logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Installation libre, plus pour longtemps ?

Aller en bas • 32 réponses • 2 pages • 1 2
Zrugueuse
Interne

Messages : 133
Enregistré : 19/09/2006
Posté le 23/01/2010 à 14:29 notnew
La FNEK propose un étalement de nos études sur 3 ans et demi et ensuite un stage final de 6 mois pour au cours duquel on réaliserait notre mémoire. (si j'ai bien compris) + la L1 santé ça fera 5 ans.
Les profs ont listé les compétences qu'on a acquises dans l'école, et le niveau M2 n'est pas choquant par rapport à notre diplôme. D'ailleurs ils sont en train de nous ouvrir des portes pour pouvoir suivre d'autres masters avec les facs avec lesquelles ils sont rattachés.
Si tu veux en savoir + va voir notre délégué FNEK, elle a l'air à fond dedans.
En tout cas la FNEK a l'air assez active.
Top
Syane
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 157
Enregistré : 31/05/2007
Posté le 24/01/2010 à 10:47 notnew
C'est Julie, non ?
La jolie brune typée ?
_____
" L'incandescence d'une nuit à rêver fait miroiter les plus belles chimères " K.C.
http://kine-en-force.over-blog.fr/
Top
Syane
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 157
Enregistré : 31/05/2007
Posté le 24/01/2010 à 10:48 notnew
... C'est dommage si ca se passe que nous nous ne soyons pas plus jeunes pour en profiter...
_____
" L'incandescence d'une nuit à rêver fait miroiter les plus belles chimères " K.C.
http://kine-en-force.over-blog.fr/
Top
Zrugueuse
Interne

Messages : 133
Enregistré : 19/09/2006
Posté le 24/01/2010 à 15:01 notnew
il y a Virginie l'ergo aussi!
Elle est dans ta promo ^^
Top
Syane
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 157
Enregistré : 31/05/2007
Posté le 24/01/2010 à 19:22 notnew
Ah ? Je savais pas...

* t'en sais des choses^^ *
_____
" L'incandescence d'une nuit à rêver fait miroiter les plus belles chimères " K.C.
http://kine-en-force.over-blog.fr/
Top
Thanos
Désagrégé de médecine

Messages : 285
Enregistré : 26/04/2006
Posté le 25/01/2010 à 16:55 notnew
Syane,

Je ne sais pas ce qu'il en esy actuellement. Ces réformes vont et viennent jusqu'à ce que les résistances s'usent.

Ton argument de contre partie me parait contradictoire, car tu dis toi même dans ton post que l'argent n'est pas un argument.

Celui de la diversité des pathologies me laisse songeur... J'ai fait plusieurs assistanats et des remplas en zone rurale, la variété de patho reste sensiblement la même. Les gens viennent de plus loin pour te voir, et il y a moins de confrères ce qui ramène le nombre de patient par kiné à un niveau équivalent (voir plus important) qu'en ville.

Alors, oui c'est pénible de perdre cette liberté d'installation, mais si on veut que l'accès aux soins soit bien réparti, il faudra en passer par là d'une manière ou d'une autre.
Et surtout arrêtons de donner des mauvais arguments sontre cette réforme, ça perd en crédibilité. Avouons simplement que le monde rural et aller s'enterrer dans le trou du cul de la France, c'est pas notre truc.
Top
Syane
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 157
Enregistré : 31/05/2007
Posté le 26/01/2010 à 23:35 notnew
Ton argument de contre partie me parait contradictoire, car tu dis toi même dans ton post que l'argent n'est pas un argument.

... disons que 1/ je ne fais pas kiné pour le fric. Sinon je serai dans une autre formation à l'heure actuelle.
2/ j'aimerai être reconnu à au moins bac +3 parce que au total j'aurai trimé plus de 4 ans et que je ne suis pas la seule à me sentir laisée et dévalorisée à ce sujet.
3 / j'adore le monde rural et si je peux y faire ma vie, je le ferai.
4/ s'installer en tant que libéral dans des zones désertiques en kiné me parait être une bonne chose à plusieurs mais sinon un pari un peu risquée ( apparemment, ce n'est pas le cas, puisque tu l'as expérimenté en assistanat )
5/ quand à ce que je " réclamais " - mes opinions ne regardent que moa - en contreparti... C'est seulement, que j'estime que quitte à s'enterrer autant avoir des avantages.
Parce que y a une différence entre s'enterrer par choix ( ce qui me plairait ) que parce que j'y suis forcée ( là, je ferai la gueule, et je préfère militer contre... )
Je détesterai qu'on me force à faire quelque chose !
Alors que les générations antérieures ont eu la liberté de choisir.

Après tout on est dans un pays libre.
J'appelle faire des conscessions, offrir des avantages ( quelqu'ils soient ) offrir la possibilité d'une liberté.
Alors que nous dire " faites ceci faites cela "
Ca m'agace.
Parce que j'ai l'impression qu'on est lésé.
Qu'on subit
Qu'on est la nouvelle génération et que l'on doit réparer les erreurs des autres.
Alors non, désolée, c'est pas notre job.

Les autres ont eu le choix. A nous aussi de l'avoir !
Mais s'ils sont diplomates, s'ils proposent de vrais choix... Ils peuvent faire en sorte que les jeunes s'installent dans ces zones et les développent.

Après selon moi un développement ne peut pas se faire seul. Et un kiné ne va pas changer la face d'une région si le reste autour de cette région ne change pas.

Syane
_____
" L'incandescence d'une nuit à rêver fait miroiter les plus belles chimères " K.C.
http://kine-en-force.over-blog.fr/
Top
Thanos
Désagrégé de médecine

Messages : 285
Enregistré : 26/04/2006
Posté le 27/01/2010 à 12:12 notnew
Syane,

Les concessions financières ont déja été testées chez les médecins.
==> Aucun effet.

Oui, se voir réduire sa liberté d'installation est pénible. Pour que cette réforme soit juste, elle ne devrait toucher que les futurs entrants en IFMK. Il ne serait pas légitime de changer les règles du jeu pour les étudiants actuels.

Il n'y a aucun manque de travail en zone rurale (ce serait plutot le contraire...). smilies
Avouons plutot que nous sommes pour l'écrasante majorité des citadins, et que la perspective de se retrouver à la campagne ne nous enchante pas. Sans compter que le gouvernement actuel a eu la bonne idée de fermer bon nombre de services publics dans ces zones. Donc, pour ta vie de famille, cela signifie plus de bornes pour amener tes gamins à l'école, pour aller poster un coli... Que des contraintes supplémentaires.

Quelle solution proposent les braves gens de la FNEK ? On laisse comme ça ? Bel exemple d'humanisme !! Donc arrêtons les discours démagos, et regardons l'offre de soin en zone rurale de façon factuelle. Malheureusement, il n'y a pas cinquantes solutions...
Top
Syane
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 157
Enregistré : 31/05/2007
Posté le 28/01/2010 à 10:09 notnew

Oui, se voir réduire sa liberté d'installation est pénible. Pour que cette réforme soit juste, elle ne devrait toucher que les futurs entrants en IFMK. Il ne serait pas légitime de changer les règles du jeu pour les étudiants actuels.

Non, ce serait tout aussi injuste pour eux.

Sans compter que le gouvernement actuel a eu la bonne idée de fermer bon nombre de services publics dans ces zones. Donc, pour ta vie de famille, cela signifie plus de bornes pour amener tes gamins à l'école, pour aller poster un coli... Que des contraintes supplémentaires.

C'est ce que je disais.
Si au lieu de fermer, tu développes ces zones là y aurait plus de personnes pour s'y installer. Alors que les laisser mourir, comment tu veux que des gens ayant une vie de famille, s'y installent ?
Ok, c'est possible.
J'ai fait un stage dans un endroit trop joli et complètement paumé. Mais passer le collège, la cadre a été obligée d'inscrire sa fille à des kilomètres en internat !
L'hopital le plus proche étant lui aussi à des kilomètres.
Ce qui n'empêche pas, que là où la cadre vivait c'était splendide. Et un des plus beaux coins paumés que j'ai pu voir après l'auvergne.

Et disons que pour les gens ayant fait leur scolarité dans une grande ville... Ca suppose généralement que ta famille y est !
Après tout dépend le cordon ombilical que tu as avec eux, mais ca ne doit pas être évident non plus de " rompre " le contact pour faire ta vie dans un coin où tu sais pertinamment que personne s'y enterrera volontier pour leurs vacances temps libre^^

Et province, et terres plus profondes de la France, suppose aussi de s'adapter à une vie un peu différente et être véhiculé

Tu sais Thanos, j'ai été surprise par un article de KA, dedans il faisait une carte de la France avec les densités kinés... Mais, ce qui est dommage, c'est que finalement, personne ne nous dit réellement, où sont ces zones là. Bon, après on est pas con, on se doute bien que la CREUSE y a presque personne...
Mais, finalement, même si on souhaitait " faire humanitairement " notre vie dans un coin dépeuplé... La question est que l'on ne saurait même pas où.

^^

Quant à la FNEK je trouve qu'ils ont du courage de se battre pour les étudiants... Quand les étudiants eux même parfois ne se sentent pas concerner.
Ils sont biens.

Syane
_____
" L'incandescence d'une nuit à rêver fait miroiter les plus belles chimères " K.C.
http://kine-en-force.over-blog.fr/
Top
Thanos
Désagrégé de médecine

Messages : 285
Enregistré : 26/04/2006
Posté le 28/01/2010 à 18:00 notnew
Syane,

- Je comprends tout à fait ton propos, mais que proposes tu (sachant que les incitations financières ne fonctionnent pas) ?
- Si tu es contre l'abandon des zones rurales par les différents services publics (de soin ou non), tu as une arme simple. C'est un bulletin de vote à chaque élection, afin de ne pas cautionner les gens responsables de cela. smilies
Top
Syane
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 157
Enregistré : 31/05/2007
Posté le 29/01/2010 à 00:19 notnew
Tu es sur que les mesures financières ne marcheraient pas ?

... Parce que un cabinet libéral coute cher on est d'accord ? Même s'il est rentable en travaillant dur ( après tout c'est la moindre des choses ). Donc, je ne sais pas... supprimer la cotisation à l'ordre pendant X années pour les gens s'installant dans une liste de zones définis pourraient être intéressant. Ou la gratuité de la carte pinco selon le même principe.

Sinon... euh j'avoue je sèche.
Offrir un soutien aux kinés s'installant dans ces zones là. Dans ce cas là, sous forme de services " personnels " comme par exemple, les aider à développer des contacts avec les services de santé...

De toute facon, je crois que la meilleure facon ( en tout cas, pour m'attirer comme une mouche ) serait de me présenter une vidéo ventant les mérites de l'installation dans la région dite. A savoir, ce qui m'intéresse c'est l'architecture des maisons, la présence d'espace vert, les pathologies que je peux rencontrer et la moyenne d'âge des personnes présentes, quels hopitaux à proximité, pour me donner un ordre d'idées de la clientèle ( patho ), l'accent sur l'aspect " touristique " : ce qui est à voir, à faire... ( aussi bien musée, que ciné, magazins, ou même artisanat... ) Bref, comment s'intégrer dans cette région dite, et qu'est ce qu'elles m'offrent comme avantage et inconvénient à la fois personnel et professionnel.

Je crois que de mon côté c'est ce qui me convaincerait le plus à m'installer dans un endroit auquel je n'ai pas songé.

Après me faciliter les démarches administratives et autres par un réseau d'aide ou la création d'un groupe de soutien de kinés libéraux en " zones rurales " sous forme d'assoc me plairait.
Ca permettrait en élargissant aux paramédicaux et médicaux de pouvoir " voir ce qu'il y a " et élargir sa liste.

Car un bon libéral, a une liste de professionnels de santé à recommander à ses patients.

En zone rurale, la question est vu le dépeuplement qui recommander ?

Enfin voilà,
mais si t'as des idées, même comme cela, je suis preneuse^^

De toute facon, c'est pas nous qu'allons changer les choses^^

Syane
_____
" L'incandescence d'une nuit à rêver fait miroiter les plus belles chimères " K.C.
http://kine-en-force.over-blog.fr/
Top
Thanos
Désagrégé de médecine

Messages : 285
Enregistré : 26/04/2006
Posté le 29/01/2010 à 14:16 notnew
D'autres personnes voudraient elles dire clairement et avec honneteté ce qui pourrait les atirer en milieu rural. Syane a eu la gentillesse de répondre, mais je crois que le débat serait plus intéressant si il ne se résumait pas à un seul avis...
Top
Aller en haut • 32 réponses • 2 pages • 1 2
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter