logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Capacité de travail & motivation, besoin d'aide

Aller en bas • 3 réponses
Loub
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 03/05/2015
Posté le 10/10/2018 à 11:56 notnew
Salut,

J'écris ce post car je ne comprends pas trop ce qui m'arrive et comment résoudre le problème. Ca fait un bon moment que je veux faire PACES et j'y suis actuellement.

Ca fait plus d'un mois que la rentrée est passé et j'ai toujours du mal à évaluer si je suis sur la bonne pente. J'ai l'impression de ne pas être à ma capacité de travail maximale et je ne sais pas comment l'atteindre, j'ai du mal à me motiver alors que je veux à tout prix faire ça... J'ai l'impression de ne pas travailler assez, càd :

les jours où il y a colles du tutorat : environ 9h - 11h/jour
les jours sans colle : 7h-8h/jour
le WK : 6h-7h/jour

Je sais très bien qu'il faudrait que je travaille + et je peux (et dois aussi...) travailler + mais il y a une sorte de manque de motivation qui m'empêche de faire plus, sauf que j'ai ni envie d'abandonner, ni envie de regretter. En gros, j'ai envie de faire le max, mais là... ça bloque. J'arrive pas à m'évaluer par rapport aux autres car les colles ne sont pas classées et je ne sais pas si ma méthode de travail est efficace.

Je vais la détailler un peu ici :

Au début je voulais faire la méthode des J. Finalement, ça s'avère assez compliqué donc plutôt que de faire les J, je tiens un tableau de tous les cours histoire d'avoir une vision globale et de me dire " ok ça je l'ai en tête " ou " ah celui là je commence à l'oublier ". Pour l'instant, ça se passe plutôt bien de ce côté-là. Par contre, j'ai du mal à revoir mes cours le soir même et c'est là qu'à mon avis je perds pas mal de temps, je suis attentif en cours mais vu là quantité de détails ça ne sert à rien si je ne revois pas ça très vite. Mais un autre problème : en journée je ne peux pas rentrer chez moi, il me reste donc seulement la BU pour travailler. Malgré une mémoire kinesthésique développée, je me suis rendu compte que ma mémoire auditive m'aiderait beaucoup plus au vu des quantités de cours à apprendre. Vous imaginez bien que réciter ses cours dans une BU bondée est pour le moins... compliqué.

Donc ça me frustre pas mal car j'ai l'impression de pas pouvoir être à mon pic de productivité en partie à cause de ça, est-ce que vous avez des " astuces " ou juste des petits conseils pour faire face à ça et avoir un boost de motivation ? Je sais très bien que je regretterai si j'arrive pas à tout donner, sachant que le S1 est le + important (dans ma fac du moins) et que les cours s'arrêtent dans 2 mois, je me dis qu'il est - déjà - plus que temps de réagir. Donc conclusion :

1 - Même si ça dépend de chacun, est-ce que vous avez déjà vu quelqu'un travailler aussi peu et avoir sa P1 ?

2 - Comment regagner ma motivation ?

3 - Comment serait-il possible d'améliorer ma productivité avec ma mémoire kinesthésique si l'apprentissage auditif n'est pas toujours possible ?

Bref, tout ça me met pas mal de pression car je sais qu'il va falloir réagir très vite si je ne veux pas regretter... Pour l'instant, je gère à peu près mon stress car on est pas encore entrée dans la dernière phase du S1 mais ça va venir très vite et c'est absolument fou de voir à quel point les jours passent vite en PACES. Au lycée le jour de la rentrée on vous parlait des vacances de Noël vous aviez toute la vie devant vous, en PACES on vous parle du concours et on est toujours à courir après le travail non fait/à faire/à réviser/à évaluer...

Merci beaucoup. smilies
Top
Lasilix
Interne

Messages : 91
Enregistré : 17/09/2015
L'auteur du sujet a désigné cette réponse comme étant la meilleure - Posté le 10/10/2018 à 16:39 puis édité 1 fois notnew
Salut,

J'écris ce post car je ne comprends pas trop ce qui m'arrive et comment résoudre le problème. Ca fait un bon moment que je veux faire PACES et j'y suis actuellement.

Ca fait plus d'un mois que la rentrée est passé et j'ai toujours du mal à évaluer si je suis sur la bonne pente. J'ai l'impression de ne pas être à ma capacité de travail maximale et je ne sais pas comment l'atteindre, j'ai du mal à me motiver alors que je veux à tout prix faire ça... J'ai l'impression de ne pas travailler assez, càd :

les jours où il y a colles du tutorat : environ 9h - 11h/jour
les jours sans colle : 7h-8h/jour
le WK : 6h-7h/jour

Je sais très bien qu'il faudrait que je travaille + et je peux (et dois aussi...) travailler + mais il y a une sorte de manque de motivation qui m'empêche de faire plus, sauf que j'ai ni envie d'abandonner, ni envie de regretter. En gros, j'ai envie de faire le max, mais là... ça bloque. J'arrive pas à m'évaluer par rapport aux autres car les colles ne sont pas classées et je ne sais pas si ma méthode de travail est efficace.

Mais c'est tout à fait suffisant ! smilies Ce n'est pas une question de quantité mais de qualité du travail. Si ta culpabilité te pousse à trop travailler, tu risques à un moment donné de craquer et de ne plus rien faire du tout (et à mon sens, le seul vrai danger, c'est ça).

La PACES en elle-même est une bête première année de fac : il y a un programme à maîtriser, des détails à apprendre, c'est tout. Pour un ex bon élève de lycée, il n'y a là rien d'insurmontable. Le seul problème, c'est que les prépas privées, les témoignages de P2, etc, ont tendance à présenter cette année comme une épreuve insurmontable. Ces discours, et aussi l'absence d'encadrement, la compétition, la sélection, entraînent un niveau de stress très difficile à gérer quand on sort juste du lycée. C'est dans la gestion du stress, dans la capacité à dédramatiser les choses, dans le maintien d'un minimum de vie sociale, que se trouve à mon avis la clé de la réussite.



Je vais la détailler un peu ici :

Au début je voulais faire la méthode des J. Finalement, ça s'avère assez compliqué donc plutôt que de faire les J, je tiens un tableau de tous les cours histoire d'avoir une vision globale et de me dire " ok ça je l'ai en tête " ou " ah celui là je commence à l'oublier ". Pour l'instant, ça se passe plutôt bien de ce côté-là.

Bravo ! C'est ce qu'il faut smilies Et puis, sous ta douche ou dans le bus, tu peux essayer de te remémorer des choses de façon ludique : te rappeler de tous les cours qu'a fait tel prof, repérer les mots qui se ressemblent mais désignent des choses différentes, essayer de situer les phénomènes (A quelle échelle ? Dans quel type de cellule ? Dans quel compartiment cellulaire ?), de faire des analogies (enzymes = ouvriers dans une usine dont on mesure l'activité). Tu peux te faire une vision globale des choses, qui t'aidera à ranger les détails.


Par contre, j'ai du mal à revoir mes cours le soir même et c'est là qu'à mon avis je perds pas mal de temps, je suis attentif en cours mais vu là quantité de détails ça ne sert à rien si je ne revois pas ça très vite.


Pourquoi parles-tu de revoir les cours le soir et pas l'après-midi ? Tu as cours toute la journée ? Tu as si peu de temps que ça ? C'est sûr que c'est important d'apprendre les cours quand on vient de les entendre. Après, tant que tu arrives à rattraper le week-end, ce n'est pas un problème.


Mais un autre problème : en journée je ne peux pas rentrer chez moi, il me reste donc seulement la BU pour travailler. Malgré une mémoire kinesthésique développée, je me suis rendu compte que ma mémoire auditive m'aiderait beaucoup plus au vu des quantités de cours à apprendre. Vous imaginez bien que réciter ses cours dans une BU bondée est pour le moins... compliqué.

La BU, tu vas t'y faire, ne t'inquiète pas pour ça. Si vraiment tu veux réciter, qu'est ce qui t'empêche de réserver ta place de BU avec un poly,une veste et quelques stylos et de t'en aller chercher un coin tranquille (fond de couloir, haut ou bas des escaliers, pallier de dernier étage) où tu pourras réciter sans gêner personne ? J'ai parfois vu des gens qui le faisaient.


Donc ça me frustre pas mal car j'ai l'impression de pas pouvoir être à mon pic de productivité en partie à cause de ça, est-ce que vous avez des " astuces " ou juste des petits conseils pour faire face à ça et avoir un boost de motivation ? Je sais très bien que je regretterai si j'arrive pas à tout donner, sachant que le S1 est le + important (dans ma fac du moins) et que les cours s'arrêtent dans 2 mois, je me dis qu'il est - déjà - plus que temps de réagir.

Comme tu dis, le concours est dans 2 mois. C'est plutôt très bien que tu en aies encore sous la pédale parce que tu en auras besoin. Ce n'est pas maintenant qu'il te faut tout donner. Si ton rythme de travail te permet de travailler les cours de la fac au fur et à mesure, ce serait à mon sens une erreur de forcer plus.


Donc conclusion :

1 - Même si ça dépend de chacun, est-ce que vous avez déjà vu quelqu'un travailler aussi peu et avoir sa P1 ?

En ce qui me concerne (ma PACES commence à être un vieux souvenirsmilies), en primant j'alternais les périodes où je travaillais à fond et celles où je ne faisais plus rien. En doublant (1er semestre), j'ai aussi commencé à fond et fini par craquer en fin novembre avec un classement S1 pas terrible (600/2600). Et j'ai réussi à rattraper le coup au 2nd quad pour avoir pharma (remontée de presque 300 places dans le classement général avec 15 de moyenne sur le semestre), en faisant les horaires suivants : en semaine : 4-6h (selon edt, sans compter les cours, TDs et séances tuto), le samedi : 5h ; le dimanche : repos.


2 - Comment regagner ma motivation ?
En travaillant tous les jours les cours du jour, et en t'autorisant à avoir une vie hors de la PACES : inscris toi à une activité (sport, théâtre, poterie...) où tu n'entendra pas parler de la PACES et où tu rencontreras des gens qui n'y sont pas. C'est comme un ressort, tu sais : pour pouvoir se tendre, il faut qu'il se détende !


3 - Comment serait-il possible d'améliorer ma productivité avec ma mémoire kinesthésique si l'apprentissage auditif n'est pas toujours possible ?

Peut-être en faisant de grands schémas récapitulatifs (pour les voies métaboliques par exemple, sur une feuille A3 avec une grande cellule et toutes les organites). Je ne sais pas si c'est faisable en PACES, moi c'est en pharma que j'ai pu reprendre tout ça.



Bref, tout ça me met pas mal de pression car je sais qu'il va falloir réagir très vite si je ne veux pas regretter... Pour l'instant, je gère à peu près mon stress car on est pas encore entrée dans la dernière phase du S1 mais ça va venir très vite et c'est absolument fou de voir à quel point les jours passent vite en PACES. Au lycée le jour de la rentrée on vous parlait des vacances de Noël vous aviez toute la vie devant vous, en PACES on vous parle du concours et on est toujours à courir après le travail non fait/à faire/à réviser/à évaluer...

La PACES est un marathon. Tu ne peux pas sans arrêt être au sommet de tes capacités. Il est sage d'en garder un peu pour la fin.
Top
Loub
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 03/05/2015
Posté le 11/10/2018 à 22:01 notnew
Salut ! Merci pour ta réponse.

En fait quand je parle de revoir les cours le soir c'est un abus de langage du fait du lycée, mais c'est vrai que cette année on a que 4-5h de cours donc tout à fait faisable si je réorganise mon EdT. smilies

Pour la BU j'essaierai de faire ça oui, j'ai réservé une salle demain donc je verrai ce que ça donne de réciter comme ça !

Merci beaucoup pour tes conseils et ton retour d'expérience, j'apprécie vraiment. Un message vraiment motivant ; ça booste ! Et désolé pour ma réponse plus que succinte mais cette journée à base de cours + présentation des filières de réorientation a eu raison de moi... smilies

Passe une bonne soirée !
Top
ojusto
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 03/10/2018
Posté le 17/10/2018 à 12:06 notnew
Bonjour,

Je te conseille de lire le livre "La PACES, ça paces ou ça casse". Je l'ai acheté. Il se lit vite et il y a plein de conseils pour les primants.
Ca déroule l'année de PACES d'une étudiante qui l'a réussi du premier coup, sans prépa, mais après beaucoup de questionnement et de problèmes.
Ce livre m'a fait réfléchir sur ma façon de travailler.
Je vais ouvrir un post pour en discuter car les conseils sortent parfois un peu des sentiers battus.
Top
Aller en haut • 3 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter