logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

RE la réforme de la sécu

Aller en bas • 8 réponses
asclepios
Désagrégé de médecine

Messages : 221
Enregistré : 21/02/2004
Posté le 07/07/2004 à 08:15 notnew
Salut.
Je soumets à votre sagacité un texte du prof André Grimaldi de la Pitié: http://www.fondation-copernic.org/Flash-juillet2004.pdf .
Même si ses propositions sont discutables (c'est à dire sujettes à discussions) , son analyse est pertinente. Je retiens en particulier:
-l'industrie pharmaceutique consacre 25% de son budget au marketing ( 23 000 visiteurs médicaux pour 180 000 médecins en exercice (pire que ce que je rapportais dans un précédent post qui n'a ému personne))
-le forfait médical n'aura aucune influence sur la santé du système mais ne fait que préparer LA MISE EN CONCURRENCE DE LA SéCU AVEC DES ASSURANCES PRIVéES ( à mettre en perspective avec une discussion qui s'est tenue sur ce forum)

Evidemment vous y trouverez aussi qq orientations pour votre avenir professionnel qui ne devraient pas vous plaire.
Socialement vôtre.;)
Top
micabulle
Ministre de la Santé

Messages : 1629
Billets de blog : 1
Enregistré : 14/05/2002
Posté le 07/07/2004 à 09:14 notnew
Effectivement ce n'est pas plaisant. Et puis ça culpabilise et stigmatise encore une fois le médecin.

Je ne crois pas que vouloir imposer une géographiqie médicale soit une solution. L'Etat a fermé des écoles dites peu rentables, pourquoi vouloir mettre des médecins là où il n'y aura plus personne dans 15 ans????

Et puis vouloir rajouter 1 an d'étude aux futurs généralistes pour qu'ils puissent tarifer le même prix de consultation qu'un spécialiste me laisse dubitatif. On risque peut être de voir arriver beaucoup de généraliste au détriment des spécialistes. Moins de spécialistes veut dire allongement du délai d'attente pour avoir un RDV.

Bref, les propositions sont certainement plus osées que celles proposé par notre cher Ministre, mais met encore une fois la faute du déficit sur le dos des toubibs.

Je défends un peu la profession, à l'instar des profs qui défendent la leur qd on parle de dégraisser le mamoute smilies
_____
Vieil interne
Top
asclepios
Désagrégé de médecine

Messages : 221
Enregistré : 21/02/2004
Posté le 07/07/2004 à 12:55 notnew
Bon, pour que les choses soient claires...
Ce texte a d'abord le mérite de mettre les choses à plat (prémisses). Et en particulier de combattre la propagande gouvernementale qui prétend que les abus sont la principale cause de déficit de la sécu et qu'il suffira de mettre un forfait de 1€ sur la consultation pour responsabiliser et donc réduire le déficit.
Il insiste sur la conjoncture (en particulier, l'allongement de la durée de vie et le changement de pratique médicale lié à la modernisation etc...) et sur le rôle de l'industrie pharmaceutique.
Quand on aura bien intégré les prémisses, on pourra se pencher sur les solutions (la répartition géo des médecins n'est qu'un petit élément de la réponse de Grimaldi et il ne faut pas se focaliser sur ça.)
Quant à la culpabilisation des médecins est-elle moins bonne que la culpabilisation de l'usager qui, avec la propagande, croit dur comme fer que c'est à cause des abus de certains qu'on va être obligé de passer à un système concurrenciel dans lequel, bien sûr, les plus riches seront les mieux soignés (mais ça , l'usager lambda ne le sait pas).
Je rappelle que ce texte reste assez confidentiel (de faible diffusion. voir 2 messages en dessous).
Voilà. je vous demande donc, si vous voulez, de bien analyser les causes qui sont exposées avant de combattre les solutions proposées.
Défendez votre (future) profession, il le faut, mais faites attention à ne pas défendre des intérêts particuliers.
Merci Mica pour ta pondération légendaire.
A+

[Edité le 07/07/04 par asclepios]

[Edité le 07/07/04 par asclepios]
Top
Alfy
Modo à poils

Messages : 5573
Enregistré : 17/03/2002
Posté le 07/07/2004 à 13:43 notnew
Je rappelle que ce texte reste assez confidentiel et que sa publicité n'est pas vraiment de mise.

C'est vrai que la meilleure solution pour qu'il le reste, c'est de le mettre en ligne sur le web et d'en faire la publicité sur le forum questions générales d'un site d'étudiants en médecine de plus de 5.000 visites journalières smilies

Je n'ai pas encore eu le temps de lire ce fameux article... j'éditerai ce post dans l'après-midi.
Top
chatouille
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 780
Enregistré : 21/06/2004
Posté le 07/07/2004 à 13:47 notnew
Edifiant!

Comme micabulle je vois pas trop l'intérêt de ralonger les études pour devenir généraliste ( ou alors il faudrait prouver qu'une année supplémentaire apporte en réel plus dans la formation du praticien) ... Je pense que le principal problème des généralistes c'est leur image : on pense encore trop souvent que les généralistes sont ceux qui n'ont pas été assez bien classés pour décrocher une spé. Maintenant avec le résidanat, la médecine générale devient une spé à part entière, leur image devrait changer peu à peu ...

Quand au numérus clausus à l'installation, il est clair que personne n'a envie de se retrouver à trifuoilli les oies mais il y a réellement un problème de répartition. Sur la côte d'azur il y a une pléthore de médecins spé et généralistes, à tel point qu'on peut même avoir un rendez-vous avec certains spé le lendemain alors que dans d'autres régions les patients doivent attendre plusieurs semaines voire plusieurs mois ... Il faudra bien, d'une manière ou d'une autre (pas forcement un NC) homogénéiser la démographie médicale.

Concernant l'hopital, il est clair que la recherche de rentabilité est inapropriée ... La médecine ne se résumme pas à poser un diagnostic et donner un traitement, certains patients ont besoin que l'on passe du temps avec eux ...

Sinon j'aime bien les idées concernant le contrat entre le médecin et son patient en cas de maladie chronique, et le développement des maisons médicales.

Quant à l'escalade des dépenses marketing de l'industrie pharmaceutique, quel gachis!
_____
C'est justement la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante
Paulo Coelho

Dino Powaaaa :)
Top
asclepios
Désagrégé de médecine

Messages : 221
Enregistré : 21/02/2004
Posté le 07/07/2004 à 14:02 notnew
Je m'excuse si je me suis mal exprimé, m'sieur. Je voulais dire que ce texte n'est pas repris dans les grands médias (donc le grand public n'y a pas accès. Et je faisais évidemment référence à ce que j'écrivais juste au-dessus sur la "propagande" ou si tu préfères, la grande publicité faite autour du projet de Douste-Blazy)."Etre libre , c'est avoir le choix" . On ne peut pas parler de censure, bien sûr...
Mais si j'en avais pas parlé tu saurais qu'il existe? p'têt pas.

D'autre part , les étudiants en med. , c'est bien mais on peut pas parler de grand public.
Et j'ai surtout pas dit que ça devait rester un secret entre nous.
Confidentiel:dit,écrit, fait en confidence, en secret. par extension: de faible diffusion. smilies
smilies
Top
micabulle
Ministre de la Santé

Messages : 1629
Billets de blog : 1
Enregistré : 14/05/2002
Posté le 07/07/2004 à 14:08 notnew
Je n'ai pas de solutions et suis bien mal placé pour donner des conseils à qui que ce soit.

J'ai quand même l'impression que notre système de santé est un des meilleurs, mais qu'il souffre de son succés au delà de nos propres frontières. Chatouille doit bien le voir, il y a énormément d'étrangers qui viennent se faire soigner en France (exple clinique près de Nice).

Le système français marche à condition que la conjoncture soit propice (= pas de chômage). On l'a bien vu pdt le quinquennat de Jospin (sans parti pris), pas de déficit, voire même excedent, dû à des années fastes pré-"11 septembre".

Donc, soit on fait une refonte complète du système (+ de participation du privé), soit on fait des mesurettes pour dire qu'on fait qlq chose, soit on fait rien et on prie pour que la croissance revienne.

Prions smilies.

[Edité le 07/07/04 par micabulle]
_____
Vieil interne
Top
chatouille
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 780
Enregistré : 21/06/2004
Posté le 07/07/2004 à 16:08 notnew
Je n'ai pas de solutions et suis bien mal placé pour donner des conseils à qui que ce soit.

Idem pour moi. En plus la politique n'étant pas ma tasse de thé, et n'étant même pas (encore smilies) étudiante en médecine ma vision des choses doit certainement être un peu simpliste ...

J'ai quand même l'impression que notre système de santé est un des meilleurs, mais qu'il souffre de son succés au delà de nos propres frontières. Chatouille doit bien le voir, il y a énormément d'étrangers qui viennent se faire soigner en France (exple clinique près de Nice).
C'est vrai que notre système et nos médecins sont réputés pour être parmi les meilleures. Cependant dire qu'il souffre de son succès ... Les étrangers qui viennent en clinique payent et ne coutent rien à la secu ... (peut-être que je me trompe ???)

T'as raison, prions car les mesurettes ne vont pas changer grand chose, quant à la croissance smilies
_____
C'est justement la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante
Paulo Coelho

Dino Powaaaa :)
Top
DocLoL
Chef des sévices

Messages : 413
Enregistré : 14/09/2003
Posté le 20/07/2004 à 22:39 notnew
On l'a bien vu pdt le quinquennat de Jospin (sans parti pris), pas de déficit, voire même excedent, dû à des années fastes pré-"11 septembre".


Pas de déficit? ou tu as vu ca toi? smilies

Le fast de la conjoncture économique mondiale pré 11 septembre a été investi dans les 35 heures, plusieurs milliard.

Ce qui a été une catastrophe pour l'hopital. Il faut 4 équipes infirmieres par jour qui se relaient avec des transmissions de dossiers, d'information qui se font mal.
Top
Aller en haut • 8 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Dr Irène Frachon « Le Mediator® est un poison lent pour la pharmacovigilance française » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter