logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Alors ce concour? verdict?

Aller en bas • 185 réponses • 10 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
wii
Désagrégée de médecine

Messages : 222
Enregistré : 26/06/2005
Posté le 30/06/2007 à 17:20 notnew
Merci syane.Courage pour la suite
_____
arrrrrrrrgggggggggggghhh la D4...
Top
julyjumper
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 398
Enregistré : 13/07/2005

Vie réelle
Julie Van Den Broucke - 33 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Médecin généraliste
Fac : PARIS V DESCARTES
Posté le 30/06/2007 à 22:34 notnew
Bonjour à tous,

Y'en a plus d'un qui vit une grosse desillusion...
En P1 on ne sait meme pas ce qu'est la medecine reellement. (ni l'hopital d'ailleurs !)

Au risque de passer une fois de plus pour, au choix, une grognasse/ une rabat-joie/ une reloue/ une blasée de la vie/ une dépressive, chose qui m'importe peu, je confirme. D'aucuns évoquent le "syndrome post P1" et vous pouvez me croire, c'est assez violent comme désillusion... Se dire qu'on s'est battu de toutes ses forces pour quelque chose qui ne nous plaît pas, finalement... Mais que tant de gens voudraient notre place, aussi... Well.


Irene, tu verras on va s'amuser comme des petits fou en D2 smilies !!
Je suis sure que d'etre plus souvent a l'hopital ça va changer les choses et que tu finiras par aimer ça !
J'ai pris ce commentaire un peu pour moi aussi parce que comme Irène, j'ai comme qui dirait des doutes sur mon orientation (attendez de lire la suite...) mais c'est sûrement un peu tard. Et je doute... je me demande si en faisant de plus en plus de clinique, on finit par aimer ça. Parce que pour moi les jours de stages, et surtout le dernier, étaient synonymes d'angoisse intense (insomnies, cauchemars, troubles divers charmants dont je vous passe les détails smilies, arrivée en sueur dans le service, la boule au ventre, la tête qui ne répond plus... et tout le tralala, priant intérieurement "pourvu qu'on ne m'envoie pas voir un patient toute seule, pourvu qu'on ne m'envoie pas vers un patient toute seule...")

Tout ça pour apporter ma pierre à l'édifice, à savoir qu'Irène n'est pas un cas isolé (on est au moins deux!).
La différence, c'est que moi je n'ai pas hésité avec dentaire/sage-femme/kiné. Je ne sais pas ce que j'aurais choisi d'ailleurs. Ca va de fermière à journaliste, en passant par statisticienne, banquière, écrivain et fleuriste...
Par contre pour moi aussi c'est l'influence du milieu familial qui a été déterminante (parents pharmaciens biologistes). non pas qu'ils m'aient explicitement orientée, mais c'était un choix naturel, après 17 ans à entendre parler de bactério-immuno-chimie-hémato-enzymo-viro-parasito à tous les repas (eh oui c'est sympa à la maison smiliessmilies enfin moi j'aime bien smilies)

image du coup Irène, un U2U t'attend smilies

[Edité le 30/06/07 par julyjumper]
_____
JuliE
Top
Dodo
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 01/07/2007
Posté le 01/07/2007 à 01:21 notnew
Coucou à tous.
Déjà félicitations à ceux qui ont réussi le concours.


J'ai discuté, il y a peu, avec un dentaire (qui voulait médecine) et il a clairement dit qu'il n'aimait pas dentaire (notamment le contenu et la fac en elle-même, apparement assez vieillotte...).

Bien entendu, il a précisé qu'il prendrait la passerelle de dentaire à médecine (on perd 2 ou 3ans mais on retrouve médecine au final) => Bien sûr, je pense qu'il faut se renseigner sur les modalités d'une telle passerelle smilies

Top
TiteGogo
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 814
Enregistré : 05/07/2005
Posté le 01/07/2007 à 02:31 notnew

déjà félicitations à tous les reçus, et courage à tous les autres principalement les doublants.
je vais être un peu HS mais concernant le choix qui aura lieu dans quelques jours, on m'a dit tout à l'heure que par exemple si 250 personnes sont convoquées et qu'il reste au bout de ces 250 personnes quelques places de sage-femme par exemple, et ben on continuait pas au-delà pour attribuer ces places. ce qui ferait que chaque année au final peu de places de sage-femmes sont prises... ça me paraît vraiment bizarre cette histoire, mais si quelqu'un pouvait m'en dire plus... peut-être qu'on me parlait d'une autre fac mais bon quand même...
merci!
_____
"Si tous ceux qui croient avoir raison n'avaient pas tort, la vérité ne serait pas loin" Pierre Dac
"Si la matière grise était plus rose, le monde aurait moins les idées noires" Pierre Dac...

=> TuToRaT !!! <=
Top
Syane
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 157
Enregistré : 31/05/2007
Posté le 01/07/2007 à 10:28 notnew
Et je doute... je me demande si en faisant de plus en plus de clinique, on finit par aimer ça. Parce que pour moi les jours de stages, et surtout le dernier, étaient synonymes d'angoisse intense (insomnies, cauchemars, troubles divers charmants dont je vous passe les détails , arrivée en sueur dans le service, la boule au ventre, la tête qui ne répond plus... et tout le tralala, priant intérieurement "pourvu qu'on ne m'envoie pas voir un patient toute seule, pourvu qu'on ne m'envoie pas vers un patient toute seule...")

Pourquoi Julyjumper ? par peur de devoir t'occuper seule d'un patient, par peur de pas savoir comment réagir vis à vis de quel cas , ou parce que c " trop porrible " ?

J'ai entendu parlé du syndrôme post P1... Qui apparemment est loin d'être des foutaises, même si quand on en parle au P1, ils se disent c n'importe quoi, soyez heureux, point barre... Néanmoins, je crois que c'est aussi le cas, pour des tas de concours, comme ceux d'ingénieurs passant par des prépas...

Mais en tant que médecin, même si finalement cela ne vous plait pas, vous pourrez toujours vous réorienter non ? Ou disons sauter des étapes, des choses...

A ceux qui choisiraient sage femme par dépit, parce que c la seule chose qui leur restera, je me suis renseignée et apparemment il existe pour sage femme uniquement des accès privilégiés aux études de kiné, infirmière, et puéricultrice... Et notemment pas mal de formations complémentaires pouvant en interresser certains. Donc, jugez pas trop vite cette profession, et renseignez vous. Après tout, certains d'entres nous n'ont rien à perdre.

Syane
_____
" L'incandescence d'une nuit à rêver fait miroiter les plus belles chimères " K.C.
http://kine-en-force.over-blog.fr/
Top
mounette
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 172
Enregistré : 17/03/2006
Posté le 01/07/2007 à 11:46 notnew
Les personnes qui disent que finalement c'est pas si bien que ça, est ce que quand on vous posait la question, quand vous étiez petit, "qu'est ce que tu veux etre plus tard", vous répondiez MEDECIN? Depuis que je suis toute petite, je n'ai qu'une idée en tête: être médecin, malheureusement cela va rester seulement un rêve, car étant dans les 190ème, je ne pourrai jamais accéder à la p2. smiliessmiliessmilies
_____
cette fois, c'est la bonne!


Top
Syane
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 157
Enregistré : 31/05/2007
Posté le 01/07/2007 à 12:04 notnew
"Les personnes qui disent que finalement c'est pas si bien que ça, est ce que quand on vous posait la question, quand vous étiez petit, "qu'est ce que tu veux etre plus tard", vous répondiez MEDECIN? Depuis que je suis toute petite, je n'ai qu'une idée en tête: être médecin, malheureusement cela va rester seulement un rêve, car étant dans les 190ème, je ne pourrai jamais accéder à la p2. "

... Y a que quelques personnes qui ont répondu à ma question mounette sur des centaines de médecins ou prémédecins existants alors y en a forcément qui sont heureux de ce qu'ils font. Et qui le font avec joie...

Et puis justement, je crois que c'est aussi une facon de dire que notre facon de concevoir ce métier n'est peut être pas la bonne...

Après c'est vrai qu'y en a qu'avait des rêves et qui les ont pas vu réaliser c'est triste. Mais le principe même de la vie c'est de subir des échecs et de savoir remonter quoiqu'il arrive et d'y parvenir, à trouver un compromis entre nos désirs et notre avenir...

Peut être que comme certains ici, tu aurais été désillusionnés en étant prise en médecine, alors que ct ton rêve...

Ou peut être pas...

___

... Les rêves sont complexes, ils peuvent nous porter, mais souvent ils font plus de mals que de bien...

... quand j'étais petite j'étais fascinée par mon père, que je considérais comme le meilleur médecin du monde _ il était ingé^^ _ mais je haissais les médecins, que je trouvais incompétents, et responsables de tous mes malheurs de gamine, pour moi, ils avaient tuer tel et tel personne par leur incompétence... Donc, j'en avais pas une bonne image... J'avais aussi une dent contre les maladies, ce qui me les rendaient fascinantes... et j'aurai aimé les éradiquer^^ Mais mon rêve de gosse, ct d'être véto. Et quand j'ai compris que jt nulle en cours, à l'école, j'ai cherché... Et je suis tombée sur médecine. Et ca me paraissait tellement plus facile que le bac... Et pour moi, même en ayant raté, médecine est plus facile que le bac...

En tout cas, mounette tu devrais seulement réenvisager tes rêves, et trouver quelque chose qui te plait quand même même si tu ne seras pas médecin. Et si ce que tu trouves te plait, peut être ne seras tu pas décue d'avoir pas eu ton rêve.

Syane
_____
" L'incandescence d'une nuit à rêver fait miroiter les plus belles chimères " K.C.
http://kine-en-force.over-blog.fr/
Top
Ciloude
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 53
Enregistré : 26/03/2006
Posté le 01/07/2007 à 12:43 notnew
Et pour moi, même en ayant raté, médecine est plus facile que le bac...
Euh il doit y avoir un sens caché dans cette phrase que j'ai pas saisi...Parce que si j'ai bien compris l'histoire en P1 tout le monde a le bac mais tout le monde ne passe pas...

Les personnes qui disent que finalement c'est pas si bien que ça, est ce que quand on vous posait la question, quand vous étiez petit, "qu'est ce que tu veux etre plus tard", vous répondiez MEDECIN?

Je pensais comme toi au début mais maintenant je me pose plus de questions...Je ne pense plus qu'un bon médecin ait eu forcément cette vocation depuis sa plus tendre enfance et inversement quelqu'un qui rêve de faire médecine depuis toujours ne fera pas FORCEMENT un bon médecin (même si on est d'accord l'envie et la motivation jouent beaucoup). Et comme le dit Syane le fait de trop rêver et idéaliser médecine peut provoquer pas mal de désillusions...
De même, on dit souvent du mal des gens qui prennent médecine et qui abandonnent...On dit qu'ils ont pris la place de quelqu'un que ça aurait vraiment intéréssé etc...Mais je pense que tant qu'on a pas mis les pieds à l'hôpital, été confronté à des patients on ne peut pas dire si on est faits pour ça ou non. Même à l'issue de la P2 je peux pas dire que j'ai une idée précise du boulot de médecin...
Je pense qu'on est trop conditionnés par l'image qu'on a de médecine depuis notre enfance (notre rêve de gosse) et l'image de la médecine que nous renvoient les séries américaines par exemple...La réalité est complétement différente et le choc peut être brutal.
On parle aussi beaucoup des gens qui voulaient faire kiné, dentaire ou sage-femme à la base et qui prennent médecine juste parce qu'ils sont bien classés ou pour le "prestige"...Encore une fois je pense que ces gens là peuvent se rendre compte qu'ils sont faits pour la médecine et faire par la suite d'excellents médecins.
En fait je pense que la vocation ne fait pas tout, de toute façon à moins d'avoir une idée bien précise du milieu médical (ce qui est très rarement le cas en P1 je pense) on se lance toujours un peu dans la médecine les yeux fermés...Et donc on a le droit de regretter.

Bon sinon je félicite tous ceux qui ont réussi, je souhaite bon courage aux autres, et à ceux qui hésitent encore entre médecine/kiné/dentaire/sage-femme il ne vous reste que quelques jours mais RENSEIGNEZ-VOUS!! Parlez avec des P2, des K1, etc, mais ne choisissez pas à la va-vite en stress quand vos serez convoqués.Préparez l'ordre de vos choix pour ne pas être pris au dépourvu quoi qu'il arrive.
Top
Anne Sophie
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 156
Enregistré : 27/11/2004
Posté le 01/07/2007 à 13:03 notnew
1/Tout d'abord je tiens à féliciter tous ceux qui ont réussit!!!smilies Et bon courage pour la suitesmilies.

2/Quelqu'un connait le NC officiel??? Parce que j'ai oublié de tout noté ^^'(celui de dentaire , kiné et sage femme) Je sais que pour médecine c'est 141 places mais les autres???
_____
Il faut être motivée pour y arriver


Top
mary-gaby
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 59
Enregistré : 20/03/2005
Posté le 01/07/2007 à 13:06 notnew
14 pour dentaire
9 pour sf
16 pour kiné

voilà anne so
smilies
Top
mounette
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 172
Enregistré : 17/03/2006
Posté le 01/07/2007 à 13:10 notnew
c'est sans doute parce que je suis encore sous le choc de ne pas avoir atteint mon but que je ne me vois dans aucune autre voie.

de toute façon avec mon classement je ne peux pas espérer avoir dentaire, par contre kiné...
_____
cette fois, c'est la bonne!


Top
Syane
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 157
Enregistré : 31/05/2007
Posté le 01/07/2007 à 13:31 notnew
Euh il doit y avoir un sens caché dans cette phrase que j'ai pas saisi...Parce que si j'ai bien compris l'histoire en P1 tout le monde a le bac mais tout le monde ne passe pas...

Euh non, pas forcément Ciloude. Juste mon avis personnel. J'ai adoré ma P1 et c'est toujours le cas, je regrette pas. J'ai adoré, les profs les matières, et la facilité avec laquelle je comprenais certains de mes cours et ce qu'on y faisait.
Je n'ai rien aimé de mon Bac, ct trop dur pour moi, je travaillais bcp et j'arrivais pas à être au dessus de la moyenne, alors qu'en P1 je bossais certe plus, mais j'été heureuse avec mes notes _ j'ai halluciné l'an dernier en voyant que ct mieux que mon bac^^ _... Et puis, le bac j'aimais ke la chimie, la physique, l'anglais, le francais et la philo... Et pour tout les gens que je connais avoir eu mon bac sans rattrapage c un peu " waouh miracle " ... Donc, pour moi, oui, médecine est plus facile que le BAC car je comprenais mes cours, et les exos étaient faisable une fois décriptées... Et les matières interressantes.

c'est sans doute parce que je suis encore sous le choc de ne pas avoir atteint mon but que je ne me vois dans aucune autre voie.

Je marche peut être bizarrement mentalement parlant. Mais je pense Mounette, que tu devrais regarder les choix qui s'offrent à toi, kiné et sage femme apparemment, et même dentiste, sait on jamais. Essaye de voir, si qqchose ne peut pas t'interresser. Regarde ca coute rien, et ca t'évitera d'aller dans une voie sans savoir et qui au final te rendra malheureuse. Et puis, quoique tu décides, tu pourras probablement toujours changer de voie, même si ca demande des démarches suppl, du fric, et de la motiv...

Accroche toi.


Syane

[Edité le 01/07/07 par Syane]
_____
" L'incandescence d'une nuit à rêver fait miroiter les plus belles chimères " K.C.
http://kine-en-force.over-blog.fr/
Top
Dodo
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 01/07/2007
Posté le 01/07/2007 à 13:40 notnew
Je dirais dans un 1er temps que médecine est beaucoup plus agréable en effet (c'est beaucoup plus interressant déjà).

Maintenant plus facile j'irais pas jusque là... La difficultée n'est vraiment pas la même, c'est juste que la notion de facilité vient de la motivation et de l'appréciation de ce que tu étudies smilies
Top
mounette
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 172
Enregistré : 17/03/2006
Posté le 01/07/2007 à 14:12 notnew
c'est clair le 2eme semestre est super intéressant, perso j'ai beaucoup aimé!!

et puis l'ambiance médecine, c'est pas l'ambiance lycée, et je pense que ça joue sur l'intéret qu'on porte aux différents cours.
_____
cette fois, c'est la bonne!


Top
enjoy life
Ministre de la Santé

Messages : 1031
Enregistré : 14/01/2006
Posté le 01/07/2007 à 14:33 notnew
14 pour dentaire
9 pour sf
16 pour kiné

voilà anne so
smilies

c'était pas 14 en kiné?cf la page précédente
Top
-mily-
Jeune Carabine

Messages : 25
Enregistré : 23/09/2005
Posté le 01/07/2007 à 14:36 notnew
c'est la secrétaire qu'a corrigé au stylo mais elle a du se tromper de ligne parce que c'est bien écrit 16 dans la convocation.
Top
julyjumper
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 398
Enregistré : 13/07/2005

Vie réelle
Julie Van Den Broucke - 33 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Médecin généraliste
Fac : PARIS V DESCARTES
Posté le 01/07/2007 à 15:04 notnew
MOUNETTE:
Les personnes qui disent que finalement c'est pas si bien que ça, est ce que quand on vous posait la question, quand vous étiez petit, "qu'est ce que tu veux etre plus tard", vous répondiez MEDECIN?
Pour moi c'est non, tu l'auras compris.

Depuis que je suis toute petite, je n'ai qu'une idée en tête: être médecin, malheureusement cela va rester seulement un rêve, car étant dans les 190ème, je ne pourrai jamais accéder à la p2. smiliessmiliessmilies
J'entends ton émotion et la comprends... Mais c'est faux, dans l'état actuel des choses, de dire que tu ne pourras jamais accéder à la P2. Je pense aux parameds de Remède et notamment à Dus: jette un oeil à son profil, je trouve ça formidable. Fouille un peu dans le forum "revenir en médecine", tout ce qui concerne les parameds.
Ce n'est qu'une piste...

SYANE:
Pourquoi Julyjumper ? par peur de devoir t'occuper seule d'un patient, par peur de pas savoir comment réagir vis à vis de quel cas , ou parce que c " trop porrible " ?
Plusieurs choses plus ou moins embrouillées.
1/ je suis si nulle... mais ce n'est pas le fait d'être nulle, car on est là pour apprendre, mais le fait d'aller embêter des patients mal en point, ce qui ne leur apporte rien, les dérange plus qu'autre chose alors qu'ils voudraient la paix. Quand on reste 1h30 dans la chambre d'un patient sous chimio qui se lève 6 fois pour aller vomir ses tripes. Et qui s'endort à la fin, et nous on continue l'examen malgré tout...
1'/ le corollaire de la nullité, c'est l'absence de légitimité. Je me sens totalement illégitime pour demander à un malade de se déshabiller par exemple, de me raconter sa vie, alors que je leur suis aussi familière qu'un inconnu qu'ils croiseraient dans la rue. Cependant ma réflexion sur ce point a en partie évolué grâce à une phrase de Kubrick (le remédien, pas le cinéaste!) qui m'avait écrit que par rapport à l'inconnu croisé dans la rue, j'avais "plus de légitimité, mais pas plus de droit". Je médite encore sur cette phrase smilies
2/ y aller toute seule, au niveau formation, je trouve ça inutile. Je raconte au chef ce que j'ai trouvé à l'examen clinique ("peut-être un souffle carotidien?") mais comme on ne va pas vérifier ensemble pour confirmer/infirmer, je reste avec mes "peut-être"
3/ je fais un blocage vis-à-vis des gens malades, c'est gênant vous allez me dire smiliesJ'ai rencontré comme tout le monde des malades très lourds et en suis ressortie essorée. Leur pensée me trouble pendant plusieurs jours, je suis autant désolée de ce qui leur arrive que si c'était un membre de ma famille... bref je n'ai aucun recul, aucun détachement et je n'arrive pas à en prendre. Je prends tout bien trop à coeur alors que ma position devrait être celle du soignant.
4/ Ces stages auront été pour moi beaucoup d'épreuves. Et à la fin j'y allais en freinant des 4 fers par peur d'être encore confrontée à une autre situation déchirante. Comme quand on rentre à 6 voir 2 hommes de 90 ans et que le chef, en gros, leur annonce qu'ils seront morts dans moins d'1 an. Comme quand le chef nous dit "la prochaine fois vous irez tous les 4 faire un toucher vaginal chez une femme au bloc" (comprenez sans son consentement, et elle n'en saura jamais rien). Ou quand on m'envoie interroger un jeune garçon avec un QI de 30 à la suite d'une encéphalite, donc vraiment le truc qui ne sert à rien, il n'arrivait même pas à me donner son âge. Enfin moi ça m'a fendu le coeur (oui, il en faut peu pour fendre mon coeur, qui n'est plus qu'un steak hâché). Ou des déments. Ou la femme de 42 ans avec des métastases partout. Vous allez me dire, être médecin c'est ça! Oui mais je ne m'y fais pas, émotionnellement. Et je me dis que je me trouverai bien un poste "à l'abri" de tout ça. D'ailleurs il y a des spécialités où on ne voit pas trop de gens malades (ex: médecin scolaire, gynéco médicale...)
5/ Enfin, je suis une handicapée de la communication. A savoir que j'ai beaucoup de mal à parler avec qui que ce soit (sauf à l'écrit), question de timidité sauvage. Mais je ne crois pas que cette dernière composante intervienne tant que ça vu qu'en néonatologie, je bloquais aussi (là j'avais aussi peur de leur apporter plein de germes dégoûtants).

Mais en tant que médecin, même si finalement cela ne vous plait pas, vous pourrez toujours vous réorienter non ? Ou disons sauter des étapes, des choses...

J'avais jeté un coup d'oeil pour les passerelles vers véto... en fait il faut être médecin diplômé, ça permet de sauter le concours véto (c'est toujours ça) mais il faut faire l'intégralité de l'école véto. Soit, si je ne me trompe pas, minimum 9 ans pour être médecin + 5 ans d'école véto soit 14 ans donc être encore étudiant à 31 ans... smilies Il faut vraiment aimer étudier!

Aux ex-P1:
A mon tour je vous félicite... pas simplement ceux qui on réussi (mais bravo à vous quand même smilies) mais à tout ceux qui ont tenu bon et qui ont donné le maximum!!

[Edité le 01/07/07 par julyjumper]
_____
JuliE
Top
hysteria
Doyen

Messages : 489
Enregistré : 28/01/2005
Posté le 01/07/2007 à 15:40 notnew
Déjà félicitations à tous d'avoir passé/réussi le concours.

2/ Je trouve le témoignage de julie assez émouvant, je dois le dire. C'est courageux de se mettre à nue sur un forum. Je ne vais pas reprendre point par point ce que tu as dit mais saches que c'est assez vrai pour pas mal d'étudiants en médecine. J'ai envie de te dire une chose: gardes ta sensibilité, c'est une pépite. Tu apprendras, j'en suis sur, à la contenir et à la maîtriser avec l'expérience.
_____
C'est parcequ'on souffre qu'on prend conscience de notre existence.
"De Profundis" d'Oscar Wilde.

Top
Lologoth
Interne

Messages : 135
Enregistré : 05/09/2006
Posté le 01/07/2007 à 15:54 notnew
Je trouve que le post de julyjumper fait bien réfléchir (merci à toi smilies)
J'avais déjà fait un stage à HEGP avec une psychologue et on découvre pas mal de chose. C'est vrai que ce que tu racontes n'est pas facile du tout, julyjumper; mais pense que la personne en face de toi vit quelque chose de bien plus dur. Après tu dois aussi apprendre à ne pas trop t'investir émotionnellement parlant, mais ne deviens pas quelqu'un sans sentiment non plus. C'est un juste équilibre qui t'aidera à devenir un "super toubib". Un bon soignant n'est pas toujours celui qui considère le patient comme un "objet" (technique objectivante) mais celui qui considère le patient comme une personne; moi en tout cas c'est ce que je pense.

Après ce qui continue à m'étonner c'est d'entendre dire "médecine ne me plait pas mais ptèt qu'en me forçant çà ira mieux". J'ai du mal à concevoir qu'on puisse se dire "je vais travailler pendant 30 ans dans un métier qui ne me plait pas trop"; on est encore jeune alors pourquoi ne pas tenter l'expérience et changer de vie? Ce n'est pas la peine d'attendre de frôler la mort pour se remettre en cause et vouloir vivre comme on le veut...
Top
Syane
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 157
Enregistré : 31/05/2007
Posté le 01/07/2007 à 18:37 notnew
Merci JulyJumper pour le témoignage. C triste par contre.

... Dommage que les spécialisations ou réorientations ne font pas sauter plus d'étapes. ( et du côté d'ostéopathe équin ? ca te ferait pas moins comme étude ? de plus tu connais déjà le monde du cheval ? pour les humains, c quand même dommage que tu t'orientes vers les médecins scolaires, pas parce que c " nul " mais parce que les patients ne sont pas " interressants " et en tout cas pas coopératifs )

Et puis, le fait que tu sois sensible c une force pas une faiblesse. Ca te rend peut être plus fragile mais ca te rend plus humaine vis à vis de ton patient et il doit alors d'autant t'en apprécier.

... Lologoth ct pas un cours de l'an dernier le premier paragraphe ? De Guerrier. La facon dont on doit traiter son patient?

Syane
_____
" L'incandescence d'une nuit à rêver fait miroiter les plus belles chimères " K.C.
http://kine-en-force.over-blog.fr/
Top
Aller en haut • 185 réponses • 10 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
livreslivrescontactspublicationstwitter