logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

La P1 sans motivation, possible ?

Aller en bas • 75 réponses • 4 pages • 1 2 3 4
Wisdom
Doyen

Messages : 457
Enregistré : 14/12/2008
Posté le 28/09/2009 à 21:29 notnew
Du coup, faut bosser pour avoir Dentaire ... Tout se recoupe hein ? smilies
_____
L'adage en P1 : "The only way out is through"
Top
jappi
Chef des sévices

Messages : 371
Enregistré : 25/08/2009
Posté le 28/09/2009 à 21:42 puis édité 1 fois notnew
Juste pour préciser que certaines années, dentaire part avant médecine!!!
_____
5 AHU Lyon
Top
Jamon
Doyen

Messages : 510
Enregistré : 08/07/2009
Posté le 28/09/2009 à 21:50 notnew
Perso moi je suis dans le même cas... J'ai choisi medecine par "depit" (j'étais motivé par rien, et comme j'ai 8 personnes dans ma famille proche qui sont soit pharmaciens soit medecins...), je me suis dit que la motivation viendrait, mais non, j'ai quasiment deja abandonné, j'ai jamais été motivé à travailler, même pour mon bac j'ai commencé à reviser la veille (et j'ai rien foutu de l'année)... Et quand je vois mon frère chez qui je loge qui est interne en chir ortho rentrer tous les soirs avec l'envie de tuer le premier venu tellement son boulot le frustre... Je pense pas que je tiendrais si longtemps...
J'ai pensé à dentaire aussi, mon frère me l'avait conseillé, mais malheureusement dans ma fac ils font pas... Donc pour l'instant je suis completement perdu smilies
Top
Sanguine
Jeune Carabine

Messages : 13
Enregistré : 07/03/2009
Posté le 28/09/2009 à 22:58 notnew
Dentaire, ça me motive encore moins que médecine en fait =/
A vrai dire, dans le domaine médical en général (incluant pharma, dentaire, sage-femme, infirmière, orthotruc, kiné...) il n'y a que le métier de médecin qui m'intéresse - en théorie.

Merja : ton cas est plus simple que le mien, tu as clairement choisi médecine pour de mauvaises raisons. Fais le bilan de ce qui t'intéresse comme disciplines, quoi qu'elles soient, et essaie de te réorienter au plus vite pour ne pas perdre une année à te sentir à côté de tes pompes...
Top
Wisdom
Doyen

Messages : 457
Enregistré : 14/12/2008
Posté le 29/09/2009 à 20:31 notnew
Manipulateur radio ? smilies
_____
L'adage en P1 : "The only way out is through"
Top
CAROLINA
Bizute (future carrée)

Messages : 5
Enregistré : 29/09/2009
Posté le 29/09/2009 à 21:03 notnew
Les filières que tu proposes ne m'intéressent pas (pour l'instant). C'est vrai qu'infirmière aurait de bons côtés, comme le contact permanent avec le milieu hospitalier, les patients, les pathologies etc, mais si c'est pour avoir un salaire misérable, des horaires pourris et être traité comme du petit personnel, très peu pour moi. Quant aux spécialités paramédicales (orthophoniste, etc), elles ne m'intéressent pas.

Je vais aller voir le délai de désinscription ce midi, reste à convaincre mon paternel que c'est la meilleure des choses à faire pour cette année...

(et merci à tous de vos réponses !)
Top
CAROLINA
Bizute (future carrée)

Messages : 5
Enregistré : 29/09/2009
Posté le 29/09/2009 à 21:20 notnew
Les filières que tu proposes ne m'intéressent pas (pour l'instant). C'est vrai qu'infirmière aurait de bons côtés, comme le contact permanent avec le milieu hospitalier, les patients, les pathologies etc, mais si c'est pour avoir un salaire misérable, des horaires pourris et être traité comme du petit personnel, très peu pour moi. Quant aux spécialités paramédicales (orthophoniste, etc), elles ne m'intéressent pas.

Je vais aller voir le délai de désinscription ce midi, reste à convaincre mon paternel que c'est la meilleure des choses à faire pour cette année...

(et merci à tous de vos réponses !)


en tant qu'infirmiére je peux te dire que mon salaire n'est pas misérable, et que je ne suis pas traitée comme du petit personnel, il y a meme des medecins sympa.... je pense que l'argent ne doit pas etre le moteur de ton choix professionnel.pour etre dans le medical et paramedical il faut aimer le cote humain, les gens que l'on soigne ne sont pas des objets. de plus les horaires sont bien moins pourri que ceux des medecins de garde qui ne dorment pas de la nuit ou qui font plus de 10 h par jours sans compter les gardes.
J'ai 2 enfants et je les voix grandir,meme plus que si j'avais des horaires de burreau. voila j'ai essayé de defendre un peu mon metier.
bonne prise de tete...
Top
Wisdom
Doyen

Messages : 457
Enregistré : 14/12/2008
Posté le 29/09/2009 à 22:10 notnew
Par curiosité, Carolina, travailles-tu dans le public ou dans le privé ?
_____
L'adage en P1 : "The only way out is through"
Top
CAROLINA
Bizute (future carrée)

Messages : 5
Enregistré : 29/09/2009
Posté le 30/09/2009 à 11:03 notnew
JE SUIS DANS LE PUBLIQUE, un petit hopital de campagne.... bien loin du fast des grandes villes.
à plus.
Top
Romain LN
Ministre de la Santé

Messages : 1826
Enregistré : 14/12/2006
Posté le 30/09/2009 à 11:28 notnew
C'est clair que les horaires des inf sont vraiment top : certes tu t'enquilles 12h par jours, mais seulement 3 fois par semaine, ce qui laisse quand même pas mal de temps à coté. Enfin pendant mon stage inf je trouvais ce système plutôt pas mal (pour le personnel comme pour les patients).
Leur salaire sont certes pas mirobolant, mais permettent quand même de vivre tout à fait convenablement à comparer d'une grande partie de la population française.
_____
Gentil Modérateur
"Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloges flatteurs." Beaumarchais
Top
Serpentgarou
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 64
Enregistré : 11/06/2009
Posté le 01/10/2009 à 15:24 notnew
A vrai dire, dans le domaine médical en général (incluant pharma, dentaire, sage-femme, infirmière, orthotruc, kiné...) il n'y a que le métier de médecin qui m'intéresse - en théorie.

Alors commence par te poser la question: pourquoi ce métier-là et seulement celui-là? Qu'est-ce que tu y vois que tu ne retrouves pas dans les autres?

Chacun t'apportera une réponse différente, ne tiens compte que de la tienne!

Une fois ta véritable motivation pour ce cursus mise à nu, tu sauras voir si d'autres métiers peuvent te convenir et lesquels. Sinon, ça devrait te rebooster! Et n'oublies pas que 2 ou 3 ans c'est rien dans une vie, ça vaut le coup de se faire ch... avec du fondamental en P1-P2 si c'est pour être content de son métier après.
Un peu de recul et du long terme, c'est ce qui permet de passer le cap de la P1!

smilies
_____
Mieux vaut s'enfoncer dans la nuit qu'un clou dans la fesse gauche...
D4 (donc apparemment censé être spécialiste en maladies plus ou moins orphelines, merci cng!)
Top
tchoungui
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 02/10/2009
Posté le 02/10/2009 à 17:45 notnew
bonsoir je m 'appelle tchougui bianca je suis camerounaise j aimerais savoir s il est encore possible que je m inscrive dans une des facultés de médecibe pour le compte de l année 2009 -2010 mon numero est (237 ) 74332842
_____
TOSBS


Top
wii
Désagrégée de médecine

Messages : 222
Enregistré : 26/06/2005
Posté le 02/10/2009 à 18:06 notnew
Réussir la P1 sans motivation c'est possible mais après une fois qu'on a passé le cap de la P1 c'est dur de s'accrocher si les études que l'on fait ne nous intéressent pas... J'avais choisi médecine par dépit après le bac car je ne voulais pas aller en classe prépa, j'ai réussi la P1 mais je ne savais pas dans quoi je m'engageais en poursuivant ces études. Maintenant je dois finir car il n'y a pas vraiment d'équivalence entre le niveau bac+5 en médecine et une autre filière vu que le dernier diplôme obtenu est le bac...Tout ça pour dire de bien réfléchir le jour du choix des P2 car après on risque de le regretter... Je peux peût être choquer des gens qui rêvent de réussir médecine mais quand on est pas trop motivé en P1 pour ces études là mieux vaut lâcher l'affaire et faire des études qui nous motivent vraiment. je ne suis pas un bon exemple.lol
_____
arrrrrrrrgggggggggggghhh la D4...
Top
Romain LN
Ministre de la Santé

Messages : 1826
Enregistré : 14/12/2006
Posté le 02/10/2009 à 19:04 notnew
bonsoir je m 'appelle tchougui bianca je suis camerounaise j aimerais savoir s il est encore possible que je m inscrive dans une des facultés de médecibe pour le compte de l année 2009 -2010 mon numero est (237 ) 74332842

Pour cette année, honnêtement, c'est sans doute plus que trop tard. Renseigne toi pour l'année universitaire 2010-2011 (mais attention à la réforme L1 Santé ...)
_____
Gentil Modérateur
"Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloges flatteurs." Beaumarchais
Top
jappi
Chef des sévices

Messages : 371
Enregistré : 25/08/2009
Posté le 02/10/2009 à 21:36 puis édité 2 fois notnew
Maintenant je dois finir car il n'y a pas vraiment d'équivalence entre le niveau bac+5 en médecine et une autre filière vu que le dernier diplôme obtenu est le bac...Tout ça pour dire de bien réfléchir le jour du choix des P2 car après on risque de le regretter...

Ca veut dire que medecine ne te plais pas? Et comment fais-tu pr te dire qu'il te reste encore 5 ans d'études minimum et qu'ensuite tu risques de faire un métier qui ne te plais pas tellement?

Par ailleurs, je profite de ce topic pr vs demander conseil. Voila je viens de rentrer en P2 pharma et je me demande si au fond, j'ai vraiment envie de faire ca.

Avt de réussir le concours pharma, j'avais raté mes 2 P1 medecine pr diverses raisons (enfin surtout ma 1ere P1 car j'ai eu plusieurs pb extra-scolaires durant l'année (déménagement, membre de ma famille qui est tombé gravement malade notamment)). Puis j'ai essayé de me faire a l'idée que medecine c'etait fini pr moi et puis je suis parti en pharma en me disant que pharma n'était pas si mal (boulot bien payé, études plus courtes, boulot laissant plus de temps libre etc...).

Enfin je crois surtout que si j'ai tenté pharma, c'était parce que je voulais pas rester sur un échec alors que j'avais pas pu tenter ma chance a fond en medecine.
L'idée de retenter un concours sélectif mm si ce n'était plus médecine me plaisait bien finalement. Je crois que c'est en qlq sorte cette soif de revanche par rapport au destin qui m'a permis de réussir.
Ms maintenant que je suis en P2, je me demande si je fais pharma pr de bonnes raisons; au fond c'était plus pr me montrer a moi mm et aux autres que je pouvais réussir un concours diificile et aussi pr enfin valider une année.

Pr l'instant, je compte continuer parce que, non seulement, j'ai pas d'autres idées comme métier, et que par ailleurs je me dis qu'avec le tps ca me plaira peut-être (ça fait en mm tps que 3 semaines que j'ai repris). Et puis ce qui me déplais en pharma c'est qu'il y a énormément de chimie alors que ça ne m'intéresse pas des masses.
_____
5 AHU Lyon
Top
WakeUp
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 03/10/2009
Posté le 03/10/2009 à 01:06 puis édité 1 fois notnew
Salut, je profite de ce topic pour exposer mon problème smilies

En fait je suis actuellement P1², donc ça fait deja 1 mois qu'on a repris, mais le gros soucis, c'est que je n'arrive toujours pas à me mettre au boulot...
L'année derniere à la meme date, j'étais chaud bouillant, plus les jours avançaient, plus j'avais de boulot, plus j'étais motivé a bosser... je partais pas gagnant, j'ai tjr eu de gros soucis de concentrations, donc on va dire que j'avais de grosses chances de planter 2 années de suite, ça me fesait vraiment flipper et c'est cette peur qui me motivais à bosser le plus possible pour rien avoir à regretter...
Mais au milieu des revisions des 1eres partielles, je me suis rendu compte qu'en fait j'étais pas du tout à la ramasse, que j'avais meme une carte a jouer pour essayer de l'avoir du premier coup, et à partir de là, la pression a commencer a tomber... je suis allé aux partielles sans stress, je les ais plutot réussies, j'avais plus qu'a bosser au 2eme semestre et au pire meme si je le ratais, j'étais casi sur de l'avoir en doublant.
Et depuis cette date, plus de pression, plus de motivation, j'ai beau chercher je n'arrives pas à l'expliquer, depuis que je sais que je peux l'avoir je taf 3 fois moins (alors qu'en général c'est l'inverse), je suis conscient de l'enjeu, c'est les études que je veux faire (je précise), mais rien : impossible de retrouver cette "rage" que j'avais en novembre dernier. Donc au final j'ai planté mon année, alors que j'avais pas mal d'avance au premier semestre, je pensais que les 2 mois de vacances me remotiverais mais c'est pas trop ça... ça commence a me gaver de me coucher le soirs avec cette impression de culpabilité d'avoir rien foutu, je glande 5h par jours sur l'ordi parce que j'ai la flemme de bosser, et je sent venir le plantage / voir l'abandon comme ça à finit l'année derniere.
Des gens qui ont reussi à cerner le personnage ont il une solution à me proposer? J'y crois moyen mais bon j'ai rien à perdre smilies parce l'année prochaine à la meme date si je suis pas en P2 là je réaliserai mais ce sera trop tard :/
Top
Jamon
Doyen

Messages : 510
Enregistré : 08/07/2009
Posté le 03/10/2009 à 02:31 notnew
Je cerne tout à fait le personnage puisque je suis tout pareil, enfin sauf que je suis pas carré, et que la rage dont tu parles je l'ai jamais ressentie ^^, enfin grace à ton message je me suis rendu compte d'un truc, tout le monde à beaucoup d'espoirs en moi dans ma famille parce qu'ils pensent que je suis très intelligent, c'est vrai que jusqu'au bac je m'en suis sorti vraiment sans rien foutre... Et maintenant pour eux ça semble tellement evident que je vais réussir que je me suis rentré cette idée à la con dans la tête que de toute façon j'y arriverai comme d'habitude... Alors que c'est evident que c'est faux, et que je vais droit à l'echec, et je risque de décevoir beaucoup de monde après les resultats du premier partiel... Mon beau père commence à m'appeller docteur... Ça m'énerve au plus haut point. Y'a que mon frère finalement, qui a passé son P1 y'a 10 ans qui se rend compte que je vais droit dans le mur et essaye de m'aider à m'en sortir, j'ai beau avoir 7 autres pharma/med dans ma famille pour eux c'est tellement loin qu'ils ont du oublier à quel point ils ont du en chier...

Enfin bref je dévie, pardon de raconter ma vie, mais ça fait du bien parfois
Top
J.-C.
Chef de pique-nique

Messages : 174
Enregistré : 09/07/2009
Posté le 03/10/2009 à 03:49 puis édité 1 fois notnew
..Lol, "ressaisi toi" Benjamin; sinon, bah je rejoins Irène sur son propos hein, en tant qu'étudiant en première année de médecine ça m'a l'air tt à fait possible de passer en 2e année sans motivation particulière; et me concernant, j'ai juste envie "d'y arriver".
_____
"Je ne dors pas longtemps, mais je dors vite" (A.Einstein)
Top
B_K
Ministre de la Santé

Messages : 884
Enregistré : 18/09/2004
Posté le 03/10/2009 à 07:59 notnew
Pour résumer: la péhun sans motivation c'est possible ! Par contre Médecin et ne serait ce que l'eternat sans motivation c'est IMPOSSIBLE ! Voilà !
Top
Sanguine
Jeune Carabine

Messages : 13
Enregistré : 07/03/2009
Posté le 03/10/2009 à 10:01 notnew
enfin grace à ton message je me suis rendu compte d'un truc, tout le monde à beaucoup d'espoirs en moi dans ma famille parce qu'ils pensent que je suis très intelligent, c'est vrai que jusqu'au bac je m'en suis sorti vraiment sans rien foutre... Et maintenant pour eux ça semble tellement evident que je vais réussir que je me suis rentré cette idée à la con dans la tête que de toute façon j'y arriverai comme d'habitude... Alors que c'est evident que c'est faux, et que je vais droit à l'echec, et je risque de décevoir beaucoup de monde après les resultats du premier partiel... Mon beau père commence à m'appeller docteur... Ça m'énerve au plus haut point. Y'a que mon frère finalement, qui a passé son P1 y'a 10 ans qui se rend compte que je vais droit dans le mur et essaye de m'aider à m'en sortir, j'ai beau avoir 7 autres pharma/med dans ma famille pour eux c'est tellement loin qu'ils ont du oublier à quel point ils ont du en chier...

J'ai aussi vécu une situation à peu près similaire (Excellentes notes au bac sans taffer outre mesure ; famille confiante quant à mon potentiel...). Et c'est vrai que cette idée de "tu vas l'avoir, c'est évident" est loin d'être motivante car elle n'incite pas du tout à bosser ! (alors que parfois, un bon "tu n'y arriveras jamais" motive à prouver ce dont on est capable, mais bref, c'est un autre débat). Et plus l'entourage est persuadé que l'auras, plus dure est la chute... C'est ainsi que quand j'ai annoncé à mon père que médecine, c'est fini pour cette année, eh bien sa réaction n'a pas été très différent de si je lui avais dit que j'allais me prostituer au bois de Boulogne smilies Après une fois que les parents, la famille etc. a intégré l'idée que "l'enfant parfait" a aussi des états d'âme, ça va déjà mieux. Donc si tu ne supportes vraiment pas le P1 et que tu n'es pas motivé, tu devrais peut-être arrêter maintenant avant de culpabiliser/déprimer sévèrement/devenir fou/gerber sur tes polys... Ton entourage finira par comprendre. smilies
Top
Aller en haut • 75 réponses • 4 pages • 1 2 3 4
livreslivrescontactspublicationstwitter