logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Aldostérone et variation du ph

Aller en bas • 2 réponses
Seb0101
Externus-minus

Messages : 38
Enregistré : 10/06/2007
Posté le 10/05/2011 à 17:20 notnew
Bonjour à tous,

Ce n'est pas très clair pour moi : est ce qu'un hypoaldostéronisme entraîne une alcalose ou acidose métabolique, et pourquoi ?

Il me semble que c'est alcalose métabolique mais je viens de voir le contraire dans mon cours.
Et est ce que l'explication vient uniquement de la kaliémie ?

Merci beaucoup +++

Seb
_____
Nul ne persévère car chacun a son verre à soi
Top
Maple Joe
Chef de pique-nique

Messages : 165
Enregistré : 13/09/2007
Posté le 11/05/2011 à 18:26 notnew
Salut!

L'aldostérone entraîne une réabsorption de Na+ et une perte de K+ et H+.
Du coup une hypoaldostéronisme entraîne une moindre élimination urinaire de H+ d'où une acidose métabolique.

En tout cas je crois que c'est ça mais j'espère ne pas me tromper smilies
Top
Seb0101
Externus-minus

Messages : 38
Enregistré : 10/06/2007
Posté le 11/05/2011 à 18:48 notnew
Ah oui bien vu l'histoire du H+ que j'avais zappé...

Alors je reprends le rôle de l'aldostérone :
- augmente réabsorption du Na+ des urines primitves vers le sang
- l'inverse pour le K+
(Et ceci en activant la pompe NaKATPase du TCD)
- augmente l'excrétion de H+ via la pompe H ATPase

Donc hyperaldo (sd conn par ex) : alcalose méta car fuite de K+
Et hypo aldo (spironolactone par ex) : acidose méta par "rétention" de H+ dans le sang comme tu l'as si bien dit.

Merci +++

Plus d'infos : 1er paragraphe de cette page http://books.google.fr/books?id=dzyy3XlmUS0C&pg=PA333&lpg...
_____
Nul ne persévère car chacun a son verre à soi
Top
Aller en haut • 2 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter