logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Début d'études et premiers questionnements

Aller en bas • 2 réponses
Draksen
Jeune Bizut

Messages : 2
Enregistré : 11/06/2017
Posté le 11/06/2017 � 10:34 notnew
Tags : Kiné, Biologie, Biologie médicale, Doctorat, Formation continue
Cher tous,

Après avoir bien entamé ma première année d'études (en Belgique), je me pose les questions suivantes, toutes plus ou moins liées entre elles. Peut-être pourriez-vous m'aider sur l'une ou l'autre ? smilies

1- Y a-t-il des formations scientifiques de niveau master (ou autre) accessibles après obtention du diplôme de kiné en France ? Je pense aux formations en biologie, immunologie, virologie, ... qui, avec le recul, m'ont passionné lors du premier semestre. Je sais par exemple, après avoir demandé à mon université, qu'un master en sciences biomédicales serait accessible côté belge : cela pourrait-il éventuellement permettre à un kiné de mener des activités d'analyse en labo parallèlement à son activité de thérapeute ? Que pensez-vous de cette approche ?

2- Je constate que de nombreux kiné annexent une seconde profession à leurs compétences, comme par exemple l'ostéopathie. Y a-t-il d'autres "duo" typiques ? Cela me permettrait d'appréhender les différentes perspectives professionnelles, étant de nature à me lasser (très) rapidement.

3- Comment un kiné se spécialise-t-il ? Les spécialisations m'ont l'air mal délimitées, vaguement définies d'un point de vue législatif, et surtout, absente des programmes universitaires, si ce n'est quelques courtes formations continues. Comment cela fonctionne-t-il à l'international ? Est-ce important sur le marché de l'emploi ?

4- Un doctorat est-il intéressant en termes de perspectives professionnelles ? Est-ce une voie de spécialisation ? Est-ce valorisable sur un emploi salarié ou libéral ? J'ai du mal à comprendre la place d'un doctorat dans la formation d'un kiné, ayant entendu tout et n'importe quoi à ce sujet...

5- Finalement, y a-t-il des ressources en ligne permettant de comparer les conditions de travail de différents pays ? Je sais déjà que WCPT.org permet d'avoir quelques infos de base, comme la possibilité de l'accès direct ou le niveau de formation par pays. Multilingues et dans l'envie depuis toujours de m'expatrier, j'aurais aimé avoir plus d'infos sur les avantages et inconvénients de chaque pays pour un kiné (valorisation de la profession, représentation syndicale, couverture sociale, salaire, ...). Plus particulièrement, j'ai repéré le Canada, l'Irlande, la Nouvelle-Zélande, la Suisse, les Etats-Unis et l'Angleterre comme pays dont la kinésithérapie en première intention est légalement autorisée, ce qui a priori compte beaucoup pour moi. Avez-vous des recommandations à ce sujet ?

D'avance merci à celles et ceux qui pourront apporter une réponse à l'une ou l'autre de ces interrogations, et désolé pour le pavé !

Arnaud
Top
Fanfanus
Chef de pique-nique

Messages : 187
Enregistré : 23/07/2007
Posté le 11/06/2017 � 11:09 notnew

1- Y a-t-il des formations scientifiques de niveau master (ou autre) accessibles après obtention du diplôme de kiné en France ? Je pense aux formations en biologie, immunologie, virologie, ... qui, avec le recul, m'ont passionné lors du premier semestre. Je sais par exemple, après avoir demandé à mon université, qu'un master en sciences biomédicales serait accessible côté belge : cela pourrait-il éventuellement permettre à un kiné de mener des activités d'analyse en labo parallèlement à son activité de thérapeute ? Que pensez-vous de cette approche ?
Si tu as un grade de licence (Bachelor), ou un diplôme de licence tu peux candidater à un Master comme n'importe quel autre étudiant. Pas de limitation particulière si ce n'est la cohérence de ton parcours et la maîtrise des pré-requis.
Après, si tu veux maniper en labo, d'un point de vu pratique, c'est un peu loin du boulot de kiné...


2- Je constate que de nombreux kiné annexent une seconde profession à leurs compétences, comme par exemple l'ostéopathie. Y a-t-il d'autres "duo" typiques ? Cela me permettrait d'appréhender les différentes perspectives professionnelles, étant de nature à me lasser (très) rapidement.
Ergonomie, expertise, formation, coaching...
Il s'agit en fait généralement de compléments de revenu.


3- Comment un kiné se spécialise-t-il ? Les spécialisations m'ont l'air mal délimitées, vaguement définies d'un point de vue législatif, et surtout, absente des programmes universitaires, si ce n'est quelques courtes formations continues. Comment cela fonctionne-t-il à l'international ? Est-ce important sur le marché de l'emploi ?
Contrairement à la Belgique, il n'existe pas de spécialités reconnu en France. Il y a donc des formations de tout type et de qualité variable.
Tout dépend de comment tu souhaites orienter on exercice : exercice spécifique ou généraliste. Le métier de kiné était réglementé dans la plupart des pays, c'est donc dépendant de la légalisation locale.


4- Un doctorat est-il intéressant en termes de perspectives professionnelles ? Est-ce une voie de spécialisation ? Est-ce valorisable sur un emploi salarié ou libéral ? J'ai du mal à comprendre la place d'un doctorat dans la formation d'un kiné, ayant entendu tout et n'importe quoi à ce sujet...
On fait un doctorat universitaire pour être chercheur. Donc c'est utile si tu veux faire de la recherche.


5- Finalement, y a-t-il des ressources en ligne permettant de comparer les conditions de travail de différents pays ? Je sais déjà que WCPT.org permet d'avoir quelques infos de base, comme la possibilité de l'accès direct ou le niveau de formation par pays. Multilingues et dans l'envie depuis toujours de m'expatrier, j'aurais aimé avoir plus d'infos sur les avantages et inconvénients de chaque pays pour un kiné (valorisation de la profession, représentation syndicale, couverture sociale, salaire, ...). Plus particulièrement, j'ai repéré le Canada, l'Irlande, la Nouvelle-Zélande, la Suisse, les Etats-Unis et l'Angleterre comme pays dont la kinésithérapie en première intention est légalement autorisée, ce qui a priori compte beaucoup pour moi. Avez-vous des recommandations à ce sujet ?
La profession étant jeune, la législation évolue vite, notamment en Europe. Cependant il est vrai que les pays anglo-saxons sont plus avancé en la matière.
La vrai question à se poser étant : avec ton diplôme Belge où a tu le droit d'exercer ? En Europe, c'est sûr. Ailleurs, peut-être plus compliqué, avec des mesures de compensations souvent à un tarif exorbitant en Amérique du nord ou en australie...
_____
La revue de presse des kinésithérapeutes
www.info-kine.com
Top
Draksen
Jeune Bizut

Messages : 2
Enregistré : 11/06/2017
Posté le 15/06/2017 � 12:24 notnew
Fanfanus,

Merci pour tes réponses smilies

Un peu tard mais examens obligent ^^
Top
Aller en haut • 2 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter