logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Entretien oral d'admission Kiné

Aller en bas • 17 réponses
RaphStMo
Jeune Bizut

Messages : 1
Enregistré : 19/04/2017
Posté le 19/04/2017 à 20:01 notnew
Bonjour à tous,

je suis actuellement ergothérapeute et je viens d'être accepté (après analyse de mon dossier de candidature) à un entretien d'admission le 04/05/2017 pour des études de kiné à l'ENKRE St-Mô.
Première grosse satisfaction pour moi, car ça fait depuis un petit bout de temps que je cherche à accéder à ce cursus !
Mais rien est encore acquis, et le plus dur reste à faire : l'entretien oral devant le jury d'admission.

Je voulais savoir si certaines personnes parmi vous ont eu recours à cet entretien (passerelle STAPS, Licence Bio, Licence paramed) pour accéder à la K1, et si elles pouvaient m'éclairer sur les questions qu'ils posent, afin de me préparer au mieux ?

Egalement selon vous, y'a t'il une particularité dans l'enseignement, le programme, le cursus kiné de l'ENKRE qui fait que cette école à sa spécificité ? Tout ça pour répondre à la fatidique question : pourquoi avoir choisi notre IFMK ? ^^

Je vous remercie par avance de toute l'aide que vous pourrez m'apporter, et vous dis peut être, qui sait, à bientôt smilies
Top
lolow33
Bizute (future carrée)

Messages : 6
Enregistré : 27/12/2016
Posté le 20/04/2017 à 21:07 notnew
Bonjour !
Actuellement infirmiere j'ai également tenté la passerelle mais sans réussite !
Pourrais tu m'envoyer en privé un exemple de ta lettre de motivation pour que je puisse comparer avec ma lettre !

Merci merci merci d'avance
Top
Camille23
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 22/05/2017
Posté le 22/05/2017 à 12:03 notnew
Bonjour,

Je viens de voir votre message et je suis dans la même situation que vous sauf que mon oral est le 1er juin. Pourriez-vous m'expliquer comment votre oral s'est déroulé? Quelles étaient les questions?
Je vous remercie par avance,

Bonne journée,
Top
amelied
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 31/05/2017
Posté le 31/05/2017 à 16:14 notnew
Bonjour,
je suis dans le même cas, est ce que vous auriez des exemples de questions que l'on vous a posez ?
Merci !
Top
Hope18
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 23/06/2017
Posté le 23/06/2017 à 13:51 notnew
BOnjour, avez vous obtenue des réponses suite à vos entretiens oraux d'entrée en ifmk par voie de dispense?
Top
Elodieduquébec
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 25/04/2017
Posté le 03/09/2017 à 17:24 notnew
Bonjour, ayant passé des entretiens dans plusieurs écoles et ayant moi même trainé sur ce forum pour avoir des réponses à mes questions que je n'ai jamais eu à l'époque je veux bien répondre à vos questions concernant l'admission les entretiens etc!
Top
pegade
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 25/02/2018
Posté le 25/02/2018 à 19:39 notnew
Bonjour,
Je suis aujourd'hui dans le même cas...et pas beaucoup d'informations smilies
J'attends les résultats des admissibilités..et je cherche également des infos sur l'entretien oral. SI vous pouviez partager ou si on peux discuter en mp ce serait super sympa!!smilies
Merci
Top
zesudiste34
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 15/04/2018
Posté le 15/04/2018 à 18:09 notnew
Bonjour à tous,
Je suis passé par le même cheminement que vous (j'ai effectué une passerelle).
Sachez déjà que depuis 2015 et la réforme des études en santé, la passerelle peut "légalement/théoriquement" être demandée par n'importe-quel personne diplômée d'un Master 2 (ça c'est en théorie, car dans la vraie vie, ils privilégient plutôt les Master 2 scientifiques). Pour moi le problème ne s'était pas posé car j'ai 2 master (santé + management) ^_^
Donc pour en venir à l'oral...bon déjà c'est un oral, donc je présume que si vous postulez et êtes "autorisés" à venir à l'oral c'est que votre dossier les intéresse ! c'est déjà un bon point.

Le jour de l'oral, il y a 3 personnes/professionnels (des kinés). il y aura 1 kiné en exercice, le directeur(directrice) de l'IFMK et peut être le sous-directeur. Dans tous les cas il y aura un professionnel ! voyez plutôt cet oral comme un entretien d'embauche.
inutile de leur redire votre CV, ils le connaissent déjà, donc soyez persuasif et montrez que vous êtes motivez smilies

les questions:
les grands classiques (dont je me souviens et que mes collègues passerelles m'ont dit aussi)
- pourquoi souhaitez vous devenir kiné? (et oui, vous passez d'une vie, d'une profession à une autre, or en France on a la culture de la carrière rectiligne et surtout pas de double compétence)

- connaissez-vous le métier de kiné? moi j'ai été franc à cette question; j'ai dit "non, car je ne suis pas diplômé ni en exercice du métier". je pensais que ça avait signé mon arrêt de mort et au final, ma sincérité a payé smilies

- est-ce que vous n'allez pas vous ennuyer à l'école de kiné (question personnelle en rapport à mon CV/parcourt. j'étais en doctorat de neuro avant de tout plaquer pour faire kiné)

- est-ce que la différence d'âge vous poserait un problème? j'ai répondu "non, de la différence naît la richesse, donc je vois cela comme une opportunité de m'ouvrir l'esprit" (on est d'accord, c'est plus de la réponse d'homme politique, mais préparez vous à ce type de question)

ensuite une question rhétorique de la part du jury : Vous êtes informé que nous ne vous donnerons aucune équivalence dans quelque matière que ce soit, vous devrez tout repasser. ce à quoi j'ai répondu "d'accord, c'est noté" (oui je n'allais pas faire le syndicaliste et commencer à gueuler alors que j'étais même pas rentré à l'école lol)

- ensuite il y a des questions en rapport à votre CV; donc maîtrisez parfaitement votre CV d'un point de vue chronologique etc...surtout si vous avez eu un trou comme moi pour basculer dans le secteur privé

- le jury vous demandera à coup sûr, pourquoi basculer en kiné? là il faudra être persuasif, et parler avec sincérité à défaut avoir une réponse courte, percutante, et absolument légitime smilies

mon entretien a duré 17 minutes, donc après je vais pas vous faire la description de la composition du jury et de leurs rôles. Comme tout entretien de sélection, il y a le membre du jury "avec vous", celui qui est "contre/à convaincre" et celui qui s'en fou, enfin qui fait croire qu'il s'en fou mais qu'il ne faut pas négliger, car il peut à tout moment vous poser LA question, généralement à fin de l'entretien et qui peut vous détruire smilies

dernière info, en général ils n'aiment pas que l'on postule plusieurs années d'affilée, même si légalement c'est possible, s'il vous ont refusé pour l'oral, ne tentez même pas l'année d'après smilies

selon les IFMK ils ont une préférence pour les profils scientifiques ou "chercheurs", mais ce dictât tend à disparaître smilies

j'espère avoir été assez précis, si vous avez la moindre question, n'hésitez pas j'y répondrai smilies
Top
Olga
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 378
Enregistré : 03/12/2015
Posté le 16/04/2018 à 09:44 notnew
Bonjour et merci beaucoup pour ton témoignage !
Tu as été admis l'an dernier ? Dans quel IFMK ?

Est-ce que tu avais préparé un support écrit ?

Et sinon ça se passe bien ?
Top
zesudiste34
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 15/04/2018
Posté le 16/04/2018 à 10:34 notnew
Bonjour et merci beaucoup pour ton témoignage !
Tu as été admis l'an dernier ? Dans quel IFMK ?

Est-ce que tu avais préparé un support écrit ?

Et sinon ça se passe bien ?
----
Coucou, de rien, avec plaisir, si mon témoignage peut vous être utile à tous alors c'est cool smilies
Oui j'ai été admis l'année dernière, à l'IFMK de Montpellier.
Je n'avais rien préparé comme support, hormis mon CV imprimé, au cas ou le jury ne l'aurait pas imprimé smilies
La scolarité se passe bien, je suis un peu déçu par rapport à mes attentes (mon coté utopiste ^_^ )
J'ai 30 passé, donc mes attentes et ma vision des choses n'est pas nécessairement en accord avec les autres élèves qui ont 10 ans de moins que moi smilies
Sinon j'ai des amis qui sont comme moi en reconversion, donc je ne me sens pas seul smilies
tu verras, que le plus dur ne réside pas dans les cours bien-que certains sont des cours "bibliothèques" c'est à dire, apprendre par cœur bête et méchant à la façon médecine.
Je te déconseille de postuler à Montpellier, vises plutôt Berc et autres IFMK dans le nord de la France.
En île de France, c'est excessivement cher, j'appelle même ça du vol (plus de 8500€/année selon les IFMK).
l'IFMK de Nice a une particularité, c'est que son diplôme est automatiquement reconnu au Canada, donc si tu compte t'expatrier ou ne serait-ce que voyager en Amérique du Nord vas-y fonce smilies
Pour ce qui est du bon fonctionnement, tout dépend ton point de vue et ta maturité. Pour certains ça convient très bien, pour d'autres un peu moins. C'est encore une fois corrélé à tes attentes, mais surtout prépare toi à prendre une gifle, car le côté "on est là pour aider les gens, les soigner etc... la bienveillance" tu peux oublier, et je suis issu d'une filière recherche en santé à l'origine et je te le confirme. Il faut pas négliger cela, et l'évolution des mentalités de la nouvelle génération de professionnels de santé.
Sinon hormis ça, les études sont cool (même si ça tend à se rapprocher de médecine dans le volume des cours). Ah oui dernière chose, depuis la réforme de 2015 (dont je ne parlerai pas car trop long à développer), le volume horaire est juste énorme. En effet, j'ai 4h de cours magistraux tous les matins (soit 4x5=20h/semaine), suivis d'environ 18h à 20h/semaine de TD tous les après-midi (soit 38h à 40h/semaine)...et tu ajoute le travail personnel qui est demandé en plus de ça ! ça me rappelle les années prépa.
Bref, le rythme est assez soutenu, voire très soutenu.
De plus à Montpellier, il n'y a aucune période de "révision" laissé aux élève pour préparer les examens ! donc en clair, tu finis ton premier semestre le premier vendredi de janvier et tu passes les examens écrits et pratiques le lundi suivant!
Top
Olga
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 378
Enregistré : 03/12/2015
Posté le 16/04/2018 à 10:59 notnew
Intéressant !

Pour l'instant je vis à Paris donc j'ai postulé dans 2 IFMK parisiens publics où je suis admissible. J'avais regardé pas trop loin de Paris mais entre Evreux et Berck comment dire, j'avais un peu peur de m'ennuyer à mourir dans un trou paumé (déjà que j'ai fait mes études d'ingénieur dans une petite ville de province).
Par contre grosse surprise de voir que comme j'ai plus de 26 ans, aucune subvention pour le coût des études -> 8000 euros par an même dans le public !! J'avoue que je n'avais pas anticipé cela, c'est pas négligeable !

Nice en effet c'est intéressant d'autant que je suis franco canadienne, merci du tuyau ! Je peux tenter là bas mais ce sera pour l'an prochain.

Peut-être que le rythme est plus intense et "scolaire" en K1 ?
J'ai regardé la maquette du diplôme et effectivement gros volume de travail perso en plus des cours et TP/TD.

La grosse gifle c'est la mentalité des étudiants ? Des enseignants ?
Top
zesudiste34
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 15/04/2018
Posté le 16/04/2018 à 11:19 notnew
Intéressant !

Pour l'instant je vis à Paris donc j'ai postulé dans 2 IFMK parisiens publics où je suis admissible. J'avais regardé pas trop loin de Paris mais entre Evreux et Berck comment dire, j'avais un peu peur de m'ennuyer à mourir dans un trou paumé (déjà que j'ai fait mes études d'ingénieur dans une petite ville de province).
Par contre grosse surprise de voir que comme j'ai plus de 26 ans, aucune subvention pour le coût des études -> 8000 euros par an même dans le public !! J'avoue que je n'avais pas anticipé cela, c'est pas négligeable !

Nice en effet c'est intéressant d'autant que je suis franco canadienne, merci du tuyau ! Je peux tenter là bas mais ce sera pour l'an prochain.

Peut-être que le rythme est plus intense et "scolaire" en K1 ?
J'ai regardé la maquette du diplôme et effectivement gros volume de travail perso en plus des cours et TP/TD.

La grosse gifle c'est la mentalité des étudiants ? Des enseignants ?
-----

Avec le peu de temps que tu auras de libre, préfère la province à Paris (ne serait-ce qu'en termes de coûts de la vie).

Pour ce qui est des subventions, cela a changé, car le métier de Kiné n'est plus dans la liste des "métiers en tension"... comme l'est infirmière par exemple. De fait pôle-emploi ou les régions ne financent plus comme avant smilies

Pour ce qui est de la gifle, je dirai que bien sûr il y a les étudiants, ne serait-ce que la différence d'âge. Après les enseignants sont à la Française (j'ai été formé par des Canadiens entre-autre lors de mes études).
De plus kiné est une profession qui a besoin de reconnaissance, et cela se ressent dans l'attitude des profs (ex: je me suis fait dégommer en plein TD, car j'ai osé dire avec politesse et respect que l'approche scientifique de mon travail de TD était validée etc...ça n'a pas plût à l'enseignante car elle, comme bien des enseignants Français pensent avoir raison sur tout !).
Donc tu vas retrouver un enseignement 'vertical", très "hiérarchisé", même si en TD cela tend à se modifier.
De plus tu es ingénieure donc, tu auras un niveau de formation supérieur à la plupart des enseignants, et ça ils n'aiment pas voir un étudiant plus diplômé qu'eux lol (complexe Français, de la course au diplômes).

Après dans l'ensemble, la formation est assurée par des kinés libéraux pour la plupart, et qui ont une expertise significative ! ça c'est un très bon point smilies

Je serais toi, je regarderai les travaux et me renseignerait au maximum sur les personnes (directeur et autres) dans chaque IFMK où tu as postulée smilies

si t'as besoin d'autres infos envoie moi un mail ou appelles moi, ça sera plus efficace et rapide smilies
+33 767 998 638
Top
Guitou
Jeune Bizut

Messages : 1
Enregistré : 17/04/2018
Posté le 17/04/2018 à 08:47 notnew
Bonjour,

Je vais passer l'oral d'admission au mois de mai sur l'école de kiné de Montpellier. Combien y a-t-il de place en admission passerelle? Peux-tu me faire un retour sur l'école de Montpellier?

Merci beaucoup pour les infos
Top
zesudiste34
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 15/04/2018
Posté le 17/04/2018 à 08:59 notnew
Salut,
Il y a normalement 4 places, tout dépend également le nombre de sportifs de haut niveau qui intègrent l'école
Dans la discussion j'ai laissé mon numéro, appelle moi ça sera plus facile pour échanger smilies
Top
Isabelle09
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 15/06/2018
Posté le 15/06/2018 à 15:08 notnew
Bonjour,
Je souhaiterai tenter la reconversion professionnelle aussi après avoir été fraîchement diplômée en maïeutique en 2017 mais sur le site de l’ifmk De Montpellier je n’arrive pas à trouver la procédure d’admission ou même comment s,inscrire pour envoyer mon dossier etc. Comment aviez vous procédé ? Étiez vous passé par admission post bac etc ou un autre moyen ? Merciii
_____
Sage femme diplômée depuis peu à la recherche d’une reconversion 


Top
zesudiste34
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 15/04/2018
Posté le 17/06/2018 à 11:56 notnew
Bonjour Isabelle, tu peux m'appeler je t'expliquerai tout ce que je peux, et t'aiderais smilies
Top
Grimord
Externus-minus

Messages : 35
Enregistré : 09/06/2016
Posté le 11/09/2018 à 02:37 notnew
Bonsoir,
Une L3 de pharmacie suffie pour postuler à la dérogation mais est-ce un profil interessant?
Top
Waddleryan
Jeune Bizut

Messages : 1
Enregistré : 27/09/2018
Posté le 27/09/2018 à 18:32 notnew
Bonjour à tous,

Je suis dans la même situation que vous, l'année dernière j'ai candidaté dans une 10ene d'IFMK en passerelle grâce à mon Master 2 à la fac de sport mais j'ai eu aucune réponse.
Est-ce que vous assez des exemple de lettre de motivation à me proposer svp (en PV possible aussi) et si vous connaissez les critères d'admission ?

En vous remerciant smilies
Top
Aller en haut • 17 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Anne-Marie Curat, présidente de l’Ordre des sages-femmes : « Les sages-femmes sont encore trop invisibles ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter