logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[P2] Annales 2007-2008

Aller en bas • 21 réponses • 2 pages • 1 2
psychedelique
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 399
Enregistré : 19/06/2007
Posté le 06/06/2008 à 10:53 puis édité 2 fois notnew
GYNECO : Janvier 2008

Q1) Un traitement chirurgical basé sur une hystérectomie subtotale (ablation du corp utérin et conservation du col) avec conservation des annexes (trompes et ovaires) et promonto-fixation (suspension du col utérin au promontoire) ets proposé à une patiente.
a) Quelles sont les structures qui doivent être sectionnées?
b) Situez et définissez le promontoire.

Q2) Une femme vient consulter pour fausses couches spontanées à répétition. Une hystérographie révèle l'existence d'un utérus cloisonné, ce diagnostic est confirmé grâce a une coelioscopie.
a) Décrire en quelques lignes le développement embryologique normal de l'utérus.
b) Comment ce type d'anomalie a-t-il pu se produire?

Q3) Devant une tuméfaction du sein, quels sotn les éléments en faveur d'un cancer?
Top
psychedelique
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 399
Enregistré : 19/06/2007
Posté le 06/06/2008 à 11:07 notnew
PARMACO : Janvier 2008

Q1) Les récepteurs alpha adrénergiques : décrivez les différents sous types que vous connaissez. Quels sont les effets pharmacologiques produits par leur stimulation au niveau périphérique et central?

Q2) Décrire succintement les différentes étapes cliniques du développement des médicaments en précisant les objectifs de chacune d'entre elles.

Q3) D'après la législation en vigueur, quelles sont les catégories réglementaires de médicaments et comment sont-ils identifiés?


CARDIO : Juin 2008

Q1) Anatomie : décrire les orifices du ventricule droit.

Q2) Décrire les systèmes hormonaux de régulation de la PA (lieu de synthèse, actions et cibles).

Q3) Décrire aussi précisément que possible ce qu'est la post-charge pour le VG lors de l'éjection.

Q4) Retentissement cardiaques de l'HTA.

Q5) Dessinez des ECG, 8 en tout (genre : "rythme sinusal avec un Qrs", "rythme non sinusal avec un QRS normal", "rythme sinusal avec un QRsr'").


ANAPATH : Juin 2008

Q1) conduite à tenir devant un prélèvement tisulaire humain adressé dans un service d'Anatomie Pathologique : informations à recevoir, méthodes de conservation tissulaire, techniques anatomo-pathologiques à mettre en oeuvre?

Q2) Thrombose veineuse :
a) Definition.
b) Aspects morphologiques.
c) Evolution local.
d) Complications.

Q3) Tymeur du sein :
a) Lors d'une exérèse d'une tumeur du sein, le chirurgien souhaite obtenir un examen extemporané, quelles sont les conditions nécessaires à sa réalisation?
b) Lors de l'examen macroscopique d'une tumeur nodulaire du sein, quels aspects sont en faveur de la malignité?
c) La conclusion précise qu'il s'agit d'un adénocarcinome infiltrant, quels éléments histologiques permettent d'établir le grade histopronotique?
Top
psychedelique
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 399
Enregistré : 19/06/2007
Posté le 14/08/2008 à 15:05 puis édité 5 fois notnew
Voici les QCMs de Loco (session juin 2008). Je tiens a remercier avant tout Metrey tiv et Caroline Beal qui ont eu la gentillesse et l'intelligence d'organiser la récuperation de ces QCMs. Je vous souhaite a tous bon courage et bonnes revisions pour le septmebrage....

PS : certains des QCMs ne sont pas complets, mais soyez indulgents, il n'etait pas facile de les recopier, et puis c'est mieux que rien!

QCMs a choix simple

Q1 :
Parmi les propositions suivantes, laquelle est exacte?
a) L'espace épidural est localisé entre la dure mère spinale et la paroi du canal vertébral.
b) L'espace entre la pie mère et l'arachnoïde est l'epace sub-arachnoïdien.
c) L'espace épidural contient le liquide cérébro-spinal.
d) Le sac dural se termine en général en regard de S2.

Q2 :
Concernant la matrice osseuse, quelle est la réponse inexacte?
a) C'est un réservoir de facteurs de croissance.
b) Elle contient du collagène de type II.
c) L'os cortical est composé de cours de Havers.
d) C'est une matrice minerale(?) composé de cristaux d'hydroxyapatite.

Q3 :
Concernant les sclérotomes, quelle est la proposition inexacte?
a) Leurs éléments subissent uune migration dorsale destinée a entourer le tube neural.
b) Leurs éléments subissent une migration ventro-médiane entourant la chorde.
c) La migration dorsale est a l'origine de l'arc vertébral postéreur.
d) la migration ventro-mediane est a l'origine des corps vertébraux.
e) la chorde dégénère totalement dans le développement.

Q4 :
Concernant la synoviale :
a) Elle est composée de synoviocytes et acrophages.
b) Son origine mésenchymateuse explique la capacité des synoviocytes a se différencier en chondrocytes.
c) Elle stocke les facteurs de croissance nécessaires a l'homéostasie articulaire.
d) la richesse en protéoglycanes estt associée a des propriétés mecaniques de l'articulation.

Q5 :
Concernant les osteoclastes, quelle proposition est inexacte?
a) Ce sont des cellules multinuclées.
b) Ils proviennet de la maturation de cellules souches mesenchymateuses.
c) Ils peuvent entrainer une ostéoporose par défaut de résorption osseuse.
d) Ils agissent en acidifiant le compartiment extracellulaire.

Q6 :
Concernant le cartilage de conjugaison, donner la proposition inexacte.
a) Il est localisé a la jonction épiphyse-diaphyse.
b) Il est fertile uniquement sur la face diaphysaire.
c) Il permet la croissance en longueur de la diaphyse.
d) Il est composé de cinq zones successives.
e) L'hormone de croissance (GH) stimule son activité proliférative.

Q7 :
Concernant la cavité médullaire primitive, quelle proposition est inexacte?
a) Elle est localisée dans la région centrale du moule cartilagineux.
b) Elle apparaît irrégulière, infractueuse.
c) Elle comporte de rares travées d'os endochondral.
d) Elle comporte de plus des capillaires sanguins accompagnés uniquement d'ostéoblastes.
e) Elle est limitée en périphérie par un manchon d'os périostique.

Q8 :
Quelle est la proposition exacte? Lors de la contraction musculaire, le calcium est libéré du réticulum sarcoplasmique :
a) Directement par le potentiel d'action.
b) Sous l'action des canaux calciques voltage-dépendants de type dihydropyridine.
c) Sous l'action des canaux calciques voltage-dépendants de type ryanodine.
d) Grâce a la fixation de l'ATP qui sépare les myofibrilles de myosine des myofibrilles d'actine.
e) Est repompé grâce a un echangeur Ca2+/H+

Q9 : absent

Q10 :
Au cours de la contraction musculaire, laquelle de ces propositions est exacte?
a) La bande A se raccourcit.
b) Les duex hémibandes I se raccourcissent.
c) La contraction musculaire est provoquée par la fixation du Ca2+ sur la myosine.
d) La contraction musculaire est provoquée par la fixation du Ca2+ sur la tropomyosine.
e) Les lignes Z se rapprochent.

Q11 : abent

Q12 :
Concernant la ponction d'un genou, laquelle de ces propositions est exacte?
a) Il s'agit d'un geste dangereux.
b) Elle s'effectue en cas d'épancgement suspect.
c) On l'effectue pour une analyse biochimique.
d) On l'effectue en visant l'interligne tibiale.
e) Elle ne doit pas être effectuée avant une radio.

Q13 : absent

Q14 :
Pari ces éléments, lequel n'est pas une densité visible en radiologie?
a) Eau
b) Air
c) Graisse
d) tendon
e) calcium

Q15 :
Concernant les ostéoclastes, quelle est la réponse exacte?
a) Ils dérivent d'une cellule souche mésenchymateuse.
b) La myopathie de Duchenne concerne tous les enfants d'une même fratie.
c) Si les ostéoclastes ne fonctionnent pas cela conduit a une ostéopétrose.
d) ?

Q16 : absent

QCMs a choix multiple :

Q17 :
Devant une douleur du genou sans limitation de la mobilité active ou passive, sans point douloureux, il faut rechercher un problème sur l'/les articulations :
a) sacro-iliaque homolatérale.
b) Coxo-fémorale homolatérale.
c) Tibio-talienne homolatérale.
d) fémoro-tibiale homolatérale.
e) fémorotibiale controlatérale.

Q18 :
Comment s'appelle un épanchement au niveau de l'oléocrane?
a) Hygroma.
b) Ténosynovite.
c) Arthrosynovite.
d) ?

Q19 : absent

Q20 : absent

Q21 :
Concernant la neuropraxie, la/lesquelles de ces propositions est/sont exactes?
a) Chronicité (?)
b) La vitesse de conduction a l'EMG diminue ou augmente.
c) Amplitude a l'EMG (?)
d) Risque de ne pas guerrir.
e) Peut guerrir en quelques semaines.

Q22 : absent

Q23 : absent

Q24 :
Lesquelles de ces propositions sont vraies?
a) Le principal muscle supinateur est le biceps.
b) Le muscle supinateur est innervé par le nerf radial.
c) Le muscle brachio-radial est un fléchisseur du coude.
d) le muscle brachio-radial estt innervé par le nerf radial.
e) Le nerf radial chemine entre les deux faisceaux du muscle coraco-brachial.

Q25 :
Concernant les anomalies de développement des membres, lesquelles de ces propositions sont exactes?
a) L'amélie correspond a l'agénésie des palettes des quatres membres.
b) L'ectromélie correspond a l'agénésie des palettes des deux membres homoloques.
c) La phocomélie résulte de l'agénésie du segment distal.
d) L'ectromélie et la phocomélie ne snt jamais associées.
e) la syndictalie résulte d'une non disjonction du tissu mésoblastique séparant les ébauches des doigts.

Q26 :
Parmi les propositions ci-dessous, quelles sont celles qui sont exactes?
a)Une mouvement de tiroir antérieur est dû a une lésion du ligament croisé postérieur.
b) Une lésion du ligament collatéral fibulaire du genou s'accompagne d'une rupture du nerf fibulaire.
c)Le ménisque latéral a une forme de O, le médial une forme de C.
d) Le tendon quadricipital s'incère sur la tubérosité radial antérieure.
e) En rectitude, la pointe inférieure de la patella ets dirigée vers la ligne interne du genou.


Q27 :
Concernant la hanche normal, lesquels de ces angles sont exactes?
a) VCA=15°
b) VCE=11°
c) HTE=15°
d) CC'D=132°
e) CC'E=125°

Q28 :
Face à une scoliose, que doit-on rechercher?
a) Des douleurs.
b) Une inégalité dans le membres inférieur.
c) Une rotation d'une vertèbre a la radio.
d) Une gibbosité.
e) pas de changement losque le malade ets en décubitus ventral.

Q29 :
La boiterie de Tredelenbourg est une boiterie :
a) Avec déhanchement du coté patholigique.
b) Avec déhanchement du coté sain.
c) D'esquive.
d) Est due à une insuffisance du moyen fessier.
e) peut être bilatérale.

Q30 :
Concernant la douleur inflammatoire, lesquelles de ces propositions sont exactes?
a) Elle ets maximale en deuxième partie de la nuit.
b) Elle est exarcerbée à l'effort ou lors de l'exercice.
c) Elle nécessite un derouillage matinal.
d) Elle est soulagée par des anti-inflammatoire.
e) Elle est soulagé par le repos.
Top
psychedelique
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 399
Enregistré : 19/06/2007
Posté le 16/08/2008 à 13:20 notnew
Salut a tous! alors je vous propose une petite correction pour ces QCMs, je vous garantie pas de son exactitude, donc si quelques personnes pouvaient donner leur avis ca serait pas mal.... Et merci de votre participation d'avance.

Q1 : A --> C'est la définition même de l'espace épidural.

Q2 : B --> La MEC du tissu osseux ne contient que du collagène de type I.

Q3 : E --> La chorde ne disparaît pas totalement, elle persiste au niveau du disque interrvertébral pour former le nucleus pulposus.

Q4 : B --> Je ne vois que celle la d'ambigüe, toutes les autres me paraissent vraies.

Q5 : B --> Même si pour se différencier les ostéoclastes nécessitent les ostéoblastes (pr synthèse de RANK L) leur origine est hématopoïétique, ils proviennent de la différenciation des monocytes.

Q6 : D --> Le cartilage de conjugaison possède 6 zones distinctes : (de l'epiphyse vers la diaphyse) cartlage hyalin, cartilage sérié, cartilage sérié hypertrophié, cartilage sérié hypertrophié calcifié, zone ostéoïde, zone ossiforme.

Q7 : C --> les capillaires sanguins de la cavité medullaire primitive contiennent aussi des ostéoclastes.

Q8 : C --> Jvois pas comment argumenter, c'est inscrit noir sur blanc dans la ronéo sur l'EMG p.16.

Q9 : absent

Q10 : E --> Les bandes A et I ne se raccourcissent pas, et le Ca2+ se fixe sur la troponine.

Q11 : absent

Q12 : je ne sais pas

Q13 : absent

Q14 : D

Q15 : B --> la myopathie de Duchenne est une maladie liée a l'X, elle ne peut donc pas toucher touss les enfants d'une même fratrie.

Q16 : absent

Q17 : B

Q18 : jene sais pas

Q19 : absent

Q20 : absent

Q21 : Le QCM est trop incomplet pour y comprendre quelque chose a mon goût....

Q22 : absent

Q23 : absent

Q24 : A-B-D

Q25 : A-B-E --> La phocomélie résulte de l'agénésie du segment proximal, et je ne vois pas pourquoi la phocomélie et l'ectromélie pour ne pas être associées.

Q26 : C (et pourquoi pas la E) --> Le mouvement du tiroir antérieur est du a une rupture du ligament croisé anterieur, a mon avis une rupture du ligament collatéral n'est pas forcément associé a celle du nerf fibulaire (sinon tous les rugbymen seraient dans la mouise), et le tendon quadricipital s'incère sur la patella.

Q27 : C (pour les réponses D et E je ne vois pas de quels angles il s'agit donc difficile de répondre) --> VAC > 25° et VCE > 25° pour une hanche normale.

Q28 : alors la mystère et boule de gomme.

Q29 : B-D-E

Q30 : A-C-D --> définition même de la douleur de type inflammatoire (= douleur insomniante surtout pendant la deuxième partie de la nuit, nécessitant un dérouillage matinale, non calmée par les antalgiques habituels, non calmée par le repos, et qui le plus souvent traduit une pathologie de type inflammatoire).

Voilà, j'espère que ca vous a plu, n'hesitez pas a intervenir si quelque chose vous dérange, je reéditerai le msg pour en faire les modiifications nécessaire....). Encore bon courage a tous! smilies
Top
Ben-j
Désagrégé de médecine

Messages : 231
Enregistré : 05/02/2005
Posté le 18/08/2008 à 15:05 notnew
Petite question sur les annales d'eco de cette année : sur la correction de la question 3, il parle d'une courbe en U qui apparament était à dessiner... Sur la roneo correspondante, je ne la vois pas. Quelqu'un aurait des infos ? merci
_____
Ave le petit doigt !!!


Top
Voir la fiche contact de ce membre
Houlienn26
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 29/12/2006

certification
Vie réelle
Julien Ganem - 30 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Cancérologue
Fac : PARIS VII DIDEROT
Posté le 18/08/2008 à 20:05 notnew
C'est vrai que dans le cours on ne parle pas du tout de courbe mais je pense que ca correspond au paragraphe Démographie dans les facteurs de demande.
La demande est tres forte chez les enfant puis decroit jusqu'à l'age de 17-20 ans pour remonter et atteindre un tres haut point pour les personnes agées... (ca fait donc une forme de U).

J'espère avoir résolu ton problème.

Bonnes révisions.
Top
ptite angie
Interne

Messages : 124
Enregistré : 23/08/2005
Posté le 23/08/2008 à 20:31 puis édité 1 fois notnew
QCM 9 : (it was mine)
Proposition vraie ?
A- La cavité cotyloidienne a la forme de 2/3 d’une sphère
B- L’angle cervico diaphysaire de l’extrémité supérieure du Fémur varie entre 60 et 90°
C- Dans le plan "horizontal?" ( axial) le col du Fémur est habituellement « retroversé ? » (pas reussi a me relire)
D- Le petit trochanter est a la face antérieur du fémur
E- Le moyen fessier s’insère sur le sommet du grand trochanter
_____
*pourquoi les hommes s'acharnent t'ils a reduire leur malheur au lieu de construire leur bonheur?
*regarde chaque jour le monde qomme si c'était la premiere fois.
*Si je m'interesse a ce que pensent les cons, je n'aurai plus le temps pour ce que pensent les qens intelligents!

VP LSF, *EBISOL*
Top
psychedelique
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 399
Enregistré : 19/06/2007
Posté le 04/09/2008 à 13:05 notnew
LOCO : septembre 2008

Q1) Décrire en quelques lignes les caractéristiques sémiologiques dune douleur inflammatoire de larticulation coxo-femorale.

Q2) Description de la mise en place des ébauches des membres.

Q3) Une femme de 50 ans vient consulter pour une diminutuion de la sensibilité des quatrième et cinquième doigts.
a) Quel est le nerf responsable de la sensibilité des 4ème et 5ème doigts?
b) Dans quel défilé anatomique ce nerf a-t-il toutes les chances d'être comprimé?
c) En cas d'atteint sévère, quels sont les muscles ou groupes de muscles qui seront paralysés?
d)Quelle sera alors la déformation de la main?

BIOCHIMIE : Septembre 2008

Q1) Utilisation d'anticorps recombinant dans le traitement du cancer du sein HER2 positif.
a) Définir les caractéristiques de cet anticorp recombinant.
b) Quel est la cible moléculaire de cet anticorps recombinant?
c) Quels sont les mécanismes d'action de cet anticorps recombinant qui expliquent son efficacité thérapeutique?

Q2) Décrire en les ilustrant d'un exemple les différentes lésions génétiques conduisant au éveloppement des cancers.

Q3) a) Quel est le précurseur de la synthèse du cholestérol et à quels constituants majeurs le cholestérol donne-t-il naissance?
b) Quels sont les mécanismes a long terme d'un excès de cholestérol au niveau intra-cellulaire?
c) Citez un médicament hypocholestérolémiant et décrivez brièvement son mécanisme d'action.

PHYSIO : Septembre 2008

Q1) Citez un agoniste et un antagoniste des récepteurs muscarinique ett nicotinique. Expliquez pourquoi le curare bloque à la fois le système nerveux sympathique et parasympathique.

Q2) Quels sont les effets biologiques d'un hypophysectomie? Enumérez chacun des effets par une courte phrase, hormone par hormone.

Q3) Décrire brièvement les mécanismes ipliques dans la régulation de la prise alimentaire à court et à long terme en citant les principaux facteurs impliqués, leur lieu de sécrétion et d'action.

GYNECO : Septembre 2008

Q1) Le mésonéphros : définition, structure anatomique et histologique, fonction et devenir.

Q2) Une jeune femme de 25 ans consulte pour des anomalies de son cycle. Elle présente d'autre part un hirsutisme. Elle vous signale des écoulements vulvaires associés à un prurit.
a) Citer et définir 3 anomalies du cycle menstruel.
b) Citer et définir 2 anomalies de la durée des règles.
c) Citer et définir 2 anomalies de l'abondance des règles.
d) Définir l'hirsutisme.
e) Citer 3 germes pouvant expliquer la symptomatologie vulvaire.

Q3) Une jeune femme de 23 ans se présente aux urgences pour métrorragies. Vous évoquez une Grosses extra-utérine.
a) Quels facteurs de risque recherchez vous à l'interrogatoire?
b) Quels symptomes recherchez vous à l'interrogatoire?
c) Quels sont les principaux signes cliniques que l'on peut retrouver à l'examen?
Top
psychedelique
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 399
Enregistré : 19/06/2007
Posté le 04/09/2008 à 13:21 notnew
ONCO : Juin 2008

Un homme de 55 ans consulte pour une asthénie et une perte de 3 kg dans les six derniers mois. A l’entrée dans le cabinet, le médecin note une pâleur des téguments. L’interrogatoire retrouve la notion de selles noires intermittentes depuis plusieurs mois.

Q1) Quels sont les éléments recherchés par l’interrogatoire et par l’examen clinique qui orienteront vers un diagnostic de cancer digestif ?

Q2) Quels examens complémentaires demandez-vous pour l’établissement d’un diagnostic ?

Q3) Le diagnostic d’adénocarcinome lieberkühnien du sigmoïde a été porté.
a) Quels examens demandez-vous en vue de présenter le dossier en Réunion de Concertation Plurisdisciplinaire (RCP) pour l’établissement d’un Programme Personnalisé de Soins ?
b) Quels spécialistes participeront à la RCP?

IMMUNO : Juin 2008

Q1) Enumérer les grandes caractéristiques de l’immunité innée et de l’immunité adaptative.

Q2) Lors de la vaccination d’un sujet contre le tétanos, on injecte à 6 semaines d’intervalles 3 injections du vaccin antitétanique.
a) Représenter schématiquement la production d’anticorps antitétaniques après une première injection du vaccin antitétanique et une troisième injection.
b) Quelles en sont les caractéristiques sur le plan de la cinétique, de la concentration d’anticorps, et de la classe majoritaire d’Immunoglobulines produites dans les jours suivants chaque injection?
c) Quel en est l’intérêt dans la réponse immunitaire ?

Q3) A quels type de lymphocyte et par quelle molécule d’histocompatibilité une cellule non immunitaire infectée par un virus présentera-t-elle les antigènes dérivés du virus aux lymphocytes ?

Q4) Quel est le principal rôle immunologique des molécules HLA (classiques) de classe I et II ?

Q5) Pourquoi faut-il effectuer des dilutions lorsque l’on cherche à mettre en évidence une interaction d’un antigène avec un anticorps.

HEMATO : Juin 2008

Q1) Patient étant sous traitement anticoagulant, il vient vous voir pour la présence de sang dans ses selles depuis peu. Faire un shéma proposant une explication a la situation de ce patient.

Q2) Monsieur X, 68 ans vient vous consulter pour une asthénie. Le bilan biologique montre une anémie avec une hémoglobine à 7,9 g/dl.
a) Quels sont les paramètres de l’hémogramme qui vont vous permettre de qualifier l’anémie ?
b) Décrivez comment ils sont obtenus (mode de calcul) et précisez les informations qu’ils vous donnent.

Q3) Décrivez les principales étapes du métabolisme de Fer (absorption et sa régulation, utilisation pour l’érythropoïèse, réserves) ; précisez les rôles de la transferrine et l’hepcidine et de la ferritine.

Q4) Nommer les territoires ganglionnaires.

Q5) Quelles sont les caractéristiques de taille et de concentration en hémoglobine dans les globules rouges dans une anémie par carence en vitamine B12 ? Justifiez vos réponses.
Top
Voir la fiche contact de ce membre
Houlienn26
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 29/12/2006

certification
Vie réelle
Julien Ganem - 30 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Cancérologue
Fac : PARIS VII DIDEROT
Posté le 04/09/2008 à 14:17 puis édité 1 fois notnew
P2 Ethique/Epidémio/Eco - session Septembre 2008

Ethique :

Monsieur P. consulte son médecin traitant le Docteur D.
Au cours de la consultation, il lui fait part de son projet d'acheter un appartement. Pour cela, il est en train de constituer un dossier d'emprunt bancaire. Pour couvrir le prêt, la compagnie d'assurance G. lui a fait parvenir un questionnaire médical à faire remplir par son médecin traitant et à retourner par lettre au médecin conseil de la compagnie d'assurance.

Monsieur P. présente le questionnaire à son médecin, lui demande de le remplir et de l'adresser directement au médecin conseil de la compagnie d'assurance.

Que doit faire le Docteur D. ? Argumentez vos propositions.



Epidémiologie :

1) Définition de la qualité de soins et différents niveaux auxquels on peut porter l'évaluation de la qualité de soins !(annulée)!

2) Objectifs, intérêt et limite des enquêtes cas témoins



Economie de la Santé :

1 - Les facteurs de demande de la consommation

2 - Par quels mécanismes est financé actuellement l'assurance maladie

3 - Evolution des dépenses de santé (CMT/PIB) (depuis 1950, maintenant et dans le futur)
Top
psychedelique
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 399
Enregistré : 19/06/2007
Posté le 04/09/2008 à 15:46 puis édité 2 fois notnew
PNEUMOLOGIE : Juin 2008

Q1) APP1 :
Vous êtes appelé auprès d'une patiente de 55 ans qui se plaînt de gêne respiratoire apparue depuis 2-3 heures. L'interrogatoire vous apprend qu'elle a été opérée il y a 3 jours (prothèse de hanche pour une fracture du col du fémur) et qu'elle n'a pas d'antécédents respiratoires connus.Sa fréquence respiratoire est à 35/min. Sa pression artérielle est à 85/55 mmHg. Elle a une tachycardie à 135/min. Vous observez une turgescence des jugulaires et des marbrures cutanées. Elle est apyrétique. La radiographie pulmonaire est considérée comme normale.
Les gaz du sang prélevés avant votre arrivée montrent les résultats suivants :
PaO2 : 53 mmHg
PaCO2 : 28 mmHg
pH : 7,35
HCO3- : 17 mmol/L
HbO2 (mesurée) : 82%
HbCO2 : 0,5%

L'ecographie-doppler réalisée en urgence montre une dilatation du ventricule droit et estime la pression artérielle pulmonaire systolique à 65 mmHg.

a) Comment caractérisez-vous son rythme respiratoire? (1 pts)
b) Analysez les gaz du sang. (3 pts)
c) Le diagnostique probable est celui d'embolie pulmonaire; faîtes un schéma explicatif intégrant les différentes données de ce problème et le diagnostique retenu. (6pts)
d) Quel dosage sanguin pouvez-vous demander en urgence pour avancer dans votre démarche diagnostique? (1 pts)
e) Expliquez la valeur diagnostique de ce test. (1 pts)
f) Quels sont les signes cliniques retrouvés dans le syndrome cave supérieur? (1 pts)
g) Quel examen demandez-vous chez un patient présentant une symptomatologie évocatrice d'un syndrome d'apnéee du sommeil pour confirmer votre diagnostic? (1 pts)
h) Décrire les râle crépitants et en citer 3 causes. (1 pts)

Q2) APP2 :
Une femme de 40 ans vous consulte en raison d'une dyspnée d'effort apparue 6 mois plus tôt qui l'oblige a s'arrêter après avoir monté deux étages. La radio pulmonaire est compatible avec le diagnostique de fibrose pulmonaire. Vous l'adresser dans un service d'Exploration Fonctionnelle pour réaliser un bilan de sa fonction respiratoire.

Les résultats spirographiques sont les suivants : (la valeur théorique est donnée entre parenthèse)
CV : 3100 mL (4000 mL)
CRF : 2300mL (3200 mL)
CPT : 4500 mL (5600 mL)
VEMS : 2500 mL (3200 mL)
VEMS/CVF : 80%
Aucun changement significatif des valeurs spirographiques n'est observé après inhalation d'un produit beta-2-mimétique.

Gaz du sang (repos-air ambiant):
PaO2 : 61 mmHg
PaCO2 : 35 mmHg
pH : 7,43

a) Analyser les gaz du sang (3 pts)
b) Analyser les résultats spirographiques : que concluez-vous? (3 pts)

Q3) APP3 :
Un homme de 27 ans, asthmatique connu, arrive aux urgences en raison d'une gêne respiratoire importante. Vous retenez le diagnostic de crise d'asthme sévère.
Les gaz du sang que vous demandez à son arrivée à son arrivée sont les suivants :
PaO2 : 45 mmHg
PaCO2 : 55 mmHg
pH : 7,20
Bicarbonates : 27 mmol/L

a) Comment interprétez-vous le désordre de l'hématose et de l'équilibre acido-basique? (2 pts)
b) Faîtes un schéma physiopathologique expliquant les données observées. (4 pts)
c) Quels sont les signes cliniques de gravité d'une crise d'asthme? (2 pts)
d) Expliquez pourquoi les beta-2-mimétiques et les antagonistes parasympathiques sont utilisés dans le traitement d'une crise d'asthme. (1 pts)

Q4) La trachée : description histologique en microscopie optique.

Q5) Radiologie
a) Rappeler les 4 densités radiologiques fondamentales visibles sur une radiographie thoracique. Citer les structures anatomiques constituants les bords du médiastin (bords droit et gauche) et situer a l'aide de flèches les hiles sur la radio ci-jointe. (5 pts)
b) Donner la définition du signe de la silhouette. Localiser a l'aide de ce signe l'anomalie visible sur la radiographie ci-jointe. (radio de face du thorax). (5 pts)

Q6) Schéma d'une vue antérieure du médiastin à legender.
Top
psychedelique
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 399
Enregistré : 19/06/2007
Posté le 04/09/2008 à 16:11 puis édité 4 fois notnew
SEMIOLOGIE : Janvier 2008

Q1) Sue quelles données cliniques appreciez-vous la normalité du développement psychomoteur d'un nourrisson normal?

Q2) Aspects radiologiques des fractures incomplètes de l'enfant?

Q3) Madame Z agêe de 45 ans, coiffeuse depuis vingt ans, vient consulter pour une douleur du mollet droit persistante depuis 3 jours. Cette femme, mère de 3 enfants, n'a eu aucun problème pendant ses grossesses et prend depui 20 ans une contraception oestro-progestative. Sa mère avait des varices et elle-même présente à l'examen clinique un réseau veineux superficiel anormalement visible.

a) Quelle est votre démarche sémiologique pour rechercher une thrombose veineuse profonde des membres inférieurs chez cette patiente? Précisez les signes cliniques que vous recherchez à chaque étape.
b) Quel est le risque de complication au niveau pulmonaire de cette thrombose veineuse profonde? Comment le rechercher au plan sémiologique?

PHYSIO : Janvier 2008

Q1) a) Décrivez l'organisation du système nerveux entérique.
b) Donner un exemple de malformation affectant le système nerveux entérique et la complication grave qui est à craindre lors d'une atteinte sévère.

Q2) Un sujet présente les gaz du sang sivant :
PaO2 : 55 mmHg
PaCO2 : 55 mmHg
pH : 7,35
HCO3- : 35 mmol/L

a) Définir son état acido-basique.
b) Quel est l'élément initialement perturbateur?
c) Quelle est la réaction de son organisme?
d) Sur quel élément devrait on agir pour corriger au mieux l'anomalie initiale?

ETHIQUE :

Aurélie, 6 mois, est conduite aux urgences hospitalières par le SAMU pédiatrique au décours de convulsions ayant duré une dizaine de minutes et sétant spontanément interrompues à l'arrivée du médecin des urgences.
Aucun traitement anti-convulsivant n'a été proposé. Les médecins ont inscrits, sur la fiche d'observation de transfert de l'enfant vers les urgences hospitalières, que cette petite fille était pâle et très hypotonique. La respiration est normale et régulière, la température est à 37°C, la fréquence cardiaque est normale.
La petite fille reprend un contact progressif avec l'entourage mais reste hypotonique et endormie.

Vous notez un hématome frontal attribué par ses parents qui l'accompagnet à uune chute survenue la veille du couffin de l'enfant placé sur la table de la cuisine, tandis que la mère était en train d'assurer la toilette de son fils aîné âgé de 2 ans.

Il s'agit du 2ème enfant d'une mère âgée de 18 ans, née semble-t-il, au terme d'une grossesse non désirée. Le père âgé de 18 ans n'est pas le père du fils aîné. Tous deux sont actuellement sans profession.

Q1) Quelle est votre première hypothèse diagnostique dans ce contexte?

Q2) Quel éléments devez-vous rechercher pour étayer ou infirmer votre diagnostic?

Q3) Quels sont, a votre avis, les facteurs de risques parentaux dans ce cas?

Q5) Quelle sera votre attitude en urgence?

LOCO : Juin 2008

Q1) Nature et rôles des cytokines de l'inflammation synoviale.

Q2) Décrire les différents temps de l'examen rhumatologique clinique d'une épaule douloureuse.

Q3) Patiente de 20 ans qui consulte pour une douleur de l'épaule droite. Les rotations externe et interne du bras droit sont normale; l'élévation de l'épaule droite est de 120°. On observe une amyotrophie au niveau de la base du coup. La patiente nous déclare s'être fait ponctionner un ganglion à la bas du coup il y a quelques jours.

a) Quel est le muscle paralysé?
b) Par quel nerf ce musclle est-il innervé?
c) Quel autre muscle, innervé par le même nerf risque d'être aussi paralisé?
d) Y-t-il des troubles de la sensibilité?
Top
ptite angie
Interne

Messages : 124
Enregistré : 23/08/2005
Posté le 07/09/2008 à 20:54 puis édité 2 fois notnew
aller, quelques sujets de septembre en plus!
pour rappel, tous les sujets seront disponibles au secretariat de bichat (normalement!).


--------------------------------------------------------------


PHARMACO septembre 2008

Q1: decrire brievement les 4principales cibles proteiques des medicaments

Q2: quelles sont les principales propriétés pharmacologiques de l'aspirine (acide acetylsalicylique)


NB: Q1 deja tombée en janvier 2000 et Q2 en janvier 2001, pensez "annales"!!!

--------------------------------------------------------------


BIOPHY septembre 2008

Q1 : citer 5 techniques d'imagerie medicale et preciser pour chacune de ces technique, la grandeur représentée en chaque pixel de l'image obtenue (max 15 lignes)

Q2 : definition d'un radiotraceur. en indiquer les principales caractéristiques. (max 10 lignes)

Q3 : decrivez en une dizaine de lignes, les principes de base de l'echographie B ( de brillance)
_____
*pourquoi les hommes s'acharnent t'ils a reduire leur malheur au lieu de construire leur bonheur?
*regarde chaque jour le monde qomme si c'était la premiere fois.
*Si je m'interesse a ce que pensent les cons, je n'aurai plus le temps pour ce que pensent les qens intelligents!

VP LSF, *EBISOL*
Top
ptite angie
Interne

Messages : 124
Enregistré : 23/08/2005
Posté le 08/09/2008 à 18:15 puis édité 4 fois notnew
SEMIO ORTHOP juin 2008

Q1 : decrivez les elements d'analyse de la douleur en pathologie articulaire ( 30min)
diapositives 12 a 16 cours semiologie de l'appareil locomoteur.

Q2 : decrivez les mouvements anormaux dans le plan sagittal du genou ( 30 min)
diapositives 22,26,27 cours de sémiologie du membre inf.





corrigé officiel retapé par servane belorgey

Q1:
La douleur s’analyse sur les éléments suivants :

-Le siège (zone articulaire, diaphyse, métaphyse) et les irradiations
-L’intensité : au mieux évaluée par une échelle visuelle analogique (EVA)
-Les circonstances de survenue

o Brutal ou progressif

o Existence d’un évènement déclenchant spontané ou provoqué

o Le rythme : il existe 2 types principaux de douleur

Inflammatoire : spontanée, survenant dans la deuxième partie de la nuit et provoquant le réveil, existence d’un dérouillage matinal, non calmée par le repos

Mécanique : survenant dans la première partie de la nuit et gênant l’endormissement, calmée par le repos, aggravé par l’activité

-L’évolution

o Continue ou par poussée
o Douleur aigue (< 6 semaines) ou chronique (> 3 mois)

-L’amélioration ou non par la prise d’antalgique dont on détermine la consommation

-Le type

o Excès de nociception : localisée au foyer lésionnel, majorée par la mobilisation, calmée par les antalgiques de types de type I, II, ou III en fonction de l’intensité
o Neuropathique (ou neurogène) : fond douloureux à type de brûlure, avec des accès aigus à type de décharge électrique. Présence de signes neurologiques (hypoesthésie, dysesthésies [fourmillements, picotements], allodynie à la pression ou au toucher, hyperpathie, existence d’une zone gachette). Le questionnaire DN4 permet le diagnostic.


Question 2 : Décrivez les mouvements anormaux dans le plan sagittal du genou.

· Le signe de LACHMAN se recherche sur un genou fléchi à 20°. Une main bloque le fémur, une main se saisit du tibia et lui imprime un mouvement antéro-postérieur. Normalement, le tibia n’avance pas sous le fémur. Le LACHMAN est dit positif s’il existe comparativement au côté sain une avancée du tibia sous le fémur.

· Les mouvements de tiroir antérieur se recherche sur un genou à 90° de flexion sur les 2 genoux pour avoir une évaluation comparative. L’examinateur imprime un mouvement antérieur sur le tibia successivement avec le pied en rotation neutre (Tiroir antérieur directe : TAD), en rotation interne (Tiroir en rotation interne : TRI), et en rotation externe (Tiroir en rotation externe, TRE). Un TAD positif traduit une lésion du ligament croisé antérieur ; un TRE positif, une lésion du croisé antérieur et du point d’angle postéro-interne ; un TRI positif, une lésion du croisé antérieur et du point d’angle postéro-externe.

· Le mouvement de tiroir postérieur se recherche sur un genou à 90° de flexion. L’examinateur n’imprime aucun mouvement et par le simple fait de la gravité il peut être observé en cas de rupture du ligament croisé postérieur un avalement de la tubérosité tibiale antérieure.




--------------------------------------------------------------




SEMIO ORTHOP septembre 2008
Q1 : vous recevez une jeune homme de 27 ans victime d'un accident de 2 roues.
il vous est annoncé souffrant d'un traumatisme du rachis et de cheville gauche.
sa cheville gauche est deformée et présente une lésion schématisée ci dessous: ( c'est l'image 1 qu'il faut regarder. cette image n'est pas celle du sujet car je n'ai pas reussi a l'insérer donc g trouvé celle la. la vraie image est dans le diaporama, il s'agit de la fracture en adduction sous ligamentaire stade 2(si je ne me suis pas trompée))

[img]www.maitrise-orthop.com/.../116_lecoq/1.jpg [/img]


1- quel est le nom de cette lésion?
2- quel est son mecanisme?
3- quels elements sont rompus?
4- quel est l'ordre des lésions?



Q2: vous voyez en consultation Mme Y, 55 ans. cette patiente présente des douleurs mecaniques et nocturnes de l'épaule droite depuis plusieurs mois. les mobilités passives sont conservées alors qu'elles sont douloureuses et diminuées en actif. les radiographies standards sont sans particularité. vous suspectez une rupture de coiffe.

1- donner les mobilités de l'épaule a rechercher ( sans les decrire)

2- l'examen clinique oriente vers une tendinopathie du supra spinatus et de l'infra spinatus. donner le nom du test ou manoeuvre testant chacun des deux tendons.

3- l'examen clinique retrouve egalement un conflit sous acromial. donner un nom de signe orientant vers ce diagostic.

4- a l'interrogatoire, on apprend que la patiente a été opéré il y a 20ans, en raison de luxations anterieures recidivantes de l'epaule avec signes d'hyperlaxité.
donner 3tests sans les decrire temoignant d'une hyperlaxité.
_____
*pourquoi les hommes s'acharnent t'ils a reduire leur malheur au lieu de construire leur bonheur?
*regarde chaque jour le monde qomme si c'était la premiere fois.
*Si je m'interesse a ce que pensent les cons, je n'aurai plus le temps pour ce que pensent les qens intelligents!

VP LSF, *EBISOL*
Top
ptite angie
Interne

Messages : 124
Enregistré : 23/08/2005
Posté le 08/09/2008 à 18:36 puis édité 1 fois notnew
IMMUNO-HEMATO-ONCO septembre 2008

de memoire donc pas complet,

IMMUNO
( toute les question portaient sur les lymphocytes il me semble)

1- quels sont les differentes sous populations de LT?
2- quels sont les principales cellules capables de presenter l'Ag aux LT, quels sont leur principales caracteristiques?
3- ?
4- ?


HEMATO

1- un NFS a commenter
( le principal a voir etait une grave trombopénie je pense)

2- definir: ecchymose , purpura petechial

3-il y avais un cas présentant un subictère avec la NFS.

definir un subictère et comment s'explique ici ce subictère.

4- faire un dessin legendé de l'hemolyse vasculaire ( ca ct drole..!!)


ONCO ( TD 2!!)

un homme se présente avec une hemoptisie....

1- quels sont les elements a recolter a l'interrogatoire pour caractérier cette hemoptisie.

2-quels examens d'imagerie demandez vous pour comfirmer le diagnostic de cancer du poumon?

3- par quel etape fondamentale doit passer la comfirmation de ce diagnostic?

4- comment procede t'on et par quelle technique est t'elle toujours accompagnée?

5- par qui est etablit le diagnostic ( et la therapautique?)et remet on au patient?


rep selon moi: 1- voyez avec les cours de Farges
2- radio scan
3,4- exam histologique d'anapath realisé sur un echantillon prélevé par biopsie accompagnée d'une fibro
5- RCP et PPS
_____
*pourquoi les hommes s'acharnent t'ils a reduire leur malheur au lieu de construire leur bonheur?
*regarde chaque jour le monde qomme si c'était la premiere fois.
*Si je m'interesse a ce que pensent les cons, je n'aurai plus le temps pour ce que pensent les qens intelligents!

VP LSF, *EBISOL*
Top
Stop Breaking Down
Nain-terne

Messages : 90
Enregistré : 06/07/2007
Posté le 04/06/2009 à 20:13 notnew
Bonjour,
Quelqu'un aurait les annales complètes d'immuno de septembre 2008 ?

Merci.
Top
morsheeba
Sexternoïde

Messages : 47
Enregistré : 01/10/2006
Posté le 06/06/2009 à 11:30 notnew
J'ai une question a poser sur un sujet d'annales d'anapath :

En fait, il ya une question qui est tombée ces trois dernieres années et qui est : conduite à tenir devant un prélèvment tissulaire humain.
Est ce quelqu'un sait si ces sujets d'anapath ont des corrigés sur le net, ou à quel cours se référer pour répondre a cette question ... car je trouve que chacun des cours que l'on a est super ciblé ( cancéro, inflammation ) et que ca ne repond pas a une conduite a tenir en général

Merrci
Top
Doudounette
Jeune Carabine

Messages : 11
Enregistré : 07/07/2008
Posté le 06/06/2009 à 11:45 notnew
Je pense qu'il faudrait répondre le truc de fixation, colaration ou congélation pour examen extemporane ou IHC ou... c'est un peu dans tous les cours (dans le premier, le dernier cours..) et c'est vrai, ils ont dit que ça tombait souvent. Donc je pense que c'est ça...
_____
Marine
Top
tchatcha
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 13/07/2007
Posté le 07/06/2009 à 22:41 notnew
LOCO : septembre 2008

Corrections :
(ce sont celles qui étaient affichées après les résultats)

Q1 : - Horaire nocturne, réveillant le patient en 2ème partie de nuit
- Douleur pas soulagée par le repos mais améliorée par la mobilisation
- Dérouillage matinal dont il est important de préciser la durée
- Absence de signes inflammatoires locaux en raison de la profondeur

Articulation coxo-fémorale:
- Siège inguinal
- Irradiation vers la face antérieur de la cuisse et le genou



Q3:
A : n. ulnaire
B: tunnel du coude
C : m intrinsèques
D : griffe des doigts

Bon courage !!
_____
le lit est un endroit dangereux, 99 % des gens y meurent!!


Top
morsheeba
Sexternoïde

Messages : 47
Enregistré : 01/10/2006
Posté le 01/09/2009 à 01:03 notnew
J'ai une question au sujet de l'annale de physio de janvier 2008 ( rattrapage, quand tu nous tiens ) smilies

On nous donne les données suivantes :
- PaO2 = 55 mmHg
- PaCO2 = 55 mmHg
- pH = 7,35
- HCO3 = 35 mmol

J'ai un peu ( beaucoup ) de mal à définir le trouble initial : vu le pH et la Pa02 diminués, on devrait avoir une acidose respiratoire compensée par voie métabolique .
MAIS, la PaCO2 me chagrine ( vilaine smilies ) vu qu'elle est diminuée et non pas augmentée ( et donc qui contredit la possibilité d'une hypoventilation )

Qu'est que vous en pensez ? ou en Bref, HELP smilies
Merci et bon courage à ceux qui bossent leur rattrapage
Top
Voir la fiche contact de ce membre
Houlienn26
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 29/12/2006

certification
Vie réelle
Julien Ganem - 30 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Cancérologue
Fac : PARIS VII DIDEROT
Posté le 01/09/2009 à 12:09 notnew
Dans l'acidose respiratoire compensée, le pH et la PaO2 diminuent, la PaCO2 et les bicarbonates augmentent.

PaO2 = 55 mmHg (75 <nle< 100) ===> elle est bien diminuée

pH = 7,35 (< 7,38) ==> diminué

PaCO2 = 55 mmHg (>40 mmHg) ===> augmentée

HCO3- = 35 mmol (23 <nle< 26) ===> augmentés


On a donc une acidose respiratoire partiellement compensée
Top
Aller en haut • 21 réponses • 2 pages • 1 2
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter