logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

La PAES me détruit...

Aller en bas • 38 réponses • 2 pages • 1 2
Poêle
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 05/10/2012
Posté le 05/10/2012 à 10:32 notnew
Bonjour ! J'espère que ce titre de maniaco-dépressif ne vous a pas fait peur. smilies

Voilà, je viens pour vous exposer mon problème, et pour avoir des conseils par rapport à cela, tout d'abord, j'aimerai vous parler un peu de mon passé :

J'étais lycéen, et la vie était belle. 10 minutes de trajet à pied, Je ne travaillais pas du tout, si ce n'est les révisions le matin pendant 1 à 2h avant le contrôle, et je m'en sortais parfaitement bien, avec une moyenne de 14 envion à chaque trimestre. Donc je sortais, je jouais, j'étais heureux.
Avant le bac, je sortais moins, je bossais un peu ce qu'on avait fait dans l'année, je relisais, faisais des exercices. J'étais quand même très très stressé, c'est dans ma nature... Mes révisions c'était ordinateur + télé allumée, tranquille quoi. Au final je m'en sors avec la mention Très Bien et 16.05 de moyenne.
Mes vacances d'été se sont bien passées, j'étais vraiment bien.



Mais je reviens chez moi, 4 jours avant ma pré-rentrée. Jusqu'ici tout va bien. 4 jours plus tard, pré-rentrée, et là c'est le DRAME. 1 heure de trajet de ma porte à la fac, puis je découvre la fac et tout... Et tout ça ne me plaît pas DU TOUT. Je suis rentré chez moi choqué, je tremblais, et j'en suis même tombé malade et n'y suis pas allé les 2 jours suivants. J'étais en pleurs chaque matin, je n'arrivais pas du tout à m'y faire... Même le soir et les week-end je ne me sentais pas bien, je me demande encore dans quelle galère je me suis embarqué. De plus, je ne dors plus bien DU TOUT, je suis toujours transpirant, je me réveille plusieurs fois par nuit, je n'arrive pas à me rendormir...

Je n'y suis pas allé que le lundi lors de la 2e et dernière semaine de pré-rentrée, et je me sentais toujours aussi mal...
Vraie rentrée : toujours la même, je me sens mal, je respire trop vite, mon coeur bat vite, j'ai même vomi le matin. J'ai une seule amie à la fac, que je fréquentais un peu au lycée, mais c'est tout, et les gens à la fac ne me plaisent pas...

À la fac, je me sens mal. je suis mal à l'aise, je n'arrive pas à me mettre bien, heureusement que mon amie estl à pour discuter un peu... Sinon, les cours sont pas forcément insurmontables j'ai l'impression, mais ils ne m'intéressent pas du tout... Ce qui fait que, depuis, quand je rentre chez moi et que j'essaie de travailler, après même pas 30 minutes je ne suis plus du tout concentré, donc je fous pus rien, et ça me stresse.

Quelques vomissements le matin et presque autant de jours de cours manqués plus tard, ma mère est totalement derrière moi. elle essaie de me motiver à y aer, elle me parle calmement et tout, elle arrive quand même un peu à me motiver... Elle m'a même élaboré un programme pour ne pas que je me perde, 3h de temps libre par jour de cours + 3h aussi le dimanche, samedi aprem' libre. Mais les révisions dans le silence, sans télé et tout j'ai vraiment du mal, pareil en fait, après 30 minutes je pense à autre chose, je ne suis plus du tout concentré su le cours. Du coup ma mère perd patience, elle en a marre que je manque de courage le matin, mais je ne peux pas m'en empêcher... Je perds espir de plus en plus, j'ai l'impression de ne pas être fait pour un travail intensif à la maison, je n'y arrive tout simplement pas, donc je me demande si ça vaut le coup de continuer, vu que je peux pas me mettre sérieusement sur les cours...

Et c'est surtout le fait que je ne vis pus bien. Tous mes moments de "repos", je suis en stress total, je me sens toujours mal, que je travaille ou pas, et ça je pourrai plus le supporter longtemps.

Ce qui m'a poussé à venir poster, c'est le fait que cette nuit je me suis réveillé à 4h20, et que je suis resté réveillé jusqu'à 7h, ma mère était vraiment très énervée que je n'aille pas en cours ce matin, et moi je ne pouvais pas quoi, j'avais un de ces maux de tête + une envie de vomir qui persiste. Ma famille me dit que je suis encore jeune (17 ans) et que je n'ai juste pas le DROIT de réagir comme ça. ^^'

Après 1 semaine, ok. Mais après un mois je me pose de sérieuses questions. Mon frère me dit d'y aller à la cool cette année si vraiment je me sns mal, pour évaluer comment je me comporte aux concours et concours blancs et si vraiment ça me plait je refais une année, mais bon, là je ne sais pas du tout comment réagir vis-à-vis de tout ça, et surtout vis-à-vis de moi-même, parce que voilà, j'ai tout chez moi, mes parents veulent que mon bonheure, je ne veux pas les décevoir, mais je veux quand même arrêter d'être mal dans ma peau, là c'est trop de pression pour pas grand chose en fait...

Il faut savoir aussi que je suis pas du tout efficace à la bibliothèque. Je n'ai pas pris de prépa, trop cher, et que j'ai choisi la PAES car le domaine médical m'intéresse... Mais là on fait tout sauf du médical j'ai l'impression, et ça m'insupporte. Et donc je me suis forcément mis tout ma famille à dos, "Un médecin dans la famille !" et blablabla...

Merci à ceux qui m'auront lu, j'espère que vous pourrez me consiller, je sais pas du tout quoi faire, maintenant, car à quoi bon faire ça, si au final je suis mal à l'aise tout le temps.
Top
Coline02
Jeune Carabine

Messages : 13
Enregistré : 24/07/2012
Posté le 05/10/2012 à 11:06 notnew
Je suis aussi en PAES et très stressée. Mais pourtant je n'en suis pas là. Je pense que d'autres personnes pendront d'avantage de temps pour t'écrire. Mais la 1e chose, est-ce que c'est vraiment médecine que tu veux ? C'est ton avenir, pas celui de tes parents ni de ta famille. Peu importe ce qu'ils penseront. Il ne faut pas que tu culpabilises par rapport à eux. Tu dois faire ce qu'il te plaît et non pas que ça te rende malade comme c'est le cas. Tu l'écris toi-même ça te détruit... Ton frère a raison en quelques sortes mais à la fois si ça ne te plaît pas ne perds pas ton temps... Certes tu n'arrives pas à travailler mais sinon essaye d'aller en BU et si c'est le même cas là-bas, une nouvelle fois demande-toi si tu veux vraiment faire médecine. Ce n'est que la 1e année... Réfléchis- bien...
_____
Affrontez vos peurs les plus profondes, vous n'aurez plus peur de rien


Top
Poêle
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 05/10/2012
Posté le 05/10/2012 à 11:17 notnew
Ben la médecine c'est quand même le top, enfin pour moi ça m'a paru évident, et j'aimerais bien en faire mon métier, mais bon j'ai l'impression que ça demande beaucoup trop d'investissement, la vie ce n'est pas que le travail. Quand j'entends que les années du 2è cycle demandent beaucoup plus d'investissement que la PAES, je me pose des questions. En plus, y a pas que ça qui m'intéresse, tout ce qui tourne autour de l'informatique ça m'intéresse aussi, en plus j'ai l'impression que c'est un secteur d'avenir. En fait j'aimerais pas me retrouver en galère dans ma vie future. À la limite dentiste ça m'irait très très bien, mais là encore le NC est super serré...
Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008

certification
Vie réelle
Laura Ruesche
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : Pharmacien
Fac : RENNES
Posté le 05/10/2012 à 12:15 puis édité 1 fois notnew
Salut

Ton message m'a rappelé un autre étudiant,venu ici il y a peu avec les mêmes problèmes que toi

je te conseille de lire son topic, ainsi tu te rendras compte que tu n'es pas seul dans ce cas, et tu pourras lire les conseils qu'on lui avait donnés;

http://forums.remede.org/du_lycee_a_la_paes/sujet_61285.html
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
Poêle
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 05/10/2012
Posté le 05/10/2012 à 12:23 notnew
Ah, merci Silvine ! En fait... Cet étudiant c'est moi. smilies J'avais oublié le pseudo que j'avais choisi (C'est pour quoi j'ai décidé de prendre celui-là...). C'est vrai que ce que la denrière parsonne dit donne à réfléchir... Mais je n'arrive pas à mesurer. Et maintenant que j'y pense, trop de responsabilités, trop de stress... Je suis encore moins motivé. ^^'
Top
Seb21
Jeune Carabin

Messages : 24
Enregistré : 11/01/2012
Posté le 05/10/2012 à 13:32 notnew
C'est normal de stresser en PACES, on a beaucoup de raison pour... Mais à s'en rendre malade à ce point je pense qu'il faut faire quelque chose, d'abord savoir ce qui te met dans cet état, est-ce la pression de réussir que tu t'es imposée, est-ce le fait que les cours ne te plaisent pas du tout, que le changement lycée/fac est difficile à gérer pour toi ? Parce que tu ne pourras pas tenir toute l'année stressée comme ça ! Prend au moins des trucs qui apaisent un peu, je pense qu'il doit y avoir en phytothérapie ou aromathérapie des produits qui pourraient être pas mal ; fait attention à ta santé !
Oui les année après la PACES sont très difficiles aussi, mais là tu apprendras plus de choses en rapport avec ta profession, ce sera un peu plus "concret" mais très dur à retenir quand même.
Tu dis que tu veux faire médecine, mais qu'en même temps tu te plairais aussi en dentaire... Je pense qu'il faut que tu saches ce que tu veux faire, tu pourrais pour te faire une idée parler avec des gens qui exercent ces professions pour te faire un avis et savoir si c'est vraiment ce que tu veux pour plus tard. Mais ça tu as jusqu'au 2nd semestre smilies Mais si ça pouvais déjà réussir à te remotiver ce serait pas mal, il ne faut pas s'engager dans un métier de santé au hasard !
Ensuite il faut que tu arrives à trouver un rythme, une méthode de travail qui soit efficace le plus vite possible puisque visiblement comme beaucoup tu n'avais pas besoin d'en avoir une au lycée. Ensuite tu t'y tiens. Donne ton maximum et n'essaye pas de donner plus que tu ne peux le supporter. C'est vrai que c'est mieux de réussir en un an, mais tu auras une 2ème chance l'année prochaine pour réussir de toute façon.
Top
corto maltese
Ministre de la Santé

Messages : 1665
Enregistré : 14/06/2011
Posté le 05/10/2012 à 13:43 notnew
La P1 c'est du mental. il y a ceux qui savent prendre du recul et les autres.
faut pas pousser non plus, la P1 c'est chaud mais pas a s'en flinguer ...
c'est normal d'être déstabilisé au debut mais faut réfléchir aussi ! et orendre du recul ...
Après tout le monde supporte pas les coups de feu ...
_____
Amat Victoria curam
Top
Baka
Doyen

Messages : 643
Enregistré : 26/10/2006
Posté le 05/10/2012 à 13:52 notnew
Salut... je te donne l'avis d'un carabin qui va bientôt avoir le droit de tuer des gens ( 3 ans ) légalement :

Quand j'entends que les années du 2è cycle demandent beaucoup plus d'investissement que la PAES, je me pose des questions.


Alors je te confirme, c'est pas des rumeurs, c'est la réalité, sauf si bon t'en as pas grand chose à foutre de la médecine et des patients, donc le gros problème, c'est que si t'es pas un surdoué, ben tu passes ton temps à bosser, apprendre des trucs que tu finis par oublier , et donc par rapport aux surdoués tu deviens aigri, asociable, nerveux , dépressif alors que les surdoués eux ils passent leur temps à faire la fête, à taffer le soir comme infirmier ou manip radio donc ils se font déjà beaucoup plus de fric que toi, ils voyagent , ils sont heureux et épanouis...et puis ils valident leurs partiels en bossant 2 semaines avant les partiels en mode P1 contrairement aux pas surdoués qui taffent 14h par jour tous les jours de la D2 à D4 et qui finissent 6000 ème... c'est dur la vie
Et puis bon la médecine c'est aussi beaucoup de stress durant les stages, les gardes etc... on te demande vraiment de t'adapter très vite, d'apprendre très vite ( si tu sais pas comment apprendre à faire une PL en 5 minutes c'est que t'es un gros naze et on te le fait savoir. ) , et d'avoir une réponse à tous les problèmes , et donc médecine au final c'est vraiment des études pour " alphas " ( référence huxleyienne smilies )
Donc médecine c'est beaucoup de taff, beaucoup de stress, pas bcp de fric et niveau reconnaissance bon pas mal de te considèrent comme une sous merde jusqu'à l'internat donc c'est pas génial
sans compter l'autre concours qui décide de ton avenir professionnel, de quel type de gens tu verras tous les jours ( c'est sûr MG c'est beau mais bon se taper à la chaîne des connards qui viennent te réclamer de l'augmentin parce que leur môme a 38° de température... y'a mieux.) et de ce qu'on te laissera faire dans ta pratique professionnelle... et oué un MG , ça lui sert à rien de faire un ECG... parce que de toute façon les autres en refont un derrière et ils te font pas confiance pour l'interpréter smilies , ou par exemple les sutures, ça prend du temps faut le matos, et derrière y'a des connards dans la salle d'attente... donc le mec qui a une plaie et qui vient te voir bah tu le renvoies aux urgences.
_____
"A modest man, but then he has so much to be modest about"
Top
Poêle
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 05/10/2012
Posté le 05/10/2012 à 13:56 notnew
Bah ce qui me met dans cet état, c'est un peu la combinaison de tout ça. Pression de réussir (Parce que j'ai jamais été confronté à l'échec en fait), que les cours ne m'intéressent pas le moins du monde, et j'ai aussi du mal à m'adapter à la fac, mais je pense qu'avec des cours moins lourds, et puis mes potes aussi, je me serais plus rapidement adapté.

C'est vrai que là jme détruis la santé, j'déprime tout le temps et tout. :/

J'ai l'impression de m'être piégé en fait. J'arrive pas à travailler parce que ça m'intéresse pas, jsuis seul et tout, et que je sais que je peux pas fournir la dose de trvail qu'ils demandent, genre ne jamais sortir ou quoi, pour moi, c'est juste impensable. Déjà que pour 30 minutes j'ai du mal, alors bon... Donc là motivation 0.

En plus, que je travaille ou que je travaille pas, je me sens mal. quand je travaille, ça me prend trop la tête et j'ai beaucuop de difficutés à me concentrer, et ça me stresse. quand je bosse pas, bah je bosse pas du coup ça me stresse. ^^' Jme dis que c'est pas grave si je rate, je suis encore jeune et tout, mais bon ça revient toujours, ça me trotte dans la tête jusqu'à ne pas me laisser dormir, donc je sais plus quoi faire.
Top
paces2o
Jeune Carabin

Messages : 29
Enregistré : 03/10/2012
Posté le 05/10/2012 à 15:02 notnew
Salut Poêle,
je ne sais pas si tu as eu l'occasion de le remarquer, mais je suis aussi en PACES et j'ai aussi posté un message de détresse hier ou avant hier je crois enfin bref peu importe.

je suis étonné car je rencontre exactement LE même problème que toi! je me demande dans quoi je me suis embarqué et j'ai aussi l'impression de m'être bien piégé!
Seulement il y a une différence entre toi et moi apparemment c'est le travail, je t'explique moi depuis tout petit je me fou une pression pas possible pour réussir, ça a toujours été, d'ailleurs c'est toujours et ce sera toujours une question constante dans ma vie "suis-je entrain de réussir?"..

j'ai eu le bac scientifique en juillet dernier sans mention mais je me suis toujours arraché pour réussir, travailler ne m'as jamais fais peur jusqu'à la PACES, j'ai toujours bossé à fond sans relâche et je me suis toujours relevé quand je tombais : motivation et détermination m'ont aidé jusqu'à la fac et je pensais que ça continuerait.

Seulement voila j'arrive à la fac, journée de pré rentrée impeccable, mais alors la rentrée c'est l'hécatombe dans ma tête et c'est peu de le dire! l'après midi je rentre chez moi j'essaye de me mettre au boulot mais tout comme toi je reste concentré 30mins maxi et hop j'arrête et je m'en veux pour ça, pour ne pas arriver à bosser à fond comme je me l'étais promis.
Il n'y a pas une minute qui passe sauf quand "j'arrive" à dormir où je ne culpabilise pas.

Au début, je me suis dis "ho, c'est normal, c'est le premier jour, ensuite ho normal c'est la première semaine et puis ho c'est normal les 15 premiers jours" oui ok mais sauf que la j'arrive à un mois!

Je pense que ce qui me freine c'est de ne connaitre personne (sauf une amie mais on se voit juste vite fait le matin), mais aussi le numérus clausus de merde et je me dis c'est impossible que j'y arrive etc etc et l'ambiance que je trouve insupportable, d'ailleurs je déteste me réveiller chaque matins pour aller à la fac car j'ai l'impression d'y aller dans le vide! mais surtout ce que je ne supporte pas c'est le temps de travail demandé : ok je me suis toujours arraché à travailler mais pas 10h par jour :O je suis choqué quand je vois que les p1 qui ont réussi disent qu'ils n'ont eu qu'une matinée de libre ou une soirée!! mais c'est impossible pour moi j'ai besoin d'avoir "une vie" en dehors des cours comme au lycée quoi ..
c'est pour ça que ma situation m'étonne moi même car j'ai toujours aimé travailler donc pourquoi ça me fait peur cette année :s

enfin bref, je voulais juste me confier un peu parce que je suis sur le point d'exploser si je ne parle pas à quelqu'un qui vit dans la même galère que moismilies

bon courage quand même à toi smilies
Top
Poêle
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 05/10/2012
Posté le 05/10/2012 à 15:22 puis édité 1 fois notnew
Hey paces2o ! Effectivement, on a des points communs dans notre façon de réagir, mais on était pas pareil avant. ^^ Moi j'ai jamais aimé travailler, j'ai jamais eu une grande capacité de travail/concentration (Je me perds souvent dans mes pensées en contrôle etc.) mais j'avais de bons résultats. ^^ J'ai plus du tout de motivation aussi, ce qui fait que je veux plus me rendre à la fac... :/ Mais faut te dire que c'est un plus que t'auras pas à travailler, si réellement tu crois à tes chances. Essaie de t'adapter, vu que tu savais travailler avant, essaie juste de faire le meilleur, de donner le meilleur de toi-même si t'as les capacités de les donner, et sinon bah tu te réorientes, je pense qu t'es jeune aussi comme moi, mais bon si ton seul rêve est de devenir médecin c'est dur. :/ Moi aussi, je n'envisage pas de ne pas avoir de vie, pour moi c'est juste IM-PO-SSIBLE, donc je pourrai pas faire médecin je pense. DONC, cette année je veux juste ne pas me prendre la tête, travailler un peu et garder ma vie, et si je foire tant pis. Mais si c'était si simple, je me prendrais pas autant la tête. ^^' Bref, je me contredis moi-même alors vaudrait mieux que j'arrête de parler. smilies

Bon courage à toi. smilies
Top
paces2o
Jeune Carabin

Messages : 29
Enregistré : 03/10/2012
Posté le 05/10/2012 à 15:37 notnew
Alors moi cette année je pense faire comme toi! travailler normalement tout en ayant une vie à côté : je pense que comme ça j'éviterai d'être dans les 15 derniers % et d'être réorienté car je veux quand même finir l'année même si ça ne sert pas à grand chose car je ne supporterai pas l'idée de rester chez moi sans rien faire de janvier à septembre prochain!

par contre je n'ai aucune idée de ce que je vais faire de ma vie je veux dire déjà l'année prochaine et ça me fait peur, tu vois j'ai pas envie d'être au chômage ou de rater ma vie smilies
tu connaîtrais pas un forum d'orientation "actif" avec des personnes avec qui discuter? si possible, des personnes dans mon cas qui arrête médecine pour faire autre chose?

et toi dis moi qu'est-ce que tu vas faire de ta vie?
Top
Poêle
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 05/10/2012
Posté le 05/10/2012 à 15:50 puis édité 1 fois notnew
Moi non plus j'ai pas envie d'avoir une vie de galère au chômage, je pense que si je dois me réorienter ce serait en informatique. Je connais pas de forum d'orientation actif nan, désolé, mais si tu en trouves un n'hésite pas à me le dire. smilies Je vais m'aérer un peu, ma future réponse risque d'être tardive, à plus tard !
Top
paces2o
Jeune Carabin

Messages : 29
Enregistré : 03/10/2012
Posté le 05/10/2012 à 17:33 notnew
L'informatique m'intéresse beaucoup à moi aussi mais le monde de la finance et de la gestion également ..
je sais vraiment pas quoi faire smilies tu pourrais m'en dire un peu plus sur les études d'informatique?
Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008

certification
Vie réelle
Laura Ruesche
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : Pharmacien
Fac : RENNES
Posté le 05/10/2012 à 18:33 notnew
Je vous invite à continuer cette conversation en privé SVP . Lien dispo en bas des messages (c'est marqué U2U)
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
Poêle
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 05/10/2012
Posté le 05/10/2012 à 20:28 notnew
Ok sylvine, désolé pour ce petit écart. Que devrais-je faire, parce que dans ma famille ils ont pas l'air de vraiment comprendre mon malaise, je n'arrive même plus à me divertir, c'est une horreur...
Top
paces2o
Jeune Carabin

Messages : 29
Enregistré : 03/10/2012
Posté le 05/10/2012 à 21:19 notnew
moi c'est pareil j'arrive plus à me divertir et ma famille n'arrive pas à comprendre non plus : eux ils pensent que je découvre la vie et donc ça me fait un peu peur bref carrément à côté de la plaque car je savais depuis longtemps que la vie est dure et que c'est pas un cadeau--'

si tu veux, on poursuit en message privé?smilies
Top
corto maltese
Ministre de la Santé

Messages : 1665
Enregistré : 14/06/2011
Posté le 05/10/2012 à 22:05 puis édité 1 fois notnew
Ou bien medecine c'est pas pour vous ?
Ou bien vous êtes pas encore aptes a accuser les coups de pressions, ce qui est compréhensible. Mais c'est necessaire pour medecine.
Vous perdrez trop de temps a rechercher des causes externes. foutez vous un coup de pied au cul si vous êtes faits pour être médecins.
Si non, si vous ne pouvez pas prendre de recul et que vous vous flinguez le cerveau au moindre stress, passez votre tour en tout ça pour ce coups ci et habituez vous a la vie hors du lycée.
Désolé d'être franc. la P1 c'est dur on est tous passé par la.
mais ya une difference entre des coups de pressions passagers, normaux en P1 surtout a cette époque et un petage de cable comme ça.
On ne doit pas devenir malade pour être médecin. on doit pas se flinguer a chaque soucis. c'ets peut être une question de maturité, d'adaptation.
Mias je pense toujours en voyant ces tirades qu'il faut que vous preniez du recul. peut être que vous êtes pas prêts cette année, mieux vaut savoir s'arrêter quand c'est trop chaud pour recommencer plus tard.
_____
Amat Victoria curam
Top
Le Joker
Ministre de la Santé

Messages : 807
Enregistré : 18/08/2010
Posté le 05/10/2012 à 22:37 notnew
Corto maltese a tout dit..

Sinon, bossez à fond sans vous soucier du résultat du concours (et sans vous rendre malade) et vous aviserez quand vous aurez les résultats du S1.
_____
#PromoFiasco
Examen Cassant National 2017
Top
Poêle
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 05/10/2012
Posté le 05/10/2012 à 22:38 notnew
corto maltese> Je ne crois pas avoir acquis la maturité nécessaire pour le moment en effet... Je réagis comme ça et je sais pas pourquoi en fait. Même me reposer ça me stresse, c'est assez lourd. ^^'
Top
corto maltese
Ministre de la Santé

Messages : 1665
Enregistré : 14/06/2011
Posté le 05/10/2012 à 22:51 notnew
corto maltese> Je ne crois pas avoir acquis la maturité nécessaire pour le moment en effet... Je réagis comme ça et je sais pas pourquoi en fait. Même me reposer ça me stresse, c'est assez lourd. ^^'

pour ça que j'ai proposé que tu fasse une sorte de P0 en te desincrivant et en continuant a suivre des cours a la fac pour t'y habituer.
_____
Amat Victoria curam
Top
Aller en haut • 38 réponses • 2 pages • 1 2
livreslivrescontactspublicationstwitter