire maigrir les petites grosses, et pourtant, combien de kiné le fond pour arrondir les fins de mois. Et bien l'ostéo n'est pas une outil supplémentaire comme le caché de Doliprane ou les poulies de rééducation: c'est une profession à part entière, sauf à vouloir la récupérer ....pour arrondir les fins de mois, comme l'amaigrissement des petites grosses (ne m'en veuillez pas les petites grosses du forum, car je vous aimes bien quant même et car au moins généralement vous êtes marrantes et ce n'est pas la peine de saisir la HALDE pour autant smilies)
PB
Top
PB
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 28/12/2006
Posté le 08/01/2007 à 16:14 notnew
http://france.elsevier.com/html/index.cfm?act=sommaires&code=...
Ou passer diretement dans "sommaire" en haut à gauche, faire défiler le contenu et choisir la 2eme revue.
PB
Top
A-tes-souhaits
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 22/09/2006
Posté le 03/03/2007 à 23:55 notnew
Moi ce que je trouve dommage c'est que bcp de gens qui se dirigent vers l'ostéopathie y vont, non pas par vocation, mais car ils ont loupé leurs 2 années de médecine et que papa-maman sont derrière avec le porte-feuille...(je ne généralise pas, simple constatation...). Et la plupart des gens que je connais qui y sont allé après une P1 avait eu de mauvais résultats au concours. Je pense que le concours d'entrée est très (trop)accessible, normal quand on sait qu'une année d'ostéo coute 5000euros, autant faire rentrer le maximum de gens possible pour s'en mettre pleins les poches^^
Une selection post-bac me semble aussi trop précoce. Une ostéopathe m'a elle même dit qu'il fallait avoir une certaine maturité et une certaine expérience de la relation de sois avt d'entrée en ecole d'ostéo, d'où l'interêt de faire une formation d'infirmier, de kiné avant.
De plus, ce qui est déplorable c'est que des gens qui sont interessés par cette pratique ne peuvent se payer l'école faute de moyens financiers...
Alors si vous voulez commencer par réformer qqchose, faites un concours qui sélectionne les gens réellement passionnés et trouvez un moyen de faire des écoles plus accessibles financièrement! stop la selection par le compte en banque!
Top
Thanos
Désagrégé de médecine

Messages : 285
Enregistré : 26/04/2006
Posté le 04/03/2007 à 22:16 notnew
Je suis assez d'accord pour dénoncer le prix exhorbitant de ces études qui sert de sélection.

Je généralise l'idiotie des concours à beaucoup d'autres métiers (sélection sur le par coeur et la capacité à le restitué vite).

Par contre pour ce qui est de s'en mettre plein les poches, je ne suis pas convaincu... Les ostéos pur et durs (sans être kiné ou médecin) n'ont pas nécessairement la partie facile. En effet, ils n'ont pas le passage d'une patientèle dans leur cabinet. Il faut se faire un nom, une réputation, cela peut prendre du temps.


Sur le fond, vouloir éliminer les manip cervicales et craniennes est d'une rare imbécilité et pondu par des gens qui n'y connaissent rien. Le corps est une globalité, et on a fréquement besoin d'aller bosser des zones à distances. Interdire ces zones ne peut conduire qu'à un retour au travail en raccourci ("crac ma poule" sur la zone concernée et roulez jeunesse !). C'est réduire énormément le soin. Dommage...

Top
DrKenny
Chef de pique-nique

Messages : 169
Enregistré : 21/05/2004
Posté le 11/03/2007 à 10:37 notnew
bon, qu'il y ait des écoles d'ostéo, je veux bien ... mais je ne comprends toujours pas pourquoi ces étudiants refusent que les médecins et kiné puissent faire une formation supplémentaire pour devenir ostéo.
Les kiné ont tout de même une base de manip dans leur formation et des bases théoriques.
Les médecins ont toutes les bases théoriques ( physio, sémio, anat ) et ont l'avantage de savoir apprendre très rapidement et intensément ( on est formaté pour apprendre n'importe quoi très rapidement et efficacement ).
Donc à part vouloir se garder le gateau pour soit, je ne vois pas ce qui empécherait les kinés et les médecins de se spécialiser en ostéo ... Merci de m'éclairer.

PS : je suis actuellement en rééducation fonctionnelle et j'ai discuté de la manip rachidiennne par un ostéo ... il m'a répondu que c'était de la pure folie mais qu'au moins, ça lui ramenait du boulot.

[Edité le 11/03/07 par DrKenny]
_____
Il ne faut pas croire que l'on est le meilleur mais savoir que l'on est le meilleur


Top
marcas
Désagrégée de médecine

Messages : 263
Enregistré : 03/03/2007
Posté le 11/03/2007 à 16:30 notnew
(ne m'en veuillez pas les petites grosses du forum, car je vous aimes bien quant même et car au moins généralement vous êtes marrantes et ce n'est pas la peine de saisir la HALDE pour autant smilies)
PB
!!! je suis ébahie! je pensais vraiment pas qu'il existait des gens qui sont réellement capable de dire ce genre de truc sans tomber raide morts!! un conseil : si jamais tu te retrouve en face d'une "petite grosse" comme tu dis, ne crois surtout pas que c'est une bonne idée de lui servir ce genre de commentaire smilies
ah oui j'oubliais : il me semble bien que "étudiant" s'écrit avec un beau "a" smilies
Top
Thanos
Désagrégé de médecine

Messages : 285
Enregistré : 26/04/2006
Posté le 12/03/2007 à 17:36 notnew


Les médecins ont toutes les bases théoriques ( physio, sémio, anat ) et ont l'avantage de savoir apprendre très rapidement et intensément ( on est formaté pour apprendre n'importe quoi très rapidement et efficacement ).
[Edité le 11/03/07 par DrKenny]




Il y a forcément une histoire de gateau.

Un bon ostéo est celui qui sent bien, et pour cela tu peux savoir apprendre des cours très vite cela ne t'aidera pas...

Top
kyok
Externus-minus

Messages : 34
Enregistré : 21/07/2005
Posté le 12/03/2007 à 18:07 notnew
Je crois que le problème n'est pas là, tu parles de "sentir bien", qu'est-ce que cela veut dire?
L'ostéopathie, au même titre que n'importe quelle discipline thérapeutique réclame un diagnostic médical. Tout est dit dans médical.
Je suis kiné, ai fais une formation ostéopathique et je suis actuellement en fac de médecine (fin de 2ème année) justement parce-que beaucoup de gens "pensaient soigner" en sentant quelque chose et je trouvais cela intolérable.
La médecine s'apprend à l'hopital et non pas dans les livres où dans des cours de sémiologie aussi bien soient-ils.
Je ne dis pas que seuls les médecins sont habilités à pratiquer une thérapeutique manuelle mais le diagnostic doit leur être réservé, c'est juste une question d'expérience, et pour avoir vu les différentes approches, il n'y a aucun doute là dessus.
Que certains pensent le contraire, c'est très bien, on peut toujours se cacher derrière 6 années de pseudo-médecine et se congratuler entre pseudo-médecins, prenant au passage les patients déçus de l'allopathie comme référence (et je veux bien croire à certains faux-pas de la médecine).
Je crois vraiment, vu le nombre de personnes que j'ai rencontré, que tout sentiment de diagnostiqueur à tout va vient d'une frustration profonde...
L'ostéopathie est efficace, est limitée et ne doit pas être une thérapeutique extrêmiste faite par des gens en dehors d'un système régulé.
En france, l'art de diagnostiquer est médical, non pas pour réveiller le sentiment de supériorité enfoui au coeur des médecins mais simplement parce-qu'ils l'ont appris sur des vrais malades. N'en déplaise à certains...
Top
Thanos
Désagrégé de médecine

Messages : 285
Enregistré : 26/04/2006
Posté le 12/03/2007 à 19:37 notnew
Je reformule:

Ce que tu apprends est au service de ce que tu sents.

Je suis aussi kiné et je fais aussi de l'ostéo. Les écoles sont diverses et variées dans leur approche.


Il est bien évident que toute technique a une limite (je ne crois pas avoir prétendu le contraire...).


Mais si tu as des gants de boxe à la place des mains, tu peux apprendre ce que tu veux comme théorie, tu seras à coté de la plaque.

Top
kyok
Externus-minus

Messages : 34
Enregistré : 21/07/2005
Posté le 13/03/2007 à 12:09 notnew
Je suis d'accord.Ce que je voulais dire (peut-être de façon brutale, mais ça n'a rien de dirigé contre toi) c'est que je n'arrive pas à comprendre l'emergence de ces nouveaux thérapeutes qui veulent absolument une reconnaissance de 1ère intention, veulent diagnostiquer (encore une fois sans en avoir les réelles capacités), traiter, diriger le patient, enseigner et ce au sein d'une hétérogéneité des connaissances. Je ne suis pas opposé, bien entendu, à une pratique ostéopathique pour les non-médecins et je suis opposé à une pratique manuelle pour les médecins formés à la va-vite mais je persiste à dire que tout diagnostic doit être fait par une personne ayant étudié cet art auprés des malades, et en l'occurence, il n'existe pas, que je sache, une formation hospitalière pour les ostéopathes non médecins...Ensuite le fait de normaliser, de quelque manière que se soit, réclame effectivement un ressenti palpatoire et doit être réalisé par des personnes compétentes, entrainées et formées, pas forcément médecins, pas forcément kinés...
Top
kitty_87
Jeune Bizute

Messages : 4
Enregistré : 24/01/2006
Posté le 31/03/2007 à 22:24 notnew
les décrets sont passés ce mardi....smilies
Top
Thanos
Désagrégé de médecine

Messages : 285
Enregistré : 26/04/2006
Posté le 03/04/2007 à 14:47 notnew
L'ostéo va devenir un donc du raccourci avec du "crac ma poule" en veux tu, en voila...
Je pense que les ostéos installés vont continuer à pratiquer comme ils le font à l'heure actuelle...

Dommage de réduire le champ d'action des ostéos... Un avillissement de la profession en perspective ...

Top
klaktonclown1
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 209
Enregistré : 31/07/2005
Posté le 04/04/2007 à 21:48 notnew
Sur cette question... Suis un peu partagée.
Un truc qui me dérange : un osthéo par chez moi a conseillé à une jeune femme de 19 ans, qui aurait des symptomes d'hypothyroïdie (mais rien de spécifique, fatigue et frilosité... Ac TSH et écho normale...) de prendre une pilule moins dosée. résultat elle se retrouve avec une pilule micro-dosée,pas forcément adaptée à son âge.
Enfin il y'en a toujours qui outrepassent leur fonction.
_____
"Un fou n'est-il pas une minorité réduite à un seul homme ?"
G. Orwell

Top
ptitscarabé
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 75
Enregistré : 13/04/2006
Posté le 30/04/2007 à 18:17 notnew
Cet "ostéo" dépasse ses fonctions selon moi;(rapport à ce que dit klaktonclown1).Respecter les autres professionnels, c'est avant tout savoir rester à sa place...à condition que ces professionnels (entendu différents qu'ostéopathes)soient suffisamment ouverts et viennent voir ce qui se passent dans les écoles dites "sérieuses" où sont formés les ostéopathes.

Top
Thanos
Désagrégé de médecine

Messages : 285
Enregistré : 26/04/2006
Posté le 04/05/2009 à 13:56 notnew
A quoi reconnais tu une école sérieuse ?

smilies
Top
Osteo75
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 04/05/2009
Posté le 04/05/2009 à 15:08 notnew
Bonjour,
je suis anciennemant lilou94 mais j'ai dû me réinscrire sur ce forum donc changement de pseudo.
Pour répondre à ta question des écoles sérieuses, maintenant que l'ostéopathie a été reconnue, les écoles qui étaient en place ont dû remplir un long dossier et faire leurs preuves auprès d'une commission d'agrémentation du ministère. Une fois les dossiers remplis, les écoles ont été soit "agréees" ou pas. Donc à ce jour, les écoles agréees remplissent les conditions stipulées par l'état et SURTOUT ton diplôme au sortir d'une école agréee est ensuite reconnu par l'état, le ministère de la santé et à la DDRASS. Si tu as d'autres questions...

Pour info aussi, cet agrément dure je crois que 2 ans et là il va falloir bientôt repasser en commission et je pense qu'au 2ème coup, certaines écoles ne vont peut être par perdurer...Je te conseille les écoles qui proposent 5 à 6 ans d'études comme avant en tout cas et d'après moi sur l'Ile de France en enseignement à temps plein, il existe moins de entre 5 et 8 écoles vraiment sérieuses...

A bientôt et j'espère avoir répondu à ta questions
_____
Ostéopathe exclusive et fière de l'être!
Top
Osteo75
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 04/05/2009
Posté le 04/05/2009 à 15:12 notnew
Je rappelle aussi au passage que les enseignants en école d'Ostéopathie sont en général Ostéopathes pour les matières ostéopathiques (mais la plupart ayant de la bouteille, ils sont issus en général de la kinésithérapie mais n'exercent plus en tant que tel par choix car avant pas de formation d'ostéo à temps plein...). Et pour les matières médicales, paramédicales, ce sont des enseignants psychologues, pédiatres, médecins......et d'autres donc je pense que nous ne faisons pas à leur actuelle notre petite formation dans notre coin sans s'entourer de personnes de qualité!;-)
_____
Ostéopathe exclusive et fière de l'être!
Top
Aller en haut • 66 réponses • 4 pages • 1 2 3 4
livreslivrescontactspublicationstwitter