logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Etudes de kiné - reconversion après 30 ans

Aller en bas • 4 réponses
Isambour
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 01/03/2017
Posté le 01/03/2017 à 15:54 notnew
Bonjour à tous,

Je me décide à poster un message sur ce forum en espérant avoir des réponses à mes (nombreuses) questions, voire des avis ou, mieux encore, le partage d'expériences similaires.

J'ai 30 ans, j'ai un bac L et une licence d'Histoire (préparée par correspondance donc j'ai l'habitude de me gérer, disons). Je suis actuellement fonctionnaire et franchement, je m'estime encore trop jeune pour continuer de galérer tous les matins à sortir de mon lit en me disant : je vais encore m'ennuyer (et je reste polie).
Observant depuis des années divers kinés opérant sur mon propre corps, j'ai appris à connaître (d'abord) puis apprécier et admirer cette profession.
Au point de vouloir aujourd'hui faire partie de ce corps de métier qui m'a si souvent et tant aidée.

Quand j'ai commencé à en parler, on m'a tout de suite dit "il faut faire médecine, avec votre bac, vous croyez y arriver ?" (avec le regard : non mais laisse tomber, t'es trop ...).
En cherchant, j'ai vu que c'était un peu plus nuancé.

Je sais que c'est un objectif qui ne sera pas simple à atteindre, mais si le simple me suffisait, je ne chercherais pas à quitter mon poste de fonctionnaire. D'après ce que j'ai pu lire ici et là sur ce forum, c'est un objectif difficile mais réalisable, j'espère que vous me confirmerez (en croisant les doigts et priant la bonne étoile).

Maintenant, le vif du sujet.
Je vois qu'il est souvent question de remise à niveau. Je ne me leurre pas, il m'en faudra une, c'est plus que certain. Est-ce nécessairement à distance ? Je suis dans la métropole lilloise, n'y a-t-il pas possibilité d'en suivre par ailleurs ?
Ensuite, si je comprends bien, cette remise à niveau ne permet que d'intégrer l'une des trois voies. Quelle est selon vous celle qui prépare le mieux ? STAPS, médecine, bio ? Et la PACES, dans l'histoire ?
Et, toujours si j'ai bien compris, ce n'est qu'à l'issue de cette année qu'on passe le concours ?
Et enfin, si on le réussit, c'est désormais 4 ans (si tout se passe bien, évidemment), c'est cela ?

D'autres questions, et non des moindres, concernent le financement. J'ai vu que certains d'entre vous s'étaient fait volontairement licencier, ce qui est impossible ou presque dans la Fonction Publique. Pour l'instant, j'avoue ne pas trop m'inquiéter pour cet aspect. Quand j'en serai là, je pense que ce sera déjà une belle victoire !
Ceci dit, vos avis sont les bienvenus.smilies

Merci pour tous vos avis/conseils/infos.

Belle journée
Top
Fanfanus
Chef de pique-nique

Messages : 182
Enregistré : 23/07/2007
Posté le 01/03/2017 à 16:12 notnew
Bonjour,

Quelques éléments de réponse :
- dans le cas d'une reprise d'étude, l'age est une donnée importante. En effet, le tarif des études peut passer de la gratuité à des milliers d'euro par an. Dans ce contexte, il est préférable de faire financer cette formation par ton employeur : si tu es dans la fonction publique hospitalière, c'est possible, dans les autres j'ai des doutes... En tant que fonctionnaire, tu ne cotise pas pour l'assurance chômage, je ne pense donc pas que tu puisses prétendre à une formation prise en charge par le pôle emploi.

- il existe aujourd'hui des passerelles entrantes qui sont plus adaptées à la reprise d'étude. Les licences littéraires ne sont pas concernées, en revanche c'est le cas de tous les diplômes reconnus au grade de master.

- La scolarité est bien aujourd'hui sur un modèle 1+4. Avec trois modes d'entrées, avec des quotas variables selon les facs. Attention, les facs de médecine, comme de staps on tendance à filtrer les inscriptions en fonction du profil des étudiants par manque de place...

- une remise à niveau semble indispensable si tu n'as pas de bases correctes en biologie, physique, chimie. La formation de kiné reposent en effet sur un apprentissage ardu de l'anatomie et de la physiologie.
_____
La revue de presse des kinésithérapeutes
www.info-kine.com
Top
Isambour
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 01/03/2017
Posté le 02/03/2017 à 14:07 notnew
Bonjour Fanfanus,

Merci pour ce message.

J'ai bien conscience que ce n'est pas gagné à divers égards. Je pense que la remise à niveau sera déjà une première indication, à savoir si mon cerveau saura encore gérer et si j'en aurai le goût.

Ceci dit, l'ennui et les collègues sont, entre autres, de très bonnes motivations pour se botter les fesses et bosser !
Top
chrisgo
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 25/09/2017
Posté le 25/09/2017 à 22:21 notnew
Bonjour Isambour,

J'ai amorcé il y a quelques mois la même réflexion que vous. J'ai 28 ans, je suis dans le secteur social depuis près de 8 ans et j'envisage une reconversion kine.
J'ai pris contact avec différents organismes (opca, fongecif, conseil régional, pôle emploi).
Pour le moment, la question du financement de la formation sur les 5 années me freine un peu.
Je serais ravie d'échanger avec vous.

😊
Top
Anne Marie De Rubiana
Bizute (future carrée)

Messages : 8
Billets de blog : 1
Enregistré : 26/07/2016
Posté le 09/10/2017 à 16:13 notnew
http://www.remede.org/documents/il-n-y-a-pas-d-age-pour-faire-med...
Top
Aller en haut • 4 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
Dr Jean-Marc Benhaiem : L’hypnose médicale contribue au mieux-être du patient et du soignant Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter