logo remede
remede.org : Communauté Médicale & Paramédicale Indépendante
55 connectés sur le site | 17ème année | S'inscrire | S'identifier
mémoPilules
Forums médicaux - Médecine vétérinaire
Sujet actuel du t'chat : Rendez-vous tous les soir 21h sur le t'chat remede.org !

[véto] ECOLE VETO PRIVEE EN ESPAGNE

Aller en bas • 19 réponses
BB77
Bizute (future carrée)

Messages : 5
Enregistré : 03/02/2014
Posté le 03/02/2014 à 10:55 notnew
Bonjour,

Je suis en terminale S et veux devenir véto.
Je ne suis pas particulièrement attiré par la prépa smilieset viens de découvrir une école véto à Valencia en Espagne.
Effectivement, c'est assez cher .... mais il n'y a pas de prépa à faire.
Quelqu'un connait il cette école ??
Le diplôme est-il bien reconnu ?
Comment sont les cours et l'ambiance ?
Niveau logement : est-ce difficile à trouver et quel est le prix ,
Enfin .... je suis intéressé par tous les renseignements que vous pouvez me donner sur cette école (CEU Valencia)
Top
bounty57
Externus-minus

Messages : 36
Enregistré : 15/06/2013
Posté le 03/02/2014 à 12:14 notnew
Réfléchis bien si tu veux devenir vétérinaire. Je comprend tout a fait que tu n'es pas attiré par la CPGE (qui en plus d'avoir un niveau d'excellence ne t'assure en rien l'entrer en ENV) mais il y beaucoup de stratégies en france pour réussir à intégrer une école vétérinaire, la plus payante étant de faire un an de BCPST et de passer le concours B ENV l'année suivante dans une faculté qui propose des cours particulier (Faculté de Montpellier, de Paris, de Toulouse, de Nante, de Lyon, etc.).

Le concours après un DUT génie biologique offre de plus en plus de places et la plupart des étudiants ne vont pas au bout de leurs projet (il s'arrête au DUT) du coup tu as beaucoup plus de places disponible dans les différentes ENV.

Si tu veux partir à l'étranger tu as toujours la Belgique (avec l'étape du tirage au sort...) mais le choix de l'Espagne peut être judicieux a certaine condition.
Oui, le diplôme obtenue dans la faculté de Valencia est reconnue en France (à confirmer car fac privé) mais il faudra débourser 7.500 euro par an pour payer la faculté (cursus français), tu n'aura aucune aide pour ton logement (il faudra compter entre 450 et 600 euro pour quelque chose de correcte).
Les cours sont, comme en Belgique, d'un certain niveau mais l'ambiance est décontracté et plus basé sur l'entraide que sur la concurrence.

Bon courage,
Top
BB77
Bizute (future carrée)

Messages : 5
Enregistré : 03/02/2014
Posté le 03/02/2014 à 13:24 notnew
Merci Bounty57 pour ta réponse.
Effectivement, faire une année de prépa pour intégrer une fac peut être une bonne idée mais je crois qu'il y a peu de places en véto à intégrer par ce concours.
Je viens de contacter l'université à Valencia qui propose le grado vétérinaria et ils m'ont confirmé que le diplôme était reconnu en France smilies
Connait tu quelqu'un qui est fait cette école car j'aimerai bien rentrer en contact avec un étudiant véto (ancien ou actuel).
Top
marieantoinette
Bizute (future carrée)

Messages : 7
Enregistré : 28/12/2013
Posté le 04/02/2014 à 11:44 notnew
Bonjour BB77, moi je suis en première S et comme toi la prépa me rebute. Moi aussi j'envisage cette FAC avec le cursus français à Valence (ou tout autre pays qui m'évitera la prépa, dans la mesure du possible quand même smilies). Justement moi aussi les gens avec qui j'ai discuté sur le forum m'ont dit que c'était cher (j'ai vérifié sur le site c'est même 12 000 euros par an pour le cursus français après 8000 pour les 3 ans en espagnol ce qui en tout fait 48 000 à la fin). Pour le logement tu as le minimum vital en résidence étudiante pour entre 370 et 480 euros par mois, mais je ne sais pas si c'est très calme pour travailler les résidences étudiantes^^.
En effet tu as genre 50places pour le concours B en France, et 4 environ pour celui après DUT me semble-t-il...
Quand tu les a appelés ils t'ont répondu en quelle langue parce que perso j'aurais bien appelé aussi mais je ne parle pas un mot d'espagnol smilies ?
Après moi ce qui m'embête un peu c'est de savoir s'il y a de la pratique quand même d'enseignée, et si après la réputation des vétérinaires espagnols n'est pas trop pourrie en France (parce qu'il faudra bien se trouver un associé...smilies)?
Si tu trouves quelqu'un qui y est allé dis le moi smilies Moi aussi ça m'intéresse, je ferai de même de mon côté smilies

PS : et toi Bounty tu les as fait ou tes études ? smilies
_____
marie.ant


Top
BB77
Bizute (future carrée)

Messages : 5
Enregistré : 03/02/2014
Posté le 04/02/2014 à 12:15 notnew
Bonjour Marieantoinette,

Merci pour tes infos. Quand j'ai appelé l'école, j'ai eu quelqu'un qui parlait français smilies

Je sus d'accord avec toi, concernant la pratique et surtout la réputation que tu as avec un diplôme espagnol..
Je n'ai trouvé personne qui est fait cette école alors que continue à chercher ...
Si tu as d'autres infos, n'hésites pas à me les donner, Je fais pareil de mon côté.
Top
marieantoinette
Bizute (future carrée)

Messages : 7
Enregistré : 28/12/2013
Posté le 10/02/2014 à 14:04 notnew
coucou BB77,

bah tout ce que je sais de plus sur eux c'est qu'ils ont une clinique à côté de l'école, qu'ils sont en partenariat avec Harvard aux US, l'enseignement a l'air correct bien que dans le programme tu as un volet assez étrange qui s'appelle "doctrine e l'église catholique" je vois assez mal l'intérêt pour le métier de véto... Pour le reste c'est un peu comme le programme belge : "clinique équine, canine, production d'élevage, etc...". La validation se fait en première année en gros tu as le droit de redoubler toutes les années pour repasser des UV sauf la première, où tu dois obligatoirement réussir si ce n'est pas le cas, adios et tu es renvoyé d'où tu viens, mais apparemment tous les étudiants français rentrés chez eux ont eu leur diplôme en 5 ou 6 ans (pour les moins bons) donc pas trop de risque ! smilies bon après je ne connais pas ton niveau...
Pour ce qui est de la pratique normalement en Espagne j'aurais tendance à dire que ça n'existe pas, mais pour cette fac là je ne sais pas...
J'ai pris RDV avec ma véto pour faire vacciner mon chat pendant les vacances je lui demanderai ce qu'elle en pense des vétos espagnols ça nous fera déjà un avis...
Sinon tu es de quelle région toi ? Moi je suis du Nord smilies
Tu t'es inscrit ou pas ? S'ils te prennent l'année prochaine tu pourras me dire comment ça se passe ? smilies

A plus smilies

marie
_____
marie.ant


Top
BB77
Bizute (future carrée)

Messages : 5
Enregistré : 03/02/2014
Posté le 11/02/2014 à 09:45 notnew
Coucou Marie,

Merci pour toutes tes infos.
Moi je suis de la région parisienne..... pas trop loin du nord smilies
Je ne suis pas encore inscrite en Espagne mais si il me prenne je te tiendrai au courant.
Si tu as des infos de la part de ta véto sur la formation en Espagne,fais les suivre ....;-)
A plus
Top
NatS
Jeune Carabine

Messages : 14
Enregistré : 04/03/2014
Posté le 14/03/2014 à 14:43 notnew
Cette école a déjà cloturé ses inscriptions pour septembre et il y a en une autre à Madrid pour laquelle il est encore possible de d'inscrire pour passer les tests d'entrée. Tu peux contacter FrancEspagne Education, c'est leur partenaire en France ils t'aideront pour t'inscrire pour une visite au cours de laquelle tu passeras ces tests d'entrée et ensuite c'est toi qui décidera si tu veux t'y inscrire ou pas.
_____
Nat Sanchez


Top
Ecthelion
Chef de pique-nique

Messages : 187
Enregistré : 20/01/2008
Posté le 16/03/2014 à 19:33 puis édité 1 fois notnew
Bonjour,
je me permettrai quelques remarques histoire de vous retranscrire une partie de l'état d'esprit des vétérinaires en France.

Vous avez peut-être entendu parler il y a quelques jours de la manifestation des étudiants en dentaire qui ont demandé la fermeture effective (la loi est avec eux, mais non appliquée) d'écoles Espagnoles et Portugaises ayant installé des antennes en France pour délivrer un diplôme payant, mais reconnu en France par le jeu des équivalences entre les diplômes de l'Union Européenne.
Des étudiants interrogés disaient en substance "nous on se tape la sélection et certains sortent le chéquier et revendiquent le même diplôme que le nôtre".
Et la ministre leur a donné raison et ces écoles devraient être fermées et une réflexion va s'instaurer pour justement éviter que des Français recherchant la facilité ne partent en Union Européenne pour s'acheter un diplôme avec l'objectif de travailler en France.
Pour le moment, ces réflexions existent dans le domaine vétérinaire, les étudiants Français ont déjà soulevé le problème plusieurs fois ces dernières années (notamment pour les cursus Espagnols, Roumains et Italiens, le cursus Belge étant la proie de discussions sans fin, mais il semblerait que les acteurs du monde vétérinaire en France soient résignés). Pour le moment, ce n'est pas aussi avancé qu'en dentaire, mais à force de soulever le problème, il finira bien par être réglé un jour. Et ce d'autant plus que l'écart de formation est très net.
Méfiez-vous donc : vous comptez partir pour vous inscrire dans une école qui aujourd'hui vous dit "oui mon diplôme est reconnu en France" mais qui ne peut pas vous le garantir pour demain.


Le second point, je vais passer vite parce que je n'ai pas le courage de polémiquer aujourd'hui. Il concerne le niveau de formation.
On a vu ici des étudiants de Roumanie nous louer la formation Roumaine et nous raconter ensuite que finalement, la formation pratique était plus que limite.
J'ai eu l'occasion de discuter avec d'anciens étudiants Espagnols qui racontaient qu'ils avaient mis à peu près 1,5 à 2 ans en sortant de l'école pour acquérir le niveau pratique que les étudiants en France ont en sortant de l'école. (Sachant que ces étudiants ont... 2 ans de pratique en école.)
J'ai eu l'occasion de voir à l'oeuvre il y a quelques années une jeune véto sortie de Liège, mettant plus d'une heure à faire une suture sur une stérilisation de chatte.
Et l'été dernier, mes patrons ont embauché une vétérinaire formée à Milan, ayant 2 ans d'expérience, pour nous aider pendant les vacances d'été. Le bilan a été qu'ils ne recommenceront plus : pas une seule garde sans que l'un de nous soit appelé pour venir l'aider à attraper un chat au fond d'un box ou pour poser un cathéter sur un chiot, des procédures complètement différentes des nôtres et des clients qui ne comprennent pas (j'ai eu une cliente qui est revenue une semaine après sa première visite et qui m'a presque supplié de faire une injection d'antibiotique à son chat en pyodermite, parce que les autres fois ça marchait très bien mais que la dernière fois, la vétérinaire avait dit que c'était pas nécessaire).

Moralité, cette année, ils préféreront prendre un étudiant de 4ème année en école plutôt qu'un vétérinaire venant d'un autre pays de l'UE...


Ce qui m'amène au dernier point : si on fait même abstraction du débat sur le niveau de formation, il est un fait qu'il sera plus difficile pour un jeune véto venant d'un pays tiers de trouver du travail.
Simplement parce que les vétérinaires aujourd'hui se disent "pourquoi je prendrais des jeunes qui sont partis à l'étranger pour acheter un diplôme plutôt que de travailler pour l'avoir ?". Déjà que globalement, les vétérinaires sortis il y a 15 ans trouvent que les jeunes vétos qui sortent aujourd'hui des écoles Françaises ne sont pas aussi bons que ceux qui sortaient il y a 10 ans...
Les jeunes vétos ont tous cette impression qu'ils ont trimé pour obtenir un diplôme alors que d'autres aujourd'hui sortent le chéquier et viennent ensuite se plaindre de ne pas être considérés comme les autres.


Je ne peux donc que vous inviter à bien réfléchir à ce que vous souhaiter suivre comme voie. Dites vous que la facilité à un moment n'est pas l'assurance de la facilité par la suite. Aujourd'hui la situation économique en Espagne ne permet pas à un vétérinaire de vivre aussi correctement que son diplôme laisserait le supposer. Mais revenir en France n'est pas non plus chose aisée et les a priori, non contents d'avoir la dent dure, se renforcent de plus en plus parce qu'on a tous de plus en plus d'exemples dont on discute quand on se rencontre.
Top
NatS
Jeune Carabine

Messages : 14
Enregistré : 04/03/2014
Posté le 16/03/2014 à 20:48 notnew
Je ne souhaite pas non plus polémiquer mais juste rectifier une inexactitude dans le dernier propos, aucune Université Espagnole n'a été contrainte de fermer en France puisqu' aucune d'entre elles n'a jamais tenté d'ouvrir en France jusqu'à aujourd'hui, cela viendra peut-être mais pour le moment ce n'est pas le cas. La péninsule Ibérique est grande et comprend deux pays, bien distincts toutefois et qu'il ne faut pas confondre mais qui restent deux pays distincts, le Portugal et l'Espagne.
Après, toutes les propositions de formation ne se valent pas en Espagne et il faut être vigilent, là je suis d'accord. Il existe aussi des marchands de vent et il faut approfondir les recherches et ne pas forcément partir vers les Universités qui cherchent juste l'argent des français en leur proposant de cursus en Français mais arrêtons en France de nous croire supérieurs au reste du monde et ouvrons nous aux autres car en Espagne il y a certaines Universités qui proposent vraiment des formations sérieuses et de qualité. Alors respectons les car on est bien contents de les trouver quand il faut combler des postes de dentistes, kiné, médecins ou autres alors que nous ne mettons pas les moyens financiers pour former tous ceux dont nous avons besoin et que ceux que nous avons formés avec nos impôts ne veulent pas aller travailler dans des zones (rurales ou périurbaines)qu'ils ne trouvent pas assez "nobles" pour eux.
Et que l'on ne me dise pas non plus que tous nos merveilleux praticiens français sont la crème de la crème de ce qui se fait le mieux dans le monde car à bien y réfléchir nous en connaissons tous au moins un qui est une nullité bien qu'ayant passé tous ces concours! Non? Allez soyez honnêtes avec vous même? Vous voyez que vous en connaissez...
Donc vigilance : c'est évident.
On ne part pas n'importe où n'importe comment : c'est certain.
Mais on peut faire des études de qualité en Espagne dans le paramédical, le médical ou en vétérinaire : oui et re-oui.
Faites-vous accompagner par des spécialistes, ne vous décidez jamais avant d'aller visiter et rencontrer les équipes, voir les locaux les équipements etc...si on vous dit que ce sera facile fuyez, si on vous dit que c'est faisable tendez l'oreille et si on vous dit que c'est un possibilité mais qui vous demandera des efforts et que ces efforts ne vous rebutent pas allez au bout et contrairement à la France où les efforts ne sont pas toujours récompensés par le système de sélection, les Universités sérieuses en Espagne vous permettront de voir votre sérieux et vos efforts récompensés par des compétences, des connaissances et des débouchés professionnels.
Bonnes recherches, bons choix et au boulot (en plus du cursus il va falloir se mettre à l'Espagnol : Que suerte es una lengua maravillosa y vivir aqui es un encanto!
_____
Nat Sanchez


Top
Monaco
Ministre de la Santé

Messages : 1036
Enregistré : 09/05/2005
Posté le 25/03/2014 à 01:28 notnew
Bonjour,
je me permettrai quelques remarques histoire de vous retranscrire une partie de l'état d'esprit des vétérinaires en France.

Vous avez peut-être entendu parler il y a quelques jours de la manifestation des étudiants en dentaire qui ont demandé la fermeture effective (la loi est avec eux, mais non appliquée) d'écoles Espagnoles et Portugaises ayant installé des antennes en France pour délivrer un diplôme payant, mais reconnu en France par le jeu des équivalences entre les diplômes de l'Union Européenne.
Des étudiants interrogés disaient en substance "nous on se tape la sélection et certains sortent le chéquier et revendiquent le même diplôme que le nôtre".
Et la ministre leur a donné raison et ces écoles devraient être fermées et une réflexion va s'instaurer pour justement éviter que des Français recherchant la facilité ne partent en Union Européenne pour s'acheter un diplôme avec l'objectif de travailler en France.
Pour le moment, ces réflexions existent dans le domaine vétérinaire, les étudiants Français ont déjà soulevé le problème plusieurs fois ces dernières années (notamment pour les cursus Espagnols, Roumains et Italiens, le cursus Belge étant la proie de discussions sans fin, mais il semblerait que les acteurs du monde vétérinaire en France soient résignés). Pour le moment, ce n'est pas aussi avancé qu'en dentaire, mais à force de soulever le problème, il finira bien par être réglé un jour. Et ce d'autant plus que l'écart de formation est très net.


En tant que dentiste, moi je veux juste souligner qu'en effet on peut s'opposer légitimement à l'implantation de l'université Pessoa Portugaise sur le sol Français.
Par contre au sein de l'UE et à moins de changer les législations au niveau intra communautaire on ne pourra pas empêcher quelqu'un d'aller à l'étranger (mais dans l'UE) faire un cursus (médecine, dentaire, véto ou autre) et rentrer ensuite en France.
Ce sont 2 choses différentes.
_____
Chirurgien-Dentiste depuis 2012
New-York Orthodontics Student (juillet 2013)
Top
NatS
Jeune Carabine

Messages : 14
Enregistré : 04/03/2014
Posté le 25/03/2014 à 11:02 notnew
Je suis parfaitement d'accord avec le dernier avis. Ne mélangeons pas tout c'est à dire ceux qui prennent "en otage" des étudiants en France en toute illégalité et les universités qui font leur "boulot", correctement, dans leur pays et auxquelles s'adressent des étudiants français qui préfèrent s'expatrier ,tel que les lois européennes les y autorisent, plutôt que de renoncer au métier qu'ils ont toujours voulu faire.
_____
Nat Sanchez


Top
Tauren
Ministre de la Santé

Messages : 989
Enregistré : 15/11/2005
Posté le 25/03/2014 à 12:51 notnew
lesquelles universités n’étant pas nécessairement ravies de voir des troupeaux de français débarquer (parce qu'au final, dans le cas de la belgique, ils coûtent plus à la collectivité qu'ils ne rapportent)
Top
Monaco
Ministre de la Santé

Messages : 1036
Enregistré : 09/05/2005
Posté le 25/03/2014 à 21:15 notnew
lesquelles universités n’étant pas nécessairement ravies de voir des troupeaux de français débarquer (parce qu'au final, dans le cas de la belgique, ils coûtent plus à la collectivité qu'ils ne rapportent)

Je ne dis pas le contraire non plus, encore que c'est à considérer au cas par cas selon l'aspect privé et payant.
_____
Chirurgien-Dentiste depuis 2012
New-York Orthodontics Student (juillet 2013)
Top
NatS
Jeune Carabine

Messages : 14
Enregistré : 04/03/2014
Posté le 25/03/2014 à 21:30 notnew
Il y a du privé et payant tout pourri et du privé et payant très bon et il y a aussi du public et presque gratuit tout pourri et du public et presque gratuit très bon et cela que ce soit en Europe mais aussi en France.
_____
Nat Sanchez


Top
BCC
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 17/06/2014
Posté le 17/06/2014 à 14:58 puis édité 1 fois notnew
Bonjour,
J'ai effectué deux ans en CPGE pour pouvoir intégrer une Ecole Vétérinaire, cependant je n'ai pas été admissible aux épreuves orales. J'ai travaillé très dur durant ces deux années, mais je me rend compte que redoubler ne serait pas une bonne option pour moi, je redoute le redoublement, malgré ma détermination. C'est pour cela que je me suis renseigné sur les études à l'étranger et j'ai aussi entendu parler de la CEU Valencia concernant les études vétérinaires en Espagne. Pourtant beaucoup de questions persistent et en particulier ma situation future une fois retournée en France ! En effet, j'ai entendu dire aussi que la pratique n'est pas le fort des facultés étrangères, mais exercer le métier de vétérinaire est mon rêve depuis toujours, et je veux être formée de manière à être très compétente!

Mais moyens financier son plutôt faibles, et pourtant je prévois une formation à l'étranger car le système de sélection en France ne me permet pas d'exercer ce métier que je n'abandonnerais pas de toute façon. D'ailleurs je n'en reviens pas quand j'entend des gens qui ont déjà intégré - parcequ'ils ont plus de facilités - dire que, finalement, ils ne tiennent plus trop à faire ça et abandonnent...smilies

Aujourd'hui je suis un peu coincée car je cherche une bonne école, et je ne peux pas pour autant m'endetter avant même d'exercer mon métier! Je n'ai toujours pas pu me déplacer pour visiter les facultés en Espagne, j'envisage donc peut-être de travailler un an pour pouvoir partir ensuite avec plus d'argent en poche. Peut-être vais-je devoir opter pour une école publique faute de moyens. Mais quelles sont les différences entre écoles privées et publiques ?!
Pouvez-vous m'aider?... Auriez vous trouver une liste des facultés vétérinaires en Espagne à visiter?
Top
Lilith-san
Interne

Messages : 132
Enregistré : 20/11/2008
Posté le 17/06/2014 à 16:54 notnew
Tu veux aller à Valence parce que c'est en français ou par rapport aux formalités d'admission?
La différence entre le privé et le public, outre le prix, ce sont les formalités. Dans le public, l'admission se fait sur la moyenne au bac + la note aux selectividad.
Il y a une note à avoir fixée par chaque fac, pour les facs les plus demandées ça dépasse les 10/10, dans la mesure où les candidats, prennent des matières complémentaires pour gonfler leurs notes... Autrement dit c'est vraiment compétitif.
Si tu veux absolument aller à l'étranger, il y a d'autres solutions plus abordables.
Et pourquoi pas la Belgique? Tu peux tenter le tirage au sort et si ça ne marche pas tu t'inscris dans une autre filière, le temps de devenir résidente? Ou bien tu peux aussi aller y travailler, tu deviendras résidente plus rapidement...
Bon courage!
Top
NatS
Jeune Carabine

Messages : 14
Enregistré : 04/03/2014
Posté le 18/06/2014 à 00:03 notnew
Effectivement je pense que les réponses apportées sont pertinentes par rapport à ta situation personnelle.
Je peux te donner des précisions sur l'Espagne si tu le souhaites (contact@francespagne-education.net)mais le cursus n'est effectivement accessible aux Français que sur le système privé, donc cher. Par contre, le repproche du manque de pratique n'est que du fait des jaloux et des aigris qui ne connaissent pas vraiment ce qui s'y fait : un seul moyen de se rendre compte, se renseigner et se rendre sur place pour se rendre compte par soi-même. Il n'y a pas que Valence qui offre ce cursus en privé.
A votre disposition pour toute précision.
_____
Nat Sanchez


Top
BCC
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 17/06/2014
Posté le 18/06/2014 à 14:46 notnew
Merci pour vos réponses! =)

Pour l'instant mon choix se tourne vers Valence car c'est sur cette seule université que j'ai trouvé un site internet clair, et qu'il me semble que le prix à payer est moins cher pour cette école face aux autres écoles privées... J'ai beaucoup cherché sur internet et je trouve la plupart des sites pour les facultés vétérinaires espagnoles plutôt mal faits, ou du moins, moi, je ne m'y retrouve pas du tout. Je compte donc me rendre sur place et vous me confirmer alors que c'est la meilleure chose à faire.

Je veux passer l'épreuve spécifique de la selectividad, mais je ne sais pas si passer la session de septembre est une bonne idée, je pense peut-être attendre l'année prochaine et me préparer le mieux possible d'ici là. Passer cette épreuve peut me permettre d'intégrer une école publique, si j'en trouve une très bonne... Et donc régler en partie mes soucis financiers...
J'ai déjà pensé à la Belgique, mais quitte à partir à l'étranger, je préférerais partir en Espagne, pour une raison de proximité mais aussi pour d'autres raisons telles que le climat, l'acquisition d'une nouvelle langue...
Cependant si la formation en Belgique se montre plus intéressante et qu'il y a de nettes différences avec l'enseignement en Espagne, je m'intéresserais plus à la Belgique...
La Belgique serait un choix plus judicieux ??
Top
NatS
Jeune Carabine

Messages : 14
Enregistré : 04/03/2014
Posté le 18/06/2014 à 16:47 notnew
La Belgique a l'avantage majeur d'être public par contre, si je suis spécialisée sur l'Espagne je ne le suis pas sur la Belgique mais on m'a dit cette semaine qu'il y aurait un concours en fin des études vétérinaires (à vérifier) donc pas d'assurance d'être diplômé malgré le niveau...Si tu veux plus de détail sur l'Espagne n'hésite pas à me contacter (pour savoir si l'accompagnement gratuit que je propose peut te convenir tu peux regarder sur mon site internet www.francespagne-education.net ensuite libre à toi d'envoyer un mail ou pas) car je peux vraiment te donner beaucoup d'informations.
Dans l'attente deux conseils :
- ne te fie pas qu'à un site internet(les meilleures vitrines ne sont pas toujours les meilleures offres...).
- avant de te décider visite plusieurs universités, il n'y a qu'en ayant visité plusieurs sites que tu peux savoir ce que tu vas trouver, ce qui te conviendrait le mieux, l'offre la plus sérieuse...
_____
Nat Sanchez


Top
Aller en haut • 19 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter