logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Questions en PHYSIQUE

Aller en bas • 146 réponses • 8 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8
Baka
Doyen

Messages : 643
Enregistré : 26/10/2006
Posté le 12/10/2009 à 20:48 puis édité 1 fois notnew
Heu bah je comprends plus rien là en fait smilies
dS=l*dz
Ok
Donc si on prend la hauteur ca nous donne z+dz-z. soit dz.Ce qui va te faciliter la vie pour le débit.
En fait je vois pas trop ce que tu veux dire...
Euh on est bien d'accord que dQ = v(z) * dS ?
vu que le v(z) est donné dans l'énoncé on peut écrire
dQ = (Po-PL)/2nl * (h²/4 - z² ) * ldz
donc du coup je vois pas trop comment on peut s'en sortir parce que dès qu'on essaye d'intégrer par rapport à dz sur [0;h/2] ( c'est ptet là le problème smilies ) ben on aboutit à une aberration ( à savoir h^3/8 - h^3/6 , ce qui donne un Q négatif...)
Pourtant h²/4 > z² et je comprends pas comment on peut en arriver là
_____
"A modest man, but then he has so much to be modest about"
Top
Albarat
Doyen

Messages : 454
Enregistré : 18/08/2008
Posté le 12/10/2009 à 20:51 puis édité 2 fois notnew
Le débit c'est sur toute la hauteur de la canalisation smilies

Et les bornes de la hauteur sont....... je te laisse chercher smilies

Edit: pour piger l'exo faut faire la première partie, ca te familiarise avec son repère à la con...
Edit2: ce que j'voulais en venir, c'est ce que tu as trouvé pour la formule du dQ smilies
_____
"ne jamais oublier dans son frigo des aliments périssables, je crois que ça,c'est la seule morale de cette vie. Sans déconner."
Top
Baka
Doyen

Messages : 643
Enregistré : 26/10/2006
Posté le 12/10/2009 à 21:03 notnew
je crois que j'ai mal calculé les intégrales déjà smilies
après avoir refait le calcul c'est mieux on a h^3/8 - (h/2)^3/3 = h^3/8 - h^3/24

et puis la première partie j'ai essayé de la faire mais j'ai du truqué toutes mes forces pour arriver à son v(z)... enfin ce que je veux dire c'est qu'au début avec toutes ces histoires de surface j'ai du placé la largeur quelque part et après coup j'arrive pas à retrouver le bon résultat
_____
"A modest man, but then he has so much to be modest about"
Top
Monparnal
Doyen

Messages : 549
Enregistré : 13/11/2006
Posté le 12/10/2009 à 21:03 notnew
mon dieu, tant de mauvais souvenirs tout ça...
et dire que je butais déjà aux premières lignes de son énoncé avec ses notations sans queue ni tête qui embrouillaient plus qu'autre chose (ses z, ses dz, ses h, mais en fait h/2 pour simplifier mais finalement dz parce que c'est encore plus simple...)

trop de simplicité tue la simplicité...smilies
_____
Président de CEMP6 2011
Ex-Président UEPSSA 2011 ; Ex SG ATP 2010 ; Ex SG AVC 2010-2011 ; Ex Admin' Tuto CCC 2010
Success is your ability to go from failure to failure without loosing your enthusiasm...
Top
Albarat
Doyen

Messages : 454
Enregistré : 18/08/2008
Posté le 12/10/2009 à 21:14 puis édité 4 fois notnew
Erf.. C'est pas ce que je trouve..
Bon prenons C= tout le machin avec les pression les longueurs et le héta...
On a dQ=C(h^2/4-z^2)dz
Si on intègre entre les bornes de la hauteur (h/2;-h/2)
Je(suis pas à l'abris d'une erreur..) trouve: Q= c*h^2/4 (z compris entre les deux bornes)-c*(z^3/3 idem )

soit Q=C*h^2/4*h-C(2*h^3/24)...

En fait ya pas à truquer avec les forces, les forces de pressions suivant z s'annulent (un Pz=rho*g* (+ ou -)*z pour t'en convaincre et pour Py suffit de dire que c'est sur la même hauteur..)

Edit: ... Oui dam... J'ai eut des frissons rien qu'en le faisant (en plus me suis mis en mode concours.. une heure pour le boucler pas plus -_-' )
Edit 2: c'est ce que tu as trouvé ?
_____
"ne jamais oublier dans son frigo des aliments périssables, je crois que ça,c'est la seule morale de cette vie. Sans déconner."
Top
Baka
Doyen

Messages : 643
Enregistré : 26/10/2006
Posté le 12/10/2009 à 21:24 puis édité 1 fois notnew
Si on intègre entre les bornes de la hauteur (h/2;-h/2)

j'ai hésité pour les bornes en fait... dans la démonstration avec la canalisation cylindrique pourquoi intégrer entre 0 et d/2 et pas sur [-d/2;d/2 ]
C'est pour ça que je me suis dit que si on se tient à la logique de la démonstration ben dS = 2ldz et avec une intégration sur [0 ; h/2 ] ben on trouve la même chose qu'avec ds = ldz et intégration sur [-h/2;h/2] ( et comme tu intègres 2 fonctions paires sur un intervalle de type [-a;a] bah ça revient au même en fait ), ce qui permet de trouver vq = 2vmax/3 dans les 2 cas
Voilà ouf c'est fini... le reste c'est des AN et pour la dernière question je crois qu'en posant R = (Po-Pl) / Q et la puissance P = R²Q on arrive enfin au bout de nos peines
_____
"A modest man, but then he has so much to be modest about"
Top
Albarat
Doyen

Messages : 454
Enregistré : 18/08/2008
Posté le 12/10/2009 à 21:32 puis édité 2 fois notnew
Ah vrai dire, je me suis pas trop penché sur le problème si y'avait un autre moyen (j'ai suivi bêtement ce que m'on demandait... ) d'intégration :/
Mais si ca marche tant mieux smilies (ou tant pis si ca t'aurait permis de grapiller assez de point.. pour bref..)

Cependant pour ton analogie avec le cylindrique j'ai un élément de réponse..
Dans le cas du cours, on a comme centre.. le centre du cercle, du coup, la seule distance qu'on peut faire varier c'est r, qui au maximum fait le rayon, soit le diamètre/2

Ici, le centre c'est le "plan" centre, xOy, on fait varier z de facon symétrique de par et d'autre de ce plan. Du coup, la hauteur est égale à 2*lzl.
Donc la hauteur maximale est 2*lh/2l soit h (par contre bizarement si on intègre entre 0 et H, ca ne marche pas.. mais ca doit être du au fait que la vitesse est écrite avec le repère de l'exo.. )

(l l ce sont les valeurs absolue pas une longueur smilies )
_____
"ne jamais oublier dans son frigo des aliments périssables, je crois que ça,c'est la seule morale de cette vie. Sans déconner."
Top
Albarat
Doyen

Messages : 454
Enregistré : 18/08/2008
Posté le 12/10/2009 à 21:43 notnew
Dit autrement, le rayon ne peut varier qu'entre 0 et d/2

Alors qu'ici la hauteur ne peut varier qu'entre 0<2lzl<H

j'espère être clair :/
_____
"ne jamais oublier dans son frigo des aliments périssables, je crois que ça,c'est la seule morale de cette vie. Sans déconner."
Top
Baka
Doyen

Messages : 643
Enregistré : 26/10/2006
Posté le 12/10/2009 à 21:53 puis édité 1 fois notnew
Oui je comprends la différence entre les 2 modèles mais c'est quand même bizarre d'arriver au même résultat avec 2 approches différentes oO

Bon dernière question en fait.. et ça porte sur la première partie
http://img382.imageshack.us/img382/9946/parallelepipede.png
on est bien d'accord pour les flèches vertes ça représente la résultante des forces de pression agissant sur les 2 faces perpendiculaires à l'axe Oz et elles s'annulent 2 à2

pareil pour les forces de pression ( flèches rouges ) qui agissent sur les 2 faces perpendiculaires à l'axe Oy

Il nous reste plus que les 2 flèches bleues qui representent les forces de pression sur la face x = 0 et x = L + force de frottement

mais pour les forces de frottement elles s'exercent sur une surface S = l * L ( vu qu'on néglige celles qui sont sur les cotés càd les faces avec les flèches rouges )
donc je comprend toujours pas comment on se débarasse du l à la fin pour trouver v
_____
"A modest man, but then he has so much to be modest about"
Top
Albarat
Doyen

Messages : 454
Enregistré : 18/08/2008
Posté le 12/10/2009 à 22:32 puis édité 1 fois notnew
perpendiculaire à Oz plan xOy fléche verte donc ouai c'est ca..

Ben l se retrouve partout à la fin.. dans les forces des pressions et de frottement. Or Régime permanent, donc v cst donc acceleration nulle... hop on fait sauter le l smilies

edit: fait gaffe hein force de pression =/= de la pression (ya une surface en facteur smilies )
_____
"ne jamais oublier dans son frigo des aliments périssables, je crois que ça,c'est la seule morale de cette vie. Sans déconner."
Top
Baka
Doyen

Messages : 643
Enregistré : 26/10/2006
Posté le 15/10/2009 à 20:43 notnew
Question qui a pas grand chose à voir avec la physique en soi : remettront-ils l'interro de physique ? smilies
Histoire de savoir si ça vaut le coup de réviser et se taper 2/10 pour se saper le moral
_____
"A modest man, but then he has so much to be modest about"
Top
PetiteFeeClochette
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1092
Enregistré : 24/08/2006
Posté le 15/10/2009 à 21:09 notnew
meuh non meuh non smilies
_____
Hamalia en PCEO2 par choix !!!!!!!!!!!!
Pour la santé et pour la planète : A lire : "Sans viande et très heureux" : Mieux vivre en devenant végétarien.
" La non-violence n'est pas uniquement l'absence de violence. La non-violence, c'est avant tout s'abstenir de faire du mal quand on en aurait l'occasion. La non-violence est comme le reflet de l'expression de l'amour humain et de la compassion humaine "
Dalaï Lama
Top
bizzy
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 161
Enregistré : 18/07/2008
Posté le 24/10/2009 à 15:59 notnew
salut, ptit souci de physique, je sais même pas si j'ai raison de demander ça ici car je suis en train de refaire de la méca parce que j'ai trop de mal et la preuve en est que j'ai un problème dès l'exercice 2 (forces conservatives) question 4. Alors ça remonte à vraiment loin mais bon.

En fait à la question 4 on peut dire que le travail ne semble pas dépendre du chemin suivi et que donc la force serait conservative. Pour vérifier cette affirmation, on a fait (à la correction en TD):

Si F est conservative, il existe une fonction énergie potentielle Ep(x,y) telle que:
Fx(x,y)= -dEp/dx et Fy(x,y)= -dEp/dy (tous les d sont des d ronds).

On prend ensuite la première équation: Fx(x,y)= -dEp/dx
Donc -Fx(x,y)= dEp/dx
-2xy -1 = dEp/dx
Ep(x,y)= -x^2y -x +f(y)

Jusque là tout va bien.

Mais après on s'occupe de la deuxième équation:
-Fy(x,y)=dEp/dy
avec -Fy(x,y)=-x^2 (ça no souci)
ET dEp/dy = -x^2 + df/dy (et là je vois pas su tout pourquoi on a ça !)

Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer?

(TOUS les petits d que j'ai mis sont des d ronds)
_____
L'homme a cela de formidable qu'il est capable de réaliser en 1h ce qu'il peut faire en 25 minutes...
Top
popoy
Chef de pique-nique

Messages : 171
Enregistré : 24/06/2009
Posté le 24/10/2009 à 16:08 puis édité 1 fois notnew
Ep(x,y)= -x^2y -x +f(y)
[...]
dEp/dy = -x^2 + df/dy
Tu utilises l'expression de Ep trouvée lors de ton intégration par rapport à x.
_____
«Elle se hâte trop, Burrhus, de triompher :
J'embrasse mon rival, mais c'est pour l'étouffer.»
La péhun c'est encore mieux que Racine.
Top
bizzy
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 161
Enregistré : 18/07/2008
Posté le 24/10/2009 à 16:32 notnew
ah oui !
Merci popoy!;-)
C'est tout bête en fait mais je vois jamais les trucs tous bêtes ! ^^
_____
L'homme a cela de formidable qu'il est capable de réaliser en 1h ce qu'il peut faire en 25 minutes...
Top
calculette
Jeune Carabine

Messages : 10
Enregistré : 28/11/2009
Posté le 28/11/2009 à 19:39 notnew
Bonsoir tt le monde smilies

Je suis en train de revoir ma méca mais je bloque sur une intégration que pourtant je pensais avoir comprise (enfin ça date smilies). Il s'agit du TD 2, Exo 3 "Saut en parachute", question 3. Je ne comprends pas comment on intègre :
dv/[g-(k/m)v]=dt

La ligne après l'intégration c'est :
-m/k ln[g-(k/m)v]= t + cte

Merci d'avance.
Top
Tomecle
Nain-terne

Messages : 106
Enregistré : 23/07/2009
Posté le 28/11/2009 à 19:49 notnew
Même si ça se voit pas bien, on a une forme u'/u là, sauf que y'a une constante de multiplication devant le u (enfin c'est v ici), et y'a g qui est une constante d'addition.

Ici la dérivée de g-(k/m)v c'est -(k/m)dv, donc en intégrant on multiplie par -m/k pour annuler, on obtient bien -m/k ln(g-(k/m)v) = t + cste
Top
calculette
Jeune Carabine

Messages : 10
Enregistré : 28/11/2009
Posté le 28/11/2009 à 20:08 notnew
Merci beaucouuuuuuuup ! smilies En fait je ne l'avais pas du tout vu comme ça. Je pensais que la dérivée de g-(k/m)v=-k/m ... c'est pour ça que je comprenais riensmilies
Top
Tomecle
Nain-terne

Messages : 106
Enregistré : 23/07/2009
Posté le 28/11/2009 à 20:28 notnew
De rien smilies ça me fait du bien de revoir ce genre de choses, par contre, j'viens de me relire et ho mon dieu ce que c'est mal expliqué smilies

J'aurais plutôt dire :



Ici on a une forme u'/u de primitive ln(u), puisque si on dérivé g-(k/m)v on obtient -(k/m)dv, il suffit donc de multiplier par -(m/k) pour annuler le coeff, et on obtient bien après intégration (-m/k)( ln ( g - (k/m)v ) ) = t + cste
Top
calculette
Jeune Carabine

Messages : 10
Enregistré : 28/11/2009
Posté le 28/11/2009 à 20:34 notnew
T'inquète pas,j'avais très bien compris smilies Puisque j'ai pensé aussi à la dérivée de ln(u), mais comme je la dérivais mal, ça marchait pas smilies
Top
Aller en haut • 146 réponses • 8 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8
livreslivrescontactspublicationstwitter