logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[médecine] Numerus Clausus

Aller en bas • 4 réponses
Nico Molko (mister PO)
Jeune Carabin

Messages : 24
Enregistré : 01/02/2008
Posté le 01/02/2008 à 10:18 notnew
Salut à vous amis carabins !!!
J'ai une super nouvelle !!! POur nous tous, parisiens (donc pas nous tous ), le numerus Clausus a été publié dans le journal officiel !!!
Résultat : toutes les fac parisiennes à part bobigny perdent entre 3 et 6 places cette année !!! Avec un discours à coté de cela qui nous dis que le gouvernement nous promet une augmentation du numerus clausus, la surprise est de taille !!! Effectivement, ne pas l'augmenter resterait compréhensible, on a l'habitude, mais de là à le diminuer... Il y a une marge.

Je pense que si toutes les fac de médecine parisiennes se mobilisait pour faire circuler une pétition, peut être pourrions nous faire changer les choses, ou du moins, cela permettrais de montrer notre colère.

En tant que mister PO (fac de médecine de Paris Ouest), je veux bien me charger de faire circuler la pétition à PO.

Bon courage à tous pour la suite.
Dites moi ce que vous en pensez svp !!!
Top
Yoba
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1298
Enregistré : 24/01/2006
Posté le 01/02/2008 à 10:59 notnew
Résultat : toutes les fac parisiennes à part bobigny perdent entre 3 et 6 places cette année !!! Avec un discours à coté de cela qui nous dis que le gouvernement nous promet une augmentation du numerus clausus, la surprise est de taille !!! Effectivement, ne pas l'augmenter resterait compréhensible, on a l'habitude, mais de là à le diminuer... Il y a une marge.

Pour ta gouverne, le NC a augmenté cette année de 200 places sur toute la France.

Et le gouvernement a tout simplement choisi de privilégier les régions qui manquent de médecins.
Voilà pourquoi les facs parisiennes n'ont pas d'augmentation voire même une légère baisse dans leur NC.
_____
« Pigeon! Oiseau à la grise robe,
Dans l'enfer des villes
À mon regard, tu te dérobes,
Tu es vraiment le plus agile. »
Top
Lodge
Ministre de la Santé

Messages : 1029
Enregistré : 31/08/2005
Posté le 01/02/2008 à 12:57 notnew
Comme dit Yoba, il faut voir ca sur le plan national et non pas penser à sa petite personne.
De plus, si tu écoutes un peu l'actualité, et on vous a beaucoup entendu là-dessus il y a quelques mois, le gouvernement souhaite que les médecins "retournent" un peu plus à la campagne.
C'est donc une facon détournée de vous dire : " on diminue à Paris et on aumgmente ailleurs", enfin je comprends ca comme ca.
Donc ton discours politique est un non sens et en rien fondé et une petite piqure de rappel ne fait pas de mal
10- Remede.org est un site apolitique et asyndical, les sujets à caractères politiques ne sont pas souhaités


[Edité le 01/02/08 par Lodge]
Top
Nico Molko (mister PO)
Jeune Carabin

Messages : 24
Enregistré : 01/02/2008
Posté le 01/02/2008 à 18:52 notnew
C'est une solution comme une autre, bien que ce sujet ai déjà trouvé une réponse grace a des dialogues il y a quelque mois : il serais question que es régions en déficit offre des bourses d'études aux étudiants qui devrais alors à la région en question 10 années de travail dans cette région.

Défavoriser certaines université par rapport à d'autre en premiere année n'a à mon avis aucun intéret, en effet, le mec qui habite à paris ne va pas aller faire ses études en province juste parce que le numerus clausus y est plus aventageux. De toute façon, ce n'est pas la premiere année qui décidera de l'endroit ou tu pratiqueras plus tard, puisque je pense que le parisien qui viendra faire ses étude en province pour bénéficier de plus de chance retournera à paris après avoir finit ses études.

A Paris Ouest, on se retrouve cette année avec un pourcentage d'admis de 13,4 pourcent, nous somme cette année 150 étudiants de plus que l'année dernière et avont un nombre d'admis inférieur à l'année d'ouverture de notre fac (nous somme 950 contre 6OO à l'époque )

Je pense donc que cette solution consistant à défavoriser certaine fac par rapport à d'autre n'a pas grand intérêt et se révèle plutôt injuste. Le résultat logique attendu sera que le médecin qui viendra d'un fac parisienne trouvera plus facilement du travail en milieu privé ou autre que ceux venant de fac provinciale puisqu'il y aura nécessairement une différence de niveau entre ces deux médecins.
Top
Get72
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 688
Enregistré : 24/03/2006
Posté le 01/02/2008 à 19:10 notnew
Sujet déjà abordé
_____
Garder la passion, prendre du recul
Top
Aller en haut • 4 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter