logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Lipothymie carabine

Aller en bas • 9 réponses
anael
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 29/03/2008
Posté le 29/03/2008 à 16:23 notnew
dernièrement j'ai eu ce qu'on appelle une lipothymie face a une gangrène en stage, ça allait très bien au début, mais après 30 min pendant que le CCA faisait l'examen clinique....bah pouf exactement comme c'était décrit dans mes boukins: rétrécissement du champs de vison, flou, chaleur, acouphènes...
alors je me pose la question: est ce que c'est normal de mal se sentir quand on voit des trucs crades à l'hosto, est ce que c'est deja arrivé a d'autre et comment ils s'en sont sortis, est ce qu'il faut arrêter médecine a cause de ce genre de faiblesses, est ce que c'est honteux?
Top
Lubohai
Désagrégé de médecine

Messages : 260
Enregistré : 04/07/2007
Posté le 29/03/2008 à 17:39 notnew
Cette année,en td de semio sur le thème des pertes de connaissances :
Cas clinique :
"etudiante en médecine, n'a pas beaucoup mangé le matin, stressée par son premier bloc. Se pleint de vertige, sueur, pâle...etc. Elle a due sortir du bloc pour s'asseoir "
Le prof :
"bon, bas ça c'est une classique lipothymie d'étudiant en médecine. Je dirais que ça arrivera tot ou tard à au moins 30% d'entre vous..."

Rassuré ?
_____
DCEM3 breton
Top
julyjumper
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 398
Enregistré : 13/07/2005
Posté le 09/04/2008 à 13:34 notnew
Oh oui, t'inquiète pas^^
Enfin, je ne suis pas un modèle :p mais j'ai quelques antécédents...

La dernière en date c'était pendant une garde aux urgences, une patiente asthmatique que j'examinais, pendant ce temps l'infirmière fait une gentille prise de sang (même pas des GDS! mignon prélèvement au pli du coude...), ben POUF, par terre la Julie, j'ai pas compris pourquoi ^^

Et puis mon premier passage au bloc, en P2, je sais pas ce que c'était mais ça saignait bien, le chef a piqué sa crise contre l'interne au-dessus du patient ouvert ("jveux plus jamais voir un c*n pareil! dém€rde-toi, trouve-toi un autre stage!"), j'ai glissé par terre... quand j'ai repris connaissance, 2 réanimateurs me tenaient les jambes en l'air au lieu de s'occuper de ce pauvre monsieur (qui est mort après d'ailleurs :s)... mais ils m'avaient installée devant les bidons de sang qui se remplissaient à vue d'oeil, donc j'ai redéfailli, et encore, et encore... happy bloc!

Ma préférée c'était en P2, stage de sémio en néphro... j'assiste pour la première (et la dernière... ça alors!) à une Biopsie-Ponction Rénale, sur un greffon, en fosse iliaque droite... Déjà l'engin est... un gros machin, ça se tient comme un pistolet et... PAN!!! Un grand "coup de feu" quand la chef a presséé la gâchette... oula, j'ai défailli, suis tombée en arrière sur l'interrupteur du box et... ç'a tout éteint, lumières, consoles... smilies


Nwala, je raconte gentiment ma vie mais avec le sourire, je sais que ça m'arrivera encore des dizaines de fois (extraordinaire tonus vagal^^) et
est ce que c'est honteux?
j'ai envie de crier NON, mais si ça l'est... ça ne tue pas!

[Edité le 09/04/08 par julyjumper]
_____
JuliE
Top
Ti CluBBeR
Ministre de la Santé

Messages : 911
Enregistré : 08/07/2003
Posté le 09/04/2008 à 21:14 notnew
lol julie,toutes ces histoires m'ont bien fait sourire (meme si c'est moins drole pour toi smilies)
moi ça m'est arrivé qu'une fois,en réa-hépato,lendemain d'une soirée médecine avec grosse cuite...visite...trop longue...l'interne me fait "ça va jonathan"...moi"oui oui"(gros mensonge,j'étais pale),puis elle me dit "ah mais non là ça va pas t'es vert!!"...j'entendais plus grand chose et ne voyais plus rien "ah non ça va pas trop en fait",puis je suis sorti de la chambre et me suis assis,ai mangé un morceau et hop c'est reparti
mais alors malaise vagal ou hypoglycémie(l'alcool bouffe les réserves en glycogène,et j'avais pas bien mangé le matin)
bref,c'est archi classique,y'en a qui en font souvent(tu as un exemple au-dessus)
c'est pas vraiment un problème en soi,meme si ça limite ptet qqes spé pour plus tard...quoiqu'on s'habitue à tout
_____
"L'épreuve est nécessaire à la connaissance de soi"
Sénèque

Top
Jean
Chef des sévices

Messages : 327
Enregistré : 20/07/2004
Posté le 19/04/2008 à 05:01 notnew
alors je me pose la question: est ce que c'est normal de mal se sentir quand on voit des trucs crades à l'hosto, est ce que c'est deja arrivé a d'autre et comment ils s'en sont sortis, est ce qu'il faut arrêter médecine a cause de ce genre de faiblesses, est ce que c'est honteux?

Bien sûr que c'est normal ! Tout le monde ne tiens pas forcément devant tout, et encore, je sais pas en quelle année tu es mais y a des stages bien sympas pour ceux qui tiennent pas la vue des trucs un peu gore ! (genre en dermato ou en chir générale y a de quoi s'amuser...)

Et surtout faut pas penser arrêter la médecine pour ça !!! 1. Tu vas t'y faire et 2. T'auras qu'à éviter la chirurgie dans le pire des cas smilies
Top
Mir
Jeune Carabine

Messages : 13
Enregistré : 17/09/2004
Posté le 20/04/2008 à 14:46 notnew
Tout à fait d'accord : on y passe presque tous ! Entre les lendemains de garde, les petits-déj zappés, les 5h debout pendant la visite (en général ennuyeuse), les blocs d'ortho interminables... difficile d'y échapper.

Plus "jeune", j'étais connue dans mes stages de chir pour être "l'externe qui ne tombe jamais", au bloc ou pendant les pansements smilies. Idem en réa chir après, et pourtant j'en ai vu, des horreurs.

Il y a deux mois, le jour de mon premier bloc de chir plastique : pouf, tombée deux fois pendant une blépharoplastie !
Je sortais de stage en réa (= épuisée), d'une crise de migraine (= encore un peu photophobe)et j'avais pas mangé. Bah le scialytique dans les zyeux et "l'effet poisson japonais" de l'infiltration des paupières, j'ai pas aimé ! smilies
Le lendemain, j'instrumentais pour une BTPM en ORL (le truc bien crade): nickel, pourtant les panseuses n'auraient pas parié 1 centime sur moi, vu ma contre-performance de la veille !
Tout ça pour dire que même les increvables flanchent un jour ou l'autre ! Et ceux qui disent que ça ne leur est jamais arrivé sont le plus souvent des menteurs !

J'ai une copine qui était une habituée du "plouf par terre" au bloc. Son record : 3 fois pendant la même intervention. smilies

Aussi, je connais un actuel interne de chirurgie qui tombait dans les pommes systématiquement au bloc quand il était externe ; et un jour, il a découvert l'existence des bas de contention... Et hop ! Magie, ça n'a jamais recommencé.

Allez, une petite dernière pour la route, ça date de mon stage d'anesthésie :
Je me souviens d'une CCA de chir digestive qui a fait un beau malaise au bloc, alors que j'étais dans la salle voisine , avec le CCA d'anesthésie... qui n'était autre que son mari. Lequel a été immédiatement averti par un IBODE hilare : "docteur, faudrait que tu viennes piquer des béta HCG à la chirurgienne d'à côté !" smilies

Top
OthMan
Jeune Carabin

Messages : 29
Enregistré : 07/01/2008
Posté le 20/04/2008 à 18:35 notnew
un grand Merci à tout ceux qui partagent leurs expériences (qui sont quand plus drôles quelques années après les faits)! c'est très rassurant smilies smilies smilies .
sinon juste par curiosité, quelqu'un a une idée de la "physiopathologie" précise de la "lipothymie carabine"? c'est pour comprendre l'intérêt des bas de contusion cités par Mir.
THX
Top
OthMan
Jeune Carabin

Messages : 29
Enregistré : 07/01/2008
Posté le 20/04/2008 à 19:08 notnew
correction:
bas de contention

evidemment smilies
Top
julyjumper
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 398
Enregistré : 13/07/2005
Posté le 23/04/2008 à 13:45 notnew
_____
JuliE
Top
OthMan
Jeune Carabin

Messages : 29
Enregistré : 07/01/2008
Posté le 23/04/2008 à 23:23 notnew
Mercii!

!
Top
Aller en haut • 9 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter