logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Si vis PACES para bellum. Journal de bord de P1 à Lyon-Est.

Aller en bas • 702 r�ponses • 36 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ... 20 30 36
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 08/09/2011 � 22:33 puis édité 1 fois notnew
Alors... 27/11... Dentifrice... C'est noté!

(C'est même une forme de provocation, ma mère étant assistante dentaire et sa "patronne" étant à fond avec moi, m'a proposé de venir bucher dans un coin peinard de son cabinet, chose que je devrais faire plus que de raison les premiers temps...)

T'aurais pas mangé du Petit Journal toi ces derniers temps? Avec Barthès qui veut faire dire tout et n'importe quoi à notre modèle parmi les modèles, Michel Cymès?...

Pour le ventricule droit, je le savais déjà, j'abrégeais déjà comme ça dans mes cours de 4è... Et la vasodilatation... Ouais, ça se trouve. J'aurais écrit vsd, pour la vanne...

"à toi d'être créatif": ça montre bien que tu n'as rien lu. Ou alors tu te fiches éperdument de mon humble figure et j'aime pas ça.

Et si le Normacol faisait des effets miraculeux, évite de torcher M. Machin avec mon bouquin. Ca serait dommage.

Au fait, pourquoi le 27 novembre?
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
Voir la fiche contact de ce membre
JoLN
Ministre de la Santé

Messages : 866
Enregistré : 23/07/2006

Vie réelle
Joris Galland - 33 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Interniste
Fac : PARIS VII DIDEROT
Posté le 08/09/2011 � 22:44 notnew
Au hasard à première vue, mais finalement je m'aperçois que ça sera mes 3 mois de mariage lol
_____
Interne en Médecine Interne CHU Nancy
DESC Gériatrie
Toujours Lyonnais dans son coeur, Lyon Nord forever
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 09/09/2011 � 17:58 notnew
Ah ben tu nous l'avais pas dit! C'est beeeeaaaauuu...

Je vais m'abstenir de la traditionnelle "tous mes voeux de bonheur" vu que j'ai une facheuse propension à porter la poisse quand je balance des phrases toutes faites dans le genre...

Bon, ce soir je vous ponds l'article sur le jour le plus long...
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
Voir la fiche contact de ce membre
JoLN
Ministre de la Santé

Messages : 866
Enregistré : 23/07/2006

Vie réelle
Joris Galland - 33 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Interniste
Fac : PARIS VII DIDEROT
Posté le 09/09/2011 � 20:36 notnew
Et puis les "tous mes voeux, félicitations...." ça fait 2 semaines que j'entends que ça, je t'avoue que ça commence à me brouter !
_____
Interne en Médecine Interne CHU Nancy
DESC Gériatrie
Toujours Lyonnais dans son coeur, Lyon Nord forever
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 09/09/2011 � 20:50 notnew
Bienvenue au club de ceux qui en ont marre des formules toutes faites alors! smilies

Ah vi! Mon article... Bon allez, je me les gratte, je fais un nouveau post smilies
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 09/09/2011 � 21:53 puis édité 3 fois notnew
VENDREDI 9 SEPTEMBRE 2011
Le Moquette Show

Bâsoir!

Quel drôle de titre... Oui, c'est à peu près tout ce qu'il y avait à retenir de cette pré-rentrée que l'on attendait tous, pauvres petits P1 niais naïfs et candides, depuis des jours, des semaines, des mois...
La seule info importante du jour est:

Les murs de l'amphi A4 de Laennec sont tapissés d'une immonde moquette verte.

Tadam!!!

Moi qui pensais n'avoir rien fichu de ces deux mois d'oisiveté, jamais de toute ma (plus si courte) vie je n'ai eu tant l'impression de perdre mon temps.

En arrivant, une bonne petite demi-heure à attendre derrière un magma plus ou mois mobile de P1 entassés devant la porte de l'amphi. Parmi ces P1, des "connaissances" (on va dire ça comme ça) de mon ancienne institution privée (oui, pléonasme)... On va en rester là sur ce point.

Une petite bourre pour rentrer (et oui, du haut de leurs 17/18/19/20... ans ils n'ont toujours pas compris qu'une porte avec groom n'est PAS un entonnoir) et là commence l'exaspération.

1/ La moquette.

2/ La fac qui n'a de fac que le nom avec tout un discours "ceux qui jetteront des journaux devront les ramasser en fin d'heure-et-j'y-veillerai-personnellement", dixit Monsieur notre Bon et Vénéré Doyen
(désolé si vous voyez dans cette petite saillie une quelconque similitude avec les bons sentiments qu'entretenait Mourousi avec Francis Bouygues...)

3/ La fac qui n'a toujours de fac que le nom avec cette seconde recommandation de notre Bon et Vénéré Doyen: la place sur laquelle nous venons innocemment de poser notre fondement nous est attribuée à l'année, (attention pas bouger, assis, couché!) et si par malheur la portion de table qui nous est gracieusement allouée venait à être dégradée, il serait dans l'obligation, non sans peine, de nous contraindre à sacrifier notre goret pour éponger les dégâts occasionnés.

4/ Notre BVD - Bon et Vénéré Doyen, si vous aviez suivi je devrais pas vous le rappeler- veut la peau de l'ambiance carabine en menaçant d'exclusion tout P2 s'aventurant dans nos amphis.

- Je me ris dessus -

5/ Toujours d'après notre BVD nous avons besoin de calme et de sérénité pour cette année difficile.

- Je me ris dessus derechef -

Voilà pour notre BVD.

Ah non, voilà pas! La minute délire perso: notre cher BVD est le seul que j'ai entendu dire -remarquez ils ne sont pas nombreux- "P.A.C.E.S" en toutes lettres, et pas "passèce".

Mo-mo-motus! (pourtant je vous jure que je ne suis pas fan de ce jeu!!!)
" "passèce" P.A.C.E.S"
bip bip bop bop bop!
" "pause" P.A.U.S.E"
bip bip bip bip bip wui wui wui !!!

Sans commentaire... Bah ça a au moins eu le mérite de me tenir éveillé pendant cette longue, loooongue heure de leçon de morale...

Passons aux autres intervenants et là P4 va faire son P4 attention il va y avoir du sang.
Hormis notre cher BVD, les jeunes de l'ACLE et de l'AAEPL -"épiciers!"- et ce cher Guérin, je ne sais même pas qui a eu l'immense honneur de me parler, moi petit P1.
J'ai même pas pu ouïr une seule phrase de son premier à son dernier mot (Jean-Pierre.)

Alors de deux choses l'une, soit on leur offre une semaine de stage intensif aux bons soins de Philippe Risoli, ou on leur offre des micros-cravates, ils se le collent sur le coin de la veste ou du décolleté et on en parle plus. Mais faut faire quelque chose.
Déjà faut leur apprendre qu'un micro, dans l'idéal, ça se met devant l'orifice buccal. Parce que au niveau du nombril, hormis peut être quelques numéros de ventriloquie sur le coup d'onze heures, on risque de pas capter grand chose du côté de l'amphi Moquette, de l'autre côté du métro, là, chez les reclus.

J'ose espérer que ça ira mieux lundi, dès lors qu'ils auront quelque chose d'intéressant à nous dire.

Sinon, à part ça qu'est-ce qu'il a fait P4?

Eh ben P4 il a écouté les conseils de Romain Jugand et il est allé tester le resto U.
Tout seul.
Comme un con grand.
C'est trop injuste...

Oui vous aurez compris qu'entre temps il y a une énorme coquille d'oeuf qui a atterri sur mon occiput.

Alors là, il faut passer dans un coin de votre tête le Barbier de Séville, du moins l'extrait qui a servi de générique au magazine culinaire de Joël Robuchon du temps où il n'était pas multimillionnaire...

J'entre, découvre les lieux et me jette avec un chouia de naïveté sur la première banque venue. Elle sert... Frites et poisson pané. Bouarf. Juste après, je me rends compte qu'il y a un rayon traiteur en face. Re-bouarf, tant pis, ça sera pour lundi, à moins que je ne décide de tester Rabelais.
Et là, enfin, l'impression d'avoir quitté mon institution privée.
Les pionnes ont été remplacées par de formidables caisses qui feraient presque penser qu'on se fait un... Ah! Si... Les restaurants qui te servent avec beaucoup d'orgueil des légumes à volonté...
Boissons à 90 centimes ou eau courante. Pour une première fois, j'ai voulu voir le goût de l'eau courante.


Mince! J'ai oublié de demander le ticket. M'enfin, ça ne presse pas...

Me voilà, seul, comme un con un grand, à ma table, avec les frites et la semence de R'né... Le poisson pané -remarquez ça vient du même endroit- qui se battent en duel, et bien évidemment la cuillerée de taboulé qui n'a pas voulu rejoindre ses camarades dans le bocal prévu à cet effet et qui trouvait bien mieux de se vautrer dans le plateau.

J'observe, remarquant que l'eau ne se tire plus à des robinets à peine déguisés mais à de belles machines, que la boite noire devant c'est pas un reste d'avion c'est un micro-ondes.
Et je remarque quelqu'un, à la table derrière, qui, lui aussi, mange tout seul comme un con grand.

Là encore, une belle démonstration de l'écart entre rêve, à droite, et réalité, à gauche.
-j'ai volontairement inversé par rapport à la dernière évocation pour ne pas être soupçonné d'un éventuel message subliminal à tendance politique...-

Dans le rêve, j'aurais adressé la parole au mec et je lui aurais dit: "Vous attendez personne? Quitte à bouffer seuls comme des cons, autant bouffer seuls comme des cons à deux, ça fera moins bête."

Dans la réalité, j'ai revissé un peu plus ma coquille d'oeuf et j'ai bouffé vite fait bien fait.
Mention spéciale aux chaises relativement confortables, et à l'escalier, pour la sortie (merci d'avoir placardé le mot "sortie" sur tout le mur du fond, comme ça même un quasi-aveugle -au figuré!- comme moi a pu le voir!)

Après kékilafait P4? Eh ben comme d'habitude il a été en repérage! Zieuter à l'entrée de la BU -après vue je comprends qu'à partir d'un moment ça puisse faire cuit-vapeur-, le couloir des associations...

Et puis je me suis offert un dernier tour de Tête d'Or. J'adore. C'est beau. Il n'y a rien de mieux pour se redonner du moral. Ca m'étonnerait pas que j'y aille y faire un tour - si el tiempo le permite - quand viendra le moment où il faudra manger du cours chiant-pas-beau-veut-dormir-nan-veut-mon-concours.
Et pis les écureuils... C'est mignon!!! C'est marrant!!! C'est...

(Bon, si tu veux que les gens ne finissent pas par croire que tu es vraiment un P4 va falloir te taire maintenant!!!)

Pardonnez-moi pour cette intrusion inopinée de ma bonne conscience...

Conssssssssssssssssssssssssscience, devrais-je même dire.

(Je crois que je bats tous les records en terme de longueur de post, au moins vous en aurez pour un bon moment, ça palliera à mon absence...)

Et bonsoir à toutes les morues, tous les épiciers et autres cageots qui me lisent.
Bon week-end, notre Bon et Vénéré Doyen.
Salut Guérin, Salut Rousset-qui-tire-sur-Spiral-plus-vite-que-son-ombre...
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 09/09/2011 � 23:12 puis édité 1 fois notnew
Allez, un petit dernier pour vous adresser un IMMENSE MERCI (si j'avais pu changer la taille de la police je l'aurais fait) pour les plus de 500 lectures.
A dimanche (je ne pense pas en pondre un demain, pour écrire tout et n'importe quoi il faut de la matière, sinon c'est sans intérêt...)
Si on atteint les mille d'ici la semaine prochaine, j'enlève le haut.
Et la semaine d'après j'enlève le bas.

Tremblez lecteurs, ça va pas être beau à voir, de quoi vous réconcilier avec l'institut médico-légal.
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
Romain LN
Ministre de la Santé

Messages : 1826
Enregistré : 14/12/2006
Posté le 09/09/2011 � 23:43 notnew
Il y aura mon nom dans le bouquin de VD! smilies

Bref, un mot : continue smilies


Sinon un truc m'a énormément choqué :

Rousset - Spiral

Je pensais que c'était un oxymore.

Il a vraiment mis ses cours sur spiral? Vous n'aurez plus le poly "made in Rousset"

Quoique, entre mon année de bizut et de carré il était passé des transparents (projetés dans un amphi de 800 places avec un rétroprojecteur identique à celui qu'on trouve dans une salle de classe de lycée) au diapo powerpoint.
_____
Gentil Modérateur
"Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloges flatteurs." Beaumarchais
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 09/09/2011 � 23:59 notnew
Si si, quelque chose comme 150 mégaoctets et quasi autant de pages de diapo... Et si, c'est bien signé Rousset. J'attends de voir sa trombine (enfin, son spectre, j'imagine bien qu'on ne verra personne dans notre coin) pour juger sur pièce.

Le rétroprojecteur style lycée dans un amphi ça devait être horrible...

Et je vais faire de mon mieux pour continuer... Quand Chronos, le Dieu-GO de la péhun voudra bien m'en laisser les moyens.
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 10/09/2011 � 20:34 notnew
SAMEDI 10 SEPTEMBRE 2011
Y a comme un défaut... Mais c'est étudié pour.


Hier soir, je me jetais goulument sur la généreuse dose de biologie cellulaire injectée sur Spiral par M.Rousset. Parait-il que c'est une révolution. Peu importe, moi pas connaître.

Et là, gros bug.

S'il est communément admis que l'eau, ça mouille, eh ben figurez-vous que le cerveau, ça rouille.

Avec plein de bonne volonté je me disais: "Et si je m'enfilais les acides aminés ça serait toujours une bonne chose de faite!"

Sauf que Statler et Waldorf, là-haut, ils sont pas contents.
(Statler et Waldorf sont les papys du Muppet Show pour les non-initiés.)

Y a pas eu moyen. J'ai vu des C, des H, des S, des O... mais dans quel ordre, alors ça je saurais pas vous dire. Et pis de toute façon, à se forcer "dans le vide", comme ça, je sais qu'au mieux ça aurait tenu... Une heure ou deux?
Alors profitons encore de cet état de latence tant qu'il en est encore temps.


Bon, je sais, je disais que je n'aurais pas dû en faire aujourd'hui...
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 11/09/2011 � 00:34 puis édité 3 fois notnew
DIMANCHE 11 SEPTEMBRE 2011
Last but not least.

Allez, un petit dernier avant le coup d'envoi, le vrai.

Depuis cinq minutes, nous sommes le 11 septembre 2011.
Alors certes je ne vais pas vous dire, vous vous en doutez connaissant désormais ma liberté de ton, "le terrorisme c'est pas bien faut pas oublier ça fait dix ans il y a des morts et des malades"...

On le sait et on ne le remet pas en cause. Même si je me demande si, à force de vouloir trop en faire, on n'entretient pas une flamme un peu trop ardente qui pourrait un jour redevenir brasier.

Alors certes il y a 10 ans le monde a basculé, certes il y a 10 ans les néo-P1 (dinos exceptés) étaient des petits gnenfants à qui l'on demandait une minute de silence la main sur le coeur sans trop savoir pourquoi.

Aujourd'hui, je me demande ce que j'aurais fait.

Si j'avais été dans les plus hauts étages, au dessus du point d'impact des funestes avions, aurais-je préféré sauter ou attendre la grande faucheuse quelque soit la fin qu'elle me réserve?
Si j'avais été en dessous, aurais-je tenté de m'enfuir vaille que vaille?

Et si j'avais été dans un des avions?

Finalement, les moins à plaindre dans ce carnage, si l'on peut dire, sont ceux qui occupaient les étages directement percutés par les oiseaux de malheur. Ils ont eu le sordide privilège de ne pas voir la mort arriver.

Ca sera tout pour aujourd'hui.
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 12/09/2011 � 20:42 puis édité 2 fois notnew
LUNDI 12 SEPTEMBRE 2011
Retour en terre inconnue (enfin un peu moins quand même)

Amies péhunes, amis péhuns, amis les autres, tutrices, tuteurs, belges, belges, bonsoir!

Oui, une petite envie de Desproges...

Le gong de la P1 (enfin, "passèce P.A.C.E.S" bip bip bip bip bip wui wui wui) a sonné.

Et vous savez quoi? Finalement on s'y sent bien dans l'amphi Moquette.

Nos gentils profs m'ont écouté. Ils ont dû se repasser les intégrales du Millionnaire ce week-end car ils savent désormais tenir un micro correctement. Mieux, le son arrive à prendre le métro et monter les escaliers de la Buire pour arriver jusqu'à l'A4, c'est la dernière fois que je l'appelle comme ça puisque vous savez, maintenant, son nom c'est Moquette.

Donc une petite heure d'UE1 qui s'est résumée à une trentaine de minutes où ces chers Raphael Terreux et Pascal Nebois nous ont appris à se servir de Spiral pour aller y apprendre leurs cours, choses que je devrais déjà faire, vilain garçon.

Arrive ensuite le bon vieux Nanard (enfin, Bernard Rousset, brûle pas les étapes petit bizuth)

Et là je me dis: "oh il a une belle tête à se faire emmerder par les P2 lui!"

Ça n'a pas manqué.

Ce qui est bien avec l'amphi Moquette, c'est que tu as droit à une double dose: une fois en direct de l'amphi de Nanard, qui doit arrêter son cours par la force des choses, une autre fois in situ.

Sauf que là Nanard il s'arrête pas. Enfin, peu importe, pour 3 minutes d'introduction à l'introduction de la biocell...

Sinon (je parle pour les plus "anciens") il n'a pas changé.

Il n'arrive toujours pas à éviter de dire "schéma" ou "ion". L'amphi ne se gène pas pour le lui faire remarquer, chose qu'il apprécie plus ou moins. Comme la visite des pédeux, d'ailleurs.

Meuh non c'est pas méchant...

L'instant drolatique du jour: Nanard, dans sa première diapo, n'a pas pu s'empêcher de se donner un petit coup de pinceau autour du nombril. Oui, la première diapo de biocell cuvée 2011/2012 n'était ni plus ni moins que le CV de Bernard Rousset.
Puis il nous a parlé, après l'irruption intempestive, de ses exploits dans feu l'amphi Hermann, où son estrade était comme une scène de théâtre...

Une petite après-midi dont deux heures de BU à s'enfiler ça, et me voilà devant ce fichu PC à rédiger cet article, pour toi lecteur, avant d'attaquer cette chimie, physique d'abord, orgasmique organique ensuite.

Lapsus (je vous laisse relever la dernière syllabe) en aucun cas révélateur. Chimie, tu es et restera mon cauchemar d'argent, derrière tout ce qui ressemble à des maths, indétrônable cauchemar d'Or.

Allez, ah tchao bonsoir!
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 13/09/2011 � 20:31 puis édité 2 fois notnew
MARDI 13 SEPTEMBRE 2011
La Terre n'est plus si inconnue que ça

En effet je commence à repérer tous les endroits que doit fréquenter le P1: amphi, corpos, BU, panneau d'affichage. Il ne reste plus que les salles informatiques, encore faut-il en avoir le temps.

De temps, j'en manque de plus en plus et je pense que ce billet sera le dernier... Avant vendredi, journée "libre" où j'essaierai de trouver 5 minutes (entre deux merveilleux cours signés Raphael Terreux) pour vous donner de mes nouvelles.

Décidément je ne pensais pas que ma petite boutade sur Philippe Risoli deviendrait un running-gag, et pourtant si!
Aujourd'hui, j'ai fait la connaissance de Papy Cohen, Richard de son prénom, qui, au delà de savoir se servir d'un micro, a une petite voix qui n'est pas sans faire penser à celle de l'animateur phare des 90's. Avec, toutefois, quelques relents de Kermitterrand, la grenouille du Bêbête Show. Dire que c'est entre ses mains (entre autres, les machines à corriger les QCM en font partie) que sera jugé d'ici 3 mois le juste prix de nos efforts...

Mais rassurez-vous! Il ne va pas me faire aimer la chimie pour autant.

Autre petite chose à dire: c'est décidément une manie de vouloir nous fourguer des bouquins? Entre Nanard qui veut nous faire acheter un bouquin à 1000 balles, traduit de l'américain (oh yeah!) et en avouant à demi-mot qu'il ne nous servirait pas à grand chose actuellement; c'est maintenant Pascal Roy qui fait son auto-promo avec son bouquin de biostats.

Je ne sais qu'en penser. Depuis Ogawa je suis en froid avec les "livres conseillés".

A vendredi.
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
Romain LN
Ministre de la Santé

Messages : 1826
Enregistré : 14/12/2006
Posté le 13/09/2011 � 22:08 puis édité 1 fois notnew
Concernant les bouquins, "La Cellule" est totalement inutile !!!!!!

Par contre le bouquins de biostats me semble plus inévitable. Je vois beaucoup de PAES avec. En P2 on nous l'avait recommandé, mais je voulais pas mettre 30€ dans des stats. Je n'allais pas en cours non plus, et j'ai validé l'exams. Mais c'était en P2, pas en PAES.

D'autant plus que son auteur et celui qui fera votre épreuve. Allé, comme je suis un gars cool, voici un lien ou tu pourra en trouver un exemplaire pour 20€ :

http://acle.net/?r=bourse

Pas si mal finalement le site de l'ACLE !

Et courage pour cette 1ère semaine, le temps de prendre le rythme c'est assez dur. Moi c'est pareil, j'en chie un peu avec cette début de D2 après 4 mois de vacances, les VG ça fait mal au crâne !
_____
Gentil Modérateur
"Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloges flatteurs." Beaumarchais
Top
Eme0169
Doyenne (espèce rare)

Messages : 613
Enregistré : 02/02/2008
Posté le 13/09/2011 � 22:27 notnew
Cohen vous fait de la chimie ?? Bizarre!!
En tout cas je vois que vous avez pas mal de prof de pharma...

Conseil, avec Terreux ne fais pas trop dans le détail (ses répliques cultes ? "Tous les chemins mènent à Rome, mais je préfère quand même l'autoroute", et "Si je voulais vous faire apprendre des choses par coeur je vous donnerais un annuaire")
Pour la Chimie O, et la Biophy (oui Cohen est normalement un prof de Biophy!) pas de secret : exo +++(+++)
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 13/09/2011 � 22:37 notnew
Eh ben ça fait plaisir de sentir la cohésion de la grande famille Remédienne!

Je vais donc regarder pour le bouquin de biostats, pour l'autre on repassera, 151€ faut pas déconner quand même, même si c'est prétendument "super utile"... Mouais...

Et pour Cohen il était le premier à être étonné à devoir intervenir dans l'UE4 des matheux, en débutant son cours par "ce que je vais vous dire, c'est de l'UE3", grosso modo. En effet, je vois pas ce que la métrologie vient fiche là dedans, du moins pas pour le moment...

Les cours de Terreux je suis en plein dedans et je rame!!! Dieu sait si j'aime la Grèce mais les équations qui vont avec les lettres de son alphabet, beaucoup moins! Si je cale au premier cours venu, j'ose même pas imaginer la suite... On entend même pas parler de ce pauvre Schrödinger...
Je vous raconterai tout ça vendredi smilies
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
Eme0169
Doyenne (espèce rare)

Messages : 613
Enregistré : 02/02/2008
Posté le 13/09/2011 � 22:43 notnew
La chimie phy faut vraiment s'accrocher, nous c'était divisé en deux modules
- d'abord le module 2 (logique!!) avec les réaction acide-base, réd-ox, etc..
- puis le module 1 avec en gros les atomes

Le module 2 est très mal passé (en général les exo acide-base c'est une cata) alors que le module 1 était super bien passé..
J'avoue que la P1 me parait déjà loin, mais dans mes souvenirs une fois que tu voyais tous ça dans des exo ça devenait un peu plus simple!

Enfin courage, et garde bien en tête que parfois un cours peut devenir plus clair grâce au cours d'après!! (voir grâce aux ED)
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 13/09/2011 � 22:46 notnew
Ok merci beaucoup Emeline!

(Bon faut que j'y retourne, si je veux finir ce fichu chapitre avant les questions-réponses de demain matin... Et dormir un chouia quand même...)
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 15/09/2011 � 21:21 puis édité 6 fois notnew
JEUDI 15 SEPTEMBRE 2011
Un p1 en week-end

Et oui, la fac nous offre l'immense privilège de nous laisser une journée libre le vendredi, du moins les 3/4 premiers. D'une part par manque de place, d'autre part pour nous laisser le temps de s'ingurgiter quelques cours de bioch' mis en ligne sur Spiral.

Mais tiens, puisque j'ai cinq minutes devant moi, je vais vous raconter les deux trois belles vannes et anecdotes qui ont fusé hier et aujourd'hui.

Vous vous en êtes peut-être aperçu, hier le métro D nous a fait un gros plantage toute la matinée.
Ayant cours à 9h mais devant arriver à Lyon à 7, je me dis, "tiens, je vais aller me faire une petite heure de BU ça me fera pas de mal". Manque de pot, elle n'ouvre qu'à 9h jusqu'à la fin du mois. Va pour un banc à l'extérieur.
Peinard, je lis les journaux gratuits qui me sont tombés dans les mains, j'attaque deux ou trois "révisions" (peut-on appeler ça des révisions à J+2?) puis vers les 8h30, je retourne sous terre, histoire de retrouver ma moquette préférée.
Chouette! Le métro est là.
Une minute. Il part pas.
Deux minutes. Il part toujours pas.
Cinq minutes. Il veut toujours pas partir.
Y a comme un défaut.

Voyant l'heure tourner dangereusement, je fais machine arrière et décide, par la force des choses et bravant les injonctions de notre BVD, de tester les amphis de Rockefeller. Quitte à tester la nouveauté, autant aller chercher l'amphi du prof, le A.
Tiens? Chez "eux" les vigiles demandent de montrer patte blanche. On finit par me laisser passer la frontière.

Une chose à dire: plus jamais ça!
D'une part, il n'y a rien de plus exaspérant que de devoir déménager toutes les demi-heures si ce n'est pas plus, pour laisser la place au "titulaire". Mais quoi de plus normal... Je finis sur les tables à roulettes, celles du premier rang, certainement mises en place pour les passagers clandestins de mon genre.
Et surtout, pour la dernière heure (un cours de Scheiber, donc de physique, donc difficile à suivre), remarquant qu'il y avait dans cet amphi le bruit certes mais surtout l'odeur, pour ne pas reprendre les paroles de l'autre, les vigiles décident d'ouvrir grandes les portes.
Résultat: une heure dans le vent à se les peler et à essayer de dompter les feuilles de mon calepin. Et encore heureux, je n'avais pas imprimé de diapos...
Conséquence: Une journée à être complètement patraque et à bosser... moyennement. Bon, ça ne mérite pas la peine capitale non plus...

Ah si, quand même un intérêt dans ces péripéties: pouvoir assister au spectacle des éléphants poursuivis par les indiens.

Ce cher Terreux a enfin commencé à dégainer les phrases cultes avec, en prof de bioch' dans le texte: "Si je voulais vous faire apprendre des choses par coeur, je vous ferais apprendre l'annuaire et vous demanderais quel est le 4ème numéro de la page 52."

Et aujourd'hui...
Une deuxième dose de Scheiber (Bam! Wizz! Viens petite fille... Ah nan ça devait pas être tout à fait ça...) et il n'y a qu'une chose à dire: j'arrive à peu près à le suivre, même s'il veut déjà nous faire croire qu'ont est médecins alors qu'on en est loin; sauf quand il commence à parler maths...

Enfin, une petite partie de ping-pong entre Rousset et son amphi... Il a essayé, par exemple, d'éviter le pont di-sulfure et la réaction de l'amphi qui va avec, en le remplaçant par sa version anglaise.
Il n'a ainsi pas eu un retentissant "Sulfure" mais un tonitruant "Oh yeah!".

Ou son petit laïus concernant le plan du cours qu'il rappelait régulièrement dans ses diapos, en précisant "C'est ce que j'appelle vous prendre par la main, je ne le ferai pas tout le temps, il vous faudra par la suite comprendre de vous même l'articulation du cours..."

[♫ Prendre un bizuth par la main, et le jeter dans le ravin... ♪]

Et, comme 1545 autres P1 -capacité de 600 places oblige, je n'irai pas à la journée d'inté. La majorité préférentielle, dirons-nous. Et même si le statut de P4 est parfois lourd à porter -déjeuner en tête à tête avec son sandwich ça va un moment- il y aura bien d'autres occasions d'y... remédier.

Au revoir.

(Et là P4 se lève de sa chaise pendant que retentit l'hymne national...)

Edit: je ne comprends pas pourquoi il ne m'affiche pas les notes de musique... smilies
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
dépression
Sexternus-minus

Messages : 36
Enregistré : 05/02/2011
Posté le 16/09/2011 � 08:47 puis édité 1 fois notnew
Bon courage V.D. smilies
Top
Aller en haut • 702 r�ponses • 36 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ... 20 30 36
livreslivrescontactspublicationstwitter