logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Pharmacien prescripteur ?

Résultats : Pharmacien prescripteur ? (258 votes)

Pour
1111111111111111111111111  101 (39.15%)
Contre
1111111111111111111111111111111  126 (48.84%)
Ne sais pas
111111111  31 (12.02%)

Votes non limités dans le temps
Aller en bas • 103 réponses • 6 pages • 1 2 3 4 5 6
paracelse
Jeune Bizute

Messages : 4
Enregistré : 18/04/2009
Posté le 18/04/2009 à 17:54 notnew
les pharmaciens en Grande Bretagne et au Canada sont des prescripteurs,alors pourquoi pas en France? J'estime que nous sommes aussi capables de prendre des responsabilités autant que nos voisins, sous certaines conditions.
_____
medor est dans la cage
Top
BigFoot
Jeune Carabin

Messages : 14
Enregistré : 04/01/2006
Posté le 03/08/2010 à 00:30 puis édité 1 fois notnew
Le 3éme déterrage de topic, je m'en excuse d'avance. Mais après 6 pages de postes de diverses qualités : je ne peut m'empêcher de répondre.

Tout d'abords fait nouveau (qui pourrai presque justifier ce déterrage) : les pharmaciens viennent (le 25 mai 2010) d'obtenir le droit de renouveler certaines pilules contraceptives pour 6 mois avec une ordonnance de moins d'1 an. Ceci sans compter la mauvaise volonté des gynécos ayant peur pour leurs petites clientèles (si pas mal de titulaires sont très proche de leurs CA - je vous rassure l'adjoint s'en fout royalement - ... on peut pas non plus oublier les médecins incripteurs - plutôt que prescripteur - de "Non Substituable Plavix" qui cumulent les points pour la super formation, c'est pour le bien des patients ... hein?, sur l'IdM à ... Marrakech), faut les comprendre entre les SF et les potards : elles se font prendre en sandwich ...

Je passe, avec un petit sourire, sur les néo-P1, P1, et P2 venir t'expliquer que les médecins sont les meilleurs, et que de toutes façon les potards sont des vendeurs de boîtes et de capotes hors de prix ... sans formations aucunes en cliniques : tout prêt à confondre une mauvaise grippe avec une phase terminale de cancer du poumon à petites cellules ... Et sans compter que pas mal de carabin bosse avec le logiciel Vidal ...

Pour en venir au coeur du problème : les potards ne viennent pas réclamer un diplôme de médecine. Tout ce qu'on veut : c'est que nos connaissances en pharmacologie soit utiliser, et un plus grands rôle dans la santé publique.
Le problème c'est que vous comparez (les carabins) des pharmaciens avec des spécialistes médecins ... or les spécialistes au dernières nouvelles c'est 45% des places aux ECN : ainsi la plupart d'entre vous ne seront jamais que généraliste (blablabla ... je sais c'est une spé : oui, c'est une spé pour le besoin de reconnaissance des généralistes et c'est tout... mais c'est un autre débat). Et franchement sur la bobologie du généraliste : le pharmacien est tout aussi compétent! On parle de rhume, d'angine, etc. Pas de pathologie très complexe : et arrêter votre discours sur une pathologie peut en cacher une autre, en donnant des exemples bidons ... Et à la limite je suis sûr que dans 99% des cas diagnostique de gravité des pharmaciens et des médecins seraient en accords. Et les pharmaciens n'ont pas pour prétention de remplacer les médecins ... on a une formation différente sur la même chose, et on réclame et assume notre différence!

De plus personne n'a dit que ces nouvelles compétences devaient être rétroactive : pour moi ce pharmacien prescripteur devrait être un pharmacien spécialisé : au même titre que le biologiste et avec 3 ans de plus (de sémiologie, et pathologie à hautes doses) on attendrai 9 ans d'études comme ... les médecins.
Moi je suis totalement pour, mais avec 2 niveaux :
- un niveau bobologie : avec une petite formation sous forme de DU d'1 an pour les déjà pharmacien,
- et un niveau équivalent (c'est le mot clé : équivalent, pas remplaçant) médecin généraliste qui pourrai exercer en Hôpital ou associé avec des généralistes en cabinet, ou pourquoi pas même seul après un petit moment en association: sous forme de spécialité après concours de l'internat. Parce que ça donnerai une autre approche de la médecine, plus accès sur la pharmaco, et donc une plus grande pluralité des pratiques : et donc une meilleurs santé publique. En gros, comme ce qui se fait pour la biologie médicale.

Sinon un droit de prescrire sauvage pour tous les pharmaciens : NON. Je pense que la formation du pharmacien (surtout les vieux) n'est pas suffisamment accès sur la pathos (même si sur certains domaines comme la parasito ou la toxico : on vous torche largement).

De toute manière que les Médecins le veulent ou non : la Pharmacie est voué à évoluer en prenant un plus grand rôle et va obligatoirement pour cela marcher sur les plates bandes des carabins (année commune à partir de l'année prochaine).
Et juste aussi pour les anti-pharma : les potards ne cherchent nullement l'approbation des médecins sur leurs jobs ...
Top
Monaco
Ministre de la Santé

Messages : 1091
Enregistré : 09/05/2005
Posté le 03/08/2010 à 21:58 notnew
Pour revenir à ce que je viens de lire ..
C'est un peu l'hallu pour moi ..

Faire un post doc pour les pharmaciens pour obtenir un niveau " équivalent " aux généralistes ...

Quel interêt ?? Fallait faire médecine un point c'est tout ..

Voilà c'etait la contribution d'un dentiste ..
_____
Chirurgien-Dentiste depuis 2012
New-York University Orthodontic program 2014
Top
Aller en haut • 103 réponses • 6 pages • 1 2 3 4 5 6
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter