logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Commentaires d'un vieux sur la réforme du Tutorat

Aller en bas • 12 réponses
Alfy
Modo à poils

Messages : 5573
Enregistré : 17/03/2002
Posté le 13/06/2009 à 13:42 notnew
Nouveau « Tutorat » :
Après plusieurs mois de concertations avec le conseil de pédagogie, l'administration actuelle et les enseignants de biophysique, nous pourrons enfin, dès la rentrée 2009 proposer une préparation complémentaire au concours officielle de PCEM1
La première discipline concernée sera la biophysique, dès le mois de septembre, pour une somme avoisinant les 20€.
Une grande victoire pour les petites bourses.
Avis aux futurs P2/D1 ce « tutorat » recrute des tuteurs !!!! (Conditions : se renseigner auprès de la corpo)

C'est bien dommage ce qui ce profile là. D'autant plus que cela semble venir des étudiants eux-mêmes.

Je sais bien que la majorité des tutorats P1 en France sont des prépas à bas prix et que l'ANEMF milite pour que cela soit ainsi dans toutes les facultés de médecine et que l'ACEML fait déjà pression depuis de nombreuses années pour que cela devienne réalité.

Mais bizarrement, je ne pense pas que cela soit une bonne idée et je tenais à l'exprimer ici.

La spécificité du Tutorat Lillois c'est l'accompagnement. Ce n'est peut être rien, non quantifiable et difficilement évaluable mais c'est ce qui fait, à mon sens, toute la richesse du Tutorat lillois depuis tant d'années. C'est une vraie possibilité pour les étudiants de P1 d'avoir contact avec un "ancien", qui peut les guider et les accompagner, c'est aussi la force d'un groupe d'étudiants qui ne se connaissaient pas avant mais qui font route ensemble et qui s'entraide, chacun ayant ces compétences et ses doutes. C'est un vrai outil pour acquérir de la méthode, connaître les "trucs" mais surtout c'est un lieu où l'étudiant peut souffler, sortir des difficultés rencontrées en P1. On parle d'ailleurs assez peu de P1 lors des séances de Tutorat. L'essentiel est d'amener les étudiants à trouver un équilibre.

De plus, ce n'est pas qu'un enrichissement pour l'étudiant inscrit au Tutorat mais c'est aussi une véritable expérience pour l'étudiant tuteur. Ecouter, accompagner, faire preuve d'empathie sont des actes indispensables à l'exercice de notre (future) profession. Ce savoir être ne s'apprend pas dans les bouquins ni en amphi mais peut être, un peu, au Tutorat.

J'espère donc de tout coeur que cet esprit ne disparaîtra pas à Lille.


A l'inverse, en tout cas pour les expériences que j'ai pu rencontrées, faire une prépa avec des colles, ne permet pas ce contact si particuliers. Bien sûr, les étudiants peuvent bénéficier de cours complémentaires, d'un bachotage probablement utile et sans conteste moins cher qu'ailleurs. Mais je connais certains systèmes où l'étudiant de P1 se retrouve régulièrement assis de façon anonyme en amphi à cocher les QCM et à recevoir par SMS leurs résultats. La technologie est magnifique et j'admire le travail effectué par ceux qui ont mis au point ce système, mais humainement, ...

Dernière chose qui me chagrine concernant cette réforme : les étudiants, vous vous êtes faits magistralement avoir ! Je m'explique : au lieu de faire comprendre à la faculté que les enseignements magistraux nécessitent d'être complétés par des séances d'enseignements dirigés de qualité, vous leur faites un cadeau royal : vous devenez des profs au rabais, payés au lance pierre (voir pas du tout) alors même que vous n'avez qu'une année d'étude de plus.

Vous accepteriez d'avoir en ED de D2 d'avoir comme enseignant un D3 qui vous fera la gynéco-obstétrique ?

Et bien c'est ce que vous proposez désormais aux étudiants de PCEM1. Et c'est bien dommage.
Top
La fleur du bonheur
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1048
Enregistré : 23/03/2004
Posté le 13/06/2009 à 14:16 puis édité 1 fois notnew
Je pense personnellement qu'il y avait la possibilité de créer cette nouvelle forme de tutorat sans faire disparaître celle qui existe actuellement.

Ce n'est apparemment pas le souhait de la responsable du tutorat, et c'est ça qui est bien dommage.

Je suis tutrice depuis 2 ans, j'ai conscience que le tutorat sous sa forme actuelle est un atout pour les étudiants de PCEM1.

Mais il existait aussi une demande de leur part aux pré-rentrées et aux portes ouvertes, à laquelle l'ACEML tente de répondre en créant ce nouveau tutorat.


Je ne connais pas exactement le contenu des échanges qu'il y a pu avoir entre Mme Besse et l'ACEML (Je ne sais même pas s'il y a véritablement eu un échange), mais je trouve dommage d'en arriver à une compétition alors qu'une cohésion des deux tutorats aurait été le meilleur moyen pour satisfaire tout le monde, dans l'intérêt de tous.

Dernière chose qui me chagrine concernant cette réforme : les étudiants, vous vous êtes faits magistralement avoir ! Je m'explique : au lieu de faire comprendre à la faculté que les enseignements magistraux nécessitent d'être complétés par des séances d'enseignements dirigés de qualité, vous leur faites un cadeau royal : vous devenez des profs au rabais, payés au lance pierre (voir pas du tout) alors même que vous n'avez qu'une année d'étude de plus.

Vous accepteriez d'avoir en ED de D2 d'avoir comme enseignant un D3 qui vous fera la gynéco-obstétrique ?

Et bien c'est ce que vous proposez désormais aux étudiants de PCEM1. Et c'est bien dommage.

Avec la L1 santé qui sera mise en place, nous attendons une augmentation considérable des effectifs en "PCEM1", et il sera à terme impossible matériellement parlant d'organiser des ED de qualité pour tous.
C'est, je pense, un argument de plus pour organiser des séances de tutorat axées sur les cours.

De plus, Kevin et Ramy confirmeront ce que j'avance, le tutorat n'a pas pour prétention de remplacer les ED organisés par la faculté.


Pour le reste, ne faisant pas partie du projet, je ne peux pas te répondre. Je laisse le soin aux initiateurs de le faire.
Top
ramy jacob
Ministre de la Santé

Messages : 1015
Enregistré : 19/09/2006
Posté le 13/06/2009 à 15:55 puis édité 2 fois notnew
L'étiquette accompagnement qui fait la spécificité du tutorat Lillois n'est pas remise en cause (et c'est un ancien pupille, co-tuteur, puis tuteur pendant deux ans qui le dit). Ce projet n'est pas l'entreprise de démolition de ce qui se fait à Lille depuis plus de 10 ans.

Mais les étudiants en P1 demandent quelque chose d'autre. Un complément de préparation au concours. Si tu cherches une pression, c'est de là qu'elle vient.
Les ED font de la formation, le tutorat actuel de l'accompagnement, nous avons pour objectif la préparation. Il y a donc complémentarité.

Il ne s'agit pas non plus de mitrailler des batteries de QCM. C'est pourquoi les principaux acteurs pédagogiques seront les professeurs de chaque discipline. Ils détermineront la ligne directrice et valideront les contenus avant les séances. Pour la biophysique, voici la trame : ces séances comporteront donc des QCM "exemples" qui seront décortiqués, permettant une transition sur un rappel des points essentiels du cours.

Les HU, ceux qui conçoivent ces épreuves, seraient surement ravis de le faire, mais ils sont trop peu nombreux pour assurer l'enadrement par groupes de 30.
Les étudiants de P2, ceux qui viennent de passer ces épreuves, sont justement à même d'assurer cette fonction de préparation par groupe de 30.

Enfin, comme tu le dis, tu es un vieux du tutorat, qui a eu une histoire tumultueuse avec l'ACEML alors que nous, jeunes, étions lycéens à cette époque.

Etant donc totalement décomplexés et ouverts vis-à-vis de ces questions, notre seul objectif est d'améliorer ce que fait la fac pour les P1 (et les autres aussi d'ailleurs).

Mme Besse a présenté ce projet lors d'un séminaire pédagogique lundi, a émis ses réticences, nous lui avons exprimé notre souhait de travailler avec elle, mais n'a pas donné suite. Respectant son investissement et son expérience en la matière, la porte reste bien entendu ouverte.
_____
La dictature, c'est "ferme ta gueule"
La démocratie, c'est "cause toujours"
Top
Alfy
Modo à poils

Messages : 5573
Enregistré : 17/03/2002
Posté le 13/06/2009 à 18:02 notnew
Pour la biophysique, voici la trame : ces séances comporteront donc des QCM "exemples" qui seront décortiqués, permettant une transition sur un rappel des points essentiels du cours.

Cela me paraît la définition même des Enseignements Dirigés.


Ceci dit je suis également très heureux de voir que certaines choses bougent (enfin?). Et si votre projet comporte toujours la fonction d'accompagnement et des valeurs humanistes, j'en suis ravi.

J'espère aussi que la faculté n'oubliera pas que le Tutorat s'inscrit dans un cadre légal. Ainsi les tuteurs doivent être en 2nd ou 3ème cycle (minimum D1 donc) et le tutorat doit être C'est aussi un temps nécessaire pour prendre du recul par rapport au P1.
Top
ramy jacob
Ministre de la Santé

Messages : 1015
Enregistré : 19/09/2006
Posté le 13/06/2009 à 20:06 puis édité 5 fois notnew
Les profs de biophy veulent refondre leurs ED : ils déplorent le nombre d'étudiants trop importants aux séances, un manque d'interactivité du à ce nombre et un retard accumulé par les étudiants en biophy, les premiers ED débutant en novembre.
Ils voient la préparation à l'exam comme une épine dans leurs ED et préfèrent faire quelque chose de plus formateur à long terme eu égard du nombre. C'est avec eux qu'on bosse cette complémentarité.


Ceci dit je suis également très heureux de voir que certaines choses bougent (enfin?). Et si votre projet comporte toujours la fonction d'accompagnement et des valeurs humanistes, j'en suis ravi.

Ce sont des notions qu'on aimerait développer, elles sont attachées au terme tutorat et c'est un succès du tutorat actuel.
_____
La dictature, c'est "ferme ta gueule"
La démocratie, c'est "cause toujours"
Top
Alex.
Chef de pique-nique

Messages : 174
Enregistré : 09/06/2008
Posté le 14/06/2009 à 02:25 notnew
Si je peux apporter la modeste opinion d'un (si tout se passe bien) futur d1...;)

Le tutorat "new age" est une excellente idée, dans le sens où l'aspect "humain" est gardé. Cependant, au vu du faible taux de réussite au tuto (même si ce faible taux vient du fait que seuls des primants y ont accès aussi), une réforme semblait indispensable !

Une seule chose à "déplorer" en fait : dommage qu'il n'y ait que la biophy pour cette année pilote ^^ J'aurais été heureux de postuler pour décortiquer les QCM de gribouille en compagnie de plein de p1 ayant soif de connaissances (et d'astuces smilies)

Ps : Tu m'en avais parlé ramy mais je sais pas si ça a été dit ici : le tuto new age c'est bien pour bizuths+² n'est ce pas ?
Top
ramy jacob
Ministre de la Santé

Messages : 1015
Enregistré : 19/09/2006
Posté le 14/06/2009 à 09:06 notnew
Oui, il est ouvert aux primants et doublants.
_____
La dictature, c'est "ferme ta gueule"
La démocratie, c'est "cause toujours"
Top
Ugoh
Externoïde

Messages : 45
Enregistré : 18/11/2007
Posté le 14/06/2009 à 12:18 notnew
En tant que néo-P2 ( mais avant tout ex P1), j'ai une expérience du tutorat qui mérite peut-être de la partager..

M'étant inscrit au tutorat et me rendant aux séances organisées tout au long de l'année, je dois avouer que pédagogiquement, le tutorat ne m'a pas été indispensable, hormis sans doute des conseils concernant les méthodes de travail, les habitudes des profs etc.. Mais au niveau des cours, rien d'indispensable...

Je dis çà, parce que nouveaux p1 en septembre, je pensais ( comme sans doute beaucoup de primants) que le tutorat serait une aide active pour les cours, ce qui n'était( pour cette année!) pas la priorité du tutorat, et heureusement je pense.

Cependant, et c'est là où je veux en venir, l'impact psychologique peut être énorme.Je m'explique.

Le tutorat a été pour moi un espace où je pouvais souffler, parler, mais surtout me remotiver. Quoi de plus motivant que de voir un "ancien" parlait de sa propre expérience avec le recul de la p1 etc...

En conséquence, je juge l'aspect humaine largement prioritaire à l'aspect pédagogique dans le cadre du tutorat.

Concernant cette réforme, je peux concevoir entièrement les exigences des p1( dont je faisais partis) qui cherchent "Un complément de préparation au concours" sans forcément passer par les prépas privées, car après tout c'est un concours.

Mais ce qui m'inquiète, c'est surtout concernant la nouvelle priorité qui sera vraisemblablement donné aux cours, plutôt qu'à l'aspect humain dans cette nouvelle réforme.

De plus, je lis que ces "prépa-tutorat" seront dirigés par un étudiant pouvant venir, par exemple, de PCEM2. Même ayant eu une note raisonnable en Biophysique, je ne vois comment un p2 pourra délivrer une séance de qualité. D'une part, il n'est tout simplement pas professeur, d'une autre part, il n'a pas le recul nécessaire de la p1 ( qui je suppose s'acquiert au cours du temps!)

Il est facile d'imaginer une mauvaise harmonie, une concurrence qui n'a pas lieu d'être entre le tutorat 2.0 et les EDs, dont je pense par ailleurs que la refonte serait, une réponse adéquat à l'attente des nouveaux P1

En somme, je pense que le tutorat doit d'abord donner largement priorité à l'aspect humain, afin de rétablir "l'équilibre P1 " !
Top
Jack Bauer
Jeune Carabin

Messages : 27
Enregistré : 14/06/2009
Posté le 14/06/2009 à 16:58 notnew
Je suis entièrement d'accord avec Ugoh (je suis ancien tuteur).

Peut-on vraiment appeler cela du tutorat? Avec cette réforme, le tuteur est-il tjrs un tuteur? N'est-il pas plutot un "pseudo prof de prépa au concours" (sans les compétences, sans le salaire)?

Soyons clair, le tutorat-t-il pour vocation initiale de préparer au concours et faire des pupilles inscrits des majors? Non. Il s'agit plutot d'un accompagnement, d'une aide à l'adaptation à l'université, voire d'un moment où l'on fait des rencontres et où on se lie d'amitié entre pupilles et pupilles/tuteur. Et ça cest bcp plus formateur et utile pour passer le cap du p1.

Ce serait une demande des p1. J'ai envie de sourire, tous les p1 veulent avoir leur année, et tous veulent avoir un maximum de qcm et trucs et autres recettes miracles pour avoir leur sesam. Par analogie, allez demander aux externes ce qu'ils pensent des conférences d'internat...
Le pb est là, le tutorat ce n'est pas une conf, et c'est tout ce qui fait sa richesse.

Il est certain que les gpes sont totalement dépendants du tuteur. Si celui-ci est "mauvais", alors le tutorat peut sembler "mauvais". Au contraire certains tuteurs chaque année prennent des initiatives et faisaient déjà de la "préparation" au concours... mais il n'y avait pas que ça, il y avait avant l'esprit humain. Or dorénavant, avec cet aspect prépa concours, on perd totalement cet aspect humain qui est censé être le premier objectif du tutorat.

Quelqu'un a écrit que les pupilles du tutorat n'avaient pas un bon taux de réussite. Je n'ai jamais vu où que ce soit que le tutorat était censé booster les résultats des p1. Il s'agit je le répète d'accompagner les p1 dans leur adaptation à l'université et au cap difficile du concours.

On distingait très clairement 2 types de p1 pendant les scéances de tutorat. D'une part ceux qui venaient chercher les tuyaux pour le concours, et qui partaient au bout de 3 scéances pour "ne pas perdre de tps". Et d'autre part, ceux qui restaient tout au long de l'année et qui formaient un groupe soudé, et qui venaient chercher autre chose. C'est à ces p1 là que je pense en premier quand je vois cette réforme, je crains fortement qu'ils ne trouveront plus ce tutorat qui nous est cher. Alors que l'autre catégorie de p1 pouvait très bien aller en ED de biophy pour travailler s'ils le souhaitaient.

Bref, je pense que créer plus de scéances d'ED avec plus de qcm ou que sais-je, ok. Mais supprimer le tutorat pour le remplacer par un pseudo-tutorat qui a pour objectif premier de préparer au concours, non merci.
Top
Jeqla
Chef des sévices

Messages : 307
Enregistré : 27/02/2004
Posté le 14/06/2009 à 18:58 puis édité 1 fois notnew
Char Alfy,

Quand Ramy m'a présenté le projet, je me suis dit qu'il serait interressant de connaitre ton point de vue. C'est fait, nous l'avons smilies

Une des premières qualités du projet est qu'il répond à une demande forte des étudiants, si forte qu'il y a 10 ans, elle existait déjà dans mon groupe de pupilles, et que faute de réponse, des gens en sont partis (mais toi tu y étais resté smilies). A cette époque, on avait aussi constaté qu'au niveau national, quelques villes avaient mise en place un système de colles-sous-colles qui marchaient pas mal. Leur idée, humaniste, était d'abolir la sélection par l'argent des boites de préparation au P1.

Il est vrai qu'à cette époque, le Tutorat de Lille voguait bon train et une des seule décision prise suivant ce rapport était de mettre en place un examen blanc en P1, pour aider les gens à s'autoévaluer. C'était déjà un grand pas qui a été réussi par les frères Malbranque, responsables du Tutorat d'accompagnement à l'époque.

Les choses évoluent, les idées des P1 avec. Il ne faut evidemment pas supprimer le Tutorat d'accompagnement et mais il faut penser aussi à faire prévaloir une certaine équité parmis les étudiants de PCEM1 en proposant des colles-sous-colles pour tous à un tarif abordable.
C'est sur que le projet actuel n'est qu'à l'état de projet, bien fourni quand même, et ce n'est qu'une fois l'avoir mis en place concrètement qu'on verra les points à améliorer.
Cependant, il me semble essentiel qu'il soit mis en place en coordination avec des séances de tutorat d'accompagnement, profitant de l'expérience du Dr BESSE en la matière. Voire même pourquoi ne pas commencer par les séances de tutorat par de l'accompagnement pur et de les terminer par des sous-colles ?

Je soutiens donc ce projet, qu'on pourrait appeller le Tutorat 2.0 (copyright Ugoh), et qui devrait completer le Tutorat actuel, voire être fait par les mêmes personnes (c'est l'idée, mais qui serait dure à mettre en place en tant que telle).
_____
JEQLA
Top
Jack Bauer
Jeune Carabin

Messages : 27
Enregistré : 14/06/2009
Posté le 14/06/2009 à 19:04 notnew
Une remarque qui revient parmi les D2: Pourquoi investir dans cette réforme du tutorat au lieu d'investir dans une nouvelle conférence d'internat à la fac?
Je vous rappelle que les heures d'enseignement prodiguées par la fac en conf sont comptées dans le quota d'heure d'enseignement obligatoire, or tous les étudiants n'y ont pas le droit... Il y a donc des aménagements plus urgents à faire...
Top
azsee.
Chef des sévices

Messages : 352
Enregistré : 23/12/2006
Posté le 14/06/2009 à 20:45 notnew
Bah peut etre que Lille préfere former des géneralistes....

Le tutorat rapporte une aide psychologique pour les P1 certes, mais de la à ce que des P2/D1 fassent cours aux P1, cela me parait un peu ridicule... et pour quel salaire?

bref,
_____
.


Top
ramy jacob
Ministre de la Santé

Messages : 1015
Enregistré : 19/09/2006
Posté le 14/06/2009 à 22:16 notnew
Une remarque qui revient parmi les D2: Pourquoi investir dans cette réforme du tutorat au lieu d'investir dans une nouvelle conférence d'internat à la fac?
Je vous rappelle que les heures d'enseignement prodiguées par la fac en conf sont comptées dans le quota d'heure d'enseignement obligatoire, or tous les étudiants n'y ont pas le droit... Il y a donc des aménagements plus urgents à faire...

Parce que c'est les responsables de Lille Internat et Calmette qui augmentront les effectifs de conférenciers à la rentrée en fonction de la demande.
Le problème ici est le manque de conférenciers. Il n'y a donc pas "concurrence" entre les deux projets.
On ouvre un autre topic sur les confs si vous voulez.




Pour répondre à Ugoh, cette formule de tutorat est adaptée (pour ne pas dire améliorée) depuis ce qui se fait dans quasiment toutes les autres facs de France.
La spécificité du tutorat d'accompagnement, je le répète, on n'y touche pas !!
A la rentrée, les étudiants auront le choix d'aller aux -nouveaux- ED, et/ou au tutorat d'accompagnement, et/ou à ce tutorat pédagogique.
Tu n'as pas senti ce besoin de préparation, mais ce besoin d'accompagnement et de méthodologie (indispensable pour s'adapter à l'environnement universitaire).
D'autres ont manifesté un besoin de coaching plus pédagogique.

L'objectif est de répondre à la demande la plus large possible à la fac. Ce projet ne se substitue donc à rien d'existant !
_____
La dictature, c'est "ferme ta gueule"
La démocratie, c'est "cause toujours"
Top
Aller en haut • 12 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter