logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Motivations à faire médecine...

Aller en bas • 22 réponses • 2 pages • 1 2
Raphaelb
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 22/04/2011
Posté le 13/01/2012 à 22:07 notnew
Bonsoir à tous,

J'ai conscience que mon post n'est pas forcément dans la bonne question, étant donné qu'il interroge plus sur les études/métier de médecin que sur la PAES directement. Mais, son but initial est de départager médecine de dentaire, donc je me suis dis que.... Et puis il y a plus de passage sur ce forum !

Bref, je suis en PAES, et mes résultats actuels m'offrent la possibilité de choisir entre médecine ou dentaire.
Il faut savoir que je suis parti en médecine sur un coup de tête, sans réelle vocation, mais que la surprise fut néanmoins agréable, grâce à certaines matières passionnantes.

Cependant, j'ai trop souvent entendu dire que de par ses difficultés, la filière médicale nécessitait une certaine vocation (mais il y en aura tjrs pour dire le contraire, alors inutile de le faire!). Tandis qu'en dentaire, les études et les possibilités offertes par l'exercice libéral en cabinet, font de cette filière un métier très attrayant.
Cependant, exercice limité à la cavité oro-faciale, manque d'approfondissement sur de nombreux aspects du corps humains etc... font que je doute. Doute qui me ronge jusqu'à la moelle d'ailleurs, car si les voeux définitifs ne se font qu'en Juin, j'aimerai pouvoir attaquer mon S2, en sachant ou je vais.

D'un autre côté, j'ai pas tellement envie de mener la vie de dingue que mène mon père chirurgien, à s'enfiler des journées de 14h, et des gardes à 50 ans... D'autant qu'être classé en chirurgie à l'ECN, n'est pas donné à tout le monde...

Bref, je voulais avoir l'avis d'étudiants en médecine, déjà bien avancé dans leur cursus pour me dire si:

- Même sans attirance toute particulière pour une spé, au fur et à mesure des stages effectués, on avait forcément le déclic du "ca y est, j'en suis sur, c'est là que je veux passer ma vie"?

- Les classements de P1 se retrouvaient à l'internat, ou si ça n'avait rien à voir?

- Si il existait d'autres spé interventionnelles que radio ou cardio (hors chir)?

- Si il était possible de faire une spé très prisé, style cardio, sans bosser 14h par jour etc...?

Bon, j'ai encore pleins d'autres questions, mais je préfère les garder pour après smilies
A vous donc, de me vanter les qualités de médecine, pour motiver quelqu'un, qui, comme moi:
- Est aussi bien interressé par le fonctionnement du coeur humain, que par la polarité membranaire
- Aime voir le sourire d'un patient guérit (je brancarde l'été depuis 2 ans)
- Est passionné de technique
- N'a pas envie de consacrer sa vie à son métier
etc...

Merci d'avance !
Top
Michel.
Nain-terne

Messages : 95
Enregistré : 27/07/2010
Posté le 13/01/2012 à 22:35 notnew
Salut à toi !

"Même sans attirance toute particulière pour une spé, au fur et à mesure des stages effectués, on avait forcément le déclic du "ca y est, j'en suis sur, c'est là que je veux passer ma vie"?

Je voulais faire médecine depuis fin 1ère, j'ai passé ma terminale et ma p1, mon déclic est venu lors de mon stage infirmier entre la p1 et la p2 "je veux passer ma vie à faire de la médecine !" et depuis ce sentiment ne fait que grandir.

"Les classements de P1 se retrouvaient à l'internat, ou si ça n'avait rien à voir?"


Il parait que non !

Malheureusement pour toi je ne suis qu'en P2 donc je ne peux pas tellement te vendre la suite des études médicales mais seulement très peu de personnes regrettent de les avoir choisies. Je ne le regrette absolument pas.
_____
"Le meilleur moment de l'amour, c'est quand on monte l'escalier." Georges Clemenceau


Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 14/01/2012 à 06:42 notnew


Je voulais faire médecine depuis fin 1ère, j'ai passé ma terminale et ma p1, mon déclic est venu lors de mon stage infirmier entre la p1 et la p2 "je veux passer ma vie à faire de la médecine !" et depuis ce sentiment ne fait que grandir.

Malheureusement pour toi je ne suis qu'en P2 donc je ne peux pas tellement te vendre la suite des études médicales mais seulement très peu de personnes regrettent de les avoir choisies. Je ne le regrette absolument pas.

C'est faux. La filière médecine est LARGEMENT surestimée par les étudiants de PACES comparé aux autres filières du concours. En France on a vraiment trop cette vision du médecin super héros qui pourtant n'est rien de plus qu'un professionnel complémentaire (et non supérieur !) aux 3 autres professions médicales. Et je pense qu'il y a beaucoup plus d'étudiants qui abandonnent en cours de route médecine que dentaire, pharma ou SF. Une part non négligeable de médecins, si c'était à refaire, ne choisirais pas médecine.
Top
Nykko
Chef de pique-nique

Messages : 190
Enregistré : 18/11/2009

Vie réelle
Nicolas Menant
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Médecin généraliste
Fac : SAINT ETIENNE
Posté le 14/01/2012 à 23:08 notnew
C'est vrai que dans ma fac, quand je vais en stage (je suis en D1), je ne compte plus le nombre d'externes qui me disent que si c'était à refaire, ils prendraient dentaire smilies


Je n'ai pas encore assez de recul sur les études pour t'en parler en détail, mais tes motivations me semblent un peu contradictoires, en gros tu es intéressé par toutes les techniques médicales et le fonctionnement du corps humain en général, tout en voulant garder une vie à côté.

C'est triste à dire, mais je doute de la possibilité d'être un excellent médecin ayant des connaissances très vastes, passionné par les techniques et garder une vie à côté...

Les études médicales sont des études permanentes. On peut être un bon médecin et avoir une vie, mais pour atteindre le "palier au dessus" il faut vraiment passer du temps.

à titre personnel j'étais très motivé par la perspective de devenir PU PH et de me spécialiser dans un domaine transversal type urgence/médecine interne.
Maintenant que je vois les résultats aux ECN pour atteindre cette spécialités et le temps à consacrer pour devenir PU PH, je me suis ravisé smilies .


Pour les classements des P1, je dirais que les 10 premiers se retrouvent en général en très bonne place, mais après le classement ne veut plus rien grand chose pour la réussite future smilies.
Ensuite tout dépend de ton potentiel mais pour cartonner aux ECN, surtout si t'es dans une petite fac, il va falloir te lever tôt et beaucoup bosser smilies . dans ma ville l'année dernière un D4 qui a réussi à avoir médecine interne, bossait depuis la D3 en mode P1 !
_____
Médecin hospitalier
Top
Raphaelb
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 22/04/2011
Posté le 15/01/2012 à 00:29 notnew
Oui voilà, c'est ça qui me fait un peu bader, c'est le nombre d'étudiants en médecine, qui se disent, qu'ils auraient du prendre dentaire...
Après, c'est peut-être juste un mauvais moment à passer (externat, puis internat), mais il y en a surement qui regretteront toute leur vie...

Après, je ne demande pas à être un excellent médecin, qui connait tout sur tout, à la pointe de la technique et tout, mais j'aimerai juste m'éclater dans ce que je fais, en alliant ces différents critères !

Je suis à la fac de Nantes, donc pas une toute petite fac, et pas trop mal classée à l'ECN de ce que j'ai vu. Après, me faire 2 ans en mode P1, ça ne me dérange pas plus que ça non plus, enfin, si c'est pour avoir ce que je veux, ça vaut le coup...
Mais, je suis plus du genre observateur, a piger les trucs rapidement et tout, que le gros bucheur, à apprendre par coeur dans ses bouquins, et je sais pas du tout sur quels critères se base l'ECN, j'ai meme entendu dire qu'il sera réformé en 2015, vous en savez qlqchose??
Top
Maple Joe
Chef de pique-nique

Messages : 165
Enregistré : 13/09/2007
Posté le 15/01/2012 à 10:23 notnew
Salut!

Je suis en D2 et pour l'instant je ne me suis encore jamais dit que j'aurais dû prendre dentaire.
Pendant les 1ères années je pense que la comparaison est difficile entre médecine et dentaire. Alors qu'en P2 tu réalises que tu dois encore apprendre des choses très très fondamentales (physio, bioch, anat...) au sein d'une grosse promo, tu vois ceux de dentaire faire des TP tout le temps, travailler beaucoup aussi mais dans un cadre plus sympa parfois (ils sont moins nombreux et se connaissent tous).

Néanmoins, pour quelqu'un comme toi qui n'a pas vraiment d'objectif très précis, je pense que la médecine qui offre une très large possibilité de choix est assez appropriée. Au fur et à mesure que tu avances dans le cursus tu te rends comptes que chaque spécialité est vraiment un métier à part entière et correspond à des profils différents. Très schématiquement :
- si le contact patient n'est pas ta priorité mais que tu aimes la technique, il y a l'anapath, la biologie médicale
- si tu veux un job en rapport avec la médecine mais qui ne te prend pas tout ton temps il y a la médecine du travail ("après avoir vu les chirurgiens enchaîner garde sur garde je me suis dit que les 35h c'était pas mal" nous avait dit un prof de médecine du travail...)
- si tu aimes la technique il y a la chirurgie bien sûr, mais chaque discipline a aussi son lot de gestes techniques spécifiques, moins invasifs qu'une chirurgie bien sûr

Bref, l'idée c'est qu'entre être psy à l'hôpital, médecin généraliste, ophtalmo en cabinet et PU PH en cardiovasculaire il y a vraiment un très grand nombre de possibilités et si déjà tu aimes les sciences fondamentales il y a de grandes chances pour que tu trouves ton bonheur.

Après, en plus, au sein même de chaque spécialité tu peux t'organiser plus ou moins comme tu le souhaites. PU PH si tu as une âme de leader,universitaire pour faire de la recherche clinique, ou sinon tu peux aussi faire de la politique, travailler en libéral, garder du temps pour la vie de famille, ou au contraire travailler comme un forcené... Tout (ou presque) est possible. Il y a autant de carrières que de médecins à mon avis. C'est un gros avantage!

Plus subjectivement, je te dirais qu'au stade auquel je suis, les études deviennent vraiment plus intéressantes. Tu commences à apprendre la "vraie" médecine et quand tu vas en stage tu comprends pourquoi les décisions sont prises... C'est vraiment passionnant! Bien sûr les 1ères années ne sont pas à négliger car ce sont souvent des bases nécessaires pour la suite et c'est plus agréable de les apprendre correctement du premier coup que d'avoir à remettre le nez dedans quand tu t'aperçois que ça pourrait t'être utile...

Evidemment, ces études sont difficiles, et tu seras souvent amené à te remettre en question... Mais à mon avis ça en vaut le coup! Tous les médecins n'ont certes pas l'air épanoui mais globalement on peut dire que tous ces métiers sont très stimulants intellectuellement et donc intéressants.

Quand tu dis que tu es plutôt un observateur que quelqu'un qui apprend par coeur, ce n'est pas un inconvénient. C'est même préférable. Certains peut-être pourront passer la P1 en apprenant sans comprendre, mais par la suite ce n'est plus possible. Et le fait d'apprendre par coeur (car c'est quand même nécessaire parfois : noms de médicaments...) se greffera naturellement sur la compréhension que tu auras de la démarche globale.

Enfin (après j'arrête mon roman smilies) il y a bien une réforme de l'ECN en 2015, c'est à dire pour les actuels D1. Actuellement, les cas sont sous forme de réponses ouvertes (des QROC en fait). Dès 2015, les dossiers seront sous forme de QCM.

Bon courage pour la suite!
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 15/01/2012 à 11:55 notnew
C'est clair que pour faire dentaire il faut être sur et certain que le métier va plaire, parce que y'a pas une grande diversité d'exercice. Mais après si ça plait, c'est que du bonheur, et on se tape pas cet infâme internat si on n'en a pas envie smilies.

Bon c'est clair que les premiers rempla, quand tu galères comme un dingue et que tu vois par la fenêtre le pharmacien boire des cafés toute la journée au bistrot d'en bas, tu te dis "purééée mais qu'est ce que je fou là!". Mais ça passe très vite et après tu es fier du travail accompli.
Top
Raphaelb
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 22/04/2011
Posté le 15/01/2012 à 22:29 notnew
Effectivement Maple Joe, j'ai un réel coup de coeur pour la chirurgie (j'ai du assisté à une trentaine d'interventions en tout genre). Le fait que le chirurgien soit une finalité dans l'acte médicale etc... me plait vraiment !
Mais voilà, mon père est chirurgien, et il tourne plus à 70-80h/semaine que 35...
Je voulais d'ailleurs savoir si qlq soit la structure/spécialité chirurgicale, on bossait 75h par semaine, ou si on pouvait très bien exercer ce beau métier, tout en voyant ses enfants grandir?
Et, est-ce une spé de l'internat de plus en plus accessible grâce à la féminisation de la médecine, ou ça reste LE truc hyper prisé?

Mais au contraire, je suis totalement désireux d'avoir ce "contact" avec le patient! Diagnostiquer, discuter avec lui de l'intervention, lui expliquer, l'opérer, le revoir etc... Enfin vraiment qlqchose ou on est au coeur de la maladie, qu'on guérira nous même! Donc pas sur que l'anapath me passionne durant toute une vie...
Après, je ne suis pas du tout contre l'enseignement, la recherche etc... Au contraire. Donc PU PH, me plairait aussi!

En tout cas, je te remercie pour ton long message qui me conforte un poil plus dans mon idée!
Mais j'ai tout de même, une dernière petite question pour toi! Qu'est-ce que les QROC?
A ton avis, qu'est-ce que ça va changer ce passage de QROC à QCM? L'apprentissage par coeur ne prend-il pas plus d'importance? L'aspect clinique des études n'en prend-il pas un coup?

Mais comme tu dis Turbineur, je sais pas si le métier de dentiste me plairait! J'ai peur d'aimer ce métier pour tout ce qu'il y autour: confort de vie, exercice libéral, mécanique, côté manuel et tout, et non pour le soin directement, ce qui est assez emmerdant en Première Année des Etudes de Santé... smilies
Top
Blattie
Désagrégée de médecine

Messages : 282
Enregistré : 11/01/2009
Posté le 15/01/2012 à 23:05 notnew

Bon c'est clair que les premiers rempla, quand tu galères comme un dingue et que tu vois par la fenêtre le pharmacien boire des cafés toute la journée au bistrot d'en bas.

Entre nous, c'est plus tout à fait comme ça smilies Le titulaire de la pharma où je travaillais ne prenait même pas de vacances, et il était là tout le temps (càd du lundi après midi au samedi soir, ce qui doit faire plus d'une cinquantaine d'heures)
Top
Maple Joe
Chef de pique-nique

Messages : 165
Enregistré : 13/09/2007
Posté le 16/01/2012 à 08:52 notnew
C'est clair que la chirurgie est un métier prenant! Après je ne connais pas toutes les formes d'exercice mais je pense que dans le privé tu as plus de latitude pour organiser ta carrière comme tu le souhaites : par exemple si tu veux te réserver certains jours de la semaine... Ce qui est certain en tous cas, c'est que quand tu es PU-PH, tu passes littéralement ta vie à l'hôpital! Mais bon ce sont des détails à ton niveau (au mien aussi !), puisque la façon d'organiser ta carrière tu le verras quand celle-ci sera déjà entamée. Disons que pendant l'internat tu pourras te projeter plus facilement dans le futur car tu connaitras mieux la réalité du terrain, tu auras probablement fait des rencontres de professionnels dans ton domaine qui organisent leur métier différemment...

Pour ce qui est du classement nécessaire à l'internat, ça dépend beaucoup des années et des spécialités. En plus on va vers une filiarisation plus précoce (choix de la spé dès le début de l'internat) ce qui accentuera les différences entre les filières. Actuellement, la spé chirurgie générale est assez prisée, tandis que d'autres spé chir (gynéco obs++, neurochir +/-) sont moins prisées. Encore une fois ça dépend des années et des spés, il n'y a pas vraiment de règle... Je t'invite à aller sur le site de l'ANEMF pour voir les rangs limite si ça t'intéresse d'avoir une idée plus précise.

Et puis j'ai dit QROC (questions en restitution organisée de connaissances) mais ce n'est pas tout à fait exact, en ce sens que ce ne sont pas des questions de cours pur et dur. Je voulais dire que jusqu'à présent on a des cas cliniques avec des questions ouvertes, sans proposition. La notation se fait sur le principe de la recherche de mots-clés, c'est pourquoi il faut vraiment être très précis, très complet et avoir de la chance. Et ça demande beaucoup de bachotage (mais pas seulement, cf. mon post précédent). Pour l'instant les modalités précises du nouvel ECN par QCM sont encore en discussion. Je ne crois pas que le passage aux QCM dénature fondamentalement l'esprit du concours, mais comme en P1 j'imagine que tu peux te faire piéger par une proposition au sein d'une question... Par contre je préfère les questions rédactionnelles, parce que devant le patient tu n'as pas 4 propositions de diagnostic qui apparaissent quand tu l'auscultes! smilies Mais le but affiché par cette réforme est d'être plus discriminant que maintenant, ce qui n'est pas plus mal parce qu'avoir plein d'ex aequo ce n'est pas l'idéal (il n'y a que des points entiers et chaque note sur 1000 est partagée par 4-5 candidats...)
Top
Raphaelb
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 22/04/2011
Posté le 17/01/2012 à 23:26 notnew
Certes on garde une certaine laxité dans l'organisation de son job, mais la chirurgie induit une équipe soignante, donc restreint la liberté opératoire...!

Mais c'est vrai que ce qui me plait en médecine, c'est de me laisser la possibilité de vadrouiller dans tous les services possibles et imaginables, jusqu'à trouver LE service (peut-être qlqchose qui ne me dirait pas du tout à l'heure qu'il est, faute de connaissance).

Mais le choix de la spé au début de l'internat n'est-elle pas un peu précoce? J'imagine que quand on fait son internat en chirurgie, on aimerait faire le tour des choses avant de signer...!
J'ai d'ailleurs une question, le dernier reçu à l'ECN en chirurgie générale, prend obligatoirement la dernière place restante? Car il me semble que mon père, avant de faire de la chirurgie orthopédique, a pu faire de la neurochirurgie etc...

Pour ce qui est des QCM remplaçant les QROC, n'est-ce pas une dévalorisation du côté humain? Professionnel? Enfin, c'est clair que c'est réduire le concours à des connaissances, et non à un comportement...? C'est con, les polards vont me passer devant, et pourtant, ils ne seront jamais à l'aise avec les patients... smilies

Sinon peux-tu me parler de ton expérience de D2 un peu? smilies
Quel est ton rôle à l'hôpital? Tu te retrouves souvent, seul face à un patient, que personne n'a encore examiné? Tu passes beaucoup de temps en amphi? C'est vraiment plus intéressant que la P1? Tu commences à te mettre dans ta bulle pour l'ECN, ou il te reste encore une certaine liberté festive? Je veux TOUT savoir smilies
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 18/01/2012 à 01:32 notnew
Il te répondra mieux que moi, mais ceux qui veulent réussir l'ECN sont déjà sortis de leur liberté festive en D2. En gros y'a que la P2 et la D1 ou tu branles rien en médecine, le reste des études c'est boulot, boulot, et encore boulot. Bref si tu n'as pas envie de consacrer ta vie à ton métier, médecin c'est justement le truc à ne pas faire parce que c'est le métier le plus prenant. Et je pense que si les lycéens étaient au courant que médecine c'est pas juste une P1 à réussir et après les vacances à vie (ce que pensent 99% des lycéens), les autres filières de la PACES auraient beaucoup plus de succès et on auraient que des gens vraiment pasionnés en P2 médecine et pas des gens qui sont là parce que médecine ça fait classe. Mais les préjugés ont la vie dure smilies
Top
corto maltese
Ministre de la Santé

Messages : 1664
Enregistré : 14/06/2011
Posté le 18/01/2012 à 08:10 notnew
Il te répondra mieux que moi, mais ceux qui veulent réussir l'ECN sont déjà sortis de leur liberté festive en D2. En gros y'a que la P2 et la D1 ou tu branles rien en médecine, le reste des études c'est boulot, boulot, et encore boulot. Bref si tu n'as pas envie de consacrer ta vie à ton métier, médecin c'est justement le truc à ne pas faire parce que c'est le métier le plus prenant. Et je pense que si les lycéens étaient au courant que médecine c'est pas juste une P1 à réussir et après les vacances à vie (ce que pensent 99% des lycéens), les autres filières de la PACES auraient beaucoup plus de succès et on auraient que des gens vraiment pasionnés en P2 médecine et pas des gens qui sont là parce que médecine ça fait classe. Mais les préjugés ont la vie dure smilies

et encore la D1 tu passe 8 matières à repeche si tu la bosse pas.
Et la nouvelle P2 est pas mal non plus hein ... pour y etre c'est pas tellement la glande, faut bosser un minimum !!!!
_____
Amat Victoria curam
Top
Maple Joe
Chef de pique-nique

Messages : 165
Enregistré : 13/09/2007
Posté le 22/01/2012 à 08:50 notnew
Sinon peux-tu me parler de ton expérience de D2 un peu?
Quel est ton rôle à l'hôpital? Tu te retrouves souvent, seul face à un patient, que personne n'a encore examiné? Tu passes beaucoup de temps en amphi? C'est vraiment plus intéressant que la P1? Tu commences à te mettre dans ta bulle pour l'ECN, ou il te reste encore une certaine liberté festive? Je veux TOUT savoir


A propos du rôle de l'externe il est assez simple : il s'agit de tenir à jour le dossier médical des patients... Donc ça veut dire faire l'entrée avec l'interrogatoire et l'examen clinique initial, puis chaque jour un examen clinique orienté avec suivi des données paracliniques (biologies, radios...). Souvent les patients arrivent avec un dossier médical énorme, des courriers de médecins... et donc tu sais déjà pourquoi ils sont là avant de les avoir vus. Mais il arrive qu'il y ait peu de documents à ta disposition, voire pas du tout, mais c'est rare. A ce moment là tout repose sur l'interrogatoire et l'examen dans un premier temps, puis c'est à toi d'appeler tous les médecins qui s'occupent du patient en dehors de l'hôpital pour récupérer des informations.
Tu as aussi des gardes aux urgences, et là c'est vraiment intéressant pour la sémio parce que tu as le strict minimum d'infos sur le patient et tu peux t'entraîner à faire "comme si" tu devais prendre une décision seul. Mais tu n'es jamais seul en réalité (heureusement pour les patients smilies), il y a toujours soit un interne soit un médecin qui passe après, ce qui est logique puisque les externes ne sont pas habilités à prescrire...
Sinon à propos des stages d'externe, qui sont maintenant à temps plein, tu as l'occasion de faire d'autres choses l'après-midi si tu as le temps. Tu peux aller en consultation, ou bien voir le déroulement d'examens complémentaires (biopsies, scanners, fibroscopies...), chose intéressante parce que c'est bien de savoir à quoi correspond ce qu'on prescrit!

Ensuite en ce qui concerne le travail, c'est un rythme soutenu. Mais je trouve pour l'instant que ce n'est pas comparable à la 1ère année. En P1 c'est très tendu rapidement, et puis il y a beaucoup de compétition (même si entre les étudiants ce n'est pas forcément le cas, je veux parler de l'ambiance générale, je pense aux profs de ma fac qui pour certains refusaient de répondre individuellement à une question pour ne pas faire d'inégalité...). Là en D2, ce qui est marquant c'est surtout la quantité de connaissances à acquérir. Mais il n'y a pas cette même ambiance de compétition, pour la bonne raison que ça se joue sur le travail à long terme et pas sur des coups-bas. Il faut trouver l'équilibre entre travailler régulièrement et ne pas être à fond tout de suite pour ne pas s'épuiser trop tôt (c'est quand même parti pour 3 ans! le marathon est d'une autre envergure qu'en P1 smilies). Les moments de détente sont importants et il est parfaitement possible de sortir de temps en temps. La difficulté d'après moi, c'est le changement de rythme toutes les 3 semaines (stages/cours), d'abord parce que c'est moins facile d'être régulier que quand l'organisation de la semaine est la même tout le temps (stage le matin, cours l'aprèm) et puis parce que c'est intensif tout le temps. Quand je suis en stage, je commence à 9h et il n'est pas rare que je finisse à 19h. Alors travailler en rentrant c'est difficile... mais bon j'essaie de le faire quand même. Et puis pendant les périodes de cours l'emploi du temps est variable aussi. Pour ce semestre en ce qui me concerne ce sera souvent 9h/17h mais je ne compte plus aller à tous les cours pour avoir le temps de travailler à ma façon. Ca après c'est chacun son choix, je connais des gens qui vont à tous les cours, d'autres qui n'y vont jamais. J'ai pris l'option intermédiaire, je vais à ceux qui me semblent intéressants, soit par réputation, soit parce qu'ils parlent d'un chapitre que je trouve difficile.

Alors oui, c'est prenant, mais c'est très satisfaisant d'apprendre toutes ces choses, d'autant plus qu'en stage tu peux rapidement les mettre en application! C'est sûr que ça demande un certain investissement, mais à mon avis tous les métiers qui passionnent ceux qui les font sont des métiers prenants. C'est le "prix" à payer mais c'est raisonnable au regard des avantages.

Et pour rebondir sur ce que disent corto maltese et turbineur, je dirais qu'on arrive plus serein en D2 quand on a bien bossé en P2/D1. Parlant d'idées qui ont la vie dure, ces 2 années sont souvent perçues comme des années de vacances. Mais ce que ça signifie c'est qu'en travaillant ce qu'il faut et régulièrement tu as quand même du temps libre et que tu n'as ni la pression de la P1 ni celle de l'ECN. En aucun cas ça ne veut dire qu'il n'y a rien à faire... Il faut se sortir de la tête cette idée de repos compensatoire post-P1 qui ne colle pas à la réalité, et apprendre à travailler beaucoup sans se fatiguer rapidement. Enfin ce n'est que mon avis smilies
Top
sandrine7811
Sainte Administratrice

Messages : 8947
Enregistré : 09/03/2005
Posté le 22/01/2012 à 12:21 notnew
c'est d'ailleurs ce qui fait déchanter ceux qui comptaient glander en P2 et qui arrivent en P2 pharma, qui n'a JAMAIS été une année de glande... et c'est encore pire avec la réforme ^^

d'autant qu'en pharma, l'internat se passe en fin de 5ème année, donc un an de mois qu'en médecine



ceci n'était qu'un apparté ^^
_____
Super Modératrice des forums Remede
Chieuse, bornée, bavarde, casse pied, super sympa parfois,... dites pas que je vous ai pas prévenus !

SM sans duplo... et sans potager !!!
Top
B_K
Ministre de la Santé

Messages : 884
Enregistré : 18/09/2004
Posté le 22/01/2012 à 14:32 notnew

d'autant qu'en pharma, l'internat se passe en fin de 5ème année, donc un an de mois qu'en médecine

Mais il n'est pas obligatoire de passer l'internat non ? C'est juste pour ceux qui visent la filiere bio non? J'y connais rien dans vos filieres !
Top
sandrine7811
Sainte Administratrice

Messages : 8947
Enregistré : 09/03/2005
Posté le 22/01/2012 à 18:15 notnew
non pas obligatoire en effet, officinaux et industriels ne le passent pas, seuls les futurs biologistes, pharmaciens hospitaliers, et ceux qui veulent un parcours mixte hosto/indus/recherche (en gros), mais du coup, unicité du diplome, on case un peu tout avant !
_____
Super Modératrice des forums Remede
Chieuse, bornée, bavarde, casse pied, super sympa parfois,... dites pas que je vous ai pas prévenus !

SM sans duplo... et sans potager !!!
Top
Michel.
Nain-terne

Messages : 95
Enregistré : 27/07/2010
Posté le 22/01/2012 à 18:21 notnew
C'est vrai la P2 c'est pas autant les vacances que ça ... enfin en début de semestre si, mais après ça se durci (sksssss) C'est juste que la pression du concours n'est plus là.
_____
"Le meilleur moment de l'amour, c'est quand on monte l'escalier." Georges Clemenceau


Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008

certification
Vie réelle
Laura Ruesche
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : Pharmacien
Fac : RENNES
Posté le 22/01/2012 à 20:01 notnew
Bon c'est juste pour dire qu'il y avait déja des topics à ce sujet dans la section "paes dentaire"

http://forums.remede.org/paes_chirurgie_dentaire/619.html
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
Raphaelb
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 22/04/2011
Posté le 23/01/2012 à 22:26 puis édité 1 fois notnew
Turbineur: après tous les posts que je t'ai vu posté, m'est avis que tu ferai un très bon recruteur pour dentaire, seulement, comme mon titre le sous-entend, je cherche plus des motivations à faire médecine, alors donne moi plutôt tous les aspects rebutant de ton magnifique métier smilies

Maple Joe: tu es un vrai sage, et ta description de l'externat, n'est pas pour me déplaire ! Et puis, je me dis que si je me lance dans un tel boulot, c'est quand même relativement con de penser aux moments de liberté que j'aurai...! Et j'ai effectivement souvent lu que le boulot fait en P2/D1 constitue un petit gain de sérénité lors de l'externat/internat. Après, je sais pas si en D2 etc... tu bosses tous les soirs jusqu'à minuit/1h comme en P1 ou pas??!
Et dis moi, quel est le rôle (manuel) d'un externe? A part les basiques prises de sang, poses d'ECG etc... enfin, j'imagine qu'on reste le larbin du service, mais on commence quand même à tâter des trucs cools en D2?
Merci encore!
Top
Maple Joe
Chef de pique-nique

Messages : 165
Enregistré : 13/09/2007
Posté le 23/01/2012 à 23:20 notnew
Maple Joe: tu es un vrai sage
smilies smilies

Le rythme de travail est variable... En temps normal, j'essaie de travailler jusqu'à 22h30-23h tous les soirs, sauf pendant le week end où je ne travaille pas le soir. Ce n'est pas tant la quantité que la qualité et la régularité qui compte. Tu en sais probablement déjà quelque chose! Après en période pré-partiels (disons les 15 jours précédents) je travaille jusqu'à minuit 6 soirs par semaine.

Les gestes qu'on peut faire pendant l'externat dépendent à la fois du service dans lequel tu fais ton stage et de ta propre motivation. Bon, les prises de sang tu peux les oublier tout de suite, on n'en fait jamais, à moins de demander à une infirmière de pouvoir venir à 6h30 pour pouvoir faire le tour avec elle. C'est bien pour la culture générale de médecin et pour les jobs d'été mais ce n'est pas un geste médical à proprement parler.

Donc ça dépend du terrain de stage : en chir tu peux aller au bloc, t'habiller, "assister" le chirurgien pendant l'intervention, en médecine c'est variable mais il y a quelques gestes possibles (gazométrie bien sûr, ponction lombaire, infiltrations, myélogramme, ponction pleurale, ponction d'ascite...).

Et puis ça dépend -surtout- de l'externe. Déjà à ce niveau on peut commencer à organiser ses activités suivant ses affinités tu vois! Certains peuvent quasiment passer leur externat sans faire un geste. Mais si tu es motivé tu peux faire pas mal de trucs. Mais il faut se lancer et ne pas avoir peur de demander parce que on ne te le proposera pas forcément. Comme toi je suis un manuel smilies et pendant longtemps j'attendais qu'on me propose de faire des gestes. Mais j'ai vite compris que demander à faire des gestes n'est pas malpoli ni déplacé, et te permet simplement de découvrir plusieurs techniques. En plus c'est souvent bien vu car ça montre que tu t'intéresses! Si on te dit oui tu apprends une nouvelle technique et au pire si on te dit non tu n'as rien à regretter puisque tu as demandé!
Top
Aller en haut • 22 réponses • 2 pages • 1 2
livreslivrescontactspublicationstwitter