logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Mélange poudre et vibrations?

Aller en bas • 6 réponses
zver
Désagrégé de médecine

Messages : 230
Enregistré : 17/02/2012
Posté le 21/04/2013 à 12:23 notnew
Bonjour,

Petite question, j'ai remarqué dans mon cours que le prof avait énoncé le fait qu'un mélange homogène devait être conservé à l'abri des vibrations.
Pourtant un autre prof, nous a fait un ED sur ce cours et nous a dit qu'une poudre était stable au repos ET AUX VIBRATIONS.

Serait-il possible d'avoir une indication? Je n'ai pas trouvé la réponse sur google.
Top
sandrine7811
Sainte Administratrice

Messages : 8947
Enregistré : 09/03/2005
Posté le 21/04/2013 à 12:53 notnew
c'est plus compliqué que ca

une poudre avec des particules de diametres similaires sera stable aux vibrations plus facilement qu'une poudre avec des particules très différents, ou les plus petites auront tendance a tomber au fond...
_____
Super Modératrice des forums Remede
Chieuse, bornée, bavarde, casse pied, super sympa parfois,... dites pas que je vous ai pas prévenus !

SM sans duplo... et sans potager !!!
Top
zver
Désagrégé de médecine

Messages : 230
Enregistré : 17/02/2012
Posté le 21/04/2013 à 13:13 notnew
D'accord. Donc je pense qu'il y a eu une erreur dans mon cours?

La question se pose comme ça :

Dans un mélange de différente poudre, l'homogénéité du mélange est stable aux vibrations.

Le problème ici, on ne parle pas de diamètre rien, mais étant donné qu'on précise que le mélange est homogène, cela implique que les particules plus grosses sont déjà au dessus? Donc le mélange homogène reste stable peu importe si présence de vibration ou non?
Top
sandrine7811
Sainte Administratrice

Messages : 8947
Enregistré : 09/03/2005
Posté le 21/04/2013 à 13:43 notnew
justement si le melange est homogène, petites et grosses sont mélangées de facon homogène

je ne sais vraiment pas quoi te répondre
_____
Super Modératrice des forums Remede
Chieuse, bornée, bavarde, casse pied, super sympa parfois,... dites pas que je vous ai pas prévenus !

SM sans duplo... et sans potager !!!
Top
zver
Désagrégé de médecine

Messages : 230
Enregistré : 17/02/2012
Posté le 21/04/2013 à 14:03 notnew
=/

Okay bah merci alors ^^
Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008
Posté le 21/04/2013 à 14:53 puis édité 2 fois notnew
Ton cours n'est pas faux mais il est imprécis, c'est pour ça que tu as des difficultés à comprendre.

Déja un mélange c'est quoi ?

C'est une opération qui consiste à disposer dans une poudre inerte un ou plusieurs principes actifs (PA), dans des proportions déterminées, dans le but d'obtenir une homogénéité de répartition du PA dans la poudre. Cette homogénéité ne doit pas être altérée par les opérations de formulation postérieures (par exemple pour les comprimés, on veut avoir la même teneur en PA dans tout le comprimé, donc il faut que le mélange de poudre PA+excipient soit stable à la compression).
Donc dans ton cas, au lieu d'apprendre "bêtement" - c'est pas méchant hein c'est la P1 qui veut ça smilies - que les mélanges homogènes sont stables que aux vibrations, retiens plutôt qu'on veut qu'un mélange de poudre reste homogène quelques soient les opérations qu'on va faire dessus ensuite.

Le mélange idéal
Le mélange idéal serait un mélange parfaitement homogène c'est à dire une répartition parfaite des particules, quelque soit l'endroit du prélèvement.
Par exemple : je fais un mélange 50 % lactose - 50 % paracétamol pour fabriquer des comprimés de Doliprane (r).
Si mon mélange est parfait, je peux faire des "carottages" à n'importe quel endroit de mon pot de poudre, je trouverait toujours que 50% des particules sont du lactose et 50 % sont du paracétamol.

.. mais le mélange idéal est une vue de l'esprit (et oui personne n'est parfait !). Disons que c'est le mélange qu'on essaye d'atteindre.

Facteurs influençant l'homogénéité du mélange

Comme te l'a dit Sandrine, l'homogénéité d'un mélange dépend de la granulométrie (= diamètre des particules).

Par exemple si mon lactose a une granulométrie moyenne de 50µm, et que mon paracétamol a une granulométrie plus fine de 20µm (je dis ça au pif, c'est juste un exemple), et bien dans ce cas si mon mélange n'est pas parfaitement homogène (on vient de voir que ce sera forcément le cas), mes grains de paracétamol vont migrer au fond (en se faufilant parmi les gros grains de lactose), et du coup lors de la compression, je ne pourrais pas avoir une homogénéité de teneur en paracétamol dans mes comprimés.
C'est pourquoi on essaye de faire des particules fines et de granulométrie similaires pour toutes les poudres qu'on va utiliser.

Mais il y a beaucoup d'autres facteurs qui influencent la stabilité d'un mélange de poudre :
- la densité ex : les particules de PA sont de même taille que les particules d'excipient, mais l'excipient est beaucoup plus dense (= les particules pèsent plus lourd à taille égale), du coup il va avoir tendance à migrer au fond
- la forme des particules
- la proportion des différents composants du mélange
- l'humidité des poudres... etc.

En conclusion :
Le mélange homogène idéal est stable au repos et aux vibrations MAIS comme aucun mélange n'est vraiment totalement homogène à 100%, on doit conserver les mélanges de poudre à l'abri des vibrations pour éviter un démélange (= phénomène qui apparait dans une masse de poudre soumise à un mouvement et qui entraîne une classification et une séparation des particules).

ça y est c'est compris ? smilies
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
zver
Désagrégé de médecine

Messages : 230
Enregistré : 17/02/2012
Posté le 21/04/2013 à 20:01 notnew
Merci beaucoup ^^

Je pense donc que la prof ayant fait l'ED s'est trompé (pas la première fois).

Pour un mélange de différentes poudres on se retrouve donc avec un mélange stable au repos et instable aux vibrations.
Ce qui rejoins donc le cours du prof, indiquant une conservation hors des vibrations.

Merci =D
Top
Aller en haut • 6 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter