logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Médecin généraliste et horraires

Aller en bas • 6 réponses
gouloum
Jeune Bizut

Messages : 3
Enregistré : 08/02/2009
Posté le 08/02/2009 à 21:15 notnew
Bonjour,
J'aimerai choisir à l'ENC la spé de médecine G.Seulement j'ai quelques questions avant de faire mon choix.
J'entend beaucoup parler du fait que les médecins généralistes en libéral ont des horraires de dingue (en moyenne 45h/semaine). Une de mes questions est donc: le médecin généraliste peut-il aménager ses horraires comme il le souhaite, afin d'avoir un minimum de vie en dehors du boulot (pas travailler le week end, fermer le soir a 19h,partir en vacances 5 semaines/an,s'accorder des jours de repos en semaine de temps en temps etc...)ou alors pour bien gagner sa vie doit-il passer une bonne partie de ses journées à son cabinet(7h-20h tous les soir voir plus tard!)?
En gros , un médecin G qui fait les 35h ca existe? Non pas que je soit faignant, mais il me parrait indispensable de garder du temps pour soit et sa famille à côté.
Merci d'avance pour les éventuelles réponses ( j'ai utilisé la fonction rechercher, mais j'ai pas trouvé de sujet qui répond exactement à ma question)
Top
Voir la fiche contact de ce membre
Baptou
Chef de pique-nique

Messages : 156
Enregistré : 07/11/2003

Vie réelle
Baptiste Le Bougnat
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Médecin généraliste
Fac : PARIS V DESCARTES
Posté le 18/02/2009 à 15:46 notnew
Je ne suis qu'en D4 mais j'réponds quand même.

- Par définition, un professionnel libéral choisit ses horaires, ses congés. Après dans le cadre de la continuité des soins, il est (était ?) d'usage de trouver un remplaçant.
- Si tu fait des horaires de bureau, les vrais gens, les patients, qui ont eux-aussi des horaires de bureau, ne pourront pas (ou moins) venir te voir.
- Pour faire 35h/sem, tu as toujours la médecine du travail en entreprise...
_____
Nemo perfectum est
Top
Yaone
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 78
Enregistré : 29/06/2006
Posté le 24/02/2009 à 15:31 notnew
Salut, tout dépend de l'endroit où tu t'installes (dans un désert médical, tu risques pas d'être aux 35h...) et surtout de ta façon de gerer ta patientelle... Je suis en D4 et dans notre fac on a la chance depuis l'année dernière de pouvoir faire un stage chez le médecine généraliste.

J'ai fait un stage chez un médecin qui avait une patientelle pas hyper énorme, il faisait en gros 8h30-20h, avec un jour de repos dans la semaine. S'il avait voulu faire moins, il aurait pu, car je ne l'ai quasiment jamais vu faire d'ordonnance renouvelables, alors que pour pas mal de choses elles auraient pu l'être au moins pour 3 mois. Son collègue dans le même cabinet avait un boulot de dingue, mais c'est un mec qui accepte de mettre des arrêts de travail même si c'est pas absolument nécessaire, si on lui demande gentiment quoi, et qui "n'engueule" pas ses patients s'ils l'appelle à 10h du soir pour un problème de rien du tout.

J'ai une copine qui a fait un stage chez le praticien dans un coin bien paumé, eh bien le médecin arrivait à se limiter à 40h par semaine tout en assurant une vacation de fibroscopie bronchique à l'hopital du coin une demi journée par semaine.

Très franchement, si tu gères bien, tu devrais pouvoir te limiter. Après, ce que je dis ça vaut à l'heure actuelle. Avec le papy-boom et notre numérus à la noix, il y aura sans doute des années difficiles...

Pour le salaire... j'espère ne pas me tromper (je veux bien que quelqu'un me corrige si c'est pas le cas) en gros tu perds 50% de charges sur tes consult... à 22€ si tu vois 4 patients par heure il te reste tout de même 44€ de l'heure... à toi de voir combien d'heure il te faut pour un salaire qui te semble correct.
_____
Dans le doute, fonce !
Top
le toubi
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 06/03/2009
Posté le 06/03/2009 à 14:50 notnew
Salut, premier message sur ce forum...
vu comment tu écris "horraires" çà fait un peu "horreur" !!! Non, ce n'est pas l'horreur ! tu es libre de résister à la pression sociale (et parfois professionnelle) envirronnante comme tu veux ! tu gagneras ta vie même si tu choisis de ne pas bosser 70h/sem !!! évidement quand même moins qu'un trader accro aux amphèt' et si tu veux changer d'A3 tous les six mois il faudra quand même faire un peu plus que 35h !!!
...et puis n'oublie pas que la filière MG pourras te donner finallement accès à pleins d'autres modes d'exercice que 70h/sem en cabinet...
et oui, les "vrais gens" consultent aux horaires "normaux". on n'est pas des "vrais gens", nous ? comment je fais pour aller à la poste d'après toi ?
_____
jeune généraliste de campagne (une espèce rare ?)
j'ai fini mon internat y'a pas si longtemps ; vous pouvez encore me parler, çà va !!!!
Top
usnavy
Interne

Messages : 103
Enregistré : 09/02/2009
Posté le 26/04/2009 à 10:28 notnew
Bonjour, je m'incruste sur ce post parce qu'il me semble parler de temps de travail des médecins.
Je viens de lire le magazine du conseil de l'ordre.
"La directive européenne sur le temps de travail actuellement en vigueur (2003/88/CE) date de 1993" http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2003:2...smiliesDF (j'espère que le lien marche sinon google)

dans le mag : http://bulletin.conseil-national.medecin.fr/article.php3?id_artic...
"Depuis plusieurs années, une révision est engagée, mais elle n’aboutit pas, en raison de dissensions entre les États membres, certains souhaitant notamment aller au-delà du plafond hebdomadaire de 48heures. En juin 2008, le Conseil des ministres européen a proposé une nouvelle version du texte, qui présentait toujours troispoints compromettant la sécurité des soins, selon le corps médical. Tout d’abord, il maintenait la possibilité (appelée « opt-out ») de déroger au plafond hebdomadaire et d’aller jusqu’à 60 ou 65 heures. Ensuite, le repos de sécurité pouvait être pris non plus dans la foulée de la garde mais dans les 72 heures. Enfin, le texte introduisait dans la durée d’une garde des périodes considérées comme inactives, et donc non décomptées comme du temps de travail et non rémunérées. "

Est-ce que vous pensez comme moi que qqchose ne va pas?
Merci.
Top
usnavy
Interne

Messages : 103
Enregistré : 09/02/2009
Posté le 21/06/2009 à 12:52 notnew
J'ai bien aimé cet edito.

EDITO

DU BULLETIN DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L’ORDRE

DES MEDECINS DE PARIS - JUIN 2009

Par le Docteur Irène KAHN-BENSAUDE,

Présidente du Conseil Départemental de l’Ordre des Médecins de Paris

J’ai rencontré des médecins heureux et qui font très bien leur travail !

A force d’entendre dire que les hospitaliers sont des alcooliques ou des délinquants, que les libéraux - eux - sont des voleurs, que la PDS, ça marche pas…je comprends que nos confrères soient entraînés dans la morosité ambiante et ne sachent plus très bien où ils en sont.

Malade un dimanche matin dans une région « sinistrée » et incapable de me soigner seule, j’ai appelé le quinze à cinq heures du matin……..et ça marche. Trente minutes plus tard et trente kilomètres plus loin, je me suis trouvée face à un médecin généraliste aimable, compétent qui m’a examinée puis adressée directement à l’hôpital. Bilan fait en deux heures dans un hôpital d’un département un peu déserté, perfusion, traitement et dans une chambre quatre heures après ! Les couloirs étaient constellés d’affiches sur le droit des hospitalisés, les droits des patients, la charte européenne des enfants hospitalisés, etc… Fort bien, mais les droits des médecins ?

Tout cela m’a donné le temps de réfléchir. Quand les pouvoirs publics et les médias vont-ils oser dire que la majorité de nos confrères et consoeurs font bien leur métier ; que c’est un métier dur et difficile ; que nous ne comptons pas nos heures (où est la pointeuse ?) ; que lorsque l’on bosse durement on a le droit de gagner de l’argent, qu’on ne l’a pas « volé » ; que l’on est face à la souffrance d’autrui, pas en face d’une paire de chaussures ; que les jeunes ont passé des heures - corvéables à merci - chichement payées en prenant des gardes ; qu’ils arrivent sur le marché du travail à trente-huit ans alors que les étudiants des grandes écoles ou des universités démarrent à vingt-six ; qu’à soixante ans on est usé et qu’on a été confronté à des situations parfois insupportables pour nous aussi.

A l’assemblée générale des maires de France, où je présentais la démographie médicale, je me suis fait agresser - et même par des confrères ! « Les médecins, on n’a qu’à les obliger comme les instituteurs à aller là où on en a besoin ». Jeunes étudiants en médecine, demandez donc trois mois de congés payés et vingt-cinq heures de travail par semaine ; je tiens bien sûr à saluer les instituteurs, qui font aussi un métier difficile, mais ils n’ont pas 14 ans d’études derrière eux… A cette même assemblée j’ai entendu aussi que les jeunes médecins peuvent bien « rembourser » l’argent que le contribuable a versé pour leurs études. Ah ! Bon…mais et les autres étudiants ?

La médecine est le plus beau métier du monde. Mais, de grâce, ne tirez pas sur le pianiste, un peu de considération et arrêtez la démagogie ! Sinon, vous aurez de plus en plus d’étudiants qui s’orienteront uniquement vers de la médecine commerciale pure appelée médecine mais n’y ressemblant que de loin et vous pourrez toujours les obliger à aller s’installer là ou ils ne veulent pas : commencez par trouver du travail pour le mari du médecin.
Top
Yaone
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 78
Enregistré : 29/06/2006
Posté le 21/06/2009 à 17:56 notnew
Merci USNavy.

Heureusement, tout le monde n'est pas crétin ! Mais c'est vrai que certaines idées ont la vie dure...

Voilà un article très interessant...

http://www.rue89.com/2009/05/30/medecin-de-campagne-je-fuis-les-g...

A se demander ce qu'ils ont dans le crane, ils y ont rien gagné du tout...
_____
Dans le doute, fonce !
Top
Aller en haut • 6 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter