logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Changement de voie

Lisle Von Rohman
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 25/05/2018
Posté le 25/05/2018 à 10:56 notnew
Bonjour à toutes et à tous,

Je suis sage-femme diplômée d’état depuis 2017. J’ai choisi le libéral comme exercice car il n’y a qu’en cette façon que je me voyais évoluer.
Aujourd’hui, face à la multiplication des installations sans restriction aucune, je me retrouve avec un cabinet qui, en pleine campagne, ouvre à 5minutes de champs à coté de moi.
Face à des difficultés financières, j’ai du mal à payer mes quasi 1500 euros mensuels pour avoir le droit de travailler dans mes deux cabinets, et à me dégager un salaire en plus de cette somme pour payer mes charges personnelles. Après 5 ans d’études et médecine, ce n’est pas tout à fait la vie que j’espérais. Comme on dit : j’ai du mal à avaler la pilule. Oui mais voilà avec toutes ces difficultés en plus des responsabilités que nous avons, je me mets à ne plus aimer mon métier, pour lequel je me suis tant battue et j’ai souffert durant le cursus.
Je souhaite me reconvertir au plus vite, mais dans quelle voie ? Quels sont les débouchés pour une personne dans mon cas de figure, et qui souhaite par le biais de petites formations complémentaires repartir sur une autre voie ? Je ne souhaite pas aller vers puer, IDE, AP…
Connaissez vous des ponts entre différentes voies, des « raccourcis », mon diplôme me facilite-t-il l’accès à certaines formations de manière plus rapide ? Par exemple si je veux faire professeur, faut-il tout reprendre à Zéro ?

Merci pour la lecture, l’attention et aux réponses que vous m’enverrez.
Bonne journée
Top
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Anne-Marie Curat, présidente de l’Ordre des sages-femmes : « Les sages-femmes sont encore trop invisibles ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter