logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

USAMV Cluj Napoca: avis complet et sans tabou

Aller en bas • 25 réponses • 2 pages • 1 2
Lilith-san
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 169
Enregistré : 20/11/2008
Posté le 21/07/2014 � 10:54 puis édité 2 fois notnew
Je reçois régulièrement des messages privés de personnes souhaitant en savoir plus sur l'Université Agro-Véto de Cluj-Napoca. J'ai donc décidé d'écrire un avis très complet sur le sujet. Je tiens à préciser que mon avis porte sur mon expérience de 2010 à 2013, les choses peuvent avoir changées depuis.
J'y ai effectué mes 3 premières années d'études et je suis ensuite partie continuer dans un autre pays.
Les études là bas durent 6 ans, et peuvent se faire en anglais ou en français. L'admission se fait sur dossier à envoyer par courrier et les frais de scolarité sont d'environ 4500€ l'année.


*L'aspect administratif: Dès l'arrivée, l'organisation laissait à désirer, aucun email d'information n'est envoyé pour préciser le déroulement de la rentrée. J'ai du contacter le secrétariat qui ne m'a pas donné les bonnes informations (horaires etc). L'inscription est en quelque sorte finalisée sur place, où l'on doit payer les frais d'équivalence du bac faite au Ministère de l’éducation roumain (environ 15€ à l'époque). Pour le paiement des frais, ça peut se faire par virement ou en espèces.
Le premier jour on nous a remis nos carnets d'étudiant et nos emplois du temps.
Pour la réinscription d'année en année, il n'y a rien de spécial à faire, ils nous font juste remplir un formulaire en début d'année.
Une chose importante, ils demandent à garder l'ORIGINAL du diplôme du bac ainsi que le relevé de notes. Je n'avais personnellement donnée qu'une copie, refusant de leur laisser un document aussi important.

*L'organisation: Chaque année un prof sera désigné comme responsable de telle ou telle année. Les emplois du temps ont tendance à être donné à la dernière minute et sont souvent tellement mal fait que les semaines suivantes la classe passe son temps à le réorganiser en s'arrangeant avec chaque prof.
Lorsqu'il y a un changement (cours déplacé, annulé etc), il est très rare d'avoir quelque chose officiel de la part de la fac ou du prof, souvent le prof le dit à une personne et le message est passé aux autres.
Globalement, la classe doit s'organiser elle même (groupe facebook, dossier commun dropbox etc) afin de communiquer les informations.
Pour les cours, il n'y a pas de plateforme pédagogique gérée par l'Université, une personne désignée de la classe récupère les cours sur clef USB et fait passer aux autres.

*Les cours et TP: La plupart des cours durent 2h et pareil pour les TP. Les laboratoires de TP sont plutôt corrects, en revanche les salles de cours sont dépassées. Il y en a des modernes et aussi des amphis mais nos sections n'y ont jamais eu droit.
Chaque séance de cours ou TP comporte une pause entre les 2heures. Selon les profs, la durée effective d'enseignement peut vraiment chuter. Par exemple, on avait un TP de 3 heures pour lequel le prof arrivait toujours 30 mn en retard + 30 mn de pause entre chaque heure, ce qui donne au final 1H30 au lieu de 3h.
Les cours et labs sont donnés avec support de projection d'un powerpoint.
Il faut savoir que les absences aux TP se payent (chercher la logique), à un tarif horaire variable.

*Aspect pédagogique: Concernant cet aspect, c'était très aléatoire. J'ai eu de très bons profs et des profs, qui clairement n'avaient pas envie de s'embêter.
Certains se content de lire le document projeté et d'autres vont apporter des explications.
Il faut savoir que pour la plupart des cours, quasiment TOUT est basé sur les animaux de production et les chevaux. Les animaux de compagnie sont très clairement laissé de côté.
La matériel en anatomie n'était jamais issue de carcasses fraîches et nous avons fait une seule fois des dissections, et uniquement sur cheval ou ruminant.

*Les examens: C'est cet aspect que je trouve le plus alarmant.
Tout d'abord, pour des raisons qui m'échappent, les examens sont organisés...par les étudiants. Les étudiants doivent essayer de tomber d'accord sur des dates puis demander à chaque prof si cela lui convient. Je vous laisse imaginer l'ambiance.
Il faut savoir qu'il n'y a strictement AUCUNE règle concernant les examens, vous pouvez ne pas venir, contacter le prof, lui demander de le repasser plus tard, puis ne pas y aller etc... Le champ est totalement libre.
Je me suis donc trouvé dans une situation où l'écrasante majorité souhaitait disposer d'une bonne semaine pour passer un examen, alors que moi j'aurai préféré 3 jours, pour au final être seule le jour de l'exam et avoir donc perdu mon temps pour rien. Le système ne comporte aucune justice à ce niveau.
Concernant le déroulement des exams, la plupart sont à l'oral, et il s'agit de tirer un sujet au sort, généralement 2-3 questions qui correspondent précisément à un titre de chapitre vu en cours et il s'agira de réciter le contenu du chapitre.
Rien n'est fait pour réfléchir, il n'y aura aucune question sortie du contexte. Et en même temps, vu le niveau générale, les échecs seraient nombreux si c'était le cas (s'il était possible d'échouer aux examens).
Bien sûr il existe des personnes qui échouent mais c'est assez rare et souvent c'est vraiment quand la personne n'a aucune connaissance du sujet.
Les examens n'ont aucun caractère officiel la bas lors du déroulement, c'est à dire, la plupart du temps, il n'y a qu'un seul surveillant (le prof qui interroge), il n'y a pas de feuille de réponse anonyme quand c'est à l'écrit. Parfois les examens se passent à 5 dans le bureau du prof qui s'absente pendant 30 min. avec les étudiants qui s'asseyent et essayent de préparer leur sujet où et comme ils peuvent.
En gros les étudiants ne sont jamais réellement mis à l'épreuve; et la plupart ne s'en rend pas compte n'ayant connu que ce type d'enseignement.

*Les infrastructures: La faculté vétérinaire est présente dans plusieurs bâtiments, plus ou moins défraîchis, ça dépend des zones. Il y règne en quasi permanence une odeur nauséabonde (qui d'après les profs, est tout à fait normale).
Il y a une bibliothèque à l'entrée du campus, elle est assez petite et la collection est réduite. De plus, pour y entrer, il faut laisser toutes ses affaires dans un casier. Pour emprunter un livre, il faut passer par un comptoir, on ne peut pas librement aller chercher un livre sur les étagères.
La clinique vétérinaire aurait vraiment besoin d'être modernisée. Il y a une pièce sorte de chenil dont l'odeur est INSOUTENABLE. Il y a des systèmes d'aération et de clim mais inutilisé (???).
Les animaux de production sont gardés dans des étables probablement violant toutes les normes en matière de bien être animal et d'hygiène.
Pour se restaurer il y a une sorte de cafétéria mais je n'y ai jamais été.
Les chambres de la résidence universitaire ne sont pas très loin mais je ne connais pas non plus, j'étais en logement privé.

*Les vacances et stages: Officiellement il y a les vacances de Noël et de Pâques, mais les sections anglaise et française regroupant des étudiants étrangers ont généralement le droit à une semaine supplémentaire. Cependant, cet arrangement est assez fragile et des menaces de la supprimer sont émises chaque année.
Il peut y avoir une semaine en février selon le déroulement de la session d'examen du premier semestre.
Il y a un stage de 3 semaines ou 90 heures à effectuer obligatoirement chaque année. Quand j'y étais, on était libre de le faire où on le souhaitait, mais ils commençaient à parler de le rendre obligatoire en Roumanie, donc je ne sais pas trop ce qu'il en est actuellement.
Le stage se fait généralement l'été, et est validé à la rentrée, où l'on passe une sorte d'oral de stage.


*Rubrique tabou que les fans de l'USAMV démentiront: le chantage et la corruption existe. L'administration n'hésitera pas à garder vos documents en otage ou refuser d’émettre certains documents pour vous empêcher de partir.
Les profs n'hésitent pas à mentir aux sections anglaises et françaises et le font toujours. Il y a eu un article en septembre dernier dans la presse roumaine qui révélait que le contenu actuel des enseignements pourrait faire que le diplôme ne permettrait pas d'exercer, la faculté a nié ou dit aux étudiants que c'était résolu sans plus d'explication. Des opérations illégales en Europe y sont pratiquer régulièrement, des opérations sans anesthésie d'aucune sorte s'y déroulent très souvent.

En conclusion: la faculté serait plutôt un choix de dernier recours, et sachant qu'il faudra soit songer à partir, soit IMPÉRATIVEMENT compléter sa formation ailleurs par des stages ou d'autres formations/ateliers payant. Car il est très facile de sortir diplômé de cette fac sans finalement rien n'avoir d'un vétérinaire. Ce n'est pas tant le niveau en soi, mais surtout les exigences (examen) qui sont un vrai problème et pas du tout à la hauteur. Les étudiants ne sont jamais vraiment mis à l'épreuve, processus pourtant essentiel à l'apprentissage. C'est dommage, car en théorie, dans les programmes de cours, c'est plutôt correct.
Top
Lady Cat
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 2209
Enregistré : 16/02/2007
Posté le 21/07/2014 � 14:04 notnew
Effrayant....
_____
Ancienne sage-femme
Interne en médecine interne
sans passerelle, PACES réussie 🌞
"Il faut toute une vie pour apprendre à vivre" Sénèque
Top
Le Joker
Ministre de la Santé

Messages : 807
Enregistré : 18/08/2010
Posté le 21/07/2014 � 14:38 notnew
Merci pour ce témoignage intéressant à lire !

Effrayant effectivement surtout en ce qui concerne les examens, ça fait peur pour des futurs vétos.
_____
#PromoFiasco
Examen Cassant National 2017
Top
Richard Richter
Nain-terne

Messages : 128
Enregistré : 24/06/2010
Posté le 21/07/2014 � 14:54 notnew
(Je préférais la version sans les mises en gras et en surligné, ça faisait moins agressif)

Pour les autres filières du genre médecine, c'est la même chose ou ça n'a rien à voir? Je ne sais pas si t'as eu l'occasion d'avoir des échos...
Top
Bertrand B.


Messages :
Enregistré : 01/01/1970
Posté le 21/07/2014 � 15:15 notnew
Je viens de rétablir la version sans mise en page, celle ci n'étant pas faite par l'auteur initial, elle n'avait pas lieu d'être.

B.
EditerSupprimerTop
Le Joker
Ministre de la Santé

Messages : 807
Enregistré : 18/08/2010
Posté le 21/07/2014 � 15:47 notnew
Pour les autres filières du genre médecine, c'est la même chose ou ça n'a rien à voir? Je ne sais pas si t'as eu l'occasion d'avoir des échos...

Je crois que j'avais lu quelque part que c'est pas tant la formation qui est mauvaise mais plutôt les examens. Du coup on a des étudiants qui n'ont pas forcément le niveau pour être médecin.
Après c'est vrai que j'aimerais entendre d'autres avis!
_____
#PromoFiasco
Examen Cassant National 2017
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 22/07/2014 � 22:30 notnew
Je trouvais déjà assez consternant le fait d'aller en Roumanie pour faire son cursus médical, mais après ce témoignage encore plus

A défaut de pouvoir leur interdire d'exercer en France, il faudrait les obliger à préciser sur le plaque ou quoi que leur diplôme n'est pas français mais roumain !
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
Scala
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 06/08/2014
Posté le 06/08/2014 � 23:04 notnew
Je viens ajouter mon petit grain de sel dans cette conversation car je trouve ça trop dommage que les futurs étudiants n'est qu'un seul avis et d'autant plus que celui est négatif.

Je suis à l'USAMV depuis deux ans, je passe à la rentrée en 3ème année.

Je voudrais tout d'abord dire qu'il est bien facile de critiquer une école qui accueille les français qui ont été majoritairement en échec en France. Cette école nous accueille, nous permet de faire les études dont on rêve, met tout en place pour qu'on soit bien même si ce n'est pas parfait et franchement les descendre comme ça ce n'est pas correcte je trouve ... Les professeurs roumains sont extrêmement gentils, ils nous aident si on a des soucis avec nos logements, médecins ...

Si les personnes ne sont pas contentes, il fallait réussir en France ou alors abandonner son rêve ... Personne ne vous a demandé de partir dans un autre pays.

Cela étant dit je me lance dans mon analyse.

* Organisation : Certes ce n'est pas parfait loin de là, mais pour avoir été également dans une faculté française pas de grande différence l'administration n'est pas plus ou moins efficace. C'est toujours le bazar dans les facultés ... Oui les emplois du temps sont toujours donnés à la dernière minute et changent, c'était la même chose en France. J'ai une amie qui est dans une école d'ASV en France et leur emplois du temps change chaque semaine alors bon, ce n'est pas mieux ... Il y a une plateforme pédagogique, il n'y a pas les cours dessus mais tout le récapitulatif de vos notes y sont par exemple. C'est vrai qu'on doit s'organiser de nous-mêmes pour donner les cours et les infos mais bon on est pas très nombreux, c'est pas la mort et franchement je n'avais jamais entendu quelqu'un s'en plaindre.

* Cours et TP : C'est vrai que certains profs sont en retard, d'autres au contraire vous font la morale si vous avez deux minutes de retard. Les pauses entre chaque cours, c'est le fonctionnement roumain. Depuis la maternelle, ils fonctionnent comme ça. Par contre ils n'ont pas de pause à midi. Alors oui c'est différent de nos habitudes mais on s'adapte.

* Apsect pédagogique : Il est vrai que le cheval est le modèle principal. On voit quand même des cadavres de tout. Cette année on a même eu une jambe de cervidé ... Parfois les cadavres ne sont plus très frais, c'est sur mais dès qu'il y a possibilité d'avoir des frais, on les as ! Pour les dissections, les cadavres sont décongelés pour nous donc ils sont assez bien conservés.

* Les examens : Voilà le sujet où je suis le plus en désaccord. Il faut savoir que les étudiants roumains passent avant dans l'organisation pour les examens. Une fois leurs dates fixées, on peut voir avec les professeurs où on peut se mettre. On peut choisir car nous sommes peu nombreux et du coup nos examens vont bien plus vite ...
Les examens sont effectivement à l'oral pour la plupart, et les sujets sont je pense du même genre que ceux en France. Par exemple en anatomie, une amie qui est en véto en France a également une liste de sujets qui sont des titres de ses cours et elle tombe sur des sujets au hasard ... Il y a souvent deux personnes qui nous surveillent.
Honnêtement, je n'ai jamais eu l'impression qu'on me donnait mes examens.

* Les infrastructures : L'odeur nauséabonde c'est près des salles d'anatomie où il y a des cadavres, après il n'y a pas d'odeur spéciale à mon sens. La bibliothèque est petite en effet, mais on peut y aller sans mettre ses affaires dans les casiers. En revanche, c'est dommage qu'on ne puisse pas accéder librement aux livres et de plus, elle ferme assez tôt.
Je fais du volontariat à la clinique donc je peux vous dire que c'est loin d'être la clinique la plus moderne mais il ne faut pas abuser. Au chenil ça sent le chien où, là on est d'accord. Les étables sont régulièrement nettoyer, elle ne sont pas spécialement en mauvaise état. Peut être il manque un peu d'aération. Ils ont tout le matériel qu'il faut : radio, échographe, appareils pour la chirurgie ...

* Vacances et stages : L'administration est sympa est souvent on a le droit à une semaine de plus à condition de rattraper tous les cours. Pour le stage, on peut le faire en France sans soucis. J'en suis à mon troisième stage et aucun véto ne m'a jamais refusé ou fait des remarques par rapport à mon école, il n'y a pas de soucis à se faire là-dessus !

En ce qui concerne la dernière section, je n'ai pas eu vent de cette histoire. En tout cas jamais aucun prof n'a demandé de l'argent ou quoi que ce soit pour nous faire valider les examens. D'ailleurs chaque semestre nous devons évaluer les profs et on peut cocher une case pour dénoncer cela, et si on le fait il y aura normalement tout de suite une suite pour éclaircir tout ça ...

Je tiens à préciser que l'USAMV a de très bons contacts avec les écoles françaises. Dr Lepage et Dr Cadhoré, qui sont des vétos reconnus en France sont venus l'année dernière, une prof d'anatomie a fait sa thèse à Maison-Alfort et fait des cours d'anat' là-bas de temps en temps, cette année un véto de Vichy est venu également, ce véto qui donne des cours Lyon il me semble nous a même dit que nous n'avions rien à envier aux écoles françaises. D'ailleurs il y a même une fille de véto dans ma classe, donc voilà ..

Pour en finir, je vous dirai que pas une seule seconde je regrette d'être partie à Cluj. Je connais très très peu de personnes qui sont parties de Cluj, tout le monde adore ... C'est une ville géniale, très jeune et active. Les roumains sont des personnes hyper gentilles et vraiment ouverte d'esprit. Il y a moins d'insécurité que dans la plupart des grandes villes françaises.

En tout cas retenez bien qu'avant de faire un choix, réfléchissez bien, renseignez vous et ne vous borner pas à un seul avis sur les écoles ...
Top
lena30
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 314
Enregistré : 02/04/2010
Posté le 07/08/2014 � 08:20 puis édité 1 fois notnew
La magie de l'europe....


Voila comment nos gouvernements qui ne veulent pas ouvrir de nouvelles ecoles vétérinaires ou augmenter le NC de dentaire, medecine va combler les déserts medicaux...

Avec des professionnels ayant acheté leur diplomes et parfois incompétents mettant en danger la vie des français !

D'après l'avis de nombreux internes français : NON tous les diplomes ne se valent pas !!!
Si certains diplomés maghrébins, roumains, espagnols sont très bons à l'hopital ; de nombreux FFI en provenance de ces pays ont un niveau qui fait peur et sont un véritable danger pour la santé publique !!!

Soit , les riches français sauront qui consulter et ne consulteront que les professeurs français,; les pauvres iront dans des petits CH où les medecins français sont inexistants.
Ceux qui vivent dans les campagnes n'auront droit qu'au medecin roumain qui parle mal le français.....
Nos élites sont protégés elles seront très bien soignéset pourront faire du dumping social sur les professionnels de santé ( ce qui est déjà le cas à l'hopital ); avec si le nombre de ces écoles augmentent encore plus pourquoi pas du chomage.

Il faudrait une loi obligeant tous les professionnels de santé à inscrire leur faculté de provenance sur leur plaque !!!

Un examen de contrôle de connaissance devrait être obligatoire pour cgaque étranger !

Regardez aux US et Canada pays du libéralisme : les professionnels étrangers subissent une série d'examens drastiques + stages avant d'obtenir une quelconque équivalence ! Et je trouve ça légitime même si en tant que française je devais galérer un jour pour m'expatrier dans un de ces pays !

( PS : Quand j'étais en P1 à Montpellier il y avais 2000 candidats pour 200 places en medecine .
Des étudiants classés dans les 1200 sont à Cluj ^^.
Comment expliquer les 99% de réussite aux examens à Cluj alors que les français ultrasélectionnés dans les 10% les meilleurs , souvent mention très bien aux bac connaissent chaque année les repeches avec un certain pourcentage de redoublement ?
N'est ce pas la preuve d'un gouffre dans les exigences entre les 2 pays ?
Ou bien les élèves de Cluj sont tous des petits génis ?
Comme le fais que les roumains soietn toujours derniers aux ECN ? )
Top
Ecthelion
Chef de pique-nique

Messages : 214
Enregistré : 20/01/2008
Posté le 07/08/2014 � 20:07 notnew
C'est drôle de voir que les professionnels soient autant tolérants avec nous quand on se présente aux entretiens, aux stages. Et que de l'autre coté certains étudiants nous crachent dessus surtout ceux qui n'ont pas l'air d'avoir assez de recul pour se permettre de crier au scandale.
J'espère que vous tolérerez donc qu'un vétérinaire praticien vous donne son avis...

Des remarques sur la provenance des vétérinaires, on en a. L'année dernière, on a embauché pour l'été une vétérinaire Italienne, formée à Milan. Certains clients pas trop au point sur les accents nous font encore des remarques sur la vétérinaire Roumaine de l'année dernière.
C'est un fait : différences de pratiques assez nettes, façon de communiquer lors de la consultation différente. On est formé selon les standards du pays où on fait son école.
Au-delà d'une question de niveau, c'est une question de culture.
Comme de parler des pauses lors des cours. Certes, c'est peut-être un peu étonnant pour un étudiant Français, mais si ça a toujours été comme ça pour un jeune Roumain depuis l'école, alors c'est normal.
Cette année, on a embauché un vétérinaire formé en Belgique. Là-bas, apparemment les corticoïdes sont le mal incarné. En terme de pratique, même si dans les écoles Françaises, on t'apprend que les corticoïdes, moins tu les utilises, mieux c'est, on constate que leur usage dans certains cas est tout à fait raisonnable.
L'année dernière, j'ai reçu une dame qui m'a demandé "s'il vous plait, vous ne voudriez pas faire des antibiotiques parce que la semaine dernière, votre collègue ne voulait pas, alors que tous les ans, c'est la même chose, on fait des antibio et ça passe en 2 jours. Là, il me faut revenir.".
C'est pas une question de niveau (on est tous capable de faire un coup d'antibio), c'est juste une question d'habitude pratique. En l'occurrence, ma consoeur Italienne :
1 - n'apprécie absolument pas qu'on lui suggère un traitement comme a dû le faire cette dame
2 - n'utilise jamais cette molécule en Italie (c'était son premier job en France)
3 - n'aime pas trop utiliser les antibiotiques.
Hors, en France, dans ce genre de situation, on a l'habitude de traiter avec cet antibio et ça marche à chaque fois. Question d'habitude culturelle, plus qu'une seule question de niveau.



Ensuite, pour ce qui est de pousser des cris d'orfraie à l'encontre des étudiants en France qui s'inquiètent, je vous invite à vous imaginer 2 minutes à leur place :
- ils ont travaillé dur pour avoir un concours, qu'il s'agisse de celui de médecine ou du concours véto
- ils bossent pendant leur scolarité, en l'occurrence pour les vétérinaires pendant 5 ans, avec des partiels qu'on ne leur donne pas, qu'on ne leur vend pas.
- ils passent un temps relativement long sur un travail de thèse qu'au final personne ne lira, mais qui est un pré-requis indispensable à l'exercice professionnel
- ils sortent de l'école à 400 par an environ, ont des difficultés à trouver un premier emploi
- et on leur annonce désormais qu'un vétérinaire qui a acheté son diplôme en Roumanie ou en Espagne peut exercer en France sans passer d'examen d'équivalence, qu'il a le même niveau que lui, qu'il sera payé pareil, soit 10% de plus que le SMIC au départ, et qu'il est donc parfaitement en concurrence avec lui pour trouver un premier job.

Ca donne l'impression de faire la course avec quelqu'un qui coupe au milieu du stade à chaque tour. On peut comprendre l'agacement de ces étudiants non ?


Pour le moment, une bonne partie des vétérinaires en France ont conscience de l'écart en terme de formation entre les écoles Françaises et les écoles du reste de l'Europe. Certaines sont équivalentes, d'autres supérieures, d'autres largement inférieures et à ce titre inquiétantes pour la qualité des soins apportés aux animaux en France, dont je rappelle qu'une partie est destinée à la consommation humaine. Je serai curieux de savoir quelle est la formation des vétérinaires de Cluj sur les temps d'attente en filière bovine allaitante par exemple...
Pour le moment, il est plus difficile de trouver un emploi de véto quand on ne sort pas d'une ENV Française. Mais il n'est pas dit que ça durera... Et ça se titre, c'est inquiétant. On voit bien que ce ça peut donner là où certaines municipalité ont voulu recruter des médecins Européens.

C'est bien beau de dire "tout le monde a le droit de faire le métier dont il rêve, c'est pas une question de niveau ou de réussite à un concours".

Mais imaginez un moment que vous faites un infarctus, vous devez remettre votre vie entre les mains d'un chirurgien cardiaque.
Vous choisissez qui ?
- le chirurgien formé en France, classé 2ème en P1 et 20ème à l'internat (donc sûrement très con, puant, sûrement un fils à papa, bourgeois, un mec pas très compétent et qui n'a sans doute jamais "vraiment" voulu être chirurgien)
- le chirurgien formé en Roumanie, classé 1200ème en P1, qui a été refusé en Belgique, qui a été viré en Espagne et qui sort d'une formation en Roumanie sur des cadavres plus très frais, peut-être même pas de la bonne espèce (qui sait faire sur des coeurs de poulets par contre !) mais qui est titulaire d'un diplôme Européen, donc "parfaitement équivalent à un diplôme Français". Mais un gars qui a tout fait pour réaliser son rêve (il se pourrait même qu'il écrase une petite larme en vous ouvrant), à n'importe quel tarif.



Dans l'hôpital juste à côté de chez moi, ils viennent de virer un médecin Roumain (formé en Roumanie), suite à plusieurs procédures où ses actes ont été jugés "dangereux et inappropriés" (service de gynécologie il me semble).
Ca veut pas dire que les médecins formés en France sont meilleurs, certes.

Mais moi, perso, le jour où on me débouche une coronaire, ça me rassurerait plus de savoir que c'est le polard qui s'en charge...
Top
Scala
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 06/08/2014
Posté le 07/08/2014 � 23:21 notnew
Acheter son diplôme ? Non mais là il faut arrêter ! On paye 4500 euros par an. En Angleterre, en Irlande, j'avais regardé et c'était entre 15 000 et 20 000 euros l'année, bizarre, personne ne leur dit qu'ils achètent leurs diplômes ... J'ai un ami en école de commerce en France, il paye 9000 euros l'année, encore une fois, personne lui dit qu'il achète son diplôme ...

Il faut arrêter de croire que les études supérieures sont gratuites. D'ailleurs une amie qui est en véto à Toulouse doit payer environ 2000 euros par an alors bon ...

Je peux tout à fait comprendre que les étudiants français n'aiment pas trop les étudiants qui partent dans d'autres pays pour faire leur études mais bon on ne les a jamais forcé à rester en France non plus, il aurait pu aussi partir. Et honnêtement je ne comprends pas qu'on puisse dire que quelqu'un qui ai réussis le concours soit meilleur, personnellement je ne vois pas beaucoup de vétérinaire faire des maths toute la journée même s'il a eu 18 au concours ! Je suis très admirative des étudiants qui réussissent le concours mais je suis désolée je ne me sens pas moins bête qu'eux juste car j'ai échoué ..

Pour avoir été avec des internes (diplômées à Lyon) durant mon dernier stage, elles m'ont clairement dit que quand on sort d'une école véto on ne sait rien faire ! On acquiert de l'expérience avec le temps, les stages ... Je ne me suis jamais sentie plus bêtes qu'un élève qui vient de France et on ne m'a jamais moins fait faire de choses !
Top
Lilith-san
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 169
Enregistré : 20/11/2008
Posté le 08/08/2014 � 02:44 notnew
Je vois que mon avis fait "couler de l'encre"!
Je tiens à repréciser qu'il s'agit avant tout d'une description plutôt objective des faits. Scala qui pense que je me plains de telle ou telle chose, je ne fais que décrire. Si après les autres prennent ça pour une plainte c'est que pour eux c'est un aspect négatif.
Pour les examens arrêtez d'être de mauvaise foi, si quelqu'un a l'impression que c'est vraiment un niveau honnête et qu'on mérite nos notes c'est que vous n'avez pas le niveau.
Il n'est déjà pas très normal d'avoir tout le temps 10/10 aux exams. J'ai littéralement vu se dérouler sous mes yeux des examens hallucinants.
Trouvez-vous normal qu'en pharmacologie, quelqu'un ne sache pas ce que sont les glucocorticoides et valide son examen? C'est à dire "c'est bon il connait le minimum pour valider la matière".
Je peux vous collecter une liste de perles de ce genre s'il en faut plus mais je ne tolérerais pas qu'on dise que les examens sont du même niveau qu'ailleurs.

Je ne dis pas du tout qu'il faut interdire aux personnes sortant de Cluj d'exercer ou quoique ce soit; en revanche je pense qu'un examen d'équivalence devrait être obligatoire avant d'exercer en France et si on y est si bien formé de toute façon, ça ne poserait pas de problème?

Comme tu dis Oragid il faut bien réfléchir, car c'est un diplôme avec lequel il faudra vivre le reste de sa vie et assumer les préjugés. Il faut pouvoir se regarder et se dire que les préjugés sont faux. Mais quand une partie de ces préjugés est vraie, difficile d'assumer. Passer sa vie à se dire qu'on est un véto au rabais, bof.


Scala quand les autres parlent d'acheter le diplôme c'est pas une question de prix, même si les frais étaient de 500€ on dirait acheter le diplôme dans la mesure où il est "donné" juste en étant inscrit et attendant que le temps passe (cas réel de certaines personnes qui jusqu'à maintenant s'en sortent plutôt pas mal là bas)
Top
rhodesian
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 08/08/2014
Posté le 08/08/2014 � 19:23 notnew
Ceux qui veulent savoir comment se passent les études en roumanie n’ont qu’à aller sur place se faire une idée par eux memes , mais SURTOUT qu’ils arrêtent de parler de donner leur avis sur la faculté , les diplômes etc alors qu’ils ne savent pas de quoi ils parlent .

Apres je doute qu’ils soient allés sur place en Belgique , mais apparemment une sélection par tirage au sort les choque beaucoup moins .

Je suis étudiante à Cluj en Médecine Vétérinaire , honnêtement je suis fière d’étudier à l’USAMV , et je trouve ça très bien que des gens comme lilith qui n’a pas réussi à s’adapter à ce fonctionnement soit partie , j’espère qu’elle a trouvé dans sa nouvelle faculté une administration parfaite où tout problème est réglé en temps exact , des exams qui mettent tous les eleves d'accords , qu’elle n’a pas besoin d’imprimer les cours car les profs l’ont déjà fait préalablement , et que la moitié des étudiantes y redoublent chaque année car cela prouverait peut-être pour certain que le niveau est elevé ?

Bon , une chose est sure , elle ne fait certainement pas ses études en France lol , si c’est le cas.

Une derniere chose à l’attention de ceux qui désapprouvent les études roumaines et qui se fient trop facilement aux premiers avis négatifs qu'ils rencontrent :

Je ne ferais pas l’éloge de ma faculté car les personnes ayant l’esprit un minimum ouvert , seront curieux , intéressés , viendront voir et adoreront .

Les pauvres gens dénués de clairvoyance resteront limités par leur préjugés et aprioris , je leur souhaite de ne jamais quitter la france qui leur correspond très bien, et surtout de pas venir nous pourrir la vie dans notre pays d’adoption adoré où l’on se sent bien notamment grâce à leur absence !
Top
Le Joker
Ministre de la Santé

Messages : 807
Enregistré : 18/08/2010
Posté le 08/08/2014 � 19:54 notnew
Ceux qui veulent savoir comment se passent les études en roumanie n’ont qu’à aller sur place se faire une idée par eux memes , mais SURTOUT qu’ils arrêtent de parler de donner leur avis sur la faculté , les diplômes etc alors qu’ils ne savent pas de quoi ils parlent .

Dans ce cas, partage ton expérience sur ton cursus (enfin si t'en as envie). Je pense que ça peut être très intéressant d'entendre d'autres témoignages (positifs comme négatifs).

Parce que bon se faire une idée sur place, pas tout le monde a les moyens financiers et le temps.
_____
#PromoFiasco
Examen Cassant National 2017
Top
lena30
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 314
Enregistré : 02/04/2010
Posté le 08/08/2014 � 20:30 puis édité 1 fois notnew


Les pauvres gens dénués de clairvoyance resteront limités par leur préjugés et aprioris , je leur souhaite de ne jamais quitter la france qui leur correspond très bien, et surtout de pas venir nous pourrir la vie dans notre pays d’adoption adoré où l’on se sent bien notamment grâce à leur absence !

j'espère donc que tous les diplomés de roumanie fassent profiter leur cher pays d'adoption de leur talent et ne reviennent surtout pas exercer en france avec les méchants français

les roumains aussi ont besoin de medecins, dentistes et vétos....

je te souhaite une bonne installation en roumanie et une bonne réussite
Top
Scala
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 06/08/2014
Posté le 08/08/2014 � 21:12 notnew
Lilith-san, je comprends bien ce que tu dis au niveau des examens. Personnellement je pense être plutôt travailleuse et je n'ai pas 10/10 partout ... Je suis d'accord que les matières comme "L'éducation à la carrière" ou se genre de chose soit un peu moins prise au sérieuse et qu'on le valide facilement mais en anatomie par exemple ce n'est pas le cas ... Après je me souviens d'un examen dans ma fac en France et tout le monde avait tellement été nul que l'administration avait remonté toutes les notes pour que la majorité valide l'examen !

Lena30, il ne faut pas le prendre comme ça .. C'est juste que si les personnes sont bornées, ce n'est pas la peine qu'ils viennent nous embêter à Cluj. C'est un peu agaçant de se faire traiter de moins que rien parce que nous sommes partis, et Rhodesian fait le parallèle car il faut bien avouer que c'est très "français", si je peux dire ça comme ça, de se croire les meilleurs tout le temps et partout. Je comprends que ça monte vite dans la tête quand en prépa on vous répète tout le long de la journée que les élèves sont l'élite de la France ...
Top
Lilith-san
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 169
Enregistré : 20/11/2008
Posté le 09/08/2014 � 15:41 notnew
rhodesian: on peut plutôt dire que j'avais réussi à m'adapter, tout roulait nickel pour moi, je n'avais pas grand chose à faire, c'était la facilité.
S'il était question de papier imprimé, n'importe quoi...
Je suis justement sortie de ma zone de confort pour avoir un vrai challenge et un vrai niveau.

Il ne s'agit pas d'administration ou de profs imprimants les cours (d'ailleurs je n'imprime et n'ai jamais imprimé les cours WTF??)
Il s'agit de respecter les étudiants, respecter le métier, respecter les lois européennes...
Top
armando
Nain-terne

Messages : 90
Enregistré : 22/06/2009
Posté le 14/08/2014 � 10:26 notnew
Les facs devraient obliger à rester 5 ou 10 ans sur place.
Payer un diplôme puis revenir en France c'est trop facile.
Top
Lilith-san
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 169
Enregistré : 20/11/2008
Posté le 14/08/2014 � 15:14 notnew
Inutile d'être aussi extrême et de pénaliser tout le monde.
Un exam d'équivalence est approprié pour prouver qui a le niveau et qui ne l'a pas.
Top
camila
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 15/08/2014
Posté le 15/08/2014 � 22:36 notnew
bonjour Lilith-san, quand tu as quitter cluj, tu as fini tes etudes où ?
Top
Tauren
Ministre de la Santé

Messages : 1303
Enregistré : 15/11/2005
Posté le 16/08/2014 � 13:49 notnew
Les facs devraient obliger à rester 5 ou 10 ans sur place.


sauf que ce n'est pas possible pour plusieurs raisons
1) la libre circulation des travailleurs
2) les autres pays n'ont pas spécialement besoin des vétérinaires expatriés en plus de ceux du pays. Ils ont besoin de X nouveaux diplomés par an, pas 2X. Parce que au final, filer le chomdu aux expatriés parce qu'il n'y a pas de boulot ou au locaux parce que les expats bossent pour moitié prix, ça va pas faire rire les locaux (et pas seulement les VT) (ca s'applique à toutes les professions)
Top
Aller en haut • 25 réponses • 2 pages • 1 2
livreslivrescontactspublicationstwitter