logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Passion ou métier comme un autre?

Aller en bas • 48 réponses • 3 pages • 1 2 3
mélène
Interne

Messages : 119
Enregistré : 04/07/2005
Posté le 22/01/2006 à 13:00 notnew
je pense que quelqu'un qui exerce un métier doit être d'autant plus passionné que le boulot est dur (point de vue horaire, condition de travail,...) parce qu'il faut d'autant plus en vouloir

mais il faut pas se gargariser avec le fait qu'on fait des études longues,etc pour dire que notre future profession est plus difficile que les autres
_____
en D3...
Top
Dr. Carter
Chef des sévices

Messages : 360
Enregistré : 11/11/2005
Posté le 22/01/2006 à 14:03 notnew
Bonjour à tous, pour moi la question ne se pose pas...toutes les personnes du corps médical devraient être passionnées !
Simple test, moi en P1, travailler me faisait plaisir, beaucoup de personne ne me comprennent pas mais la médecine me passionne depuis tout petit et quand je dis tout petit c'est tout petit lol ^^!
A part peut-etre les matieres un peu lourdes comme la bioch ou la biomol mais elles sont indispensables, pour moi l'Anat, la physio, l'embryo c'était du répis et du bonheur à apprendre...
Aprés la passion ne suffit et il faut savoir se servir de ses mains pour ausculter et soigner et faire preuve de pédagogie (qui ne s'apprend pas !)
Les gens qui ne comprennent pas les personnes qui se sentent au chu comme chez eux, pour qui aller en stage apporte joie et bonheur !Je crois que quand tu ressent ça, la passion est là smilies!!
Aprés tu peux aussi penser que tu as une passion forte et sincere et arriver sur le terrain et ne pas apprecier du tout...smilies
Néanmoins, passion et rigueur sont de mises, mais quitte à n'en avoir qu'une, il vaut mieu avoir la rigueur...;)
Voilà voilà, sur ce, bonne journée smilies

[Edité le 22/01/06 par Dr. Carter]
_____
"La sagesse commence dans l'émerveillement." Socrate
"Je passerai ma vie et j'exercerai mon art dans l'innocence et la pureté." Hippocrate
"Tout ce qui est simple est faux, tout ce qui ne l'est pas est inutilisable." Paul Valéry
Top
Bahia
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 360
Enregistré : 27/04/2005
Posté le 22/01/2006 à 20:33 notnew
Exact, le mot est trouver: LA VOCATION!smilies

Et je suis tout a fait d'accord avec Mélène et Dc Carter!
Bref, quoi qu'en penses chacun, j'espère que j'aurai l'occasion de travailler avec des personnes aimant ce qu'ils font, qui s'épanouiront grace a leur boulot et qui me permettront d'évoluer et de m'épanouir a mon tour!smilies
_____
IDE
Top
Dr. Carter
Chef des sévices

Messages : 360
Enregistré : 11/11/2005
Posté le 22/01/2006 à 20:47 notnew
Salut Mimie,
Et je suis tout a fait d'accord avec Mélène et Dc Carter!
Ca c'est le Caen style !!
Peut-etre qu'on aura l'occasion de travailler ensemble avec pour seul objectif la santé, le rétablissement et le bonheur des patientes...Ainsi que la joie et le meilleur accompagnement possible des femmes enceintes smilies
Bonne soirée smilies
_____
"La sagesse commence dans l'émerveillement." Socrate
"Je passerai ma vie et j'exercerai mon art dans l'innocence et la pureté." Hippocrate
"Tout ce qui est simple est faux, tout ce qui ne l'est pas est inutilisable." Paul Valéry
Top
Cordura
Ministre de la Santé

Messages : 4029
Enregistré : 08/01/2003
Posté le 23/01/2006 à 09:03 notnew
Dire qu'il faut avoir la vocation pour exercer le métier de médecin, vous ne trouvez pas cela un peu réducteur ?
Top
mélène
Interne

Messages : 119
Enregistré : 04/07/2005
Posté le 25/01/2006 à 12:12 notnew
Disons que c'est vachement important de l'avoir la vocation mais çà ne s'applique pas qu'aux médecins!!!! C'est important pour tout les métiers. Il faut arrêter de mettre cette profession à part.
Je ne vois pas ce qu'il y a de réducteur là-dedans. L'an dernier, quelqu'un que je connaissais passait le concours et au lycée je lui avais demandé quelle spécialité il aimarait bien faire et il m'a repondu "une spécialité qui rapporte! J'espère avoir un cabinet parce que médecin au CHU ca gagne pas des masses!" Désolée mais çà fout les boules d'entendre çà !! Alors dans ce cas, oui, çà fait du bien d'entendre le mot "VOCATION"


PS : dis donc les caennais, on a peur de mettre sa vie réelle sous son pseudo??? lol Allez-y ! On est deja pas beaucoup de Caen sur le site !!!

[Edité le 25/01/06 par mélène]
_____
en D3...
Top
Weeha!!!
Chef des sévices

Messages : 392
Enregistré : 15/09/2003
Posté le 25/01/2006 à 12:49 notnew
L'an dernier, quelqu'un que je connaissais passait le concours et au lycée je lui avais demandé quelle spécialité il aimarait bien faire et il m'a repondu "une spécialité qui rapporte! J'espère avoir un cabinet parce que médecin au CHU ca gagne pas des masses!" Désolée mais çà fout les boules d'entendre çà !! Alors dans ce cas, oui, çà fait du bien d'entendre le mot "VOCATION"

De toute facon que tu fasses une spécialité qui rapporte ou qui rapporte pas tu fais quand meme de la médecine, donc je vois pas trop le mal à choisir une spécialité qui rapporte plutot qu'une autre
_____
Dans le doute, fais n'importe quoi.


Top
Scoobidoo
Ministre de la Santé

Messages : 676
Enregistré : 22/09/2004
Posté le 25/01/2006 à 13:42 notnew
Ben quand tu pars en P1 avec l'idée de faire "une spécialité qui rapporte", ça montre pas trop la vocation..
Moi entre un truc qui rapporte et un truc qui me plait, le choix est vite fait, je ne me vois pas faire un truc en me disant tous les matins "j'aime pas mais je fais ça pour avoir un max de fric".

Donc après, peut-être que ce que t'aimes correspond à ce qui rapporte, mais, et là ça rejoint ce quo'n a dit plus haut, si tu fais ça pour l'argent, est-ce que tu vas être aussi engagé que si tu fais ça par vocation, plaisir, passion ? (ce que tu veux comme mot, je vois pas trop la différence entre tous ces mots)
Parce qu'admettons un médecin est dans le libéral parce que ça rapporte, ok, pas de souci, mais si pour lui il n'y a que ça, il va pas s'emmerder à passer 1h avec un patient pour trouver ce qui est le mieux pour lui, en revoyant son diagnostic 3 fois s'il le faut, et il va plutôt faire un premier daignostic, s'y tenir, et chercher le mieux pour son compte et faire passer le max de patients dans la journée.
(attention je réduis pas les médecins libéraux à ça !! mais admettez que ça existe)
Top
Weeha!!!
Chef des sévices

Messages : 392
Enregistré : 15/09/2003
Posté le 25/01/2006 à 13:59 notnew
Ce que je voulais dire c'est que beaucoup de personnes font médecine parceque c'est ce qu'ils aiment, et choisissent ensuite leur spécialité selon certains critéres comme le salaire, ou les horaires... Mais ca change rien au fait que leur but etait de faire la médecine.
_____
Dans le doute, fais n'importe quoi.


Top
Scoobidoo
Ministre de la Santé

Messages : 676
Enregistré : 22/09/2004
Posté le 25/01/2006 à 14:05 notnew
Oui voilà, donc à la base c'est ce qu'ils aiment, donc après, s'il choisissent une spé qui rapporte, c'est bein pour eux puisque c'est ce qu'ils veulent faire.

Mais quelqu'un en P1 qui dit "moi je vais choisir la spé qui rapporte", j'ai des doutes sur sa vocation à faire médecine smilies
Top
Bahia
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 360
Enregistré : 27/04/2005
Posté le 25/01/2006 à 14:46 notnew
En tout cas, moi qui suis ESI, je crois qu'on peut me croire quand je dis que c'est pas pour l'argent que je veux être IDE! smilies
_____
IDE
Top
Scoobidoo
Ministre de la Santé

Messages : 676
Enregistré : 22/09/2004
Posté le 25/01/2006 à 14:52 notnew
En tout cas, moi qui suis ESI, je crois qu'on peut me croire quand je dis que c'est pas pour l'argent que je veux être IDE! smilies

LOL !

Je te crois smilies
Top
goeland
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 683
Enregistré : 19/07/2005
Posté le 25/01/2006 à 14:57 notnew
c'est mignon de dire que sans vocation tu peux pas etre medecin (bon c'est pas vraiment ça, mais j'ai compris ce que vous avez dit et j'arrive pas à formuler).
Mais franchement, la vocation comme vous dites ça me laisse sceptique.
Pour ma part, j'ai pas l'impression d'avoir la VOCATION pourtant medecine ça me plait bien (enfin pour l'instant, je suis aps encore super loin dans les etudes smilies ) et je pense pas etre pire qu'un autre medecin, meme si je n'ai pas la passion, ce que vous voulez.
Ma cousine est interne en pediatrie, elle est passionnée par sa spécialité, par son metier, mais je la vois qui pete un cable parce qu'elle a des horaires impossibles, une pression enorme etc... la passion ou la vocation ça ne lui suffi pas.
En fait, au bout d'un moment, il va y avoir une confrontation entre ce que tu aimes faire (ta passion, ta vocation etc) et ce que tu aimerais pouvoir faire : dormir, lire autre chose que le quotidien du medecin, avoir une vie de famille.
Se poser ce genre de question à la base est à mon sens ce qu'il y a de plus sensé, en tout cas plus que de s'aveugler avec des idees de vocation.
La vocation ne suffi pas, il suffi de regarder les déçus de la p1
d'ailleurs la vocation n'est pas nécessaire il suffi de voir ceux qui passent en p2

[Figaro]
Septique = qui relève du sepsis (infectieux...)
Sceptique = caractérise qui fait preuve de scepticisme.
[/Figaro]


[Edité le 25/01/06 par Figaro]

edit: merci de corriger mes honteuses fautes d'orthographe smilies

[Edité le 25/01/06 par goeland]
_____
coin coin!!


Top
Cordura
Ministre de la Santé

Messages : 4029
Enregistré : 08/01/2003
Posté le 26/01/2006 à 18:33 notnew
Moi aussi, l'histoire de la vocation me laisse sceptique, désolé..

Je trouve ca très très réducteur, voire un poil démago.

Genre "moi j'ai la vocation, pour faire médecine, faut avoir la vocation, c'est indispensable"..

Pour l'histoire du type qui choisit sa spécialité en fonction du salaire... Et alors ?? smilies

Moi je choisirai ma spécialité en fonction de la qualité de vie et accessoirement du salaire, en prenant bien sûr une spé qui me plait, évidemment.

De même, je n'ai pas l'impression d'avoir la vocation. D'abord c'est quoi avoir la vocation ? C'est ne pas avoir pensé à une autre orientation professionnelle depuis l'âge de 5 ans ? C'est aimer ce qu'on fait, mais croire que ce sentiment est unique et exceptionnel et qu'il faut l'affubler du terme vocation pour marquer le coup ? smilies


Encore une fois, je pense qu'il faut arrêter les caricatures. Tout n'est pas blanc ou noir.


Alors pour répondre définitivement à la question initiale du post, je dirais :

" métier comme un autre ".

Bin oui, faut bien vivre, faut bien gagner sa croute, alors on bosse et quant à faire, comme on était pas trop mauvais à l'école, au collège et au lycée, on a eu le privilège de pouvoir choisir nos études et prendre celles qui nous plaisaient le plus. Alors voilà, on fait un métier comme un autre et on est content parce qu'on l'aime. Point.
Top
XEON
Bizut (futur carré)

Messages : 8
Enregistré : 27/11/2005
Posté le 29/01/2006 à 12:02 notnew
pour moi c'est une voccation, mais je pense que de nombreuses personnes font des études de médecine car elles en ont les capacités et de plus elles souhaitent l'argent qui en découle.
Top
Miss Gaffe
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 213
Enregistré : 09/08/2004
Posté le 29/01/2006 à 15:19 notnew
Moi je crois que je suis assez d'accord avec ceux qui disent que la passion, ça peut être très polyvalent et que d'autre part la passion ne suffit pas.
Je n'irais pas jusqu'à dire que j'ai choisi la médecine par passion. A vrai dire j'avais dix-huit ans et aucun médecin autour de moi et j'avais juste envie de choisir un métier intéressant où il y aurait tout le temps du défi. Je m'intéressais beaucoup au fonctionnement du corps humain depuis petite, mais c'est tout.
Je me suis beaucoup accrochée pendant mes études, même si c'était dur, et je ne pense pas avoir jamais remis mon choix en question. Ca ne me dérangeait pas d'étudier, au contraire je trouvais ça à la longue plutôt très intéressant et motivant.
Et puis maintenant je touche la fin de mes études. Je fais un remplacement d'interne dans une discipline qui m'intéresse...et je me rends compte que je suis vraiment déçue!!!
Je passe les 2/3 de mon temps à faire de la paperasse, à faire les téléphones que les secrétaires, absentes la moitié du temps, ne sont pas en mesure de faire, à fixer des RV, des examens complémentaires...et en fin de compte il me reste somme toute assez peu de temps pour examiner les patients et apprendre le côté pratique du métier de médecin. Je ne vois presque plus ma famille et avec ça je n'ai même pas encore de gardes!!!
Visiblement je ne suis pas la seule à tomber de haut comme ça mais je suis vraiment déçue! et je ne sais pas si la passion du métier aiderait vraiment à supporter ça!
Le seul point positif, ce sont les patients et le peu d'occasion que j'ai à travailler avec eux directement. Ca oui, c'est enrichissant...
_____
...une libellule avec six pattes gauches...
Top
goeland
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 683
Enregistré : 19/07/2005
Posté le 29/01/2006 à 15:37 notnew
pour moi c'est une voccation, mais je pense que de nombreuses personnes font des études de médecine car elles en ont les capacités et de plus elles souhaitent l'argent qui en découle.

toute les personnes qui ne font pas medecine par VOCATION ne le font pas non plus pour l'argent, en tout cas ce n'est pas mon cas. Evitons de generaliser et de transformer les gens qui ne ressentent pas la vocation en futurs mauvais medecins assoiffés d'argent
_____
coin coin!!


Top
peeping_laura
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 683
Enregistré : 20/01/2005
Posté le 29/01/2006 à 19:28 notnew
De toute façon c'est quoi la vocation : "quand j'avais 4 ans, mon médecin de famille (pardon maintenant on dit médecin traitant) m'a soigné un panaris, depuis je rêve de devenir médecin" ?????
Si c'est ça, désolée mais je n'ai pas la vocation... (j'ai jamais eu de panaris smilies)
Il y a une différence entre vocation et passion.... A ne pas confondre...

De même que l'on peut être passionné par son boulot sans que notre vie se résume à ce dernier !!

[Edité le 29/01/06 par peeping_laura]
_____
Triste époque que celle où il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome.
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi !


Top
Bahia
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 360
Enregistré : 27/04/2005
Posté le 30/01/2006 à 11:01 notnew
Sur, on l'a dit précédemment.. passion ne signifie pas que toute ta vie tourne autour de ça, seulement que tu aimes vraiment ce domaine là...
Quant a la vocation, j'entends par là que tu ne te vois pas dans un autre domaine (ou métier) que celui là.
_____
IDE
Top
goeland
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 683
Enregistré : 19/07/2005
Posté le 30/01/2006 à 11:04 notnew
bon ben donc je n'ai pas vraiment la vocation au sens où tu l'entends néanmoins je ne suis pas assoiffée d'argent ni de pouvoir et je ne pense pas (enfin j'espere) etre un futur mauvais medecin...
_____
coin coin!!


Top
Aller en haut • 48 réponses • 3 pages • 1 2 3
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
Dr Irène Frachon « Le Mediator® est un poison lent pour la pharmacovigilance française » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter