logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[médecine] écoute des patients

Aller en bas • 7 réponses
jeremy
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 07/09/2005
Posté le 07/09/2005 à 19:43 notnew
bonjour a vous qui avez décidé d'accordé un peu de temps pr lire ce message. Voila j'ia un rpaport a rendre dans le cadre du cour de psycho, et j'ai choisi l'influence de l'écoute des patient par le médecin sur le processus de guérison, est ce que vous avez vécu des situations qui pourait me servir d'exemple? Qu'en pensez vous?
Top
Didinette
Doyenne (espèce rare)

Messages : 503
Enregistré : 13/02/2004
Posté le 07/09/2005 à 20:53 notnew
C'est un bon sujet je trouve ! smilies
A vrai dire, je pense que le fait que le médecin écoute son patient peut jouer sur ce même patient. En effet, ainsi, le patient va avoir davantage confiance en son soignant car il sait qu'il pourra être écouté, compris sans doute et que ses sensations, ses ressentis trouveront une oreille attentive et sera à même de l'aider..
C'est libérateur de pouvoir dire " J'ai mal" ou " Ca ne va pas" et en face d'avoir quelqu'un qui va écouter cette plainte et agir en conséquence, que de devoir tout garder pour soi.
Cette écoute de la part du médecin va renforcer le sentiment de confiance du patient, le sentiment de sécurité, le sentiment d'être bien pris en charge. Et il a été plus ou moins prouvé que l'effet placebo, si on peut l'appeller comme ça, existe bel et bien : Un patient qui a confiance en son médecin guérira mieux et/ou plus vite que quelqu'un qui n'a pas confiance. Du moins ce sera plus facile.
J'ai été confrontée à cela personnellement: une opération, un chirurgien extra en qui j'ai mis toute ma confiance. Ca a très certainement joué sur mon moral (50% de la guérison dit-on) et boosté ma convalesence.
Donc oui, un bon rapport médecin/patient est capitale...Et ce bon rapport passe par l'écoute du patient par le médecin...Car un patient n'est pas un "cas" mais un être humain, avec son lot de souffrances, de questions, de sentiments, de ressentis...Qu'il faut prendre en compte car ça peut influencer le moral donc la guérison donc...
Tout est lié à mon avis ! smilies
Je ne sais pas si je t'ai été d'une grande aide, mais en tout cas, j'aime beaucoup ton choix de sujet ! smilies

[Edité le 07/09/05 par Didinette]
_____
Amandine
28 ans
Candidate passerelle P2 Médecine 2017 à Lyon.
Top
didine
Interne

Messages : 123
Enregistré : 20/08/2001
Posté le 07/09/2005 à 21:09 notnew
Effectivement, l'écoute des patients est fondamentale. Mais ce n'est qu'un aspect de la relation medecin-malade. Cette relation nécessite d'autres attitudes de la part du medecin comme l'absence de jugement, l'empathie... Tout cela intervient dans le concept de counseling. C'est quelque chose qui peut paraitre compliqué et qui n'est pas simple à expliquer en quelques lignes, donc voici un lien qui explique ce qu'est le counseling : http://www.counselingvih.org/fr/definition/definitions.php
Ca ne s'applique pas uniquement à la relation medecin-malade...
Voila, j'espere que ca pourra t'aider dans ton travail.

didine

[Edité le 07/09/05 par didine]
Top
jeremy
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 07/09/2005
Posté le 07/09/2005 à 22:59 notnew
oui bien sur il n'y a pas que l'ecoute dans la relation, mais moi j'ai dans la tete un exemple: imaginons, une vieille personne entre dans un home, cette vieille personne n'a ni famille ni amis, cette personne va se plaindre de maux de toutes sortes à longeur de journée, doit on accuser le manque d'écoute du personnel médical? Perso je pense que oui, et je voudrais savoir pourquoi le personnel médical ne prend plus la peine d'écouter les gens dans les maisons de repos? Attention je ne généralise pas cet un exemple, et ceci est valable aussi dans les hopitaux meme si j'ai l'impression que c'est moins prononce.
Top
eureka,tu as trouve?
Membre banni

Messages : 667
Enregistré : 26/07/2005
Posté le 25/12/2005 à 22:34 notnew
oui bien sur il n'y a pas que l'ecoute dans la relation, mais moi j'ai dans la tete un exemple: imaginons, une vieille personne entre dans un home, cette vieille personne n'a ni famille ni amis, cette personne va se plaindre de maux de toutes sortes à longeur de journée, doit on accuser le manque d'écoute du personnel médical? Perso je pense que oui, et je voudrais savoir pourquoi le personnel médical ne prend plus la peine d'écouter les gens dans les maisons de repos? Attention je ne généralise pas cet un exemple, et ceci est valable aussi dans les hopitaux meme si j'ai l'impression que c'est moins prononce.

Je comprends.....
on a dit bien souvent que si les gens allaient voir les rebouteux c'est parce qu on les ecoutaient plus que les personnels soignants .. je comprends l idée...
Moi je pensais en fait que la relation dont tu parlais etait basés sur le conditionnement verbal du medecin qui est une sorte d effet placebo.



[Edité le 26/12/05 par a]
_____
jocelyn un ami qui vous veux du bien


Je suis la voix qui crie à travers le désert
Top
Weeha!!!
Chef des sévices

Messages : 392
Enregistré : 15/09/2003
Posté le 26/12/2005 à 03:40 notnew
je voudrais savoir pourquoi le personnel médical ne prend plus la peine d'écouter les gens dans les maisons de repos?

Qu'est ce qui te fait dire ca? Disons que c'est trés variable d'un service à l'autre selon la spécialité (par exemple entre un service de soins palliatifs et une maison de retraite surchargée) et le personnel.
Pour dire que la relation est importante, ca me parait évident, mais surtout pour tout ce qui est psychologique; pour ce qui est somatique, ca me semble plus important pour le vécu de la maladie.
_____
Dans le doute, fais n'importe quoi.


Top
Cordura
Ministre de la Santé

Messages : 4029
Enregistré : 08/01/2003
Posté le 26/12/2005 à 09:46 notnew
oui bien sur il n'y a pas que l'ecoute dans la relation, mais moi j'ai dans la tete un exemple: imaginons, une vieille personne entre dans un home, cette vieille personne n'a ni famille ni amis, cette personne va se plaindre de maux de toutes sortes à longeur de journée, doit on accuser le manque d'écoute du personnel médical? Perso je pense que oui, et je voudrais savoir pourquoi le personnel médical ne prend plus la peine d'écouter les gens dans les maisons de repos? Attention je ne généralise pas cet un exemple, et ceci est valable aussi dans les hopitaux meme si j'ai l'impression que c'est moins prononce.

Pour un exemple qui n'est pas censé généraliser, je trouve au contraire que tu généralise beaucoup, d'ailleur tu poses la question comme si c'était une généralité... Que veux-tu qu'on réponde ??
Oui dans l'exemple que tu cites, la personne en question n'est pas assez écouté..
Et non, le personnel médical écoute encore les patients, même les plus vieux, dieu merci.
Top
Aseto
Blonde, blonde, très blonde

Messages : 3283
Enregistré : 22/08/2002
Posté le 26/12/2005 à 11:23 notnew
Pour moi aussi, sans aucun doute, l'écoute est fondamentale...
De même, la manière de parler du médecin l'est aussi : il est prouvé qu'un médicament donné par un médecin "persuasif" aura plus d'effet que ce même médicament prescrit par un médecin qui en doute beaucoup et qui le montre.

Mais pour en revenir à l'écoute, bien sur que les médecins doivent écouter leurs patients ! On ne soigne pas des corps, mais des êtres humains, et certaines maladies peuvent être vues comme une forme d'expression, en quelque sorte (un peu comme des appels au secours ("je veux qu'on s'occupe de moi et c'est la seule façon !")
Bien sûr, ce n'est pas le cas de tous les patients, mais chacun demande à être écouté, entendu, compris. (et c'est normal !)

Il est fort dommage que dans certains services hosptitaliers on soigne des systèmes ou des maladies ("hé, faut donner ses médicaments au carcinome de la chambre 3" smilies), en oubliant parfois l'être humain qui souffre de ce fameux carcinome.

Heureusement, la plupart des médecins écoutent qd mm leurs patients !

(... à noter par contre qu'il serait bon aussi d'être à l'écoute de la famille, et que ça, c'est très rarement fait)
_____
Maktoub
Réponse D : c'était écrit...
Top
Aller en haut • 7 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter