logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Aide

Aller en bas • 1 r�ponse
Lauracos
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 04/02/2024
Posté le 04/02/2024 � 19:43 notnew
Bonjour, je m'appelle Laura et je suis en terminale.
L'année prochaine j'aimerais aller en première année de médecine. J'angoisse énormément pour cette première année mais je sais que je peux y arriver. Ou en tout cas je ferais tout pour y arriver. Cependant, je doute énormément, j'ai très peur pour la suite, j'ai peur de ne pas pouvoir réagir rapidement, de ne pas faire les bons diagnostic, oublier des choses, ... Déjà actuellement j'ai l'impression de ne pas me souvenir. J'ai peur de ne pas y arriver. Cependant c'est vraiment ce que je veux faire, je ne pourrai rien faire d'autres...

Ce qui me fait peur également, c'est parcoursup. J'ai un peu baissé en physique chimie au deuxième trimestre (je suis passé de 15 a 12≈13). Dans les autres matière je reste au même niveau. De plus je ne fait pas partie d'association, je n'ai pas fait de stage, d'expérience professionnelle, ... Et j'ai peur que cela m'empêche d'accéder à cette filière.

Merci d'avance pour votre aide et bon courage a vous tous pour ses études longues mais passionnantes et incroyable !!
Top
Ekron
Chef des sévices

Messages : 404
Enregistré : 25/05/2018
Posté le 05/02/2024 � 00:46 notnew
Salut,

Cependant, je doute énormément, j'ai très peur pour la suite, j'ai peur de ne pas pouvoir réagir rapidement, de ne pas faire les bons diagnostic, oublier des choses, ... Déjà actuellement j'ai l'impression de ne pas me souvenir. J'ai peur de ne pas y arriver.

C'est assez normal et plutôt sain d'ailleurs, si tu te sentais déjà capable de réagir et de faire les bons diagnostics alors que tu n'as même pas entamé la première année, c'est là que ce serait inquiétant.

Médecine c'est 10 ans minimum, 10 pendant lesquels on va t'apprendre tout ça et on va te formater pour acquérir certains automatismes. Alors c'est pas magique non plus, il va falloir travailler, travailler dur et travailler longtemps. Mais si tu es sérieuse, tu acquerras ces compétences sans aucun doute.

Il y a en effet beaucoup de choses à retenir, mais toutes ces choses tu vas les apprendre, les oublier, les ré-apprendre, les répéter, les pratiquer jusqu'à plus soif. J'avais une de mes séniors de médecine interne qui disait "la pédagogie c'est la répétition" et elle a parfaitement raison, particulièrement pour médecine. Un autre sénior de chirurgie disait que l'anatomie (mais ça vaut aussi pour le reste) ça s'apprend 9 fois, ça s'oublie 9 fois et à la 10e tu retiens.

Pour le côté réagir rapidement, il y a peu de spécialités où c'est vraiment nécessaire (je pense à la médecine d'urgence ou à la réanimation, la chirurgie aussi parfois) et même dans ces spécialités, sauf rares situations, on a toujours le temps de se poser quelques secondes à quelques minutes pour réfléchir et discuter. Il n'est pas souvent nécessaire de réagir dans la seconde et généralement ces situations sont bien identifiées et les protocoles connus de tout le monde (cas typique : l'arrêt cardiaque). Si c'est pas ton truc, tu feras une spé où on a plus le temps de se poser, et il y en a plein.

Cependant c'est vraiment ce que je veux faire, je ne pourrai rien faire d'autres...


Fais attention à ça, pour plusieurs raisons.

La première c'est que malheureusement, c'est une filière très sélective et tu n'as pas assurée d'y entrer (même si je te souhaite évidemment que ce soit le cas). C'est un fait que tu dois accepter et tu dois te préparer à devoir rebondir si malheureusement ça ne fonctionne pas.

La deuxième raison c'est que la médecine, c'est un métier qu'on idéalise très facilement alors qu'en réalité ce sont des études puis un boulot avec de très fortes contraintes. Je ne veux pas te faire peur, mais aujourd'hui beaucoup de médecins ne recommanderaient pas ces études à leurs enfants et beaucoup d'étudiants et de professionnels ont des pensées noires. Si tu suis un peu l'actualité, tu n'es sans doute pas sans savoir que notre système de santé n'évolue pas vers le mieux et ce sera sans doute encore pire d'ici à ce que tu sois diplômée.

Encore une fois, je ne dis pas ça pour te faire renoncer, mais pour te faire prendre la mesure de l'engagement que cela représente. Ce n'est pas qu'un travail, c'est un projet de vie. Tu vas voir tes potes en école d'ingé ou de commerce sortir, faire la fête puis décrocher leurs premiers jobs avec des bons salaires quand toi tu seras toujours sur tes bouquins à réviser ou à l'hôpital pour un salaire de misère. Tu n'es pas sûre d'obtenir la spécialité dont tu rêveras parce que tout fonctionne avec un système de classement. Et même une fois que tu seras diplômée, il y aura des patients relous, violents, des horaires à rallonge, des contraintes administratives, des horaires décalés, un gouvernement méprisant, etc.

C'est un métier magnifique, ce n'est pas moi qui te dirai le contraire mais il faut que tu sois un minimum consciente avant de t'engager des contraintes que cela va faire peser sur toi.

Ce qui me fait peur également, c'est parcoursup. J'ai un peu baissé en physique chimie au deuxième trimestre (je suis passé de 15 a 12≈13). Dans les autres matière je reste au même niveau. De plus je ne fait pas partie d'association, je n'ai pas fait de stage, d'expérience professionnelle, ... Et j'ai peur que cela m'empêche d'accéder à cette filière.


Je vais difficilement pouvoir te répondre sur les notes parce que parcoursup c'est devenu un beau bordel, mais le fait de ne pas être dans une association ou de ne pas avoir d'expérience professionnelle, ce n'est pas grave. Déjà c'est assez normal vu que tu es très jeune, mais surtout ce n'est pas pris en compte (ou très peu) par parcoursup. Et la majorité de tes camarades n'ont pas plus d'expérience professionnelle ou associative que toi.

Si jamais tu parles de ça en rapport avec des choses que tu aurais lu sur ce forum, sache qu'une très grande partie de ces messages traitent de la passerelle et non de la PASS. La passerelle c'est une voie d'accès à médecine très différente pour des gens qui se reconvertissent (donc déjà des expériences diverses) et surtout qui doivent convaincre de leur motivation.

Bon courage à toi et je te souhaite beaucoup de succès. smilies
_____
Admis passerelle médecine 2018 à Paris Descartes
Top
Aller en haut • 1 r�ponse
livreslivrescontactspublicationstwitter