logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Allier DUT HSE et une première année de santé

Sofiando
Jeune Bizut

Messages : 1
Enregistré : 17/08/2016
Posté le 17/08/2016 à 22:26 notnew
Bonsoir,

je m'apprête à intégrer en septembre un formation DUT Hygiène Sécurité Environnement en apprentissage et recherche activement une entreprise. Je suis tombé par hasard sur une offre qui m'a été proposé d'après mes critères de recherche qui est "Médecin de Prévention en Alternance". En effet le médecin de prévention intervient directement sur l'environnement professionnel, en ce qui concerne l'amélioration des conditions de travail, l'hygiène générale des locaux, l'adaptation des postes et rythmes de travail, les risques d'accident de service ou de maladie professionnelle, etc... Ce qui se rapproche fortement d'un poste en HSE.
Mais je me suis vite rendu compte qu'il fallait être diplômé en médecine pour pouvoir pratiquer en tant que médecin de prévention et qu'il ne suffisait pas d'avoir un bagage dans le domaine de l'hygiène et de la sécurité au travail (comme un diplôme DUT HSE)
Par ailleurs, je souhaiterais tout de même pouvoir bénéficier des aptitudes nécessaire a la pratique de ce métier. Je voudrais savoir si il était possible simplement en suivant des UE en licence santé, parallèlement à mon DUT HSE, de pouvoir exercer au poste de médecin de prévention en tant qu'alternant ?
Sachant que l'université où je suis inscrit propose ces UE de santé qui peuvent permettre de valider une première année de médecine sans passer par la "PACES".
Je vous pries de bien vouloir éclairer ma lanterne.

Cordialement
_____
Sofiando


Top
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Anne-Marie Curat, présidente de l’Ordre des sages-femmes : « Les sages-femmes sont encore trop invisibles ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter