logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[P2] Epidémio, deuxième manche

Aller en bas • 4 réponses
Langlais
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 53
Enregistré : 02/11/2007
Posté le 01/09/2008 à 15:28 notnew
Hello,

Faisant partie des quelques élus pour le rattrapage des Sciences Humaines, je pense qu'il est temps de m'inquiéter de mon épreuve.
Le truc c'est que j'ai foiré l'épidémio (je pense), et que la question qui est tombée est qui est aussi dans les annales me laisse perplexe :

On a deux groupes : A et B, pour tester un nouveau traitement; on met 100 personnes dans chaque groupes, une 10aine de A refusent et prennent le traitement B. Que faire de ces gens là ?

J'ai répondu qu'on les traitait comme des gens du groupe B, mais il semble que ce soit faux.
D'après le cours, il faudrait analyser en intention de traiter, et considérer ces 10 patients comme des patients A. Cela me semble un peu fantaisiste, j'aurais plutôt pensé qu'il valait mieux ne pas les considérer.

Qu'en est-il d'après vous ? Ai-je bien compris le cour ? Faut-il analyser les patients A prenant le traitement B comme des patients A prenant le traitement A ?

Merci bien

Paul
Top
Voir la fiche contact de ce membre
Houlienn26
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 29/12/2006

certification
Vie réelle
Julien Ganem - 30 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Cancérologue
Fac : PARIS VII DIDEROT
Posté le 01/09/2008 à 18:00 notnew
Puisqu'un post a été ouvert j'en profite ! Mon problème c'est pour une autre question de l'examen de janvier dernier : Comment allez-vous choisir le critère d'évaluation d'efficacité du traitement ?

La question m'a l'air assez mal posée je voudrais savoir ce que vous pensez de la réponse.

Perso je crois qu'il fallait répondre que la comparabilité des patients (randomisation + clause d'ambivalence + double aveugle) est le critère essentiel. Après peut etre que je suis complètement à l'ouest.


Et pour répondre à la question de Langlais : c'est vrai que ca a pas l'air logique de compter les patients du groupe A qui ont pris le traitement B dans le groupe A, le resultat sera faux mais plus proche de la vérité que si on les avait comptés dans le groupe B. Et du coup ca évite de refaire un essai clinique (manque de temps et de moyens).
Top
Ben-j
Désagrégé de médecine

Messages : 231
Enregistré : 05/02/2005
Posté le 01/09/2008 à 19:07 puis édité 3 fois notnew
Quand on regarde son cours, la partie "critères d'évaluation des ttt", j'ai plutot l'impression qu'elle demande un truc qui caracterise la douleur : une echelle visuelle analogique,...Et à mon avis, faut donner les caracteristiques de ces critères, telles qu'elles sont données dans son cours.

C'est très bizarre comme question, c'est peut etre moi qui suis out
_____
Ave le petit doigt !!!


Top
Florena
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 333
Enregistré : 10/09/2004
Posté le 02/09/2008 à 10:45 notnew
Le fait que les groupes sont comparables ou pas ça ne permet pas de juger de l'efficacité du traitement, c'est plutôt pour savoir si l'étude tient la route ou pas.

En fait a priori je pense qu'ils attendent que vous expliquiez comment choisir un "bon" critère principal de jugement : unique, reproductible, répond à la question posée etc. (je suppose que vous avez ça dans votre cours)


Et pour l'autre question, il faut faire une analyse en intention de traiter. La population analysée doit être la même que la population incluse dans chaque groupe. C'est un peu compliqué à expliquer mais c'est parce que le fait de prendre ou pas (ou mal prendre) son traitement est souvent en rapport avec le pronostic de la maladie...du coup les exclure du groupe ça serait un gros biais !

J'espère que je vous ai pas encore plus embrouillés ! smilies
Top
psychedelique
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 399
Enregistré : 19/06/2007
Posté le 02/09/2008 à 13:01 notnew
Hello,

Faisant partie des quelques élus pour le rattrapage des Sciences Humaines, je pense qu'il est temps de m'inquiéter de mon épreuve.
Le truc c'est que j'ai foiré l'épidémio (je pense), et que la question qui est tombée est qui est aussi dans les annales me laisse perplexe :

On a deux groupes : A et B, pour tester un nouveau traitement; on met 100 personnes dans chaque groupes, une 10aine de A refusent et prennent le traitement B. Que faire de ces gens là ?

J'ai répondu qu'on les traitait comme des gens du groupe B, mais il semble que ce soit faux.
D'après le cours, il faudrait analyser en intention de traiter, et considérer ces 10 patients comme des patients A. Cela me semble un peu fantaisiste, j'aurais plutôt pensé qu'il valait mieux ne pas les considérer.

Qu'en est-il d'après vous ? Ai-je bien compris le cour ? Faut-il analyser les patients A prenant le traitement B comme des patients A prenant le traitement A ?

Merci bien

Paul

Jsuis daccord avec le cours, considerer les patients du groupe A ayant pris le traitement du groupe B comme des patients du groupe B reviendrait a fausser la randomisation, car dans ce cas la repartition des sujets nest plus aleatoire..... dans ta randomisation tu dois aussi prendre en compte le fait que les sujets de ton etudes ne prennent pas "correctement leur traitement", si letude est bien faite....
Jespere que ca marchera quand meme pour toi Paul, a bientot
Top
Aller en haut • 4 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter