logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Réforme L1 santé : que se passe-t-il chez vous ?

Aller en bas • 33 réponses • 2 pages • 1 2
jbk
Ministre de la Santé

Messages : 773
Enregistré : 19/01/2007
Posté le 15/01/2009 à 15:44 puis édité 2 fois notnew
Tags : Licence, L1 santé, Odontologie, Maïeutique, PCEM1, PCEP1
A l'heure où je lance ce post, le projet de L1 santé (commune à la PCEM1, à la PCEP1, aux odonto et maïeuticiens) est en train de faire la navette parlementaire. Il a été approuvé par l'Assemblée Nationale et en cours de travail pour le Sénat.
Un projet flou sur lequel de nombreux problèmes résident...

Le but de ce post n'est pas de parler du POUR ou du CONTRE la réforme, mais vu l'urgence de la situation plutôt des dispositions en cours dans vos facultés sur ce sujet : y-a-t-il des groupes de travail en cours dessus ? qu'elle est la position de votre fac : sont ils en train de travailler dessus ? les enseignants sont ils en train de mettre au point les nouveaux programmes communs / spécifiques ? des étudiants participent à ce travail ? qu'est-il prévu ? qu'est-il prévu pour le choix des filières spécifiques ? comment se passeront les enseignements d'un point de vue pratique (accès aux TICE ? nouveaux locaux ?) ? etc etc etc

Les associations nationales représentatives des différentes filières ont lancé de leur côté une telle enquête, je trouve intéressant que ce sujet soit aussi abordé sur Remede pour que chacun sache ce qui va se faire (si le projet passe pour application en septembre 09... ce qui pose problème bien évidemment...) dans vos facs respectives. Je vous invite aussi à vous renseigner auprès de vos délégués et élus locaux (notamment élus en conseil d'UFR, très concernés) ainsi que sur les sites desdites associations.

Devant la précipitation de la mise en place du projet, je pense qu'il est important de savoir où vos facs en sont et ce qui se fait ailleurs (pour les bonnes ...ou mauvaises idées).

Merci de votre participation, et bon courage pour vos concours / partiels / stages / gardes / vie professionnelle smilies
_____
JB -> en psy
représentant étudiant
élu UFR (comité pilotage PAES)
http://www.facebook.com/elusmedecinegrenoble
Top
azan
Interne

Messages : 134
Enregistré : 31/05/2008
Posté le 17/01/2009 à 15:33 notnew
Le doyen de ma fac (Dijon) nous en a un peu parlé cette semaine, mais il n'a pas dit grand chose à part qu'ils étaient effectivement en train de travailler dessus et de prévoir l'organisation des cours avec les changements nécessaires.
Je pense aussi qu'ils sont en train de mettre au point les nouveaux programmes car il nous a dit qu'il estimait qu'il y aurait environ 20-30% du programme qui allait changer.
Top
Memel(ou)
Nain-terne

Messages : 135
Enregistré : 10/07/2006
Posté le 21/01/2009 à 18:57 puis édité 1 fois notnew
A Nantes, la réforme avance pas mal !

Le premier semestre 2009/2010 est prêt et le 2nd en cours de préparation.
On a eu une présentation à la Comission pédagogique étudiante et en amphi (pour les P1).
En gros:
Le programme sera quasi identique pour les P1 médecine (si ce n'est une nouvelle matière d'initiation à la conaissance du médicament).
Il y auras moins d'anatomie à priori en volume horaire mais plus de sujets abordés.
En physiologie il y'aura aussi pas mal de changement, c'est la seule matière qui change presque du tout au tout par rapport à la P1med.

Si le contenu est fidèle à la présentation les doublants P1med ne se sentiront pas lésés ...
... seulement je me pose des questions quant aux P1pharma qui seraient aménés à redoubler cette année: puisque, si je ne connais pas bien leur programme actuel, d'après ce que certains m'ont dit ça risque de vraiment beaucoup changer pour eux.

Une autre question reste aussi en suspend : le choix des options : si certaines combinaisons telle Med/Odonto ou Med/SF semblent être bien puisqu'il y'a beaucoup de recoupement dans les matières (qui ne sont pour l'instant pas fixées), les associations Pharma/autres semblent peu avantageuses.

Donc je me pose pas mal de questions pour ceux qui voudraient redoubler pharma cette année et ceux qui voudraient associer pharma à une "roue de secour".

Pour l'orga générale: on projette 1800 inscrits en L1 santé l'an prochain qui seront répartis sur 3 amphi reliés par fibre optique pour la retransmission audio/vidéo. (cette mesure est déja expérimentée sur 2 amphis et ça marche plutot bien !).
De plus, il y'aura bien le 1er partiel en décembre après une semaine de révision.

Par contre pas de nouveaux locaux pour l'instant, mais une nouvelle fac de médecine devrait ouvrir bientot (pour la rentrée 2010) en complément de l'ancienne.

Enfin, il se pose la question des polys gérés par les corpos médecine et pharma et pour l'instant rien est prévu pour une hypothétique mise en commun ou répartition des tâches concernant les impressions.

Donc l'application 2009 est en bonne voie mais il reste encore pas mal de boulot côté étudiant pour les histoire de poly et un eventuel tutorat l'année prochaine.

Encore une fois, je me pose des questions quant aux pharmas mais ils doivent en savoir plus que moi.

A noter que la réforme L2 est déja en route avec des groupes de travail coordonés par la CPE et le vice doyen.
Ces groupes ont déja produit un rapport de 20 pages concernant l'organisation et le contenu de la L2/L3 mais la réflexion continue.
Top
Bertrand B.


Messages :
Enregistré : 01/01/1970
Posté le 24/01/2009 à 20:12 notnew
Le sujet devient vraiment d'actualité, plein de questions, pas mal d'hypothèses et peu de textes officiels. N'hésitez pas à faire remonter les infos pour qu'on synthétise tout ça dans la nouvelle faq L1 santé.

On va aussi petit à petit transformer remede.org pour que tout fonctionne sans soucis à l'instant H.

Voilà une réforme passionnante en perspective ... (en bien, en mal c'est selon, mais on peut saluer le fait que ce n'est plus semble t'il une 1/2 mesure qui se contente de bouler tout le monde dans un même amphi comme on l'a fait avec les SF et les kiné il y a qqs années ...)

B.
EditerSupprimerTop
jbk
Ministre de la Santé

Messages : 773
Enregistré : 19/01/2007
Posté le 25/01/2009 à 14:44 notnew
Pour Grenoble, la réflexion quant à cette année commune avait déjà débutée au préalable, mais pas pour être mise en oeuvre si tôt. A la base, l'idée n'était pas d'ailleurs d'impliquer la PCEP1 dans la L1 pour les premières années, cela devait se faire plus tard... on parlait d'ailleurs plutôt de LMD "études médicales" plutôt.

Bref, ceci pour dire qu'on y pensait déjà, mais malgré cela la mise en place accélérée va aussi poser quelques soucis... notamment pour mettre en place un véritable programme répondant aux objectifs d'une première année de licence. Je suis peut être naïf, mais ça me fait plaisir d'entendre dire de la part des responsables pédagogiques qu'il s'agit de vraiment donner à tout étudiant un minimum de notion qu'il puisse utiliser quelque soit son avenir après la première année.

Il existe une véritable collaboration entre les enseignants de Pharmacie et de Médecine, lesquels sont rassemblés actuellement en groupes de travail par discipline. Ces groupes de travail vont rendre leur copie quant aux futurs programmes très prochainement, laquelle copie sera soumise aux étudiants afin qu'ils puissent donner leur avis.
Le but est de dégager très rapidement ce programme commun de sortes à pouvoir réaliser à temps le support DVD adéquat. En effet, il a été décidé que la pédagogie appliquée depuis trois ans pour la PCEM1 ne changerait pas. Le travail de fond réalisé sur cette première année commence en effet à porter ses fruits, notamment via la véritable innovation de cette réforme : le tutorat institutionnalisé, géré par la faculté et ses enseignants. Les statistiques en terme de fréquentation, en terme de satisfaction et en terme de résultats en regard avec ceux du concours sont très bonnes !

Il est donc indispensable que ceci soit perduré, avec l'implication des enseignants de Pharmacie et le recrutement de nouveaux tuteurs parmi les étudiants de troisième année de Pharmacie (on peut imaginer leur participation pour certaines matières comme la chimie, biochimie ou physique...).
Aussi, d'un point de vue contenu des cours, vu l'urgence de la situation, il s'agira plutôt d'aménagements plus que de bouleversements (ceci grâce à la LRU, comme quoi....). Le programme ne devrait donc pas trop changer pour les PCEM1 qui redoubleraient en L1 santé, à ceci prêt l'introduction de nouveaux cours tels que des mathématiques (appliquées) et des biostatistiques, et un cours d'initiation à la connaissance du médicament. Grosso modo les UE spécifiques ont été élaborées, avec une grosse partie de la physiologie dedans et une partie de l'anatomie.

Parmi les points noirs rencontrés, la réorientation pose soucis : que ce soit en fin de premier semestre ou en fin de L1, des questions demeurent quant à la validation d'UE pour les étudiants en grand échec et leur acceptation par les filières scientifiques autre que santé à l'université. Un autre point noir concerne l'organisation du concours, et, sous jacent, la gestion des inscriptions dans chacune des filières.
D'un point de vue matériel, les UFR de Médecine et de Pharmacie attendent de leur université (qui ne s'est pas opposé au projet de la L1 santé) de suivre pour ce qui est du financement du tutorat et de la mise à disposition de locaux en nombre suffisant sur les créneaux de ce tutorat.
_____
JB -> en psy
représentant étudiant
élu UFR (comité pilotage PAES)
http://www.facebook.com/elusmedecinegrenoble
Top
jeordie
Doyen

Messages : 463
Enregistré : 26/08/2007
Posté le 31/01/2009 à 13:03 notnew
Nous en ile de France c'est compliqué pour les doublants, les simplants pas de problème majeur...

Alors au sud de la seine on prend le numerus clausus de Chatenay et on le divise en 4 ou 5 fac idem pour le nord avec le NC de Paris V.

Pour les doublants (pharma) le doyen voudrait les garder à Chatenay et se démerder pour garder à peu près les 40 pourcents de réussite qu'ils ont d'habitude. (c'est l'hypothèse qu'il compte mettre en oeuvre) mais c'est très dur à mettre en oeuvre...

mes sources: le discours du doyen

bon courage !
Top
Dai
Ministre de la Santé

Messages : 1371
Enregistré : 11/09/2007
Posté le 31/01/2009 à 13:29 notnew
Histoire d'etre un peu précis ...
Groupe A : P5 (avec ses 2 sites) P7 P13
Groupe B : P6 P11 P12 PO

Les doublants pharma ne serons pas gardés dans leur site actuel --> égalité des chances (be oui, si à P5 on a tous les doublants, et aucun ) P13, ça vaut pas le coup de s'inscrire primant l'année prochaine à P5 ..), donc éclatés sur les dfférents sites, avec liste de choix, quand meme, il pourrons un peu choisir leur destination.

Pour ce qui est de l'avancement des travaux ... soyons honnêtes notre doyenne se rend pas compte du boulot "on met ça en place dans 8 mois mais on a pas encore commencé, on attend les textes". L'idée de répartition en 2 groupes va quand meme permettre d'avancer plus vite que si on restais à 9 ufr.

Sur P5 pharma, on va devoir passer aux TD à 50 (toujours cette histoire d'égalité des chances), mais pas assez de locaux pour, 2 salles vont etre construites, mais ça suffira jamais.

Coté programmes, ça sera commun pour le groupe A. Mais on a pas plus d'infos que ça, ils jugent pas utile d'en parler avec les etudiants.
Top
Cotmar
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 73
Enregistré : 14/07/2008
Posté le 31/01/2009 à 14:31 notnew
Je trouve qu'a Chatenay, le pourcentage est, ces dernieres années, plus proche de 30 que de 40 ^^
Top
jeordie
Doyen

Messages : 463
Enregistré : 26/08/2007
Posté le 31/01/2009 à 16:12 puis édité 1 fois notnew
non mais quand t'as retapé t'as 40 pourcent de chance de reussir ! d'après les differentes promo ! et le doyen veut garder ça (j'espère qu'il assure en maths lol)

mais il a dit qu'il y aurait quand même des primants et des medecines SF...

il veux juste garder les doublants et va négocier. A P5 vous en faites quoi des doublants ?
Top
SmAk
Jeune Carabine

Messages : 13
Enregistré : 31/01/2009
Posté le 31/01/2009 à 18:14 notnew
Pour l'histoire des deux groupes et des doublants pharma, de toute façon les matières seront les mêmes partout maintenant, non ? Donc qu'on soit changé de fac ou non, ne change pas vraiment la donne au niveau du programme ... Parce que sinon, les pharmas sont réellement désavantagés ... Bref, j'ai pas tout compris :-/
Top
Dai
Ministre de la Santé

Messages : 1371
Enregistré : 11/09/2007
Posté le 31/01/2009 à 18:20 notnew
Qu'on sois changé de fac ou non ne change rien niveau programme, dans les 2 cas on aura un programme différent (le programme L1).

Les doublants serons éclatés, mais qu'ils soient à P5 ou P13 ils aurons le même programme.
Mais on est quand même bien obligé de les éclater, sinon on aura tous les doublants à P5 (sélection ++++, niveau très élevé) et aucun à P13. Les quelques primants qui se retrouverons à P5 ont aucune chance de passer.
Top
jbk
Ministre de la Santé

Messages : 773
Enregistré : 19/01/2007
Posté le 01/02/2009 à 11:51 notnew
j'avais cru comprendre que pour les facs parisiennes ce serait encore + le foutoire qu'en province...

Pour Nantes, il y a quelque chose qui me questionne : vous êtes déjà en train de voir sur la L2 ? étonnant quand on entend les réactions des uns et des autres (conf' des doyens, représentants étudiants) affirmant haut et fort les spécificités de leurs filières au delà de la première année !! Même en ayant des UE spécifiques, les filières changent tout de même assez radicalement dans leur contenu pour les années suivantes...

En tout cas à Grenoble, il n'en est pas (encore) question. On parle plutôt du LMD "études médicale"s, dont le projet était déjà en cours avant la L1 santé par Pécresse, et on en profitera pour l'appliquer en même temps. Mais cela ne concernera pas les études de pharmas ni de maïeutique et d'odontologie. On est pas dans une optique de mise en commun des enseignements des années de ces filières, mais plutôt de permettre entre les filières (para médical, journalisme médical, direction hospitalière...) des passerelles de sortie (ou entrantes en L2-L3).
_____
JB -> en psy
représentant étudiant
élu UFR (comité pilotage PAES)
http://www.facebook.com/elusmedecinegrenoble
Top
Dai
Ministre de la Santé

Messages : 1371
Enregistré : 11/09/2007
Posté le 01/02/2009 à 12:10 notnew
Pour ce qui est de la L2, ça serais pas une L2 santé.

En fait la réforme c'est 2 choses :
- Le passage au LMD
- La L1 santé

Donc, L1 santé commune, puis L2 medecine, L2 pharma ...
Top
jbk
Ministre de la Santé

Messages : 773
Enregistré : 19/01/2007
Posté le 01/02/2009 à 12:24 notnew
ok, pareil que nous donc.

Ils ont pensé à quels types de débouchés chez vous ?
Nous, ils voient pour la License études médicales :
- Profession nécessitant une formation santé : délégué médical, assistant de recherche clinique...
- Profession de santé ± complément : infirmière, othoptiste, kinésithérapeute...
- Master « études médicales »
- Master « autres professions de santé » : pharmacie, maïeutique, odontologie...
- Master « autres filières » : biologie, ingénieur de santé, sociologie...

Pour le Master :
- Profession médicales : journaliste médical, industrie médico-pharmaceutique
- Biologie
- Doctorat « Etudes médicales »
- Autres filières de santé

Ce que je ne sais pas, détail important, c'est si les filières en question ont été concertées pour cette mise en oeuvre (à mon avis oui) ou si c'est dans l'idée générale que ces points nous ont été cités.
Toujours est-il que le but affiché est de libérer entièrement la D4 pour la préparation des ECN, avec le rétablissement du statut de "résident" pour ces "super-externes", aux compétences élargies en stage, n'ayant pas d'enseignement à valider.
_____
JB -> en psy
représentant étudiant
élu UFR (comité pilotage PAES)
http://www.facebook.com/elusmedecinegrenoble
Top
Dai
Ministre de la Santé

Messages : 1371
Enregistré : 11/09/2007
Posté le 01/02/2009 à 12:34 notnew
Les grosse différence entre Grenoble et Paris (je prend mon exemple), c'est que vous réfléchissez au LMD depuis longtemps.
On galère dejà rien que pour la mise en place de la L1, les années suivantes sont à peine à l'étude, et j'te parle meme pas des objectifs de débouchés ...

J'ai un peu l'impression que la pharma est rabaissée chez vous, classifiée "Autre profession".
C'est pas "Medecine et le reste", c'est "Medecine, Pharma, SF et Odonto" !
J'trouve ça dommage.

Quand à savoir si les autres filières ont été concertées, j'ai de gros doutes là dessus. Les 4 filières se sont concertées, c'est sur. Mais je doute qu'on ai demandé l'avis des bio, et autres filières de réorientation ... Faut demander aux personnes qui t'ont donné ces infos.
Top
jbk
Ministre de la Santé

Messages : 773
Enregistré : 19/01/2007
Posté le 01/02/2009 à 13:27 notnew
ça fait partie des questions existentielles que je me pose lol
Plus sérieusement, rien que la L1 santé fait grincer des dents en terme de réorientation. Parce que certes, les UFR scientifiques autre que médecine ont un déficit de recrutement, mais quid de les faire devenir "'poubelle" de médecine ?? ... ne soyons pas dupes, les gens qui auront la moyenne (et validant les UE) au premier semestre n'iront pas de réorienter et continueront le second semestre...

Pour les pharmas, bien que souhaitant éviter une "médicalisation" de leur première année, dans l'urgence, c'est quand même vers nos programmes que l'on s'oriente. A savoir que la répartition se fait aussi en fonction du poids du nombre d'étudiants (à Grenoble, 3x + en PCEM1 qu'en PCEP1). Les enseignants de Pharmacie se sont dit intéressés par la méthode pédagogique que l'on utilise depuis 3 ans en P1, et pour les programmes ils font clairement partie prenante des groupes de travail en discipline. Cependant, le temps pressant, ce ne sera pas non plus possible de mettre en place un programme entièrement refondé, et on serait dans une proportion de 30% de modif pour des redoublants PCEM1 (proportion idem que les modifs faites chaque année). Pour les autres filières autres que pharmas, voir ma remarque en infra.
ça c'est pour la L1 santé.

Pour le LMD études médicales, il n'y a pas de mise en commun des enseignements à proprement parler. Et si on reste dans une optique "médecine et le reste" c'est parce que c'est de toute façon prévu pour médecine. Je ne sais pas si l'UFR de pharma prépare elle aussi un tel schémas, mais en tout cas ce n'est pas avec eux que ça se fait en ce moment. Concernant odonto, c'est un peu + compliqué dans le sens où nos étudiants partent à Lyon pour leurs études post première année. Quant à maïeutique, l'école des Sages Femmes fait partie de l'UFR de Médecine et leur reconnaissance en tant que filière universitaire est en de bonnes voies. Elles manquent néanmoins parfois de reconnaissance de la part de certains pontes du CHU, des petites remarques que j'ai pu constaté... smilies
_____
JB -> en psy
représentant étudiant
élu UFR (comité pilotage PAES)
http://www.facebook.com/elusmedecinegrenoble
Top
Dai
Ministre de la Santé

Messages : 1371
Enregistré : 11/09/2007
Posté le 01/02/2009 à 14:13 notnew
c'est parce que c'est de toute façon prévu pour médecine [...] Je ne sais pas si l'UFR de pharma prépare elle aussi un tel schémas, mais en tout cas ce n'est pas avec eux que ça se fait en ce moment

Tout le monde passe au LMD ! Pharma y compris !
Donc non, c'est pas "Médecine et le reste" ! Alors par pitié, ne pas qualifier pharma de "Autre filière", pharma, c'est pharma, c'est une filière de santé au même titre que médecine, et on passe aussi un doctorat.

L'interet de passer au LMD, est justement d'envisager des enseignements communs aux filières, mettant à profit leurs connaissances différentes, par exemple avec des études de cas selon les 2 points de vue.
Alors passer au LMD, c'est bien, mais faire ça dans votre coin et laisser les 3 autres filières à la ramasse en disant que de toute façon c'est juste pour médecine, ben c'est un beau gâchis.

J'trouve ça vraiment dommage que les carabins restent dans leur monde et s'occupent pas des autres.

(Ceci n'est pas une critique envers toi personnellement, je précise)
Top
jbk
Ministre de la Santé

Messages : 773
Enregistré : 19/01/2007
Posté le 01/02/2009 à 14:25 notnew
nan mais ta critique est juste parce que c'est quand même un peu le cas quand on regarde de façon globale les relations entre ces deux UFR...
Ce que je voulais surtout dire, c'est pas d'opposer Médecine (avec un grand M) au "reste"... juste que je n'ai pas forcément des infos sur ce qui se fait dans les autres UFR (plutôt que "filière" si tu préfères), notamment parce que sur Grenoble à l'UFR de médecine on est impliqué par la direction dans la mise en place des réformes au moment de l'élaboration du projet, chose que nos collègues de pharmacie ont moins avec leur propre direction pédagogique...
_____
JB -> en psy
représentant étudiant
élu UFR (comité pilotage PAES)
http://www.facebook.com/elusmedecinegrenoble
Top
Jokoba
Ministre de la Santé

Messages : 1136
Enregistré : 13/04/2008
Posté le 01/02/2009 à 14:26 notnew
je pense que ce que jb essayait de te dire, c'est que la fac de médecine de Grenoble est en train de s'organiser pour la LMDisation des études de médecine. Maintenant, il ne sait pas où en sont les pharmas de Grenoble dans ce processus. Il ne dénigre pas votre filière.
Les études de pharma et de médecine ne sont pas dirigées par les mêmes UFR donc ne suivent pas forcément le même cheminement vers la LMDisation.
_____
Bébé carabin Grenoblois, Amateur de Chartreuse, bientôt externe...
VP ANEMF 2011/2012 de l'AEMG, VP Etudes Médicales 2012/2013 de l'ANEMF
Elu au Conseil d'UFR, mandat 2013/2015
Top
jeordie
Doyen

Messages : 463
Enregistré : 26/08/2007
Posté le 01/02/2009 à 15:23 notnew
ah voila le mec qui m'a contraint à changer de pseudo pour m'inscrire lol

plus sérieusement vous croyez qu'on pourra vraiment s'inscrire à 2 concours...

...déjà qu'un seul c'est chaud alors je vois pas comment on peut faire le module pharma et medecine en même temps c'est purement théorique cette idée...pas applicable selon moi
Top
jbk
Ministre de la Santé

Messages : 773
Enregistré : 19/01/2007
Posté le 01/02/2009 à 15:43 notnew
d'après le rapport de la commission Couraud, les étudiants seraient incités à s'inscrire qu'à deux concours au plus. Sachant que chacun fera ce qu'il veut.
Il faut bien garder en mémoire que les modules spécifiques sont en théorie cumulables, qui plus est parce qu'au sein de ces modules une partie des enseignements sera mutualisée entre filière (gardons ce terme pour parler des 4 choix proposés en fin de semestre). Plus tu en auras à préparer, plus cela t'ouvre des portes certainement, mais moins tu auras de temps à t'y consacrer ! En théorie, c'est faisable, mais le but est tout de même d'inciter les étudiants à choisir et à s'orienter.
_____
JB -> en psy
représentant étudiant
élu UFR (comité pilotage PAES)
http://www.facebook.com/elusmedecinegrenoble
Top
Aller en haut • 33 réponses • 2 pages • 1 2
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Stéphanie Rist, députée LREM : Je trouve scandaleux que certains internes travaillent plus de 60 heures par semaine ! Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter