logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Etudiant en etiopathie

Aller en bas • 200 réponses • 10 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
demo
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 56
Enregistré : 11/04/2005
Posté le 14/04/2005 à 13:34 notnew
Je suis en 2eme annee

Par contre, on se trompe encore de debat en voulant essayer de prendre des exemples, moi egalement, car on devrait discuster de la pensée et de la methode qui en decoule parce qu il semble evident, que si la theorie n est pas comprise comment la pratique pourrait elle l etre?

Mais je comprends votre raissonnement: qu on nous demontre l efficacite de le methode pour qu on l accepte!

Je suis d accord, mais les moyens donnes a cettte medecine ne lui permer pas ( meme au niveau juridique, vous n arretez pas de le glaner ) de faire ce genre d etude donc la demonstration de la veracite de la methode se retrouve dans les cabinets et l histoire du reboutement!

Je rebondis sur ce dernier point, comment des techniques manipulatives ont elle pu traverse les ages ? alors qu elles sont epures de tous rites religieux ou divinatoires, qu elles ont ete les premiers gestes de guerrisson et qu elles etaient sous le dictat d une medecine religieuse avant que celle ci devienne une science avec pasteur qui lui donna le microbe ( la medecine en a fait sa cause ultime ) et Bernard qui lui donna la metode.
Comment ces geste sont il pu survivre au temps et aux croyances ?
La reponse est l efficacite des techniques, elles ont survecu parce qu elle etaient necessaire

C est ainsi que l etiopathie a voulu analyser le pourquoi et à l exemple de Bernard qui a donne la pensée, tredaniel a donnée une pensée scientifique a ces gestes manipulatifs
C est a dire que l on peut discuter de la methode, et dire que tel point ou tel autre point de la pensée est erronée mais l histoire nous demontre l efficacite et donc justifie ces techniques!

Mais je suis conscient de la necessite des etudes que vous exigés et sur ce point la nous sommes d accord ( mais repete que les biostat n apporte aucune verite mais des informations car nous ne maitrisons pas les conditions )

Pour conclure, j etais venu explique ce qu etait l etiopathie et j espere vous avoir interpelle. Je ne suis pas venu vous convaincre mais exposer et confronter des methodes, je connais la pensée medicale traditionnelle mais connaissez vous celle de l etio.? avez vous lu "principe fondamentaux pour une medecine etio." de Tredaniel Christian? je pense que non, alors comment pouvez vous critiquer quelque chose que vous ne connaissez pas? et c est dans ce sens la que le dialogue serait positif de pouvoir se forger sa propre opinion sans etre soumi a des tuteur qui vous inculque une pensée, Claude Bernard disait que la qualite principale d un scientifique c est le "DOUTE" et de ne pas soumis a des grands noms de la discipline que l on choisi.
J aurais pu vous dire les points qui me semble faux dans la pensée medicale mais personne ne me la demander !
Comme le fait ne se cantonner dans une vue analytique et non systemique tel qu est le vivant ( erreur logique pour un physiologiste de laboratoire ) et cette notion fausse du "desequilibre du milieu interieur" (termes ecxaxts) qui souse-entend la generation spontanée autrement dit une pathologie sans cause (pour un determinsite vous m accorderais que cela est difficle a concevoir)
Mais attention je rapelle mon admiration pour le travail et la rigueur de Claude Bernard, ne pas etre d accord sur certains points n implique pas que tout le travil fait est faux bien au contraire les 200 premieres ou l on expose le protocole experimentale est d une rigueur admirable!

Voila , ainsi je vous laisse et espere avoir suscite une envie de passer a la majorite et de ne plus etre mineur d une pensée inculquée autrement dit pouvoir la comprendre et la critiquer.



Top
Mg-osteo
Nain-terne

Messages : 99
Enregistré : 06/01/2005
Posté le 14/04/2005 à 13:43 notnew
Je crois qu’il est utile d’une petite mise au point pour éviter de tourner en ronde

« On ne comprend pas donc c’est nulle » Non
On ne comprend pas donc on est plus exigeant autrement on va avaler n’importe quoi.

Les jargons utilisés,

Nous ne somme pas sur un site d’étio où tout le monde est habitué ( en principe) au langage utilisé, mais sur remede site des étudiants en Médecine donc si tu veux nous faire comprendre l’étio faut l’adapter à nos habitudes à nos terminologies à notre mode de penser.

Si on vous demande des preuves, des études parce que c’est une EXIGENCE de notre métier et c’est comme ça qu’on fonctionne. Et c’est pas pour rien qu’on a le monopole des soins dans ce pays.

Consultes une revue de médecine et tu verras que chaque article se termine par une bibliographie ( ou références ) pour indiquer aux lecteurs d’où sortent ses idées qu’elles soient ou non partagées par ses pairs.

Et dans certains services on demande aux étudiants de faire des réunions de bibliographie. ( je ne te dis pas l’angoisse des nuls en anglais comme moi )

C’est bien d’avoir des idées. Mais faut il encore que ce soit applicable et que ça apporte des bénéfices aux malades et c'est là le rôle des études.

Exemple :

Le PSA c’est un marqueur, une substance qui permet de suit l’évolution du cancer de la prostate. Donc pourquoi ne pas demander PSA ( une simple prise de sang pas chère couplée avec d’autres à l’occasion) à tous les hommes de plus 55 ans. C’est logique !!

Eh non ! les études ont démontré que ça ne sert à rien pour le dépistage, mais il reste quand même un marqueur pour suivre l’évolution en traitement.

Voilà c’est pour montrer l’importance des notions de validation dans nos pensées.

Bien sûr tout n’est pas explicable ( pas encore ) dans ce cas on est doublé de vigilance et reste uniquement dans des indications précises qui ont fait preuves d’efficacité ou qui plaisent aux patient mais sans nuire à leur santé. Donc pas de généralisation, et on n’est jamais assez prudent.

En Médecine « unTRAIN peut toujours cacher un autre » .

Aux Etats Unis:
Ils ont une tradition et une lognue partique de chiro ( depuis la fin du 19e siecles à l' époque la médecine n'est que balbutiante ) donc ils sont tres prudents et ne font pas n'importe quoi.
_____
Médecin-Osteo DIU Médecine Manuelle Ostéopathie


Top
jhelliet
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 14/04/2005
Posté le 14/04/2005 à 14:27 notnew
Honnétement, très honnétement, je ne suis pas anti médecine douce (chacun à le droit de se faire son opinion), mais pour avoir croiser un ou deux étiopathes, je te déconseille vivement cette "spécialité". Il ne savent vraiment pas de quoi ils parlent, mélangent bactéries et virus dans une même phrase ... catastrophique. C'est de la pseudo médecine avec des explications complétement farfelues qui ne se tiennent pas et qui ne peuvent pas se tenir (contrairement à d'autres médecines alternatives si on peut dire)

Il y a d'autres disciplines médicales qui peuvent te convenir en dehors de la médecine de fac, ne fait pas l'erreur de partir là dedans. Tu n'iras nulle part sauf dans des pseudo sciences et tout ce qui peut aller avec.

B.
Top
Dr.Dre
Ministre de la Santé

Messages : 1060
Enregistré : 04/09/2003
Posté le 14/04/2005 à 17:40 notnew
Ben alors, pourquoi ne pas participer à ces cas cliniques ensemble ?
_____
Blogaddicted


Top
Olive
Bizut (futur carré)

Messages : 7
Enregistré : 13/04/2005
Posté le 14/04/2005 à 18:35 notnew
Ben oui pourquoi pas?;)
Top
sabinou6
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 184
Enregistré : 15/07/2004
Posté le 14/04/2005 à 18:42 notnew
ton vocabulaire: ca te viendrai pas à l'idée qu'on connait les meme notions mais qu'on ne les formule pas pareil?

nan! le monsieur t'as dit que les définitions des docteurs n'étaient pas valables pour les étiopathes!!!


(je sais j'ai 3 pages de retard, mais bon j'occupe mes journées à poser des diagnostics faux, faut pas m'en vouloir smiliessmiliessmilies )
Top
Bertrand B.


Messages :
Enregistré : 01/01/1970
Posté le 14/04/2005 à 19:02 notnew


Je rebondis sur ce dernier point, comment des techniques manipulatives ont elle pu traverse les ages ? alors qu elles sont epures de tous rites religieux ou divinatoires, qu elles ont ete les premiers gestes de guerrisson et qu elles etaient sous le dictat d une medecine religieuse avant que celle ci devienne une science avec pasteur qui lui donna le microbe ( la medecine en a fait sa cause ultime ) et Bernard qui lui donna la metode.
Comment ces geste sont il pu survivre au temps et aux croyances ?
La reponse est l efficacite des techniques, elles ont survecu parce qu elle etaient necessaire

Elles ont survécues comme la religion a survécu. Le poids de la croyance dans notre monde n'est pas à démontrer. C'est d'ailleurs là dessus que se base le chef d'état de la première puissance mondiale pour gouverner. Voilà où nous en sommes. Le fait que des croyances soient millénaires n'implique pas qu'elles sont fondées. La Terre a été plate pendant des millénaires et un beau jour, par la science, elle est devenue ronde.

Toute la difficulté de notre monde est donc de se battre contres les croyances. Il y en a qui ne font pas de mal, pour d'autres ce n'est pas la même chose. Malheureusement, la misère, la pauvretés, la soufrance, mais aussi l'idée de perfection en terme de santé (tousser trois fois un matin pour un gamin n'est plus concevable pour bon nombre de parents) pousse les populations à chercher des solutions pour un monde meilleur quand le rationnel et le scientifique n'ont pas de solution immédiate.

Mais encore une fois, q'est ce qui a propulser l'espérance de vie humaine ? Les rebouteux et leurs pseudo science (ils ont eu des millénaires pourtant) ou la médecine moderne ?
Qu'est ce qui a permis d'envoyer des hommes sur la Lune ? Des croyances ou la science ?

Bref, je comprends qu'on cherche à justifier son existence, mais globalement il ne faut pas se tromper d'échelle. Les médecines douces font surrement le bonheur de quelques personnes ... qui ne sont surement pas bien malades de corps (pour l'esprit c'est encore une autre histoire).

Bref, a chacun de prouver impérativement son efficacité de manière scientifique.

Les homéopathes par exemple disent que c'est impossible dans leur domaine : ils soigneraient un terrain, feraient de la prévention sur la globalité de la personne. Qu'y a t'il d'impossible à juger de l'efficacité de cette technique entre deux populations ? Des actes préventifs ne seraient pas quantifiables dans leurs réussites ?

Bref, c'est toujours la même chose : il est plus facile de fonctionner sur des croyances plutôt que de tenter de prouver. (A ce propos, si ce genre de chose fonctionnait vraiment, vu les enjeux de santé pub et le ventes possibles, les labos seraient les premier à sortir des études pour le prouver ... )

B.
EditerSupprimerTop
demo
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 56
Enregistré : 11/04/2005
Posté le 14/04/2005 à 19:33 notnew
Mais encore une fois, q'est ce qui a propulser l'espérance de vie humaine ? Les rebouteux et leurs pseudo science (ils ont eu des millénaires pourtant) ou la médecine moderne ?

Ceci est faux et j en veux le rapport etablit par l OMS 2002:

http://demorganique.free.fr/rapport%20oms.pdf

Le facteur principal de l augmentation de l esperance de vie est l hygiene !
Des rapport anterieur faisaient etat du meme constat, en mettant en correlation l esperance de vie et le PIB par habitant ( prof. bourguignon Antoine 1969 )

Au passage, j en profite pour corriger une erreur faite par Kinovy, un etiopathe pour exerce ne doit pas posseder son DIU d ant. ou de neuro., ce sont des etudes supplementaires conseiller par l Instutut etiopathique permettant ainsi de develloper cette science!

[Edité le 14/04/05 par demo]
Top
Cordura
Ministre de la Santé

Messages : 4029
Enregistré : 08/01/2003
Posté le 14/04/2005 à 19:39 notnew
Bon mes cas cliniques n'ont pas eu un franc succès lol. D'ailleur ct pas des cas cliniques, juste des parties de cours.

Le premier rassemblait les symptomes d'une péritonite et le second etait plutôt psycho-somatique.

Bref, mon but reste le même :

Expliquez moi comment un étiopathe peut soigner une péritonite qui est une inflammation ? Comment peut-il soigner une appendicite ? Comment fait-il la différence entre une appendicite et une péritonite à l'interrogatoire et à l'examen clinique ?

C'est bien beau de revendiquer une thérapeutique pour toutes les maladies sauf cancer et sida, mais il faut sinon des preuves, au moins des exemples théoriques.

L'exemple du déplacement vertebral pour soigner une insuffisance du tonus du sphincter inférieur de l'oesophage, je n'y crois pas. Je me trompe peut être vu que mes connaissances en anat ne sont pas au max de ce qui peut se faire, mais je crois bien que le nerf Vague ne se trouve à aucun moment entre 2 vertebres et n'a donc aucune chance d'y être coincé.

Donc par pitié, donnez nous des exemples concrets avec : Pathologie / Examen puis diagnostic / Traitement.

Je serais également très curieux de savoir quel est votre degré de connaissance en sémiologie neurologique, cardio-vasculaire, pleuro-pulmonaire, urologique, digestive etc... pour être sûr de ne pas passer à côté d'un diagnostic différentiel.

Autre question : si vous avez un doute et qu'il vous faudrait faire une radio ou une IRM, comment faites vous ?

Il y a des médecines parallèles dans un domaine particulier, souvent les pathologies ostéo-articulaires. Mais quand une médecine parallèle revendique les mêmes domaines que la médecine moderne, je m'attend quand même à quelque chose de puissant. Pour l'instant je suis pas convaincu. Pas plus que ceux qui ont décreté cela exercice illégal de la médecine. Donc des exemples, des preuves s'il vous plait smilies
Top
Olive
Bizut (futur carré)

Messages : 7
Enregistré : 13/04/2005
Posté le 14/04/2005 à 19:52 notnew
Désolé Cordura,

Ma petite réponse a du passer inaperçue,;)
Pourtant, je te jures que je les ai bosser tes cas cliniquessmilies

A Plus
Top
demo
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 56
Enregistré : 11/04/2005
Posté le 14/04/2005 à 20:05 notnew
Cordura, je ne peux pas repondre a ce genre de question mes connaissances ne me le permette pas ! dsl

Le nerf vague emerge entre Co-C1 occiput-atlas

Je precise que tes demandes sont legitimes et je suis tout a fait d accord avec toi sur ce point, mais comme je l ai precise mes connaissances me limitent et donc.. smilies

Voici le programme:
http://www.etiopathie.com/fac/01programme.php

[Edité le 14/04/05 par demo]
Top
Morton
Nain-terne

Messages : 94
Enregistré : 06/12/2004
Posté le 14/04/2005 à 23:06 notnew
Cordura, je ne peux pas repondre a ce genre de question mes connaissances ne me le permette pas ! dsl



Je precise que tes demandes sont legitimes et je suis tout a fait d accord avec toi sur ce point, mais comme je l ai precise mes connaissances me limitent et donc.. smilies


[Edité le 14/04/05 par demo]

Et donc comme à chaque fois tu ne reponds pas. La discussion reste au niveau philosophique et donc il faut y croire ou non. Mais tu a du remarquer qu'il y a beaucoup de saint Thomas en medecine.
Ce qui, d'un certain coté, me rassures. Ca limite les risques pour les patients. On est peut etre long à la détente mais "primum non nocere" et "dans le douta abstiens toi". Ces dictons sont aussi vieux que les rebouteux, ils doivent etre vrai aussi!!

[Edité le 14/04/05 par Morton]
Top
demo
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 56
Enregistré : 11/04/2005
Posté le 14/04/2005 à 23:59 notnew
j ai dit que j etais etudiant, voudrais tu que je mente pour faire croire que je sais, ou rapporte ce que j aurais trouve sur des bouquins sans le comprendre !!

Je suis honnete c est tout!

J ai pu expose les difference clinique pour un etio entre entorse, luxation et autres parce que je l avais compris, donc il est faux de dire que j essaye de vous faire croire

Je reprecise pour la enieme fois que je suis venu expose la pensée et methode pas la pratique car cela sort de mes competences, et quand aucun cas je suis ici por convaincre, ces genres de remarques sont donc inutiles !

[Edité le 15/04/05 par demo]

[Edité le 15/04/05 par demo]
Top
Morton
Nain-terne

Messages : 94
Enregistré : 06/12/2004
Posté le 15/04/2005 à 10:18 notnew
Moi aussi je parle de methode. C'est un peu facile de venir exposer une methode et de dire "de toute façon la discussion s'arrete là parce que je suis trop jeune, on n'a jamais laisser à ma science la possibilité de faire ses preuves.........."
Selon ta definition d'un protocole scientifique la loi scientifique repose sur de l'experience. Sinon c'est juste les reflexions d'un franco americain. C'est ça qu'on reproche au discours. Sa pseudo existence depuis 2000 ans n'est ni une preuve ni une justification.
Top
Maho
Doyen

Messages : 623
Enregistré : 30/10/2002
Posté le 15/04/2005 à 10:47 notnew
Allez, désolé mais je peux pas me retenir smilies


argumentum ad populum (aussi appelé la raison de la majorité). Ex : Dieu doit exister puisque la majorité des humains y croient depuis des millénaires.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sophisme

[Edité le 15/04/05 par Maho]
_____
"Faithfulness to fundamentals seems to be a common thread linking professionalism in all areas.'' Toshiro
Kageyama
Top
Bertrand B.


Messages :
Enregistré : 01/01/1970
Posté le 15/04/2005 à 12:10 notnew
Mais encore une fois, q'est ce qui a propulser l'espérance de vie humaine ? Les rebouteux et leurs pseudo science (ils ont eu des millénaires pourtant) ou la médecine moderne ?

Ceci est faux et j en veux le rapport etablit par l OMS 2002:

http://demorganique.free.fr/rapport%20oms.pdf

Le facteur principal de l augmentation de l esperance de vie est l hygiene !

Mort de rire. Et l'hygiène c'est quoi ? C'est pas de la science médicale ? Pasteur c'est quoi ? un rebouteux ? La bactériologie, la virologie, la parasitologie c'est quoi ? Des sciences de rebouteux ou des sciences biologiques et médicales qui ont contribué de façon inestimable à l'hygiène ? Effectivement au niveau mondial, il est facile de considérer que l'hygiène est le facteur primordial : on ne va pas améliorer la prise en charge des post infarctus alors qu'ils sont tous déjà mort à 40 ans faute d'eau potable ... On ne peut pas tout mélanger.

Encore une fois, je comprends qu'on puisse chercher à justifier sa propre existance, mais le faire de la sorte, ca prouve vraiment les lacunes de la "profession".

Bref, débat sans fond entre la science et la croyance. La croyance restera toujours non justifiable.

B.
EditerSupprimerTop
demo
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 56
Enregistré : 11/04/2005
Posté le 15/04/2005 à 12:41 notnew
la situation sanitaire est plus detremine par des facteurs tels que les modes de vie et la situation socioeconomique que par la performance des services de sante p.13

Il est ecrit noir sur blanc par l OMS que la consommation de savon, d electricite et de viande sont plus les facteurs a mettre en correlation avec l esperance de vie que la medecine, mais toi tu continues a affirmer que c est la medecine qui en est la raison premiere
Alors juste une question :
Lequel de nous deux est dans la croyance ?
Top
Olive
Bizut (futur carré)

Messages : 7
Enregistré : 13/04/2005
Posté le 15/04/2005 à 13:44 notnew
Non mais je rêve,

Désolé, mais si l'esperance de vie a augmenté, c'est quand même bien parce que l'on a une couverture sanitaire qui est plus importante dans les pays occidentaux, que dans les pays en voie de developpement. Malheusement l'accés aux soins est grandement subordonné à la richesse du pays dans lequel on vit.

Si l'OMS met en place des programmes de lutte contre les maladies infectieuses dans le tier monde, c'est à grand coup d'antibio et de vaccins et pas avec du savon de Marseille. Dans les pays developpés ce serait plutôt l'inverse, on est contant d'avoir les traitements hypocholesterolémiant pour pouvoir continuer à manger de la charcuterie

Le gars qui fait un infarctus massif, il a intérêt à être le plus proche possible du CHU, parce que seul sur son île deserte, même avec de la viande et un groupe électrogène, il a de grands risques d'y passer

[Edité le 15/04/05 par Olive]

[Edité le 15/04/05 par Olive]

[Edité le 15/04/05 par Olive]
Top
Kubrick
Doyen

Messages : 624
Enregistré : 04/08/2002
Posté le 15/04/2005 à 14:05 notnew
Bon en même temps Pasteur n'était pas médecin mais biologiste...
Et pas forcément le plus rigoureux, d'après un professeur.

D'ailleurs, c'est l'exercice de la Médecine qui peut (éventuellement) faire l'objet d'une question sur ce qui est Scientifique de ce qui ne l'est pas.

De toute façon, rares sont les gens à bien estimer les limites de leur savoir, d'un coté comme d'un autre. (bien que je sois assez sceptique sur les médecines parallèles)

[Edité le 15/04/05 par Kubrick]
_____
"Avant j'étais Schizophrène, mais à présent nous allons beaucoup mieux." Inconnu
"Les hommes ne pensent qu'à cà. Le romantisme, c'est savoir laisser planer le doute sur le sujet." Moi
"La modération est une très bonne chose: au lieu d'avoir des comptes à rendre à des millions d'imbéciles, elle permet de n'en rendre qu'à quelques uns." Inconnu
"La démocratie est une chose tellement précieuse qu'on se battrait pour en être le seul bénéficiaire." Moi z'aussi, vu l'actualité...
Top
Bertrand B.


Messages :
Enregistré : 01/01/1970
Posté le 15/04/2005 à 18:38 notnew
la situation sanitaire est plus detremine par des facteurs tels que les modes de vie et la situation socioeconomique que par la performance des services de sante p.13

Comme quoi on ne peut pas discuter avec des gens qui sont dans leurs petits trips .... Je n'ai rien dit d'autre que l'hygiène est une dévouverte scientifique et pas de rebouteux, que les maécanismes de l'hygiène sont intimement liés à la bactériologie, la parasitologie, la virologie .... Mais bon, je parle à des gens qui ne savent pas faire la distinction entre un virus et une bactérie (alors pour un parasite et son cycle, c'est même pas la peine)

Bref, restez dans vos croyances puisque "ca marche".

A chaque fois on a l'illusion qu'on va pouvoir discuter, essayer de faire sortir la vérité scientifique. Mais ce n'est pas le cas, on ne peut définitivement pas parler avec des personne qui restent au stade de croyance (au moins cent ans de retard ...).

Continuez à precher votre bonne parole, mais pas ici.

Terminez, on coupe, poubelle.


B.
EditerSupprimerTop
Aller en haut • 200 réponses • 10 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter