logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Besoin de conseil

Aller en bas • 5 réponses
Adekwatt
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 53
Enregistré : 04/11/2008
Posté le 04/11/2008 à 13:34 notnew
Bonjours à tous.
Je suis un garçon de 21 et j'hesite à passer le concours d'infirmier ..
pour plusieurs raison.
Peur de ne pas avoir un assez bon relationnel (le coté technique m'interresse mais je ne suis pas un grand bavard ...)
Peur d'entrer dans un mileu professionel uniquement feminin (ou presque)
Peur des soins de type "toilette" ...
Peur des horaires a coucher dehors (travaille posté, week end, noel, premier de l'an ... etc)
Peur de n'avoir pas d'evolution de carriere et un salaire bas ...

Voila en gros mes inquiétudes. Pouvez vous me conseiller svp ...
_____
Ce qui ne tue pas rends plus fort ... ou handicapé
Top
Bétadine
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 706
Enregistré : 19/01/2005
Posté le 04/11/2008 à 16:15 notnew
Je vais reprendre point par point:
Peur de ne pas avoir un assez bon relationnel (le coté technique m'interresse mais je ne suis pas un grand bavard ...)
T'inquiète, pas besoin de faire des phrases à rallonge pour prendre soin des gens. Je dirais meme qu'il vaut mieux savoir écouter. Je suis aussi timide et renfermée mais je m'en sors!


Peur d'entrer dans un mileu professionel uniquement feminin (ou presque)
Lol ça devrait plutot te plaire! Chez nous, les étudiants infirmiers sont chouchoutés je peux te le dire! smilies Et puis il y a de plus en plus d'hommes dans le métier, et c'est pas plus mal. Aucune fille ne te mangera (enfin après c'est toi qui voit ce que tu veux faire de ton corps... smilies )

Peur des soins de type "toilette" ...
Ben c'est comme tout, ça s'apprend et puis on s'habitue... En fait je trouve que c'est l'un des soins les plus interressants parce que c'est là que tu as vraiment un "contact" avec la personne. Ca me stressait aussi avant d'en faire mais finalement je suis très à l'aise pendant ce soin.

Peur des horaires a coucher dehors (travaille posté, week end, noel, premier de l'an ... etc)
Ah ça c'est clair que c'est pas rigolo tous les jours, mais faut voir le bon coté des choses! Déjà tu n'as jamais d'embouteillage, et ça c'est chouette. Ensuite si tu travailles en 8h, tu as une petite demi journée de libre tous les jours, et si c'est en 12h, tu as beaucoup de jours ou tu ne bosses pas. Mais c'est vrai que pour WE et jour fériés, tu n'y couperas pas (encore que ça a certains avantages quand tu veux bosser pendant les études).

Peur de n'avoir pas d'evolution de carriere et un salaire bas ...
La je t'arrete tout de suite. Je trouve ce boulot super interressant parce que tu peux changer de service souvent (et le travail est très différent partout), et tu peux te spécialiser (infirmier de bloc, infirmier anesthésiste, puer, cadre...), donc il y a quand meme des ouvertures, sans compter le libéral et l'intérim.
Niveau salaire, je te l'accorde, c'est pas terrible - terrible. Faut se battre pour que ça change.

VOila, je sais pas si j'ai bien éclairci les choses, mais c'est à toi de te poser la question sur ce qui te motive dans ce boulot, pourquoi ça et pas comptable?
Essaye de faire des stages auprès d'infirmiers pour voir la réalité de leur travail, tu te feras une idée...

Bon courage! smilies
_____
"Toujours OSER, savoir parfois CEDER, mais ne jamais RENONCER!"
Ex-Purpanaise P1 et P1², future infirmière, promo 2007-2010! =D
Et aucun regret!
Top
Octopus Boy
Ministre de la Santé

Messages : 1255
Enregistré : 19/01/2005
Posté le 04/11/2008 à 19:33 notnew
Alors moi je reviendrais sur les horaires à coucher dehors.
Personnellement je viens de passer mon diplôme et je compte travailler au bloc opératoire en tant qu'inf' de bloc (faisant fonction, formé sur le terrain).
Au niveau de mon futur poste voilà les avantages:
-Horaires de bloc soit: 7h-15h tout les jours de la semaine, Bloc fermé le WE et jour férié donc pas de boulot le WE (pas d'astreinte non plus car clinique privée). Pour information le bloc ou je vais bosser ferme du 19/12 au 2/01 et il ferme également le Mois d'Août (vacances imposées).
-Salaire attrayant car clinique bin conventionnée (si tu veux les chiffres exacts U2U)
-Possibilité d'évolution de salaire rapide avec la possibilité de passer le diplôme d'IBDE, et si cela ne suffit pas possibilité de faire l'école des cadres ou un master en management pour devenir chef de bloc'.
Encore pleins d'autres avantages (te concernant par exemple, pas beoin d'avoir un relationnel très développé au bloc, il faut juste être rassurant pour le patient,...).
Enfin bref ce métier est vraiment très riche et je pense que tu ne pourras que t'épanouir au sein de cette profession.
Pour le monde de filles, crois moi c'est très sympa aussi smilies
_____
"A quoi que ce soit que l'homme s'applique,
la nature l'y destinait" (Denis Diderot)

"Une personne qui n'a jamais commis d'erreurs n'à jamais tenté d'innover."(Albert Einstein)
Top
Adekwatt
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 53
Enregistré : 04/11/2008
Posté le 06/11/2008 à 18:11 notnew
C'est sur que s'est sympa d'etre entouré de filles smilies mais une experience dans une usine "de femmes" à due me traumatiser.
Pourquoi infirmier ? je sais pas trop. En fait actuellement je suis technicien de labo de recherche (niveau BTS)et aprés presque deux ans d'experience professionel j'ai envie de changer. L'evolution quasi-inexistante, le manque d'autonomie et surtout de prise d'initiative (impression de n'etre que les mains du chercheur ...) mon de plus en plus poussé à chercher autre chose. M'interressant au domaine paramedicale j'ai pensé au metier d'infirmier mais j'ai un peux peur de retrouver les memes inconveniants. Y a t'il de l'autonomie en tant qu'infirmier à l'hopital ? j'imagine que non. (mais j'espere me tromper smilies)
Octo ton cas est bien particulier tu a l'air d'avoir trouver une trés bonne place !!!
_____
Ce qui ne tue pas rends plus fort ... ou handicapé
Top
Octopus Boy
Ministre de la Santé

Messages : 1255
Enregistré : 19/01/2005
Posté le 07/11/2008 à 10:18 notnew
Bien évidemment que tu as de l'autonomie même si tu agis toujours sous couvert du médecin c'est certain.
Après si tu veux vraiment ton autonomie tu as toujours le libéral en tant qu'infirmier.
Niveau évolution, quel que soit le post de départ tu peux toujours tenter l'école des cadres si tu te sens l'âme d'un chef smilies. Après c'est un autre métier mais très intéressant également.
En tout cas bonne chance pour la suite et tiens nous au courant des aboutissements.
_____
"A quoi que ce soit que l'homme s'applique,
la nature l'y destinait" (Denis Diderot)

"Une personne qui n'a jamais commis d'erreurs n'à jamais tenté d'innover."(Albert Einstein)
Top
magdam
Interne

Messages : 118
Enregistré : 10/09/2004
Posté le 07/11/2008 à 17:24 notnew
Tu as trouvé la planque Octopus.
Je bosse également au bloc dans une clinique privée faisant fonction d'aide opératoire et d'instrumentiste. Mes horaires sont un peu bizarre: on fait dans une semaine (du lundi au vendredi si on est au 35heures) 3 journées de 6h, 1 de 10h et 1 de 7H, on a des gardes de nuits pour les urgences qui commencent à 19h pour se terminer à 7h30 et on a aussi les gardes le week-end sachant qu'après une garde on ne récupère pas nos heures travaillées (hé oui ca veut dire qu'après une garde on enchaine sur le programmé le lendemain, en génral on essais d'etre d'aprem mais pas toujours le cas) sauf si ca tombe sur un jours fériés. Mais nous sommes payés à 200% en intervention, on va pas se plaindre.

Pour ce qui est du relationnel c'est clair qu'il y en a peu et qu'il faut très vite mettre en confiance le patient chose pas toujours évidente à faire surtout si y'a pas eu de prémédication et si ce sont des enfants.

Pour être amenée à faire de la SSPI lors de mes gardes, y'a légèrement plus de relationnel mais les soins sont beaucoup moins techniques mais restent très intéressant (scoper, extuber, reperfuser, préparer et admisnistrer les prescription post op, mettre en route une PCA ou une cell saver, sonder refaire un pansement, prendre en charge la douleur l'évaluer... et puis toute la surveillance en fonction du type de
chirurgie.
Top
Aller en haut • 5 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter