logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Temps partiel et libéral... un fantasme ?

Aller en bas • 6 réponses
Rosalie
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 07/09/2016
Posté le 07/09/2016 à 16:21 notnew
Bonjour,

J'envisage de créer une activité libérale, mais à temps partiel.

Quand j'en parle, les réactions vont du "elle est folle" au "elle ne se rend pas compte" en passant par plein d'autres nuances.
Du coup, je me demande si c'est vraiment intenable ou si c'est intenable quand on estime devoir gagner au minimum 2000€ parce qu'on est kiné... et qu'on a peut-être opté pour cette profession entre autres pour sa rénumération.

A ma connaissance, les cotisations sociales sont proportionnelles au chiffre, donc cela ne devrait pas être un problème. Seules le local, la CFE et les assurances (ces dernières étant déductibles) sont des charges fixes qui pèsent le même poids sur la comptabilité qu'on bosse 10h, 35 h ou 70... Non ?

Si vous avez des éléments de réponse... ou si certain.e.s ont tenté l'aventure... témoignages et partages d'expérience seraient les bienvenus !

Merci !
Top
Fanfanus
Chef de pique-nique

Messages : 186
Enregistré : 23/07/2007
Posté le 07/09/2016 à 19:05 notnew
Le temps partiel en tant que chef d'entreprise ça n'existe pas.
Qu'est-ce que tu entends par là, combien d'heures hebdomadaire ? En travaillant proprement ou pas ? (je rappelle qu'on est payé à l'acte et pas à l'heure...)

Si certes les niveaux d'impositions et de cotisations sociales sont calculés en fonction des revenus, il existe aussi des charges incompressibles : loyer, chauffage, eau etc... qui sont loin d'être négligeable pour notre activité.

Il ne faut pas oublier la retraite...

Pas assez d’éléments pour t'aider.
_____
La revue de presse des kinésithérapeutes
www.info-kine.com
Top
Rosalie
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 07/09/2016
Posté le 07/09/2016 à 22:02 notnew
Merci pour ta réponse.
Je pensais à un travail de qualité oui, soit deux patients par heure maxi, et pas plus d’une cinquantaine de patients. Aux alentours d’une trentaine d’heures par semaine maxi. Soyons clairs : je compte surtout avoir une certaine qualité de vie, je n’ai plus envie de courir et faire vite et sans prendre le temps, je préfère largement gagner moins.
Je pense qu’il convient aussi de savoir à peu près combien on attend de gagner, car les représentations de chacun à ce sujet sont variés. Disons que personnellement j’aimerais gagner environ 1500€ mensuels (alors s’il faut y passer moins de temps ça sera mieux encore, mais je ne me fais pas trop d’illusions non plus).
. Je dois donc me pencher sérieusement sur le fait de savoir combien d’heures j’y passerai.
J’y ai pensé pour le loyer, pour la retraite moins c’est vrai, merci. Je vis dans une zone rurale où les loyers ne sont pas très élevés. Moins de 300€ serait amplement suffisant.
C’est vrai que je lis ou j’entends partout que les kinés font des heures à n’en plus finir, alors je m’interroge pour savoir si c’est simplement qu’ils ont envie d’un certain niveau de revenu (ce qui est légitime aussi, là n’est pas la question) ou si vraiment il y a quelques chose qui fait qu’en-dessous d’un certain seuil (nombre d’heures de travail, nombre de prises en charge….) on ne peut pas gagner sa vie…
Top
Fanfanus
Chef de pique-nique

Messages : 186
Enregistré : 23/07/2007
Posté le 08/09/2016 à 05:43 notnew
En général, les kinés font aussi beaucoup d'heures car il est difficile de refuser des patients... surtout en zone rurale.
Pourquoi ne pas aller dans une structure salariée ? Tu peux y avoir un temps partiel et une rémunération en rapport avec tes attentes.

Il faut faire une simulation. C'est difficile à dire comme ça.
Un ami dans ton cas a choisi de ne faire que des domiciles.
_____
La revue de presse des kinésithérapeutes
www.info-kine.com
Top
Rosalie
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 07/09/2016
Posté le 08/09/2016 à 08:05 notnew
Je pense que la simulation est une bonne idée en effet. J'ai commencé mais je me demande si je ne vais pas aussi demander à une personne compétente (expert comptable ?)un RDV pour voir si je ne me suis pas trop trompée.

Dans la zone où je vis, un emploi salarié signifie des kilomètres à parcourir pour aller sur mon lieu de travail et j'en ai assez. Sans compter que les emplois salariés ne sont pas légion. C'est difficile d'évaluer si en cabinet j'aurais tant de monde que cela à refuser : d'un côté il y a de la demande, d'un autre il y a vite des km à parcourir.
J'ai une autr eprofession que j'exerce en salariat 3 jours par semaine actuellement. Je pourrais commencer en cumulant les deux et voir aussi, même s'il faut que je sois sûre en amont que j'ai quelques chances de réussite...

En tout cas c'est regrettable que finalement le choix soit un peu limité à être salarié ou être libéral et travailler beaucoup semble-t-il. Personnellement, si je finis par faire ce choix un jour, cela sera aussi et surtout pour aménager vie (pro et perso) de façon plsu conforme à mes envies et mes obligations.. Plus de 15 ans de salariat ici ou là m'ont donné envie d'être plus autonome sans être esclave.

JE me dis que si un choix de nombre d'heures/prises en charge limitées est peu répandu, c'est qu'il doit y avoir de bonnes raisons, d'où mes craintes.

Merci de tes réponses et suggestions !
Top
leeloodallas
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 63
Enregistré : 03/05/2016

certification
Vie réelle
Mélissa Ysebaert - 31 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 3e année médecine
Fac : PARIS VI Pierre et Marie CURIE
Posté le 19/10/2016 à 21:41 notnew
Salut !
Le problème des charges en libéral c'est que tout n'est pas proportionnel à ton chiffre d'affaire. Tu as une base forfaitaire à laquelle tu ne pourras pas échapper, tu peux en savoir plus en te renseignant sur le site de l'URSSAF et de la CARPIMKO.
Compte en gros garder 45% de ton chiffre d'affaire, avant l'ISR bien sûr.
Sachant que vu que tu n'es pas sensée faire de dépassements d'honoraires (bon, ça dépend aussi de la tolérance de ta caisse locale, mais en zone rurale de toute façon c'est assez peu pratiqué), tu peux en gros compter sur un prix moyen de séance de 18 euros, soit du 16 euros de l'heure net si tu travailles proprement avec un patient par demi-heure (à la louche, hein). Donc si tu bosses 30h par semaine, 47 semaines par an, tu peux compter sur un bénéfice mensuel de 1800 euros. Ça c'est bien sûr sans compter les loooongues heures de paperasse...
Le mi-temps en libéral est possible, il "suffit" de ne pas prendre plus de rendez-vous que ce que tu as décidé. Mais bon, pas toujours évident de refuser du monde face à la souffrance des patients. Mais c'est faisable !
J'espère t'avoir aidée !
_____
DE kiné en 2011 (IFMK Rennes)
PACES en 2016-2017 (NC Paramed)
Actuellement : DFGSM 3 à l'UPMC (Paris 6)
Top
cristal
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 13/05/2018
Posté le 13/05/2018 à 21:16 notnew
Bonjour,
pour te rassurer les kiné qui travaillent en libéral gagnent plus que 2000 euros par mois,cela dépend aussi ou tu travaille et pour les heures de travaillent tu choisie les horaires qui t'arange,mais avec tous les papiers que tu as à faire chez toi tu déborde souvent.Ce qui est pratique c'est que si un matin tu ne te sens pas bien tu peux annuler tes rendez vous de la journée,mais il ne faut pas le faire tout les jours.Pour travailler en libéral je te conseille d'avoir une assistante ou un assistant pour par exemple répondre aux appels téléphoniques.
Bon courage pour la suite!!!smiliessmilies
Top
Aller en haut • 6 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Anne-Marie Curat, présidente de l’Ordre des sages-femmes : « Les sages-femmes sont encore trop invisibles ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter