logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Question de parents sur le temps de travail

Aller en bas • 37 r�ponses • 2 pages • 1 2
pèreritch
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 63
Enregistré : 26/10/2012
Posté le 26/10/2012 � 10:14 notnew
Tags : Gérer le temps, Temps de travail
Bonjour,

voilà je suis le père d'un primant à Lyon Est et après 1,5 mois de cours, je me pose des questions, à savoir si mon fils en fait assez ou pas en terme de temps de travail; je sais que l'efficacité compte bien entendu mais j'aimerais savoir ce que vous en pensez par rapport à vos expériences.
Un petit historique pour que vous situiez un peu mieux mon fils :
- il avait un très bon niveau au collège (16 de moyenne en 4ème et 3ème)
- au lycée, ses notes ont baissé régulièrement jusqu'au bac qu'il a eu avec 11,94 de moyenne (plus que dans l'année !), il n'a pas travaillé des tonnes, il nous disait se réserver pour après (depuis le collège, il veut être pédiatre)
- donc des capacités, loin d'être utilisées à fond... mais vaut mieux savoir qu'il y a de la réserve avant de rentrer en PACES !
- à l'entrée en PACES, il s'est mis au boulot de suite : travail les après-midi et les week-ends, avec souvent pas de cours le vendredi donc 3 jours de boulot perso (avec des pauses bien sûr !), mais pas de travail le soir après le diner
- petit à petit le planning de la semaine s'est complété avec les ateliers et colles de la prépa privée et du tutorat ainsi que les ED de temps en temps donc maintenant les semaines sont comme ça, en plus des cours de 8 à 12 :
Lundi : Colle du Tutorat (environ 18h-20h)
Mardi : Atelier Prépa (18h30-21h)
Mercredi : Colle Prépa (13h30/14h-16h)
+ ED de temps en temps
- il bosse à la BU le lundi et le mardi, puis le mercredi il rentre et est à la maison à 17h

A ce jour, malgré les semaines qui se sont donc remplies un peu plus et lui laisse moins de temps pour le travail perso surtout du lundi au mercredi, il n'a pas vraiment augmenté son temps de travail, et ne bosse toujours pas le soir après le diner (le mardi il est à la maison à 21h45 donc là c'est normal) et il continue à aller faire du sport 1 à 2 fois par semaine (2h le mercredi soir et 2h le vendredi soir ou 2h le samedi soir).

Est-ce possible de s'en sortir de cette façon, sans jamais travailler le soir ne serait-ce que 2h max quand c'est possible ?
sachant qu'il bosse à peu près tout le reste du temps, pas forcément à 100 % le week-end (entre 6 à 8h par jour je pense)

Je ne connais pas trop ses notes et classements aux colles (il n'en parle pas bcp), je sais qu'au Tut, à la 1ère il était environ 1000-1100ème avec une mauvaise note mais je ne sais pas si ça veut dire grand chose (c'était la 1ère !)

Je voudrais aborder le sujet avec lui, mais il n'est pas bavard, ne veut pas qu'on lui parle de la PACES s'il n'aborde pas le sujet lui-même (pour éviter de ne penser qu'à ça ce que je peux comprendre) et j'ai besoin de réponses pour savoir s'il vous pensez qu'il bosse assez et comment je peux aborder le sujet avec lui pour l'aider et non lui dire directement qu'il ne bosse pas assez peut-être... sachant que ce n'est pas qqn qui stresse du tout, mais des fois un peu de stress le pousserait un peu smilies... je pense qu'il n'est pas forcément assez exigeant avec lui-même.

Je ne voudrais pas qu'il s'en veuille après de ne pas avoir tout donné et moi de ne pas l'avoir alerté.

Désolé pour ce post un peu long smilies, merci de m'avoir lu, et encore plus de me répondre. smilies
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 26/10/2012 � 11:10 notnew
Non, bien sûr, c'est bien connu qu'en P1 (enfin, PAES) il faut bosser 24h/24, 7j/7...

Son emploi du temps est déjà bien chargé comme ça, avec ces TD de prépa en plus, les TD de la fac, le tutorat, des heures de travail perso raisonnables... A lire le début de votre sujet je m'attendais au pire!

Première chose, juger des performances d'un étudiant en P1 sur ses notes au secondaire (et pire encore de collège!!!) est totalement ubuesque tant on tous les exemples...

En tant que doublant je peux vous dire que l'an dernier, bien que n'ayant pas de boîte à colle (chacun son avis là dessus, là n'est pas le sujet) j'étais quasiment tout le temps dedans. Du moins, en permanence vissé devant mon bureau (situation familiale compliquée...).
Résultat je suis arrivé, par ces deux facteurs conjoints, à la fin de l'année sur les rotules, avec 6 kilos de moins et un classement honorable mais qui aurait pu être bien meilleur.

Tout ça pour dire que le concours c'est un sprint et en même temps et surtout un marathon, et que la différence se jouera non sur la quantité mais sur la qualité du travail de votre fils. Le S1 est très dur, bien trop théorique et "scientifique". Ceux qui réussissent le S1 ne seront pas forcément de bons médecins -les autres non plus d'ailleurs- mais sont des flèches en maths et en physique... Si ce n'est pas le cas de votre fils, forcément c'est plus dur... Et après tout, s'il doit carrer ça ne sera pas un drame.
Bref, laissez le gérer et on verra au fur et à mesure!

Une dernière chose, la principale arme de sélection de la PAES est la pression psychologique. C'est dur de se prendre ça en pleine figure, surtout en débarquant du bac, alors plutôt que de lui rajouter du stress supplémentaire, encouragez-le et faites tout pour l'aider dans son périple. Sans ça c'est très dur, croyez moi, j'ai testé pour vous...
La P1 c'est une épreuve où pour la première fois on lutte pour soi et en même temps contre soi. Chacun sa sauce pour la mener à bien, mais on n'avance plus avec une carotte ou un coup de trique.

Bon courage à lui, je lui souhaite de réussir... Tant qu'il ne prenne pas ma place, si tant est qu'il y en ait une pour moi!
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
pèreritch
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 63
Enregistré : 26/10/2012
Posté le 26/10/2012 � 12:01 notnew
Merci beaucoup pour votre réponse vraiment très complète et intéressante Vincent (je me permets de vous appeler par votre prénom, j'ai lu beaucoup de vos posts et un peu de votre blog smilies )

Quand je parlais de ses résultats antérieurs c'était pour situer un peu son niveau avant mais pas du tout pour juger de ses perfs en P1 smilies

A vrai dire ce n'est pas une flèche en math et en physique mais il est plus que correct quand même je pense, donc on verra pour le S1, je sais qu'il nous a dit qu'il y avait plus de matières qui l'intéressait au S2, même si la biologie et la chimie sont des matières qu'il aime aussi.

J'ai tendance à lui faire plus confiance que ma femme et j'ai du mal à prouver à ma femme qu'il faut le laisser tranquille et que de toute façon ça ne sert à rien de lui mettre une pression supplémentaire qu'il va forcément mal ressentir donc votre message me conforte dans ce que je pensais... même si je reste un père inquiet aussi, mais bon qui ne le serais pas, hein ? smilies
Le problème c'est qu'il est relativement désagréable dans les échanges qu'il peut avoir avec sa mère qui le vit très mal donc forcément ça crée des tensions smilies et un manque confiance envers lui.

Je sais que c'est ce qu'il veut faire, donc je me dis qu'il fera tout pour, même s'il faut 2 ans (comme beaucoup finalement) mais, en tant que parents, on a toujours des doutes et on se donne parfois mauvaises conscience ! Il ne faut plus le voir comme un ado, c'est clair ( et ma femme a beaucoup de mal avec ça !)

Bon courage à vous aussi et je vous souhaite sincèrement de réussir smilies

Si d'autres ont des avis à apporter, n'hésitez surtout pas smilies
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 26/10/2012 � 12:27 notnew
De rien, quand on peut aider...
Au passage, je vous prie de me tutoyer, après tous nous sommes jeunes et en règle générale c'est l'usage sur Remède smilies

Pour en finir avec ces histoires de notes, certains y voient une corrélation mais je reste tout de même sceptique. Certes ceux qui auront eu leur bac avec 18 en se tordant de rire s'en sortiront plus facilement, mais ce n'est pas une règle d'or, à mon sens du moins.

(Je dis ça pour ceux qui seront certainement nombreux à lire votre post par la suite).

Attention à ne pas trop idéaliser le S2, certes plus proche de disciplines biomédicales et cliniques mais en même temps ce ne sont jamais que des pages et des pages à apprendre par coeur... L'anatomie, bien qu'elle fasse rêver, est très difficile à assimiler en bizuth... Je ne cherche pas à faire peur mais tout point est bon à prendre et s'il peut s'en sortir pas trop mal en décembre ça sera tout bénef pour lui smilies

Pour ce qui est de son attitude avec vous. La P1 est une année où l'on est et dans un sens on se doit d'être très égoïste. C'est normal d'être un peu plus irritable dans les moments de coups durs ou de stress... Le rôle d'un parent dans l'idéal et de tout faire pour lui éviter les taches ingrates (repas, ménage, linge...) quand il peut le faire, sans pour autant attendre quoi que ce soit au retour. Il vous en sera reconnaissant quand il aura son concours smilies
MAIS la clef aussi est de ne pas "trop" se fermer dans sa bulle: garder un moment pour se déconnecter de la P1, faire du sport s'il en faisait avant d'arriver, voir son/sa petit(e) ami(e) s'il en a un(e), faire des sorties entre amis de temps en temps... Le tout à dose le plus homéopathique possible mais régulière. Car celui qui réussit est celui qui a réussi à établir un emploi du temps réglé comme un papier à musique, incluant certes beaucoup de travail mais aussi des temps de pauses.
(J'ai l'impression de paraphraser le doyen en disant ça...)

Merci pour vos encouragements et j'espère que mes bafouilles passées ont pu vous informer et vous divertir, vous et/ou votre fils.
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
pèreritch
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 63
Enregistré : 26/10/2012
Posté le 26/10/2012 � 14:26 notnew
ok pour le tutoiement mais alors dans les 2 sens smilies perso je préfère aussi très largement, car je me sens plutôt jeune dans ma tête encore et en plus c'est d'usage dans mon milieu professionnel (informatique).

Pour ce qui est de son attitude, j'entends bien tes conseils, et j'avoue avoir déjà plus ou moins lu et entendu ça ce qui ne fait que conforter l'idée que j'en avais, et je vais pouvoir en parler avec ma femme qui a par exemple du mal à voir le bordel en permanence dans sa chambre ou le bureau (où il travaille sur l'ordi) smilies , qui a aussi plus de mal que moi à accepter son égoïsme (il l'était déjà un peu avant vis à vis de nous) et qui le voit encore comme un ado à qui elle ne veut pas tout passer...

Merci encore pour ces conseils smilies

Pour les bafouilles passées, oui j'ai trouvé ça soit divertissant soit intéressant, donc je t'encourage à continuer même s'il me semble en voir un peu moins maintenant... est-ce le fait de faire d'être doublant et donc de se consacrer à fond à sa dernière chance de réussir le concours ? smilies
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 26/10/2012 � 14:56 notnew
Et bien d'accord smilies

Encore une fois, il n'y a pas de recette miracle en P1, mais j'espère avoir réussi à vous aider un peu, toi et ton fils. Avec grand plaisir, car on n'est pas des sauvages, tout de même.

Oui, je suis moins actif cette année, mais pas à cause de l'année carré -bien au contraire d'ailleurs- mais parce que j'ai l'impression d'avoir fait un peu le tour de ce qu'il y avait à dire sur le sujet. Alors je me contenterai de faire des billets d'humeurs à dose plus homéopathique. Même si j'aime beaucoup écrire (peut être encore un signe contraire à une future carrière de médecin?!?)^^

Bon vent à ton fils, je lui souhaite de ne pas suivre le même chemin que moi!
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
pèreritch
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 63
Enregistré : 26/10/2012
Posté le 26/10/2012 � 15:35 notnew
c'est clair que s'il y avait une recette miracle, on aurait 15 millions de médecins en France ! lol !

sincèrement oui tu m'auras aidé moi et ma femme et donc forcément mon fils par la même occasion smilies

et que le numérus clausus t'accepte parmi les siens cette fois smilies

je pense qu'on se croisera à nouveau sur ce forum, maintenant que je suis inscrit, je posterais bien 1 ou 2 fois dans l'année smilies
Top
sandrine7811
Sainte Administratrice

Messages : 8947
Enregistré : 09/03/2005
Posté le 26/10/2012 � 15:45 notnew
mes parents ont mal vécu certaines parties de ma P1, cloitrée dans ma chambre ca allait... par contre, l'humeur de chacal 1 mois avant le concours, la première fois, ils ont gueulé, après, ils se sont rendu compte que c'était tout à fait involontaire, maintenant ils savent qu'avant les exams je suis assez insupportable et sur les nerfs, ils s'en foutent ^^


en P1, j'étais chez eux, mais pas trop de corvées, pas de table a mettre, pas de vidage de lave vaisselle, mais tout de meme, je faisais ma lessive, et quand je faisais une pause, j'aidais !
_____
Super Modératrice des forums Remede
Chieuse, bornée, bavarde, casse pied, super sympa parfois,... dites pas que je vous ai pas prévenus !

SM sans duplo... et sans potager !!!
Top
pèreritch
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 63
Enregistré : 26/10/2012
Posté le 26/10/2012 � 15:59 puis édité 1 fois notnew
alors oui justement jusqu'à l'an dernier, avec son frère, il faisait 1 semaine chacun pour mettre la table et la débarrasser et déjà il râlait smilies
bon là on a décidé qu'il ne le ferait plus, normal...
il est aussi à la maison, donc c'est vrai que lors de ses pauses, il pourrait au moins ranger un peu ses affaires dans les 2 pièces qu'il occupe, histoire que la femme de ménage puisse au moins faire la poussière correctement mais non !
faut aussi qu'il puisse réellement profiter des pauses sinon ce ne sont plus de vrais pauses s'il fait un truc qui l'emmerde plus qu'autre chose !
j'ose pas imaginer s'il était en appart !
Top
sandrine7811
Sainte Administratrice

Messages : 8947
Enregistré : 09/03/2005
Posté le 26/10/2012 � 16:07 notnew
pas de femme de ménage chez moi, donc si c'est sale, c'est mon problème ^^

quand je parle de pause et d'aide, c'est genre parfois je me prenais un WE de pause car gros ras le bol, là j'aidais, ou a noel par exemple !

bien sur, ma mère me demandait pas de repasser lors de 15 min de pause ^^
_____
Super Modératrice des forums Remede
Chieuse, bornée, bavarde, casse pied, super sympa parfois,... dites pas que je vous ai pas prévenus !

SM sans duplo... et sans potager !!!
Top
pèreritch
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 63
Enregistré : 26/10/2012
Posté le 26/10/2012 � 16:25 notnew
ok pour les pauses je comprends mieux car j'étais un peu surpris !
en tout cas maintenant avec la réforme, à Noël ce sont de vrais vacances, après le concours qui a lieu le 13 décembre à Lyon jusqu'au 07/01, reprise des cours... ça fait quand même 3 semaines qui permettent de bien couper, je trouve ça plutôt bien pour les étudiants
Top
sandrine7811
Sainte Administratrice

Messages : 8947
Enregistré : 09/03/2005
Posté le 26/10/2012 � 18:16 notnew
ca oui c'est un vrai plus, physiquement et moralement

je me souviens avoir culpabilisé de ne pas bosser les 24 et 25 décembre, mais m**** noel c'est en famille a manger ^^
_____
Super Modératrice des forums Remede
Chieuse, bornée, bavarde, casse pied, super sympa parfois,... dites pas que je vous ai pas prévenus !

SM sans duplo... et sans potager !!!
Top
carie
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 07/10/2012
Posté le 29/10/2012 � 18:32 notnew
bonjour
alors moi je suis la maman d'un jeune garcon qui a finit sa PACES en mai dernier après 2années(et oui 80% des étudiants ). 2ans ou il n'est pratiquement pas sorti,quelques cinés pour souffler de temps en temps et 2,3 soirées avec la fac...Pendant ces 2 ans je lui disais souvent"t'es sur que tu travailles assez, et peut être devrais tu faire ça, etc.. il travaillait au moins 7 h par jour WE compris !!" ce qui avait bien sur le don de l'énerver et il m'envoyait promener, mais tant pis je disais quand même! car il ne faut pas oublier que même si ils sont en PACES c'est aussi parce qu'on est là et que bien souvent on leur en donne les moyens(en PACES un étudiant ne peut pas travailler en plus à l'extérieur
pour se payer ses études, sinon trés souvent échec assuré)
Je peux aussi dire que même si on ne lui demandait pas grand chose à la maison il devait vider le LV, mettre le couvert, passer l'aspirateur dans sa chambre de temps en temps car il ne faut pas exagérer non plus ça demande 10mn et c'est pas tous les jours...(pas de femme de ménage chez nous)d'ailleurs votre fils trouve bien le temps de faire 4h de sport non!!
Aussi Pèreritch je ne comprend pas pourquoi il fait tutorat et prépa (ce qui ne sert à rien d'aprés mon fils, celui qui veut travailler pour y arriver n'a pas besoin de ça et en plus ça coute cher et tout le monde n'a pas les moyens!!)le tutorat est souvent très bien et suffisant car oui, il faut beaucoup de travail perso malgré tout
je tiens quand même à préciser aussi que malgré le travail acharné tout le monde ne passe pas....
Top
carie
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 07/10/2012
Posté le 29/10/2012 � 18:50 notnew
http://forums.remede.org/paes/sujet_61705.html
j'ai trouvé ce forum, il pourra peut être vous aider...
Top
Romain LN
Ministre de la Santé

Messages : 1826
Enregistré : 14/12/2006
Posté le 29/10/2012 � 21:38 puis édité 1 fois notnew
Bonsoir!

L'inquiétude vis à vis de ton fils est normal! Après je pense qu'en PAES il ne faut pas mettre la pression et essayer de se plier au besoin de l'étudiant. Sans non plus devenir des esclaves! Mais chacun doit faire des sacrifices.

Pour parler de mon expérience, j'avais un studio à 150km de chez mes parents. Donc la semaine j'étais autonome et devait me débrouiller. Mais mes parents me préparait à manger pour quasiment tous mes repas du midi (Les bon petits tupperwares!), elle s'occupait de mon linge le weekend etc. Bref, je pouvais me concentrer à fond sur mes études.

Niveau rythme, je n'arrive pas à enchainer des grosses journées!
Donc en P1 je bossais jamais au delà de 20h (voir même 19h). Mon weekend s'arrêtait le samedi à 16-17h ou je prenais le train pour rentrer chez mes parents.

Ce système avec "pas mal" de temps libre à l'avantage de nous forcer à devenir efficace car à telle heure on doit avoir fini (et attention à ne pas bâcler!) On apprend à bosser vite et bien. Et en plus on sait qu'on a de vraies pauses (Haaa les Dimanches à ne rien faire, que ça faisait du bien! J'étais en plein forme pour rattaquer la semaine!)

Bref, tout ça pour dire, votre fils va finir par trouver son rythme. Il verra avec les colles s'il est dans les clous ou non. Et il changera ce qu'il faut le cas échéant. Moi j'ai mis assez de temps à trouver une méthode de travail efficace (la moitié de ma première P1 où je m'accordais pas assez de pauses, j'accumulais fatigue et perdais en efficacité.)

Montrez lui votre soutien, ça fait toujours beaucoup de bien en P1 smilies
_____
Gentil Modérateur
"Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloges flatteurs." Beaumarchais
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 29/10/2012 � 22:24 notnew
Bonsoir!

bonjour
alors moi je suis la maman d'un jeune garcon qui a finit sa PACES en mai dernier après 2années(et oui 80% des étudiants ). 2ans ou il n'est pratiquement pas sorti,quelques cinés pour souffler de temps en temps et 2,3 soirées avec la fac...Pendant ces 2 ans je lui disais souvent"t'es sur que tu travailles assez, et peut être devrais tu faire ça, etc.. il travaillait au moins 7 h par jour WE compris !!" ce qui avait bien sur le don de l'énerver et il m'envoyait promener, mais tant pis je disais quand même! car il ne faut pas oublier que même si ils sont en PACES c'est aussi parce qu'on est là et que bien souvent on leur en donne les moyens(en PACES un étudiant ne peut pas travailler en plus à l'extérieur
pour se payer ses études, sinon trés souvent échec assuré)

7H/jour c'est tout de même déjà beaucoup (après tout dépend si l'on compte les cours en semaine dedans ou pas...°
Effectivement il est strictement impossible de conjuguer activité salariée et P1, du moins en arrivant dans le supérieur. Ceux qui ont déjà prépa, master ou je ne sais quelle formation dans les jambes et y arrivent pour se reconvertir, c'est différent...

Aussi Pèreritch je ne comprend pas pourquoi il fait tutorat et prépa (ce qui ne sert à rien d'aprés mon fils, celui qui veut travailler pour y arriver n'a pas besoin de ça et en plus ça coute cher et tout le monde n'a pas les moyens!!)le tutorat est souvent très bien et suffisant car oui, il faut beaucoup de travail perso malgré tout

C'est encore dans les moeurs et ça continuera longtemps... Selon la propagande de ces entreprises et la CSP des parents, ça aura toujours le moyen de faire mouche smilies

je tiens quand même à préciser aussi que malgré le travail acharné tout le monde ne passe pas....

Ne parlez pas de malheur ^^ mais c'est vrai, il n'y a pas de place pour tout le monde...

MontreZ lui votre soutient, ça fait toujours beaucoup de bien en P1 smilies

Tout à fait Thierry!
(J'ai pas pu m'empêcher, désolé... Mais c'est bien, ça montre que tu es un bon médecin en devenir mon petit Romain smilies )

Tout ça pour dire, mais on le répète souvent ici comme ailleurs, que la P1, ma foi, c'est comme une épreuve sportive, les JO, une grande course de ce que vous voulez, etc... : des mois d'entrainement, et le (les) jours J avec les aléas que ça comporte. Chacun sa sauce pour y arriver en meilleure condition possible ( => de l'importance de se ménager des pauses comme le disait Romain, à vouloir trop forcer on se ruine, j'ai testé pour vous).
Pour finir, je dirais qu'en tant que parent, vous ne pouvez guère qu'apporter votre soutien et essayer d'être compréhensifs... Vous prendrez votre revanche quand votre fils sera en P2 smilies

Bonne soirée à tous
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
pèreritch
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 63
Enregistré : 26/10/2012
Posté le 30/10/2012 � 09:41 notnew
car il ne faut pas oublier que même si ils sont en PACES c'est aussi parce qu'on est là et que bien souvent on leur en donne les moyens(en PACES un étudiant ne peut pas travailler en plus à l'extérieur
pour se payer ses études, sinon trés souvent échec assuré)

bien sûr qu'il ne faut pas l'oublier et qu'on leur donne les moyens, et que sans ça il ne pourrait pas faire des études (comme c'était le cas ne serait-ce que pour mes parents !) MAIS ce n'est pas quelque chose que j'ai envie de lui dire pour qu'il se sente redevables en bossant car ça ne marchera jamais comme ça.

d'ailleurs votre fils trouve bien le temps de faire 4h de sport non!!
oui alors ce n'est pas toute les semaines qu'il fait 4h de sport, mais je pense justement, que son temps libre il doit l'utiliser pour lui car si c'est pour des corvées ça n'aura pas le même effet sur lui, il me semble... après c'est vrai que 10 min de temps en temps ce n'est pas le bout du monde non plus smilies
mais le sport est indispensable pour lui, car il est diabétique et ça fait partie de son équilibre...



Aussi Pèreritch je ne comprend pas pourquoi il fait tutorat et prépa (ce qui ne sert à rien d'aprés mon fils, celui qui veut travailler pour y arriver n'a pas besoin de ça et en plus ça coute cher et tout le monde n'a pas les moyens!!)le tutorat est souvent très bien et suffisant car oui, il faut beaucoup de travail perso malgré tout
je tiens quand même à préciser aussi que malgré le travail acharné tout le monde ne passe pas....

Le tutorat, il ne fait que les colles, ce qui lui permet de s'évaluer sur un plus grand nombre, c'est important.
La prépa privée, nous lui l'avons proposée, il l'a souhaitée, plusieurs personnes passées par là et ayant réussi nous l'ont aussi fortement recommandé donc il l'a prise.
Je pense que ça peut lui apporter sur la méthode, l'approfondissement des cours, etc...
Que celui qui veut travailler pour y arriver n'en ait pas besoin, je ne partage pas ça car oui certains vont y arriver sans ça c'est sûr pas tous loin de là... après il n'en aurait pas besoin peut-être mais impossible à savoir avant d'y être.


En tout cas merci beaucoup pour m'avoir fait partagé votre expérience de parent, c'est aussi ce que je recherche smilies
Top
carie
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 07/10/2012
Posté le 30/10/2012 � 09:54 notnew
oui
c'est vrai 7H/jour c'est tout de même déjà beaucoup
, mais en fait je stressais tellement pour lui car il ne voulait pas entendre parler de réorientation en cas d'échec,ne voulait pas non plus passer d'autres concours ,il était borné sur médecine et c'est tout!! donc pour moi il fallait qu'il réussisse absolument, je voulais le voir heureux avec son rêve!et en plus je m'inquiétais pour l'avenir...

Ne parlez pas de malheur ^^ mais c'est vrai, il n'y a pas de place pour tout le monde
si je vous parle de ça ,ce n'est pas pour vous décourager mais la réalité est là , pour mon fils on c'est souvent disputé pour qu'il passe d'autres concours pour tant il était classé à chaque fois dans le premier quart donc pas trop mal et bien il à loupé médecine à 9 places mais heureusement à force de me disputer avec lui et lui rabacher il a finit par m'écouter et à passé ondoto et pharma ou il a été reçu au 2 et en fin de compte maintenant il est en o2 et il est parfaitement heureux(j'explique un peu ici):

http://forums.remede.org/paes/sujet_57467_3.html
Top
pèreritch
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 63
Enregistré : 26/10/2012
Posté le 30/10/2012 � 10:08 notnew
Niveau rythme, je n'arrive pas à enchainer des grosses journées!
Donc en P1 je bossais jamais au delà de 20h (voir même 19h). Mon weekend s'arrêtait le samedi à 16-17h ou je prenais le train pour rentrer chez mes parents.
ok donc je vois finalement que mon fils est dans le même cas que toi en ce qui concerne le travail du soir...
par contre le week-end passé, il n'a pas fait de sport et a du bosser environ 8-9h chaque jour, donc il semble gérer en fonction de ce dont il a besoin.


Bref, tout ça pour dire, votre fils va finir par trouver son rythme. Il verra avec les colles s'il est dans les clous ou non. Et il changera ce qu'il faut le cas échéant. Moi j'ai mis assez de temps à trouver une méthode de travail efficace (la moitié de ma première P1 où je m'accordais pas assez de pauses, j'accumulais fatigue et perdais en efficacité.)

Montrez lui votre soutien, ça fait toujours beaucoup de bien en P1 smilies

j'espère qu'il va trouver son rythme en effet, il s'adapte je crois...
la dernière fois, il n'avait pas eu le temps de réviser pour la colle du tutorat, et il n'a eu que 6/20 mais il a dit que ce n'était pas le + important et qu'il valait mieux d'abord ne pas avoir de retard sur les cours et ne pas se focaliser sur les colles... j'avais en effet déjà entendu ou lu ça donc je pense qu'il ne gère pas trop mal, on verra bien au concours de décembre.

Merci pour ton partage d'expérience smilies
Top
pèreritch
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 63
Enregistré : 26/10/2012
Posté le 30/10/2012 � 10:26 notnew
mais en fait je stressais tellement pour lui car il ne voulait pas entendre parler de réorientation en cas d'échec,ne voulait pas non plus passer d'autres concours ,il était borné sur médecine et c'est tout!! donc pour moi il fallait qu'il réussisse absolument, je voulais le voir heureux avec son rêve!et en plus je m'inquiétais pour l'avenir...


si je vous parle de ça ,ce n'est pas pour vous décourager mais la réalité est là , pour mon fils on c'est souvent disputé pour qu'il passe d'autres concours pour tant il était classé à chaque fois dans le premier quart donc pas trop mal et bien il à loupé médecine à 9 places mais heureusement à force de me disputer avec lui et lui rabacher il a finit par m'écouter et à passé ondoto et pharma ou il a été reçu au 2 et en fin de compte maintenant il est en o2 et il est parfaitement heureux(j'explique un peu ici):

http://forums.remede.org/paes/sujet_57467_3.html

pour nous ce n'est pas tout à fait pareil : il veut être pédiatre (depuis 5 ans) mais s'il ne réussit pas médecine la première année, pour la deuxième il prendra pharmacie en plus et dans le pire des cas, il sait qu'il peut se réorienter même si son désir c'est d'y arriver quand même en médecine !
Top
carie
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 07/10/2012
Posté le 30/10/2012 � 13:12 notnew
pour nous ce n'est pas tout à fait pareil : il veut être pédiatre (depuis 5 ans) mais s'il ne réussit pas médecine la première année, pour la deuxième il prendra pharmacie en plus et dans le pire des cas, il sait qu'il peut se réorienter même si son désir c'est d'y arriver quand même en médecine

le mien il voulait être chirurgien aussi depuis longtemps d'ou le problème de réorientation en cas d'échec, il ne voulait même pas se renseigner!!il voulait faire médecine point final!!comme il disait. C'est d'ailleurs pour ça que je stressais... pour votre fils déjà c'est bien qu'il pense à faire autre chose en cas d'échec en médecine mais il faut leur faire confiance et les soutenirs dans leurs choix mais aussi les mettre en garde, c'est notre rôle de parents

(
comme c'était le cas ne serait-ce que pour mes parents

Pour les votres peut être et tant mieux pour vous mais les parents il y a 30ans ne s'occupaient beaucoup moins de nous, si on voulait faire des études il fallait bosser pour ce les payer!!(je parle des milieux ouvriers)

j'espère qu'il va trouver son rythme en effet, il s'adapte je crois...
je pense qu'il va le trouver, il faut lui laisser le temps de s'adapter, c'est un vrai changement déjà la fac par rapport au lycée et qui plus est en médecine (je crois que l'on imagine même pas comment c'est dur si on ne voit pas le programme)

Le tutorat, il ne fait que les colles, ce qui lui permet de s'évaluer sur un plus grand nombre, c'est important.
en fait j'avais compris qu'il faisait prépa privée et tutorat de la fac en plus (plusieurs personnes avec mon fils en on fait une et rien au final)

mais le sport est indispensable pour lui, car il est diabétique et ça fait partie de son équilibre...

je n'ai pas dit qu'il ne fallait pas faire de sport mais 4hc'est beaucoup en PACES diabêtique ou pas il faut s'aerer un peu de toute façon mais c'était juste pour dire que mettre le couvert ou autre bricole ce n'est pas le bout du monde comme vous le dites... et moi lorsqu'il était à la maison le we (il a un appart car fac loin de chez nous)il mettait le couvert comme ses frères car eux ils n'ont pas à subir les études du grand (il y a bien assez de nous à stresser!!smilies)bien sur je m'occupe de son linge ses courses pour la semaine etc...

Vous prendrez votre revanche quand votre fils sera en P2
ça je ne sais pas car beucoup de travail aussi(quand je lui parle c'est toujours" chuttt je bosse" smilies) mais c'est vrai pas la pression du concours et il sort une fois par semaine et a reprit le sport
Top
Aller en haut • 37 r�ponses • 2 pages • 1 2
livreslivrescontactspublicationstwitter