logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[pharma] La fin de la pharmacie?

Aller en bas • 34 réponses • 2 pages • 1 2
barroud
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 50
Enregistré : 12/04/2006
Posté le 18/10/2007 à 10:54 notnew
Mr Sarko a décidé que nous ne servions à rien. Aussi parle t-il de "rente de situation que rien ne justifie".

Il veut la fin du monopole, la fin du capital réservé.

Bref, le médicament serait un produit comme un autre pour faire de la thune à Mr le sénateur Leclerc (grand ami de mr le président).

Bref, il faut se reveiller, lire les journaux, en parler dans nos facs et s'unir, moi je suis interne et ça me concerne moins, mais je suis scié qu'acun de mes copains officinaux ne s'inquiète à défaut de s'informer!

Même si j'étais médecin, je m'inquièterai de la fin du contrôle pharmaceutique des ordos. Et vous croyez serieusement que Mr Leclerc est le garant de la maitrise des dépenses de la sécu? Suffit de voir le prix des salades s'il applique le même coef en pharmacie ça nous fait le Mopral à 300€!

Enfin, bref, c'est pour demain pas après demain!
_____
si on veut pas écouter faut faire un blog, pas un forum


Top
Yoba
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1298
Enregistré : 24/01/2006
Posté le 18/10/2007 à 11:23 notnew
Les pharmaciens seront chefs de rayon chez Leclerc...

Méfiez vous c'est possible!
_____
« Pigeon! Oiseau à la grise robe,
Dans l'enfer des villes
À mon regard, tu te dérobes,
Tu es vraiment le plus agile. »
Top
coucourde
Doyen

Messages : 511
Enregistré : 06/07/2003
Posté le 18/10/2007 à 11:38 notnew
Ca serait une connerie, mais ça ne m'étonne pas du tout que cette connerie est pu germer dans l'esprit de notre président dont l'admiration pour le modèle anglo-saxon et l'idéologie libérale est évidente.
Ajoutez à cela sa profonde méconnaissance de la médecine/biologie qui n'est plus à prouver.
J'espère qu'il y aura des gens + compétents pour lui faire comprendre que les pharmaciens ont un vrai rôle à jouer dans un système de santé et que la iatrogénie médicamenteuse est un véritable problème de santé publique.
Mais j'ai peu d'espoir...
Top
Zeph
Ministre de la Santé

Messages : 2789
Enregistré : 16/02/2005
Posté le 18/10/2007 à 12:51 notnew

Sujet abordé





[Edité le 18/10/07 par Zeph]
_____
Je fais toujours une petite sieste avant d'aller dormir (O. Wild)
Top
Over the hills
Membre d'honneur (ex SM)

Messages : 1265
Enregistré : 02/01/2002
Posté le 18/10/2007 à 14:01 notnew
Post réouvert car sujet très très grave en effet.

Et attend pourquoi pas les médecins dans quelques temps. Pourquoi pas des chaines de médecins généralistes?

Regardez-bien le reportage de France 2 en bas de page, ça fait froid dans le dos...

http://blog.france2.fr/mon-blog-medical/index.php/2007/08/17/5788...
Top
Yoba
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1298
Enregistré : 24/01/2006
Posté le 18/10/2007 à 18:56 notnew
Pourquoi ne vous mobilisez vous pas comme nos internes en médecine?

Faites passer le mot dans vos facs!
_____
« Pigeon! Oiseau à la grise robe,
Dans l'enfer des villes
À mon regard, tu te dérobes,
Tu es vraiment le plus agile. »
Top
nadibou
Désagrégé de médecine

Messages : 269
Enregistré : 07/01/2007
Posté le 18/10/2007 à 21:45 notnew
c'est clair que fait l'anepf? mobilons nos élus bon sens de bon soir.
_____
3A à la classe caennaise
Vice Président Général 2010-2011 de l'ACEPC
Vice Président Loisir 2009-2010 de l'ACEPC
Elu au conseil d'administration de l'UFR de pharmacie de Caen
Top
oups!!!
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 50
Enregistré : 07/09/2007
Posté le 19/10/2007 à 15:41 notnew
le jt d'aujourd'hui a parlé de l'automédication..Qu'en pensez vous?
http://jt.france2.fr/13h/index-fr.php?jt=0&start=1179
Top
enjoy life
Ministre de la Santé

Messages : 1031
Enregistré : 14/01/2006
Posté le 19/10/2007 à 17:31 notnew
le jt d'aujourd'hui a parlé de l'automédication..Qu'en pensez vous?
http://jt.france2.fr/13h/index-fr.php?jt=0&start=1179

j'immagine mal trouver un rayon de subutex entre le rayon surgelé et céréales de carrefour..
Vendre les médoc dans les grandes sufaces ça veut dire que le patient ne sera plus remboursé...
C'est du n'importe quoi et on aura bientôt la fin de la sécu
Top
fcbfans
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 50
Enregistré : 10/08/2006
Posté le 19/10/2007 à 20:27 notnew
Mais sinon, pourquoi ne pas rajouter une ligne en plus pour dire non aux chaînes de pharmacie juste pour montrer notre mécontentement... dans les arguments des internes en pharmacie.
Sinon ça fait paraître que pour nous, les pharmaciens, tout va bien.
Mais c'est vrai que ça les concerne pas directement, mais les gens, eux, ils vont croire le contraire... que les internes de pharmacie vont faire officine...

[Edité le 19/10/07 par fcbfans]
Top
riep
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 79
Enregistré : 10/06/2005
Posté le 20/10/2007 à 17:14 notnew
ce que je ne comprends pas: c'est que d'un coté l'etat veut que les medecins se repartissent mieux pour une meilleur proximité des soins et que d'un autre coté il veut que les officines se regroupent pour ....pff un argument quelconque une meilleure structure ou un truc comme ça bien bidon.

il faut savoir que les gens qui dirigent ont une logique de dingue : moins de medecins,de personnel soignant etc donc moins de depenses de santé....et les malades ben donc ils ont moins acces aux soins et coutent moins cher.... énorme !!
_____
http://apothicaires.free.fr/
Top
enjoy life
Ministre de la Santé

Messages : 1031
Enregistré : 14/01/2006
Posté le 20/10/2007 à 17:48 notnew
un petit peu de musique pour se détendre un peu..N'oublions pas notre combat!!

http://www.youtube.com/watch?v=THZ0MmvOlqI
Top
snico
Désagrégé de médecine

Messages : 299
Enregistré : 21/02/2006
Posté le 21/10/2007 à 13:23 notnew
Je suis bien d'accord sur le fond du problème : on est à mon avis dans une période charnière pour l'évolution de notre système de santé.
Le système actuel est en faillite et ne peut plus durer; pour autant, il ne s'agit pas de remettre en cause nos valeurs ! Il faut certes changer les choses, mais les solutions que proposent nos politiques ne sont pas les bonnes : elles sont marquées par une approche comptable du problème.

Maintenant, il faut bien voir que ce qui se passe actuellement est de la plus haute importance : ça concerne les pharmas, les carabins, les infirmières ... tout le monde ! Parce qu'à terme, ce qui va changer pour les uns, tout le monde y passera, il faut pas se leurer ! (quand je vois le reportage sur les consultations de MG en drugstore, je crois qu'on hallucine !!) Les MG à Leclerc, ça pourra arriver !

Pour le reste, il faut qu'on arrive à s'organiser, à nous cristalliser autour d'un noyau cohérent de contestation qui nous soude tous, mais aussi qu'on fasse des propositions parce que le système actuel est dépassé.
Il faut aussi faire de la pédagogie, qu'on explique auprès du public notre conception du problème pour rallier les gens.

Il y a quand même un écueil à éviter : c'est le fourre-tout revendicatoire regroupant la liberté d'installation, la fin des monopoles, l'ouverture des capitaux (en libéral), l'année commune médicale (sur ce point je ne suis pas d'accord avec Barroud et je pense que c'est plutôt une bonne idée, mais ce n'est pas le sujet) ...

Il faut mobiliser TOUS les étudiants (parce que nos élus étudiants, je suis désolé de vous dire que dans ma fac c'est une belle bande de fétards et que nos intérêts profonds, ils s'en tapent le popotin) : médecins et pharmas. Il faut trouver d'autres solutions que celles qu'on nous propose et faire des propositions nouvelles.

Après, si on veut se différencier des épiceries, il faudra aussi accepter des modifications dans nos études et mettre en avant de nouvelles compétences : parce qu'il faut bien voir que la situation actuelle n'est pas complétement étrangère au fait que nos aînés se sont bein foutus de la sécu pendant quelques années, et que tant qu'ils pouvaient se faire du pognon, ça allait : c'est un peu un retour des choses.

On devrait essayer de créer un dialogue constructif avec nos reponsables. Sinon, si on reste que sur de la contestation et sans propositions, on perdra toute crédibilité et alors ...
Top
Végéta-le-pharma
Jeune Carabin

Messages : 18
Enregistré : 14/11/2002
Posté le 22/10/2007 à 11:10 notnew
Je ne sui qu'un humble deuxième année de pharma.Cepdt il me semble intéressant de prendre en compte ce que j'entend très régulièrement : "les remords ou les regrets c'est tjs après qu'il y ait une catastrophe, jamais avant"...

Ca s'est vu pas plus tard qu'hier dans le film "jour d'après"...Et après j'en vois déjà certain pleurer à cause de grèves et de fracture....
Top
Monaco
Ministre de la Santé

Messages : 1091
Enregistré : 09/05/2005
Posté le 22/10/2007 à 15:25 notnew
Elle est pharmacienne pourtant Roselyne...
_____
Chirurgien-Dentiste depuis 2012
New-York University Orthodontic program 2014
Top
Panoramix
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 09/09/2007
Posté le 22/10/2007 à 18:46 notnew
Ouai mais le fait que roselyne soit pharmacienne, sa change rien pour nous car, à mon avis, c'est tout le temps sarkozy qui a le dernier mots sur tous ces ministres quoi qu'ils proposent... (cf ce qui se passe depuis qq mois)
Top
Velardinho
Ministre de la Santé

Messages : 1034
Enregistré : 22/08/2005
Posté le 23/10/2007 à 11:24 notnew
Je pense que la mise des OTC sur le comptoir est le 1er pas vers la mise en vente des OTC dans les supermarchés, pour habituer les "patients" (que l'on doit appeler "consommateurs" maintenant) à se servir eux-meme. Ca ne servait à rien de sortir des arguments bidons, il ne faut pas nous prendre pour des nouilles non plus.

[Edité le 23/10/07 par Velardinho]
Top
Yoba
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1298
Enregistré : 24/01/2006
Posté le 23/10/2007 à 11:41 notnew
C'est vraiment aberrant ce qu'il se passe pour votre profession.

Mais je ne comprends pas pourquoi ceci ne fait pas plus de bruit.
J'avoue que je suis un peu cela, car mon frère est en pharma. Sinon je ne serai pas du tout au courant de ces mesures que veut prendre le gouvernement.

Pourquoi ne vous faites vous pas entendre???

Grève!
_____
« Pigeon! Oiseau à la grise robe,
Dans l'enfer des villes
À mon regard, tu te dérobes,
Tu es vraiment le plus agile. »
Top
Velardinho
Ministre de la Santé

Messages : 1034
Enregistré : 22/08/2005
Posté le 23/10/2007 à 12:53 notnew
L'ANEPF dit suivre ça de très près. Petit à petit, des tables rondes s'organisent dans les facultés, car pas mal d'étudiants ne sont pas au courant de ce qui se trame.
Top
snico
Désagrégé de médecine

Messages : 299
Enregistré : 21/02/2006
Posté le 24/10/2007 à 14:03 notnew
Il y a eu lundi soir à Lyon une table ronde avec un étudiant en officine qui n'était pas très optimiste.
Je suis quand même très pessimiste quant au devenir de cette filière, qui est quand même, faut-il le rappeler, le 1er débouché en terme de nombre d'étudiants.

Pour ma part, je veux pas officine mais l'internat; néanmoins un échec est possible. Pour autant, je ne me vois pas du tout bosser en supermarché. J'en suis à me dire que si j'échouais, je repiquerai vers médecine par la passerelle vers D1.

Ce type de mesures va complètement dévaluer notre profession dans le cadre officinal; j'en serai presque à déconseiller aux lycéens de s'y engager ...
Top
snico
Désagrégé de médecine

Messages : 299
Enregistré : 21/02/2006
Posté le 24/10/2007 à 18:07 notnew
Et je veux pas te casser le moral mais la filière internat c'est pas la joie non plus, les labos aussi seront à vendre dans pas longtemps quant aux pharmacies hospitalières...

Avec tout le respect que je te dois, ce n'est quand même pas le même métier que font les officinaux et les hospitaliers (pharmaciens ou biologistes); ce n'est d'ailleurs pas le même niveau de formation.
Quant à l'avenir de la biologie médicale privée, je le vois assez compromis, ou tout du moins moins doré.
Maintenant il reste quand même l'activité hospitalière (ce qui personnellement m'intéresse) avec possibilité de travaux de recherche (carrière hospitalo-universitaire) et d'enseignement : la rémunération est fixée par la loi selon une grille (identique pour tous les PH pharmaciens ou médecins) et reste largement raisonnable pour subvenir à ses besoins et vivre aisément.

Maintenant c'est vrai que l'époque où la sécu financait le niveau de vie ahurissant de certains pharmaciens et médecins, semble clos. Doit-on le regretter ? Je n'en suis pas sûr ...

À mon avis, ce qui nous sauvera, c'est la pluridisciplinarité : par exemple, il faut mettre en avant de nouvelles compétences (je pense notamment à la nutrition et à la Santé Publique qui explosent); se former davantage (je rappelle que le M1 de Recherche Biomédicale - ex-MSBM - est ouvert aux pharmaciens : or les médecins s'y ruent eux !), bref se démarquer de Leclerc et compagnie (notre réputation d'épiciers pourrait se concrétiser ...smilies) en montrant que notre formation reste avant tout scientifique, et que le malade doit continuer à occuper une place centrale.

Dans ce sens, l'ouverture de médicaments à usage hospitalier, dans le monde officinal est une belle avancée : il faut favoriser la prise en charge des malades hospitaliers dans un cadre ambulatoire. Il faut aussi accroître le dialogue avec l'hôpital, la création de Réseaux de Santé.

On peut aussi mettre en avant le fait que 5 à 20 % des consultations dans les urgences sont liées à l'iatrogénie : imaginons ce que ça va donner si les gens se mettent à acheter les médicaments en supermarchés.
Il faut avancer le fait qu'il y risque de confusion majeure en assimilant le médicament à un produit de consommation comme un autre. CE N'EST PAS LE CAS.

Merde alors ! Défendons notre système de santé en acceptant le fait qu'il faille le réformer mais en refusant toute régression en terme de sécurité sanitaire !!
Mobilisons-nous ! Soyons solidaires entre professions (ce qui nous manque à mon avis cruellement) médicales car à terme tout le monde est concerné : je me rappelle d'un rapport de l'IGAS qualifiant la profession médicale "d'esprit de corps sans corps d'esprit".
FAISONS DES PROPOSITIONS car la simple contestation politique ou militante ne suffit pas et ne fait pas avancer les choses. SOYONS CONSTRUCTIFS.

Et là on avancera.

Bref, qu'est ce qui est prévu par nos élus (au niveau local ou national) ? Quand est-ce qu'on fait le notre de Grenelle ? Qu'on se pose autour d'une table et qu'on discute ?
Parce qu'on discute sur 2 pages de forum et on n'a pas de concret : donc y-a-t-il des réunions prévues ?

[Edité le 24/10/07 par snico]

[Edité le 24/10/07 par snico]

[Edité le 24/10/07 par snico]
Top
Aller en haut • 34 réponses • 2 pages • 1 2
livreslivrescontactspublicationstwitter