logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Un an après

Aller en bas • 35 réponses • 2 pages • 1 2
elly10
Doyenne (espèce rare)

Messages : 554
Enregistré : 15/09/2006
Posté le 17/07/2008 à 16:07 notnew
On ne connait peut-être pas cette jeune fille, mais on connait la difficulté de la P1 et de son concours... Encore que le mode de selection, on puisse passer en P2 a 15 ans (tout par coeur ne demande pas bcp d'intelligence, juste de la mémoire et de l'orgnisation). Reste tout de même la dimension psychologique de la P1 :travail acharné et solitaire, renoncement aux plaisirs de la vie à 18-20 ans, etc... qui demandent une certaine dose de maturité.

C'est surtout pour la suite que je me ferais du soucis. Les études de médecine sont longues et difficiles, demandent de la maturité et de l'autonomie. Et la dimension hospitalière qui risqueraiS de lui poser problème.

Mettons déjà de côté le fait qu'elle n'a pas le droit de rentrer à l'hôpital avant ses 15 ans. Etre confronté à la souffrance, la mort, la maladie, aux pbs sociaux des patients...Ces mêmes patients qui parfois ne vous font pas confiance pour les soigner parce que vous êtes étudiant et/ou jeune et/ou une femme...Comment assumer cela sans un minimum de recul, d'autonomie, de maturité et d'expérience.

Donc même si nous ne connaissons pas cette personne, nous connaissons suffisament les difficultés innérentes à nos études pour trouver que ce choix était prématuré.
Top
beubeu
Ministre de la Santé

Messages : 680
Enregistré : 03/01/2006
Posté le 19/07/2008 à 00:20 notnew
On ne connait peut-être pas cette jeune fille, mais on connait la difficulté de la P1 et de son concours... Encore que le mode de selection, on puisse passer en P2 a 15 ans (tout par coeur ne demande pas bcp d'intelligence, juste de la mémoire et de l'orgnisation). Reste tout de même la dimension psychologique de la P1 :travail acharné et solitaire, renoncement aux plaisirs de la vie à 18-20 ans, etc... qui demandent une certaine dose de maturité.

C'est surtout pour la suite que je me ferais du soucis. Les études de médecine sont longues et difficiles, demandent de la maturité et de l'autonomie. Et la dimension hospitalière qui risqueraiS de lui poser problème.

Mettons déjà de côté le fait qu'elle n'a pas le droit de rentrer à l'hôpital avant ses 15 ans. Etre confronté à la souffrance, la mort, la maladie, aux pbs sociaux des patients...Ces mêmes patients qui parfois ne vous font pas confiance pour les soigner parce que vous êtes étudiant et/ou jeune et/ou une femme...Comment assumer cela sans un minimum de recul, d'autonomie, de maturité et d'expérience.

Donc même si nous ne connaissons pas cette personne, nous connaissons suffisament les difficultés innérentes à nos études pour trouver que ce choix était prématuré.


+1


apres on ne sait pas quelles sont les raisons de cet echec, elle s'est rendu compte que ce n'était pas fait pour elle, elle n'a pas réussi à amasser la masse de travail, elle n'a pas supporté psychologiquement la p1.

Moi c'est plutot l'aspect apres-p1 que j'aurais trouvé bizarre, etre en d2 à 16 ans à s'occuper de patient c'est pas donné à tout le monde, en plus c'est la période de l'adolescence donc la période de troubles pschylogiques chez pas mal de jeunes femmes.
_____
pourquoi remettre a demain ce qu'on peut remettre au surlendemain
retaper sa p1 c'est bien, retaper sa p2 c'est mieux, enfin c'est long quand même.

You may say that i'm a dreamer,but i'm not the only one
Top
elly10
Doyenne (espèce rare)

Messages : 554
Enregistré : 15/09/2006
Posté le 19/07/2008 à 11:42 notnew
Moi c'est plutot l'aspect apres-p1 que j'aurais trouvé bizarre, etre en d2 à 16 ans à s'occuper de patient c'est pas donné à tout le monde, en plus c'est la période de l'adolescence donc la période de troubles pschylogiques chez pas mal de jeunes femmes.

euh pourquoi les jeunes femmes seulement...question tb psy, les jeunes hommes ne sont pas épargnés!
Top
Dodinette
Jeune Carabine

Messages : 12
Enregistré : 27/06/2008
Posté le 22/07/2008 à 14:24 notnew
"mais après tout c'est elle qui décide de ce qu'elle veut faire dans ses études et de sa vie"

C'est quand même difficile à 14 ans de savoir ce qu'on veut faire de sa vie
Top
beubeu
Ministre de la Santé

Messages : 680
Enregistré : 03/01/2006
Posté le 22/07/2008 à 14:51 puis édité 1 fois notnew
Elle aurait du venir demander conseil sur remede avant de s'inscrire en p1smilies
_____
pourquoi remettre a demain ce qu'on peut remettre au surlendemain
retaper sa p1 c'est bien, retaper sa p2 c'est mieux, enfin c'est long quand même.

You may say that i'm a dreamer,but i'm not the only one
Top
lafeeverte
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 64
Enregistré : 28/02/2008
Posté le 28/07/2008 à 20:37 notnew
mais après tout c'est elle qui décide de ce qu'elle veut faire dans ses études et de sa vie, pas vous

Je suis on ne peut plus d accord avec toi, mais a 13 ans, decider ce que l on veut faire pour toute sa vie...

Je plusoie tout a fait elly10: a 13 ans, on ne peut pas supporter les responcabilites que certaine personne de plus d une 20taine d annees ne peuvent pas encaiser.
En plus, je suis presque sure et certain qu il y avait papa maman juste deriere elle pour lui dire comment travailler etc car a 13 ans au college, tes parents te lachent rarement, alors quand tu es en medecine a 13 ans, ils doivent etre insupportable smilies

Quand a l excuse du psy scolaire qui lu a fait passer 5 classes (ou 4) et si elle s est foirer comme ca, il y a forcement eu une erreur de sa part.
Top
marcas
Désagrégée de médecine

Messages : 263
Enregistré : 03/03/2007
Posté le 28/07/2008 à 21:14 notnew
ou peut-être qu'elle a décidé en cours d'année de prendre du temps pour elle, de profiter de la vie et de son adolescence avant de se lancer dans une voie difficile et qui ne lui convenait peut-être pas. arrêtez de tirer des conclusions hâtives de situations que vous connaissez pas...
et laissez-la tranquille un peu la pauvre petite, elle a le droit de faire les choix qu'elle veut sans avoir une horde de carabins prêts à juger qui commentent sa vie sur un forum sans la connaître!
Top
elly10
Doyenne (espèce rare)

Messages : 554
Enregistré : 15/09/2006
Posté le 30/07/2008 à 15:32 notnew
ou peut-être qu'elle a décidé en cours d'année de prendre du temps pour elle, de profiter de la vie et de son adolescence avant de se lancer dans une voie difficile et qui ne lui convenait peut-être pas.

Sauf que, comme il a été écrit plus haut, cela compromet ses chances d'être médecin un jour... elle a déjà grillé une des deux inscriptions en P1 auquel on a droit dans sa vie...smilies
Top
azan
Interne

Messages : 134
Enregistré : 31/05/2008
Posté le 30/07/2008 à 18:23 notnew
Mais si elle avait décidé d'abandonner en cours d'année elle n'aurait probablement pas passer le concours, et donc n'aurait pas de moyenne ...
Enfin je dis ça, je dis rien, mais perso si je décide de ne plus travailler, je ne vais pas aller m'amuser à passer des exams pour voir qu'effectivement, j'ai complètement loupé (ce qui est logique).

Cela dit au final on ne saura jamais comment ça s'est réellement passé alors ...
Top
Mentat
Nain-terne

Messages : 121
Enregistré : 05/07/2006
Posté le 31/07/2008 à 12:35 notnew
Cela dit au final on ne saura jamais comment ça s'est réellement passé alors ...

Et c'est pas si grave que ça...
_____
La raison est la première victime de toute émotion violente.

L'univers sait bien peu de choses de la véritable cruauté !
Top
azan
Interne

Messages : 134
Enregistré : 31/05/2008
Posté le 31/07/2008 à 13:46 notnew
Je n'ai jamais dit le contraire, c'était plutôt pour mettre tout le monde d'accord ! smilies
Top
Papy06
Jeune Bizut

Messages : 2
Enregistré : 05/09/2008
Posté le 05/09/2008 à 00:17 notnew
Salut à tous
Pour avoir fréquenté de loin la personne concernée (mes enfants allaient dans la même école qu'elle), il s'agissait "juste" d'une écoliere précoce, c-a-d qu'elle avait des années d'avance, mais avec des resultats scolaires plutôt moyens , et en tout état de cause pas assez bon pour oser viser et reussir une fac de medecine ou bien une ecole superieure
Il est clair pour moi qu'elle aurait mieux fait de passer quelques années de plus au lycée pour se préparer à ses années de fac, car maintenant elle risque fort de repiquer partout ou elle va se présenter ce qui va commencer à lui donner le mauvais gout des echecs à répetition : L'école d'ou elle vient ne prépare pas à ce type de situation
Au moins maintenant commencera t elle à murir un peu ...
Top
Glorfindel
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 27/08/2007
Posté le 25/09/2008 à 23:30 notnew
On en parlais avec un amis à Jussieu, de ce genre de personnes qui ont leur bac très tôt et qui veulent qu'une chose c'est passer leur P1. Du fait que de passer son bac à cet age là c'est déjà une grosse bêtise, mais en plus, pourquoi vont ils dans des trucs hyper selects. Ils n'ont pas l'intelligence d'esprit de se dire qu'avec un doctorat de bio, et bien ils obtiennent une passerelle vers la troisième année de médecine? Si j'avais été dans ce cas là, le choix aurait été vite fait. A 13 ans, tu ne peux pas rentrer dans le monde du travail, donc tu as 5 ans à "glander" pour devenir majeur. Donc soit tu fais des études soit tu glandes. Mais regarde celui ou celle qui fait son doctorat à cet age là, elle fini ça a 21 ans avec bac +8 puis rentre en médecine en troisième année avec l'age d'un troisième année sauf qu'elle à un doctorat en plus.
Enfin bref, chacun fait comme il veut, tout du moins comme il peut...
_____
If you want to touch the sky, fuck a duck and try to fly!


Top
Papy06
Jeune Bizut

Messages : 2
Enregistré : 05/09/2008
Posté le 16/10/2008 à 23:25 notnew
A priori la suite pour Olympe aura été de s'orienter maintenant vers des études de droit .
Topic à cloturer ?
Top
Jokoba
Ministre de la Santé

Messages : 1136
Enregistré : 13/04/2008
Posté le 17/10/2008 à 15:30 notnew
Je suis d'accord avec Glorfindel, passer un doctorat en bio avant de se lancer en médecine aurait pu être un excellent choix. Cependant, à 13 ans, comment peut-on savoir ce que l'on va faire de sa vie. La maturité n'est pas là, encore moins le recul. Avoir son bac à 13 ans est certes "prestigieux" mais c'est aussi un échec assuré dans le supérieur ... Déjà d'avoir raté une premiere année de médecine est un echec dur pour le moral...
_____
Bébé carabin Grenoblois, Amateur de Chartreuse, bientôt externe...
VP ANEMF 2011/2012 de l'AEMG, VP Etudes Médicales 2012/2013 de l'ANEMF
Elu au Conseil d'UFR, mandat 2013/2015
Top
Aller en haut • 35 réponses • 2 pages • 1 2
livreslivrescontactspublicationstwitter