logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Annulation, hesitation...

Aller en bas • 2 réponses
saudade
Sexternus-minus

Messages : 34
Enregistré : 17/01/2005
Posté le 08/09/2005 à 20:56 notnew
Bonjour,

Sur le dossier d'inscription de Bobigny, c'est écrit, "toute inscription est obligatoire et definitive"... Ils ne donnent pas de date d'annulation...ça veut dire qu'on ne peut pas annuler comme dans les autres facs (genre fin Oct)... ?! Bizarre...

Merci de vos réponses.. c'est urgent, je vais m'inscrire demain ! smilies

PS Est-ce normale d'avoir terriblement peur avant son P1, genre se reveiller en panique tous les matins vers 5h ?!
Top
Dany
Chef des sévices

Messages : 357
Enregistré : 25/07/2004
Posté le 08/09/2005 à 21:24 notnew
Bonjour Saudade,

Normalement tu peux tout à fait annuler ton inscription avant une certaine date (vers novembre je crois) mais je pense que sur le dossier d'inscription ils veulent dire qu'une fois inscrite tu ne peux plus récupérer tes droits d'inscription.

Pour ce qui est d'avoir peur avant d'entrer en p1 au point d'avoir du mal à dormir je pense que c'est le cas de beaucoup d'étudiants.

Bon courage pour ta p1 smilies !
Top
vdhth
Ministre de la Santé

Messages : 1204
Enregistré : 01/09/2002
Posté le 09/09/2005 à 10:13 notnew
Bon c'est vrai que pour les issus du bac, il y a une appréhension. Mais restez cool. L'ambience, la competition dont vous entendez parler a longueur de temps, c'est relatif.
Prenez vos marques et travailler.
Franchement c'est plutot cool les premiers jours.

Je me rappel encore de ma première journée de PCEM1.
_____
DCEM3 à la Pitié Salpetriere
Consultant Tutorat Medecine Paris VI
Elu Conseil de Fac Medecine Paris VI

Top
Aller en haut • 2 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
Dr Irène Frachon « Le Mediator® est un poison lent pour la pharmacovigilance française » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter