logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[médecine] La Recherche médicale...

Aller en bas • 5 réponses
babaz
Jeune Carabin

Messages : 28
Enregistré : 06/07/2007
Posté le 25/09/2007 à 18:38 notnew
Bonsoir,


Je souhaiterais vous soumettre ce soir une question qui me porte à coeur.

J'ai appris qu'il était possible de faire de la recherche tout en étant médecin (c'est le cas des Professeurs-Chercheurs)

Je sais en outre que nombre de chercheurs (en génétique par exemple) ne sont pas docteurs en médecine. Ces derniers, quelquefois diplômés d'écoles d'ingénieurs, ont fait vraisemblablement moins d'années d'étude que leurs collègues médecins.

Voyez-vous une différence entre ces deux "types" de chercheurs, ayant suivi des voies au départ différentes ?


Merci
Top
Delphe
Interne

Messages : 136
Enregistré : 30/12/2004
Posté le 25/09/2007 à 21:25 notnew
En effet en passant par une école d'ingénieur tu peux commencer ta thèse à Bac+ 5 en ayant fait ton M2 (ex DEA) pendant ta dernère année d'ingé, ce qui est possible dans certaines écoles (école d'agro, normale sup).
En passant par médecine c'est plus long, car les études durent un minimum de 9 ans et certains arrivent je pense à faire une partie de la thèse pendant l'internat.
Sur le terrain pas beaucoup de différence, dans le labo où j'ai fait ma thèse ma voisine de paillase était médecin et on faisait une thèse en viro-immuno, la pièce d'en face en génétique pas de différence entre les médecins et les ingénieurs ou universitaires. Mis à part des rides pour certains médecins...et parfois un peu moins de sens pratique..mais avec les mois les différences disparaissent et chacun développe ses intérets propes.
Ingénieurs ou médécins l'atout c'est la double formation ce qui est important dans un milieu ou les postes sont rares et le parcours éprouvant. Les médecins peuvent repartir vers l'hopital et le privé. Les ingénieurs sont assez bien perçus dans le privé.
J'ai perso eu les mêmes intérrogations, j'ai opté pour le cursus ingé car je n'étais pas sure de vouloir faire de la clinique (6 ans minimum entre externat et internat) et pour la durée du parcours. Après une thèse dans un gros labo et 4 année dans le privée je suis repartie en médecine. Car finalement la clinique, les patients et l'hopital me manquaient.
Choisis la voie qui t'attire le plus et ou tu penses pouvoir réussir et non pas la plus courte. Je ne regrette rien à mon parcours. Je suis persuadée que la motivation c'est l'essentiel.

bon courage

Top
babaz
Jeune Carabin

Messages : 28
Enregistré : 06/07/2007
Posté le 25/09/2007 à 21:36 notnew
Merci bien pour cette réponse.

Je suis pour ma part en PCEM1...
Top
ginger
Jeune Carabine

Messages : 29
Enregistré : 02/04/2008
Posté le 15/06/2008 à 15:15 notnew
Bonjour,
Je poste assez longtemps après la dernière réponse mais j'aurais une question concernant la recherche. Admettons qu'à l'internat on ne puisse pas avoir de spécialité et que l'on suive la voie medecine générale. Est-il possible de faire tout de même de la recherche? Si oui en quoi?

Merci d'avance

Gin
Top
Goulu
Schtroumpf SM

Messages : 2473
Enregistré : 10/05/2005
Posté le 15/06/2008 à 22:29 notnew
J'en profite pour poser une question sur la recherche.
On nous dit souvent qu'il faut des médecins dans la recherche, qu'on en a besoin, qu'il faut faire des M1 en vue de continuer sur M2 + thèse de sciences etc...
Mais quant est-il des places disponibles ?
_____
"Think of me as Yoda. Only instead of being little and green, I wear suits and I'm awesome. I'm your bro. I'm Broda ! And tonight, you're gonna use the force to get the hottest chick in this bar into bed"
Top
Taoma
Externoïde

Messages : 40
Enregistré : 24/04/2008
Posté le 16/06/2008 à 12:59 notnew
> Ginger:
oui, il est possible de faire de la recherche en tant que médecin généraliste, ou spécialiste en ville...
mais comme c'est un parcours un peu plus original, les choses sont moins "prévues pour"
de même, ça doit être un petit handicap dans les recherches de bourses

> Goulu:
bonne question
au vu des restrictions budgétaires et de la tendance à regrouper les labos et les unités (INSERM, CNRS...), on peut avoir quelques interrogations légitimes quant à l'avenir
en même temps, la sélection se fait souvent avant (faut être vachement motivé pour se tartiner une thèse de science, sans parler de l'année de mobilité et de l'HDR si tu as des vues professorales)
tout dépend de la place que tu veux occuper dans l'organigramme, et de comment tu veux organiser ton temps: garder une partie clinique (et/ou enseignement pour les hospitalo-universitaires), ou faire chercheur temps plein
il n'y a pas toujours le poste qui te conviendrait le mieux qui est disponible, mais à force de compromis, je pense qu'on peut trouver sa place

l'autre manière de voir les choses est de se dire que rajouter des lignes à son CV et éviter de se fermer des portes augmentent les chances de trouver quelque chose qui te convient au mieux, faut avoir la motivation de consacrer du temps (et un peu d'argent) aux diplômes supplémentaires (valable aussi bien pour la partie clinique DESC/DU... que pour la partie science fondamentale)

bon courage smilies
_____
The impossible leap is one hundred simple steps.


Top
Aller en haut • 5 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter