logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Menaces sur la liberté d'installation!

Aller en bas • 5 réponses
L
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 30/03/2001
Posté le 05/04/2001 à 21:23 notnew
Bonjour à tous,

Le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes, qui rassemble,
entre autres, des internes et des remplaçants en médecine générale,
s'insurge contre les mesures coercitives évoquées dans le rapport Polton
(Février 2001).
En effet, pour éviter l'apparition de "déserts médicaux"(milieux retirés
et banlieues défavorisées) ce rapport propose, entre autres, d'obliger
les jeunes médecins à exercer quelques années en début de carrière dans
les zones insuffisamment desservies, une limitation à l'installation ou
de mettre en place un conventionnement sélectif.

Comment, après des années passées à alerter les pouvoirs publics contre
les risques de pénurie médicale, pourrions-nous accepter d'assumer
l'absence chronique d'une véritable politique de santé et les effets
pervers du lobbying hospitalier (qui lie le nombre et la spécialité
des internes à former aux besoins de fonctionnement des services) ?

Le SNJMG est réconforté par l'appui que lui ont apportés l'UNOF/CSMF et
MG-France, rejoignant ainsi le SMG qui par la voix de son président, le
Dr Christian Bonnaud, nous a déjà fait connaître son soutien dans notre
mobilisation.

Mais n'ayant obtenu aucune garantie du gouvernement sur le non recours à
des restrictions à l'installation, il continue sa mission d'information
(Communiqués de presse, réunions, propositions et dossier dans le dernier numéro de notre revue Jeune-MG et sur son site Internet) et a lancé une campagne de pétition nationale.
Gros succès de signatures lors des choix de stage des étudiants dans différentes facs.
Venez rejoindre massivement les signataires pour faire échec définivement à ces mesures coercitives!

Pétition et informations complémentaires sur son site Internet :
www.snjmg.org ( http://www.snjmg.org/pdf/petition2.pdf )

Merci de votre soutien.
Top
souslik
Bizute (future carrée)

Messages : 5
Enregistré : 22/12/2000
Posté le 05/04/2001 à 21:48 notnew
Bonjour,

Je n'ai pas de données officielles mais du côté des internes de spécialité le même problème est à craindre...
Notre chef de service nous a dit récemment qu'un projet était à l'étude pour empêcher les médecins ayant fait leur spécialité dans une région de partir dans une autre région. Est ce que ce sera sur un temps limite ou définitif ?
Le but est de lutter contre la désertification médicale de certaines régions au profit d'autres.....
Vive la liberté d'installation....

A+
Souslik
Top
L
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 30/03/2001
Posté le 07/04/2001 à 12:32 notnew
Bonjour,

J'en parle au SNJMG : peut-être faudrait-il faire une pétition commune?

En attendant, il faut que nous soyons le maximum à signer celle-ci : impossible d'envisager des mesures de restriction à l'installation des spécialistes si celles des MG sont définitivement abandonnées !

Sinon, pour toute question complémentaire : postmaster@snjmg.org
Top
Miko
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 27/12/2000
Posté le 08/04/2001 à 15:03 notnew
Salut à tous mes aînés!
Moi, c miko, en P1, et je dois dire que toutes ces réformes me foutent le cafard!
C vrai koi, comment les étudiants peuvent laisser impunément les pouvoirs publiques mettre en place de telles réformes!
Enfin heureusement qu'il y en a certains que se mobilisent!!
Mais vous pensez vraiment qu'après la réforme récente sur l'internat , prévoyant qu'il n'y aura plus le droit au redoublement, on arrivera à changer les choses?!
Enfin, bon courage à tous, mes cours de P1 m'attendent et le concours approche!
A+!
Top
ccadic
Jeune Carabin

Messages : 26
Enregistré : 15/12/2000
Posté le 13/04/2001 à 14:11 notnew
Va falloir faire fort sur le plan legal pour entraver la liberté de mobilité a diplome egal dans la communauté europeenne.
A mon avis, on peut etre tranquilles .
Et puis rien n'empache d'abandonner la médecine traditionnelle et d'aggraver la situation....
Top
L
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 30/03/2001
Posté le 14/04/2001 à 17:13 notnew
Oh non, pas si tranquilles!
Il suffit de lire les journaux médicaux, de lire les comptes rendus des dernières réunions de nos société savantes sur le sujet : les mesures telles que le conventionnement sélectif selon le lieu de l'installation et un numerus clausus à l'installation reviennent comme un leitmotif et sont d'ailleurs faciles à instaurer (rien à voir avec l'Europe, pas plus que nos conventions actuelles).
En plus, ne comptons pas trop sur les médecins déjà installés pour nous défendre, à voir les réactions de certaines d'entre-eux(...) et celles, bien molassonnes, de certains syndiqués (hors des "officiels").
Il faut donc rester mobilisés et ne pas se laisser endormir par un sentiment de fausse sécurité : après, nous n'aurons plus aucun autre moyen d'agir que, comme tu le dis, aller voir ailleurs...

Au fait, toi qui tiens ce site de remplacements (on ne peut plus utile smilies ), sais tu que certains parlent même, pour faire face à la pénurie de médecins dans certaines régions, d'obliger les remplaçants à s'installer après un certain nombre d'années?
Bon, ça , ça a l'air déjà plus vague, mais souvenons-nous à quelle vitesse nous est tombé dessus le décret raccourcissant la période autorisée de remplacements avant le passage de la thèse ...
Top
Aller en haut • 5 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter