logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[médecine] éclaircissements sur un quiproquo entre médecin et infirmière

Aller en bas • 4 réponses
Tama
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 6130
Enregistré : 06/08/2002
Posté le 24/12/2005 à 03:48 notnew
quand j'étais jeune P2, dans un service où je tairais le nom (j'ai fait plusieurs stages en P2, je suis tranquille smilies), il y a eu à un moment un quiproquo entre médecins et infirmieres et je n'ai jamais réussi à comprendre ce qui s'est passé, car je ne connaissais rien de rien sur le diabète... j'en connais pas bcp + maintenant, mais avant d'oublier toute cette affaire, j'aimerais votre avis mm si certains détails vont manquer !


papy de 90 ans diabétique, hospitalisé pour tout autre chose

apparemment le protocole actrapid a été mal lu ou mal écrit je ne sais pas, quoiqu'il en soit l'infirmière a piqué toute la nuit, chauqe heure le papy pour lui faire un dextro et ensuite lui injectait de l'insuline en fonction du résultat

au matin, la papy est très mal et convulse ! il est en hypoglycémie. je cours chercher un médecin sur ordre de l'infirmière, je trouve un interne qui dit de le resucrer puis un autre médecin arrive et engueule l'infirmière de nuit, mais pas trop car il y a du monde ; il dit qu'on ne pique pas toutes les h et qu'on fait pas de dextro en post prandial !

là encore, divergence d'opinion : l'un veut le sucrer au G5 l'autre à la compote mais le 1er dit qu'il risque de faire des fausses routes

bref, resucrage je ne sais plus comment, papy en réa...

finalement, il est revenu en pleine forme 3 j + tard ! mais sur le coup, on a balisé !!!

un médecin avait parlé aussi de voir si papy avait pas fait un AVC... mais je sais pas, j'ai eu l'impression qu'on voulait un peu m'embrouiller smilies

voila, votre sentiment sur cette "affaire" ? sur le coup, j'ai pensé à un grave quiproquo voire à une faute professionnelle de la part de l'infirmière, mais ptet qu'en fait, c'était pas si grave et que je me suis fait un film !? smilies


[Edité le 24/12/05 par Tama]
_____
Interne power !!!!!!
Top
crooaa
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 80
Enregistré : 28/07/2005
Posté le 24/12/2005 à 07:46 notnew
coucou tama,

je te réponds pas en tant que medecin, ni etudiante en medecine (je le serai qu en septembre) , mais toujours en tant que diabetique insulino-dependante....
j ai utilisé l actrapid pendant 4ans et le pb de cette insuline est que c´est une insuline dite rapide, mais elle a son pic d action apres 2h environ et continue d agir entre 6h et meme parfois 8h si la dose est grosse, donc si l infirmiere a piqué de l insuline a 22h, puis qu elle a mesuré a 23h et qu elle a repiqué (alors que l actrapid de 22h avait pas encore atteint son effet maximal) et qu elle a continue comme ca toute la nuit, c est tout a fait normal qu il ait été en hypo....
si ca avait ete une insuline ultra-rapide (style humalog, novorapid), ca aurait ete autre chose, vu que l action est beaucoup plus rapide, pic d action entre 30min et 1h, effet maximum pendant 2h...
autre point qui m etonne: il n avait pas d insuline lente le papy? style nph ou lantus?
Top
Cordura
Ministre de la Santé

Messages : 4029
Enregistré : 08/01/2003
Posté le 24/12/2005 à 09:31 notnew
Vu les infos que tu nous donnes, je dirais qu'il y a eu une faute professionnelle de la part de l'infirmière. Pas ultra grave car le papy s'en est sorti, mais quand même..

Comme le dis le médecin à travers ton post, on ne pique pas toutes les heures et on ne fait pas de dextro en post-prandial, c'est n'importe quoi, l'infirmière aurait du réfléchir ou demander l'avis de l'interne ou d'un médecin si elle avait un doute.


Lol le papy a quand même du avoir un méga dose d'insuline s'il s'est fait piqué toutes les heures.. Je comprend qu'il ait convulsé smilies

[Edité le 24/12/05 par Cordura]
Top
goeland
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 683
Enregistré : 19/07/2005
Posté le 24/12/2005 à 11:02 notnew
peut etre aussi que la prescription était pas claire, ce qui favorise ce genre d'erreurs...
_____
coin coin!!


Top
pookie
Recherchator

Messages : 1643
Enregistré : 05/10/2001
Posté le 24/12/2005 à 12:42 notnew
les protocoles actrapid sont utilisés en hospitalier quand il y a un risque de décompensation d'un diabète insulino-traité, ce sont des protocoles bien connus car définis de la même façon dans tous les services... donc je ne pense qu'il y ait pu avoir un problème de prescription, on prescrit "protocole actrapid" A ou B, et l'ide n'a plus qu'à faire ce que le protocole dit...

pour ce qui est de l'AVC, comme l'hypoglycémie provoque des troubles neuro, il faut toujours vérifier qu'une hypo ne masque pas autre chose, comme un AVC par exemple

enfin, pour resucrer, dans ce cas moi je ne me serais pas trop posé de questions : G30, pas un G5 et encore moins une compote, ça fait très léger je trouve ! surtout si le papy convulse !
Top
Aller en haut • 4 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter