logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

La P1 à 13 ans

Aller en bas • 176 réponses • 9 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Tama
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 6130
Enregistré : 06/08/2002
Posté le 30/07/2007 à 13:48 notnew
déjà que cette petite de 13 ans passe sa P1, l'age n'est pas un critère de réussite... après ya la mention au bac : les mentions TB réussissent statistiquement mieux que les sans mentions, donc elle va devoir taffer dur ... comme tout le monde en fait smilies
_____
Interne power !!!!!!
Top
Maho
Doyen

Messages : 623
Enregistré : 30/10/2002
Posté le 30/07/2007 à 14:14 notnew
Certains la jugent d'après ce qu'ils étaient eux-mêmes à cet âge, ce qui est idiot. Tout ce qu'on peut lui souhaiter c'est qu'elle ait bien pesé le pour et le contre avant de se lancer là dedans mais si sa décision est réfléchie je vois pas pourquoi elle n'aurait pas ses chances.
_____
"Faithfulness to fundamentals seems to be a common thread linking professionalism in all areas.'' Toshiro
Kageyama
Top
KaraBin
Ministre de la Santé

Messages : 1272
Enregistré : 09/09/2003
Posté le 30/07/2007 à 15:21 notnew
J'hallucine un peu quand même quand je lis ça:
Tout ça pour dire qu'à 13 ans on peut être bien plus mature qu'à 20,
et en plus par des mecs qui n'ont pas 20 ans.
Un mec de 20 ans a forcement plus d'experience qu'une gamine de 13 ans surcouvée par papa/maman qui a passé sa vie à travailler.
Quant à celui qui dit avoir fait un stage en hôpital à 15 ans et dire que ça va... non mais parce que t'as passé 2 semaines à suivre un médecin tu penses tout connaitre? Je peux te certifier que en ce moment je vois des truc que je ne'aurais pas pu voir à 14/15 ans parce que je n'avais pas le bagage de la vie qui m'aurait permis de les assimiler et de les comprendre ou de prendre assez de recul.

Faire sauter 5 classes à un gamin c'est une connerie (et ne venez pas me sortir que c'est parce que sinon elle se serait fait chié en classe, elle a eu son bac au rattrapage...). Inscrire un gamin de 13 ans en médecine c'est encore plus une connerie. Moi je ne lui souhaite qu'une chose, c'est d'échouer... ça lui permettra d'avoir une chance d'etre heureuse et épanouie dans sa vie.



[Edité le 30/07/07 par KaraBin]
_____
"ici c'est comme dans une course à la fois sprint et marathon"


Top
spouninie
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 347
Enregistré : 17/07/2004
Posté le 30/07/2007 à 15:23 notnew
C'est vrai que c'est vraiment étonnant

Mais je me pose une question, pour passer les concours d'AS, IDE et kiné par exemple , il faut avoir 17 ans à la fin de l'année où on a passé le concours. Surement à cause des responsabilités incombées en stage

Vu qu'en P2 vous avez l'équivalence AS, puis IDE quelques années plus tard, comment du point de vue légal va t'elle pouvoir valider ses stages ? (au niveau maturité elle en as surement les capacités)

Et si non cette demoiselle à suivi des cours à domicile ou est allée dans un vrai lycée ? (car cela peut tout changer sur ses capacités d'adaptation à un amphi vous croyez pas)

Mais bon si elle est de Lyon, est peut aller à Grenoble et suivre ses cours sur DVD


Vous avez peut être des cas similaire ? (en kiné désolé c'est impossible)
Top
Monaco
Ministre de la Santé

Messages : 1091
Enregistré : 09/05/2005
Posté le 30/07/2007 à 15:29 notnew
J'hallucine un peu quand même quand je lis ça:
Tout ça pour dire qu'à 13 ans on peut être bien plus mature qu'à 20,
et en plus par des mecs qui n'ont pas 20 ans.
Un mec de 20 ans a forcement plus d'experience qu'une gamine de 13 ans surcouvée par papa/maman qui a passé sa vie à travailler.
Quant à celui qui dit avoir fait un stage en hôpital à 15 ans et dire que ça va... non mais parce que t'as passé 2 semaines à suivre un médecin tu penses tout connaitre? Je peux te certifier que en ce moment je vois des truc que je ne'aurais pas pu voir à 14/15 ans parce que je n'avais pas le bagage de la vie qui m'aurait permis de les assimiler et de les comprendre ou de prendre assez de recul.

Faire sauter 5 classes à un gamin c'est une connerie (et ne venez pas me sortir que c'est parce que sinon elle se serait fait chié en classe, elle a eu son bac au rattrapage...). Inscrire un gamin de 13 ans en médecine c'est encore plus une connerie. Moi je ne lui souhaite qu'une chose, c'est d'échouer... ça lui permettra d'avoir une chance d'etre heureuse et épanouie dans sa vie.



[Edité le 30/07/07 par KaraBin]


Merci mais j'ai plus de 20 ans ( 24 pour etre précis ), j'ai quand meme l'impression que tu fais une projection par rapport à ce que tu étais à 13 ans notamment en terme de maturité .. et je suis désolé mais c'est une erreur ..
_____
Chirurgien-Dentiste depuis 2012
New-York University Orthodontic program 2014
Top
yassinix
Chef de pique-nique

Messages : 186
Enregistré : 26/12/2006
Posté le 30/07/2007 à 22:28 notnew
vous battez pas hein, surtout que comme vous le dites , vous avez plus de 20 ans ...smilies, smilies
_____
yass.. sir !!


Top
Nathanaëlle
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 30/07/2007
Posté le 30/07/2007 à 23:45 notnew
Oui , c'est tout à fait débile d'aller en P1...alors qu'on a que 13 ANS...rien que question mentalité et maturité!!! En plus elle a obtenu son bac aux rattrapages ça veut vraiment dire qu'elle n'était pas au point...autant lui faire repiquer une terminale !!!
Top
Tama
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 6130
Enregistré : 06/08/2002
Posté le 31/07/2007 à 00:42 notnew
ptet pas repiquer qd meme smilies mais pourquoi pas une année de fac douce, en bio... c'est pas conseillé à la majorité des P1, mais pour cette jeune fille, ça aurait pu etre une passerelle avant de s'attaquer à la P1 et de gagner un an d'age sans perdre son temps...

après pour la post-P1, à 13 ans, je supportais déjà pas mal de choses difficiles à voir, mais qd meme, je me serais pas vu en P2 au stage infirmier avec toutes les mamies cancéreuses que j'ai croisées quand j'étais en chir digestive ... et à 13 ans en dissection, je vous raconte même pas !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! smiliessmiliessmiliessmiliessmilies
_____
Interne power !!!!!!
Top
scaff
Doyen

Messages : 476
Enregistré : 19/03/2004
Posté le 31/07/2007 à 02:15 notnew
C'est vrai qu'on peut se dire qu'une personne qui saute 5 classes dans la grande majorité elle a reçu une éducation à domicile donc surprotégé par papa/maman, c'est extrêmement rare d'avoir des personnes ayant été en cours normalement . . . Et pour moi tout le problème va venir de là, quel que soit l'âge déjà de passer d'une éducation hyper encadrée sans trop de contrainte et ça son rythme et sans contacts avec d'autres élèves et se retrouver lacher dans un amphi,aucun encadrement ca va etre particulièrement violent . . .Et puis la grande différence d'âge aide pas pour l'intégration soyons honnête quand t'as 18 ans tu va pas avoir une gamine de 13 ans comme meilleure amie, ca serait limite du baby sitting smilies.
Ensuite passons sur le fait qu'elle réussisse sa P1 . . . Laché un ado dans un hôpital face a des gens qui souffre, des morts, des patients qui peuvent avoir des demandes ou des comportements comment dirais-je . . .particulier smilies c'est un coup à l'envoyer en psy et pas pour faire un stage .
Top
sf5
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 78
Enregistré : 24/06/2007
Posté le 31/07/2007 à 09:17 notnew
Je trouve que oui c' est jeune.
Mais ceci dit, elle a peut-etre sauté la premiere, et donc elle aurait eu le bac en apprenant la meme année le programme de premiere et terminale (S qui plus est !)... Donc même si c 'est au rattrapage, chapeau! On ne sait pas exactement la vie de cette fille. Si en plus elle faisait du golf tous les weekend, c' est qu' elle s' accordait quand meme du repos, donc elle n' était pas sans arret dans ces livres ! Et peut-etre qu' elle va arréter de faire du golf à son entrée en P1, comme nous on a fait !
Pour ce qui est de sa maturité, faire une terminale S à 12 ans c' est déjà pas mal ! lol Puis des amies à moi font tres jeunes malgré leur 20 ans, et ça ne pose pas de problemes pour les stages en hopital. Moi même je suis très fiere d' avoir deux ans d' avance, et je le rappelle souvent aux femmes que j' accouche ou dont je m' occupe, qui sont contentes d' avoir à faire à la plus jeune sage femme en formation de la fac ! lol
Et puis, (c' est le mot de la fin promis ! lol) je connais des gens de 20 ans qui ont raté une P1, puis deux, puis la premiere année de pharma, .... donc je pense que le fait d' avoir 13 ans ne veut pas dire qu' elle aura plus de mal qu' un autre! Elle sera comme nous, elle devra bosser, et voilà !
Ayé j' ai fini!
_____
sage femme: 20% pediatre 40% obstrétrik 30% gynéco 5% autres médicaux 5% infirmerie: alors arrêtez de nous comparer aux infirmieres!


Top
Mabulle
Reine de zouaves

Messages : 3250
Enregistré : 30/09/2004
Posté le 31/07/2007 à 10:13 notnew
et pourquoi ne pas la laisser un peu tranquille ?
_____
"N'appelle pas le médecin, je ne déraille pas. Je dis ce que je pense, c'est tout"

Mabulle la callas ;-)
Top
Roms
Désagrégé de médecine

Messages : 252
Enregistré : 01/11/2005
Posté le 31/07/2007 à 10:43 notnew
et pourquoi ne pas la laisser un peu tranquille ?

Enfin quelqu'un de sensé smilies
Top
Yoba
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1298
Enregistré : 24/01/2006
Posté le 31/07/2007 à 14:00 notnew
Je crois certains d'entre vous confondent l'intelligence et la maturité.

Elle a 13 ans, elle vient d'avoir le bac. Elle doit certainement avoit un bagage intellectuel supérieur à ces camarades du même âge.
Mais cela reste le lycée: cours, dodo, papa, maman, soirées pijama (^^). Bref une vie d'adolescente ni plus ni moins.

Mais l'entrée à la fac ne nécessite pas seulement d'être intelligent. C'est un passage à la vie adulte.
L'indépendance: au revoir maison, bonjour appartement. La solitude: le soir seul face à sa soupe smilies. La liberté: coooool on peut faire commme on veut qd on veut. Les soirées entre amis, les amours... Bref une vie de jeune adulte.

Je doute qu'à 13 ans on puisse se forger une vie de jeune adulte, de jeune femme dans son cas.
C'est une jeune ado. Elle est tout juste à la puberté.
Je doute que l'humour graveleux des amphis de médecine, qui peut faire rire des gens de 18 20 ans, plaira à cette jeune fille.
Sans oublier les soirées d'inté, les faluches, tout ca existe.

D'autre part, le relationnel, la maturité au sens propre du terme s'acquiert avec de la bouteille. Ce n'est pas à 20 ans et encore moins à 13 ans qu'on peut acquérir cela.
Le relationnel, les patients, la maladie, la mort. Tout cela me semble bien lourd à porter pour son âge.

Bref j'espère qu'elle le vivra bien et qu'elle pètera pas les plombs. Car n'oublions pas qu'elle reste une jeune fille de 13 ans, avec ses doutes, ses craintes, comme toutes les ados de son âge. On y est tous passé.

Encore une connerie de parents et de l'éducation nationale.
Je pense que chaque étape de la vie est à vivre au bon moment. Pourquoi vouloir brûler les étapes à tout prix? Je n'en vois pas l'intérêt.

Et... Tout vient à point à qui sait attendre.


_____
« Pigeon! Oiseau à la grise robe,
Dans l'enfer des villes
À mon regard, tu te dérobes,
Tu es vraiment le plus agile. »
Top
Ouna-Ounso
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 54
Enregistré : 09/06/2007
Posté le 01/08/2007 à 00:10 notnew
Bravo Yoba, je suis totalement d'accord avec toi. smilies
Top
zemiss
Désagrégé de médecine

Messages : 267
Enregistré : 01/08/2007
Posté le 01/08/2007 à 08:46 notnew
Salut a tous,

pour mon premier poste je tombe sur cette discussion et je vous trouve tous un peu durs avec la jeune fille. Notamment ceux qui considèrent qu'il est anormal de faire sauter autant de classes à une gamine et qu'elle ne peut qu'en sortir un peu tarée.

Si je peux approcher ca de mon cas personnel qui n'est pourtant pas aussi extrême, j'ai eu mon bac à 15 ans après avoir sauté trois classes et je peux vous dire que (enfin j'espère !) ca n'a pas fait de moi quelqu'un d'instable, au contraire, puisque cette décision répondait à un besoin psy. Et normalement on ne permet cette démarche que lorsque la maturité affective est à peu près en accord avec la maturité intellectuelle de l'enfant.

Bref, comme vous le disiez, c'est pas forcément sa propre maturité qui serait un problème mais plutot l'image qu'elle renverrait aux patients et collègues bien plus âgés...
Top
Dr Hibbert
Ministre de la Santé

Messages : 752
Enregistré : 10/05/2003
Posté le 01/08/2007 à 12:07 notnew
Mais ce n'est pas de la faute de cette jeune fille si elle a passé autant de classes !!!

Moi même j'en ai passé une (je suis un petit joueur à côté de toi zemiss smilies), et je pense que ca n'aurait pas changé grand chose si j'en avais pas passé...

Passer 5 classes c'est tout à fait excessif d'autant plus qu'elle a quand même eu son bac au rattrapage.

Je suis quand même d'accord avec KaraBin qui disait qu'à 13 ans, on peut dire ce qu'on veut, mais on n'a pas la maturité qu'on a à 20, aussi exceptionnelle et précoce cette jeune fille soit. Tu subis des expériences difficiles, les premiers échecs, tu commences à te dire que pour vivre il faut pas mal de choses... Puis, elle n'a a priori pas vécu en HLM avec des parents qui ont du mal avec les factures...

A 13 ans, on n'est pas dans cet état d'esprit. A 20, on a un bagage qui ne s'apprend pas mais qui se vit. Certains seront deux fois plus âgés à la fac, et ce bagage, ils l'auront. C'est ce qui permet d'encaisser les coups durs.

Si jamais elle arrive en P2 (ce qui n'est pas dit), j'imagine les stages en chir ortho ou viscérale... Déjà qu'ils sont durs avec nous, les chirs viscéraux, alors avec une gamine. (par exemple, un chir m'a traité de "sous-merde" devant moi, à 13 ans, je ne sais pas comment j'aurai réagi)

Personnellement, je pensais des choses à 13 ans que je ne pense plus du tout. Avec la connaissance de l'actualité, des difficultés de proches, de la réalité des choses... On réagit différemment à certaines situations. Je pense que cela, ce que j'ai appelé "bagage" plus haut, ca permet non seulement d'encaisser le P1 psychologiquement, mais aussi d'avoir affaire à des patients ou à des cadavres en dissection par la suite (comme disait Tama)

Et même légalement, je ne sais pas si au niveau de la responsabilité, ca ne posera pas de problèmes. On en a déjà un peu discuté, il semble y avoir pas mal de disparités sur ce sujet.

Enfin, je pense que c'est bien plus pour les parents que pour la jeune fille. Ils ont eu un bon reportage à la télé, ils passent pour des parents exceptionnels... Mieux vaut être épanoui, avoir des amis, faire quelques conneries, profiter de la vie que passer 5 classes. Je doute seulement que les deux soient compatibles. Mais si jamais elle y est parvenue, c'est qu'elle est encore plus exceptionnelle que je ne le pensais. Il n'y a qu'elle qui pourra le dire cependant...

PS : Je ne fustige pas cette fille, mais plutôt son entourage. J'admets que juger cette jeune fille est difficile, on ne repose que sur des suppositions générales... Peut être que je me plante complètement...

[Edité le 01/08/07 par Dr Hibbert]
_____
Un médecin consciencieux doit mourir avec le malade s'ils ne peuvent pas guérir ensembles - Ionesco
Top
Goulu
Schtroumpf SM

Messages : 2473
Enregistré : 10/05/2005
Posté le 01/08/2007 à 20:53 notnew
Salut a tous,

pour mon premier poste je tombe sur cette discussion et je vous trouve tous un peu durs avec la jeune fille. Notamment ceux qui considèrent qu'il est anormal de faire sauter autant de classes à une gamine et qu'elle ne peut qu'en sortir un peu tarée.

Si je peux approcher ca de mon cas personnel qui n'est pourtant pas aussi extrême, j'ai eu mon bac à 15 ans après avoir sauté trois classes et je peux vous dire que (enfin j'espère !) ca n'a pas fait de moi quelqu'un d'instable, au contraire, puisque cette décision répondait à un besoin psy. Et normalement on ne permet cette démarche que lorsque la maturité affective est à peu près en accord avec la maturité intellectuelle de l'enfant.

Bref, comme vous le disiez, c'est pas forcément sa propre maturité qui serait un problème mais plutot l'image qu'elle renverrait aux patients et collègues bien plus âgés...

Mais à 13 ans, est ce vraiment médecine qu'elle veut faire ? Jusqu'à 14 ans je voulais être prof de maths, je suis passé ensuite par notaire, commercial, et tant d'autres et au final je me retrouve en médecine parce que j'ai découvert de nouveaux horizons pendant mon lycée ! smilies
Que penses-tu par exemple de ton expérience personnelle zemiss ? Pourquoi es-tu passé par Sup de Co avant de te lancer en médecine, hésitation puis regret après coup ou autre ?????

[Edité le 01/08/07 par Goulu]
_____
"Think of me as Yoda. Only instead of being little and green, I wear suits and I'm awesome. I'm your bro. I'm Broda ! And tonight, you're gonna use the force to get the hottest chick in this bar into bed"
Top
sf5
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 78
Enregistré : 24/06/2007
Posté le 01/08/2007 à 22:52 notnew
des fois meme à 22 ans on ne sait tjs pas quoi faire de sa vie... cf mon homme qui a des problemes d' orientation ... une amie à moi dentiste qui regrette ... etc etc

Si elle est décidée à 13 ans, tant mieu !
_____
sage femme: 20% pediatre 40% obstrétrik 30% gynéco 5% autres médicaux 5% infirmerie: alors arrêtez de nous comparer aux infirmieres!


Top
zemiss
Désagrégé de médecine

Messages : 267
Enregistré : 01/08/2007
Posté le 02/08/2007 à 08:18 notnew


Mais à 13 ans, est ce vraiment médecine qu'elle veut faire ? Jusqu'à 14 ans je voulais être prof de maths, je suis passé ensuite par notaire, commercial, et tant d'autres et au final je me retrouve en médecine parce que j'ai découvert de nouveaux horizons pendant mon lycée ! smilies
Que penses-tu par exemple de ton expérience personnelle zemiss ? Pourquoi es-tu passé par Sup de Co avant de te lancer en médecine, hésitation puis regret après coup ou autre ?????

[Edité le 01/08/07 par Goulu]

Pour te dire honnetement ce que j'en pense Goulu, en ce qui me concerne je ne regrette absolument pas d'avoir un peu tergiversé avant de trouver. En plus ca m'est tombé dessus un peu par hasard en me remettant à fond dans le secourisme (je suis d'une famille qui baigne dans la medecine et les pompiers et à la crise d'ado vers 12-13 ans justement c'etait inenvisageable)

Le fond de ma pensée c'est que si elle doit passer par médecine pour trouver sa voie ailleurs ensuite elle a largement le temps, elle a bien gagné ses années d'avance et elles servent justement à ca. Moi aujourd'hui je profite à fond de ces années sautées pour ma réorientation. En plus pour tout vous dire moi si j'ai fait une prépa c'est que j'avais un peu peur d'aller en fac alors franchement si elle a les couilles de le faire...tant mieux !

Chaque gamin précoce étant à mon sens un cas particulier, c'est difficile de raisonner sur des bases "habituelles". Sa réussite dépend de son apparence tout autant que de sa maturité. Je vous garantis que quand je suis rentrée à 12 ans en seconde, heureusement que j'en faisais 14 smilies
Top
Bountyi
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 79
Enregistré : 23/06/2007
Posté le 02/08/2007 à 14:18 notnew
Au fait, en passant, je viens de voir que mademoiselle est en fait monsieur -_- .
_____
(enfin) néo-P2 à Nancy
Top
Aller en haut • 176 réponses • 9 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9
livreslivrescontactspublicationstwitter