logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

La fin de la PACES?

Aller en bas • 23 réponses • 2 pages • 1 2
corto maltese
Ministre de la Santé

Messages : 1664
Enregistré : 14/06/2011
Posté le 20/04/2013 à 13:48 notnew
Corto Parce que tout simplement il n'y a pas que HEC, il y a d'autres écoles de commerce tout aussi prestigieuses. Pareil pour les prépas scientifiques, ils tentent différents concours ENS, CENTRALE, X etc, etc.. Ils finiront ingénieurs ou dirigeants quoiqu'il advienne. En médecine, t'as pas le choix c'est PACES ou rien. T'es même grillé en Belgique. Les UFR sont limités en capacité OK mais ils embauchent des médecins étrangers pour combler le manque. Cherchez l'erreur ! Des médecins étrangers qui n'ont pas tous reçu un enseignement de qualité comme en France. Les Directeurs d'Université cherchent à réformer ce concours avec les moyens dont ils disposent. Comme leurs moyens sont assez limités, je ne vais pas critiquer lorsqu'ils font un effort pour que ce concours soit plus équitable et moins douloureux en cas d'échec. Les réformes sont toujours très difficile en France et je salue ces Directeurs qui se battent et qui protestent. Triste de voir que les étudiants qui ont réussi ne les soutiennent pas bien au contraire. J'y vois une forme d'égoïsme de leur part qui me révolte.

La tu n'as juste pas compris ce qui va se faire (ou bien c'est moi, dans ce cas faut m'expliquer).
Ils veulent faire une double licence dont la partie medecine serait par correspondance, et qui rattraperait le cursus normal en 3e ou 4e année. Je vois pas en quoi ça rendrait plus simple le concours, ou plus equitable, puisque 30% des effectifs seulement seraient passés par cette voie.
Après si c'est fait ça implique une reforme totale des 2e et 3e années de medecine. Mais en core faudra sélectionner les gens sur quelque chose, parce que si tu as 1200 personnes en double license, comment tu fais le tri ?
Pour le moment tout le monde a deux chances. Tout le monde peut les saisir !
Me parles pas de prépas parce que pour avoir été prof dans une je peux te garantir que ce n'ets pas le fait d'etre dans une écurie qui te fera avoir ton année. Pour te dire moi j'allais a peine au S2 quand j'etais étudiant. Mais bref.

Le fait ets qu'a l'heure actuelle beaucoup de fac (si ce ne sont pas toutes) sont arrivées a saturation en terme d'effectif. C'est la réalité. ET encore dans la mienne on a pas trop a se plaindre comparé a ce que j'ai entendu ailleurs.
Les terrains de stages ne sont pas illimité, le nombre de profs non plus, l'encadrement , les moyens financier, les BU (chez moi faut se battre pour avoir une place dans la bU medecine), les corpo etc .... tout ça c'est surchargé. Il faudrait quasiment reconstruire la fac chez moi (et l'hôpital qui va avec d'ailleurs ^^)
Tous les personnels font leur max . EN tout cas tout le monde y met du siens ou essaye.
On est passé de promos de 70 ou 80 dans les années 90 et debut 2000 et des promos de 140 maintenant. On est parfois 30 ou 40 dans une salle de TD qui au max a 25 places, c'est déjà arrivé oui oui.
Bien sur que le mec qui est arrivé 145e sur 140 est pas forcement plus mauvais medecin que le 138e. bien sur qu'il y a du gachis. mias ça n'ets qu'une question de gros sous et de démographie médicale.
Faut bien mettre une limite quelque part, parce que sérieusement, on va pas me dire que la moitié d'une promo de P1 peut faire medecine. Vu le niveau !
Dans un monde de bisounours on ne prendrait que les passionnés de médecine, que ceux qui ont la vocation, meme s'ils sont pas géniaux au concours.
Mais le fait est qu'on transforme la medecine en une medecine non plus humaine, mais de technicien.
Enfin c'est l'impression que j'en ai. Il nous faut de bons techniciens, des gens qui sachent encaisser les coups de feu, avec un coté humain, mais aussi un coté scientifique et technique très développé ... En bien ou en mal c'est vers ça que ça évolue.

Former des praticiens coute cher, et en plus on a signé les accords de bologne, ce qui fait que des français partent se former en roumanie parce qu'ils n'ont pas le niveau / pas l'envie de passer la selection ...
ET quand on met des restrictions, elles se font détruire par une armée d'avocats ... Alors si on ne peut pas arrêter ce système, autant en profiter non ?
(je me fais l'avocat du diable la, en vrai je pense pas du tout comme ça, mais j'ai l'impression que c'est la reflexion que s'en fait le ministère de la santé)

Je ne soutient pas cette idée, parce que je vois mal comment pon peut mener deux cursus aussi divergents et exigeants de front.
Je ne soutient pas cette idée parce que je ne sais pas quel niveau académique auront ces personnes, et je ne sai spas quelle motivation ils auront.
Je ne soutient pas cette idée parce qu'on ne tient rien sur les moyens de selection qui seront employés pour choisir ceux qui passeront de ceux qui echoueront.

PS: la medecine c'est aussi du bachotage. pour être médecin il faut avoir mémorisé toute la semio des diverses maladies pour pouvoir en reconnaitre les signes chez le patient en face de toi. Si t'as pas cette bibliothèque de connaissance au préalable dans ta tete tu ne pourras pas diagnostiquer ton patient.
ET il faut bien avoir appris la thérapeutique pour savoir quel medoc utiliser dans quelle situation avec quelle contre indication et quel EI ...
Donc c'est pas si débile que ça le bachotage ...
_____
Amat Victoria curam
Top
Ellipsis
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 698
Enregistré : 26/06/2012

certification
Vie réelle
Solène Poncelet - 25 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Interne en anesthésie-réa.
Fac : NANCY
Posté le 20/04/2013 à 13:50 puis édité 1 fois notnew
@Hetik : que fais-tu comme études ?

Parce que je ne suis pas du tout d'accord avec toi, et ça m'étonne qu'un étudiant en médecine puisse avoir ton opinion smilies

Oui, le concours est débile. C'est un fait avéré. Néanmoins, je ne vois pas pourquoi tu le trouves injuste ?! La fac est ouverte à tout le monde, tout le monde prend ses cours pareil, le classement se fait de manière anonyme, les prépas ne sont plus vraiment un avantage grâce aux tutorats... Alors en quoi est-il injuste ? Tout le monde a ses chances de réussir ! Il "suffit" de faire travailler son cerveau (ce qui ne dépend pas de ta classe sociale) et d'être bien entouré pour être soutenu moralement (ce qui dépend encore moins de ta classe sociale) ! smilies

Oui, en ce moment on manque de médecins dans certaines régions. Ailleurs, il y en a trop. Le nombre de médecins formés n'est donc pas le problème, c'est la répartition ! On a déjà bien augmentés les NC, maintenant il faut attendre que les médecins soient formés (10 ans), du coup c'est sûr que les résultats ne seront pas immédiats ! Si tu es en médecine, tu as forcément dû te rendre compte que plus d'étudiants c'est juste pas possible: au-delà des capacités d'accueil des UFR, il faut voir les possibilités de stage ! Si on est 15 étudiants dans le même service, on peut dire au revoir à la qualité de la formation !

Soyons francs, il faut sélectionner les étudiants d'une manière ou d'une autre ! Certes le concours est loin d'être parfait, mais il n'y aura jamais de solution miracle smilies

Pour revenir aux étudiants ayant un profil littéraire qui viendraient en médecine, je suis plus pondérée. J'ai moi-même un profil littéraire, je n'aime pas tout ce qui est sciences brutes (et elles ne m'aiment pas non plus smilies smilies). Si j'avais dû au lycée choisir ma filière selon mes préférences, je serais allée en L ou en ES. Seulement, je savais que je voulais médecine alors j'ai cravaché pour y arriver. Ca a peut-être été plus dur pour moi de réussir les maths/physique/chimie mais j'ai compensé en cartonnant la SHS. Donc y'a pas de raison, les profils littéraires peuvent réussir en passant par la PACES, il n'y a pas de raison qu'ils soient "dispensés" par cette idée de réforme !

Quand on veut quelque chose comme médecine, on se donne à fond pour pouvoir l'obtenir, on ne se contente pas de "cours optionnels par correspondance" ou je ne sais quoi !
Top
Baka
Doyen

Messages : 635
Enregistré : 26/10/2006
Posté le 20/04/2013 à 15:39 notnew
Les Directeurs d'Université savent que les seules réformes qui seront susceptibles de voir le jour sont celles qui feront faire des économies à l'Etat. Mais ils ne sont pas là pour contenter uniquement les exigences de ce dernier. Les étudiants et leur devenir resteront toujours leurs préoccupations majeures. TOUS les étudiants et pas uniquement ceux qui réussissent. Chercher à améliorer un système qui est loin d'être parfait avec très peu de moyens relève de l'exploit. Effectivement on ne peut pas juger tant qu'on y est pas. A bon entendeur salut smilies

La devise de la médecine :
Primum non nocere.


La devise de science pipo :
Les promesses n'engagent que ceux qui y croient


smilies
_____
"A modest man, but then he has so much to be modest about"
Top
Aller en haut • 23 réponses • 2 pages • 1 2
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
« Les Facs de médecine ne doivent plus être des écuries pour bêtes de concours ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter