logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[pharma] Avenir de la pharmacie d'officine ?

Aller en bas • 140 réponses • 7 pages • 1 2 3 4 5 6 7
jappi
Chef des sévices

Messages : 371
Enregistré : 25/08/2009
Posté le 10/04/2013 à 16:24 notnew
Bonjour,

Je remonte ce topic car j'aimerais savoir s'il est facile ou non de trouver des temps-plein en officine ou si la majeure partie du temps, il s'agit d'emploi à mi-temps.
_____
5 AHU Lyon
Top
ami89
Doyen

Messages : 554
Enregistré : 09/07/2006
Posté le 12/04/2013 à 20:28 notnew
Hum... Bonne question...
Pas forcément toujours facile, car le pharmacien adjoint coûte cher... Et avec la situation actuelle, les titulaires "jouent" sur le personnel.
Après, il y a quand même pas mal d'offres... Il faut chercher. En fonction des régions, il peut y avoir même beaucoup d'offres.
_____
http://ami89-pharma.blogspot.fr
Top
lena30
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 314
Enregistré : 02/04/2010
Posté le 15/04/2013 à 12:54 notnew
et dans quelles régions y a t il des offres en temps plein CDI par simple curiosité ?
(le sud PACA et Languedoc faut oublier en tout cas^^)
Top
balder
Désagrégé de médecine

Messages : 283
Enregistré : 25/11/2006
Posté le 16/04/2013 à 03:08 notnew
En Bretagne!!!

Lena, attend d'avoir fini tes études et de chercher un taf... Quand j'étais en 3ème et 4ème année, tout le monde croyait que c'était bouché à Rennes.
Au final, tous ceux de ma promo qui ont cherché ont un CDI temps plein avec un coëff 500 minimum. D'autres ont des propositions à la montagne ou sur la cote!

Faut arrêter de croire qu'il y a du chômage, pour le moment, il n'y en a pas! Il faut juste accepter de se sortir les doigts du c... et faire 20-30 min de route si besoin!
_____
"Stranger in the night, Syphilis in the morning!"
Gaspard Proust
Top
Zeph
Ministre de la Santé

Messages : 2789
Enregistré : 16/02/2005
Posté le 16/04/2013 à 13:47 notnew
20-30 minutes de route, le rêve pour les parisiens xD
_____
Je fais toujours une petite sieste avant d'aller dormir (O. Wild)
Top
ami89
Doyen

Messages : 554
Enregistré : 09/07/2006
Posté le 16/04/2013 à 20:55 notnew
Aux dernières nouvelles, il y a pas mal de jeunes pharmaciens (29-30 ans) qui sont en train de démarcher pour revenir en pharmacie d'officine sur Paris 5.
Alors, je veux bien admettre que ce n'est pas la folie. En tout cas, il semblerait que ce soit quand même mieux qu'ailleurs. smilies
_____
http://ami89-pharma.blogspot.fr
Top
riep
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 79
Enregistré : 10/06/2005
Posté le 01/05/2013 à 15:12 notnew
Salut
je relance mon post pour l'idée de création d'un syndicat des jeunes pharmaciens.

-Pourquoi créer un tel syndicat ?
Car pour l'instant un tel syndicat n'existe pas et l'avenir de la profession est entre les mains de quelques confrères qui ont un point de vue assez limité.
Pour faire simple :

1.De plus en plus d'ordonnances sont délivrées sans le contrôle d'un pharmacien , par des apprentis BP, des BP et des étudiants.
2.L'appartenance des officines est grandement remis en question par le biais de holdings

nous pourrons en débattre ici sur remède ou sur le site (pas beau ) que j'ai fait

-comment ça marche ?
C'est au stade de projet donc pas d'engagement pour l'instant le top serait de s'inscrire sur mon site
ou de me mailler, de m'envoyer des message u2 de soutien ,en parler à vos corpo respectives.

-quel sera le but de ce syndicat ?

De plus en plus de confrères embauchent des apprentis , des étudiants et des préparateurs pour faire un travail de pharmacien.
Cela à plusieurs conséquences: - les patients sont de manières générales moins bien soignés,
conseillés (pas autant qu'il pourrait l’être)
-les pharmaciens sont de moins en moins visibles, leur savoir
moins accessible et du coup leur utilité remise en cause
-de facto les pouvoirs publiques les évincent petit à petit (fermeture d'officine, baisse drastique des marges obligeant certains confrères a se comporter comme des marchands de tapis, l’indépendance de la profession est mis a mal !)

Première mesure devant être défendue :

1-validation pharmaceutique obligatoire de toutes les ordos (il faudrait aussi le conseil mais c'est un début)
Ainsi nous pourrons pleinement faire valoir notre rôle de professionnel de santé et démontré un peu plus notre rôle.



Afin que le pharmacien soit plus visible et son savoir plus accessible la seconde mesure à défendre :


2-le seuil de CA qui instaure un nombre de diplômes doit être réinterprété ,il est censé instaurer un nombre de diplômes présents pendant les horaires d'ouverture, non pas un nombre diplôme présent dans la structure.

Pour promouvoir l'avenir des jeunes pharmaciens et l’indépendance de la profession la troisième mesure devant être défendue est :


3-l'interdiction pour un pharmacien (ou qui que ce soit of course)de posséder des parts dans plusieurs officines.

Voila peut être que tout cela est pompeux mais je suis persuadé que si on ne prend pas les choses en main le pharmacien va disparaître petit à petit, remplacé par des préparateurs ou pire des vendeurs spécialisés (essec smilies ) laissant craindre le pire pour la santé publique.

Si vous pensez que le métier de pharmacien a un avenir venez vous exprimer ici ou sur le site apothicaires.free.fr (si j'ai pas le droit de mettre le nom du site mes excuses au modo) que vous soyez étudiants ou pharmaciens peu importe votre spécialité.
_____
http://apothicaires.free.fr/
Top
phie68
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 03/06/2013
Posté le 03/06/2013 à 21:47 notnew
Je suis préparateur et j'exerce mon métier depuis plus de 33 ans.Je suis stupéfait de la hargne de RIEP envers les préparateurs.Le méchant préparateur inculte ,ignare ayant un cerveau sous développé qui mange le pain du bon pharmacien. Effarant.On ne devrait même pas leur donner le droit de vote tellement ils sont idiots ces préparateurs.Un peu de modestie ne nuit pas et surtout cela serait bien de faire preuve d'un minimum de respect envers les autres.Dans l'officine où je travaille actuellement je suis entouré de pharmaciens dignes de ce nom respectant l'équipe et où tout le monde tient son rôle et où chacun est à sa place.Quand je lis un tel discours sur les incompétents préparateurs , je me dis que le problème sera résolu quand les médicaments seront en vente chez Leclerc ,où tout le monde le sait , il y aura là du personnel particulièrement compétent en la matière.par exemple le vendeur de fruits et légumes pourra vendre de la phyto , après tout il a l'habitude de manipuler la laitue.
A bon entendeur salut.
Top
préparateur
Sexternus-minus

Messages : 36
Enregistré : 17/12/2012
Posté le 04/06/2013 à 08:06 notnew
T inquiètes pas
Riep a du avoir une mauvaise expérience qui lui mine sa vie quotidiennement
tu trouveras bcp d interventions de sa part y compris sur d autres forum
il ramène constamment le problème aux préparateurs même si la question n'a rien à y voir... tant pis. on ne peut pas plaire à tout le monde!

dans l ensemble les pharmaciens ne sont pas aveugles ils savent très bien que meme parmi eux certains plombent le travail des autres en n effectuant pas leur conseil aux comptoir et c'est bien là dessus qu on doit TOUS se battre
_____
http://lepreparateur.canalblog.fr
Top
phie68
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 03/06/2013
Posté le 04/06/2013 à 21:10 notnew
Effectivement je viens de lire d'autres interventions de la part de riep où il continue à vomir ses injures sur les préparateurs , entre autre.Je pleins sincèrement ses collègues.Maintenant on récolte toujours à plus ou moins long terme ce que l'on sème et là , la récolte ne sera pas bonne.
Top
riep
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 79
Enregistré : 10/06/2005
Posté le 05/06/2013 à 10:51 notnew
Je suis préparateur et j'exerce mon métier depuis plus de 33 ans.Je suis stupéfait de la hargne de RIEP envers les préparateurs.Le méchant préparateur inculte ,ignare ayant un cerveau sous développé qui mange le pain du bon pharmacien. Effarant.On ne devrait même pas leur donner le droit de vote tellement ils sont idiots ces préparateurs.Un peu de modestie ne nuit pas et surtout cela serait bien de faire preuve d'un minimum de respect envers les autres.Dans l'officine où je travaille actuellement je suis entouré de pharmaciens dignes de ce nom respectant l'équipe et où tout le monde tient son rôle et où chacun est à sa place.Quand je lis un tel discours sur les incompétents préparateurs , je me dis que le problème sera résolu quand les médicaments seront en vente chez Leclerc ,où tout le monde le sait , il y aura là du personnel particulièrement compétent en la matière.par exemple le vendeur de fruits et légumes pourra vendre de la phyto , après tout il a l'habitude de manipuler la laitue.
A bon entendeur salut.



Il ne me semble pas avoir dit autant de mal sur ton métier phie68
je n'ai jamais parler "d'ignares", ni de "cerveau sous développé"
Je n'ai aucun soucis avec les préparateurs avec qui je bosse.

j'ai juste dit qu'il n’était pas le rôle des préparateurs d'analyser une prescription,d'intervenir auprès de qui que ce soit pour donner son avis et adapter une prescription comme on peut l'entendre de la part de certains qui se propulsent "professionnel du médicament" alors qu'ils n'en sont pas.

Oui il y a un gros lobbying dans votre profession pour ne pas que celle ci disparaisse; et je le comprend : les préparations se faisant de moins en moins il était tentant pour certains confrères de laisser des petites pathos aux prep pour ne pas s'en séparer mais certains BP en essayant de se substituer au pharmacien sont entrain de le tirer vers le bas.

La solution pour que le métier de pharmacien d'officine perdure est qu'il doit être exercé pleinement et pas de manière indirect.

Imagine un kine qui embauche 3 aides-soignantes pour faire le exos de mobilisation viendrait de temps en temps jeter un coup d’œil à ce qu'elles font.
Avec l’expérience effectivement les dites AS vont connaitrent par cœur quoi faire pour quelle patho, à part certains cas particuliers et ce sera dramatique pour certains patients.

C'est un peu ce qui se passe a l'officine dans certaines pharmacies.

Je ne vois absolument pas pourquoi vous réagissez de cette manière peut être pensez être pharmacien ou faire le même travail, si oui alors les patients on du soucis à se faire.

Excuse moi si j'ai froissé ton égo ,tu as cru ou on t'as laisser croire que étais pharmacien ou une sorte de pharmacien "par expérience".
Ce n'est pas le cas.
Il n’empêche que bosser en binôme avec un bon prep est plus que jouissif et particulièrement efficace.(pour des raisons pratiques le prep sera masculin)

Mais un bon prep est celui qui ne prend pas de décisions sans toi ou/et qui sait quand le pharmacien doit intervenir sans le faire a sa place.
et crois moi il n'y en a pas des masses.
Dans le cas contraire on se retrouve avec une véritable cacophonie de "comptoir" (au sens non officinal du terme).

C'est pourquoi toutes les ordonnances et les dispensation de médicaments conseils doivent être dispensés ou validés par un pharmacien.
Les pharmaciens gagneront en crédibilité et la pharmacie d'officine telle que tu la connais pourra survivre,sans vendre des croquettes pour chien ou des dvd de celine dion.
_____
http://apothicaires.free.fr/
Top
- Chloé -
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 334
Enregistré : 22/09/2007
Posté le 05/06/2013 à 11:07 puis édité 1 fois notnew
C'est pourquoi toutes les ordonnances et les dispensation de médicaments conseils doivent être dispensés ou validés par un pharmacien.

Toutes les ordonnances dispensées par un pharmacien cela voudrait dire + de pharmaciens au comptoir. Cela couterait beaucoup trop cher aux titulaires et conduirait à la faillite de nombreuses officines et au chômage des préparateurs!
Toutes les ordonnances validées par un pharmacien, cela est déjà le cas légalement vu que le pharmacien engage sa responsabilité sur chaque dispensation. Rien ne t’empêches le jour où tu seras titulaire d'instaurer une vérification systématique des ordonnances. A mon avis tu ne tiendras pas longtemps tellement c'est contraignant!
Dans l'officine où je bossais, le contrôle était effectué à posteriori 2 fois par jour par le stagiaire de 6ème année et le titulaire. (Et d’ailleurs pour info, celle qui faisait le plus d'erreur était ... la titulaire! car la moins au comptoir probablement). Et on rappelait le patient si nécessaire. C'est pas parfait mais c'est déjà ça!
En gros si on va au bout de ton raisonnement, le préparateur est responsable de "la pharmacie supermarché" qui se profile. Alors qu'il n'y a à mon avis aucun rapport!
Top
Airainecer
Nain-terne

Messages : 126
Enregistré : 07/09/2010
Posté le 05/06/2013 à 11:35 notnew
C'est pourquoi toutes les ordonnances et les dispensation de médicaments conseils doivent être dispensés ou validés par un pharmacien.

Toutes les ordonnances dispensées par un pharmacien cela voudrait dire + de pharmaciens au comptoir. Cela couterait beaucoup trop cher aux titulaires et conduirait à la faillite de nombreuses officines et au chômage des préparateurs!
Toutes les ordonnances validées par un pharmacien, cela est déjà le cas légalement vu que le pharmacien engage sa responsabilité sur chaque dispensation. Rien ne t’empêches le jour où tu seras titulaire d'instaurer une vérification systématique des ordonnances. A mon avis tu ne tiendras pas longtemps tellement c'est contraignant!
Dans l'officine où je bossais, le contrôle était effectué à posteriori 2 fois par jour par le stagiaire de 6ème année et le titulaire. (Et d’ailleurs pour info, celle qui faisait le plus d'erreur était ... la titulaire! car la moins au comptoir probablement). Et on rappelait le patient si nécessaire. C'est pas parfait mais c'est déjà ça!
En gros si on va au bout de ton raisonnement, le préparateur est responsable de "la pharmacie supermarché" qui se profile. Alors qu'il n'y a à mon avis aucun rapport!

Moui ça c'est bidon comme argument " t'as qu'à le faire si t'es pas content". Non mais évidemment que ce genre d'idée ça ne marche que si tout le monde joue le jeu d'une manière ou d'une autre. C'est sur que celui qui s'amuserait unilatéralement à embaucher deux fois plus de pharmaciens il coulerait. smilies

'Fin bon quand t'as déjà été dans une officine tu te rends facilement compte que le prép' fait le même boulot à 90 voire 95% que le pharmacien de comptoir. Et d'ailleurs il n'est pas forcément moins bon que lui, au bout de 15 ou 20 ans d'expérience finalement les 4 années d'étude en plus, dans la pratique, valent nettement moins.

Il n'empêche que Riep a en partie raison, quand t'as un doctorat et que t'acceptes que ton métier soit fait par des BP ben tu mets pas en valeur ton job. Au fond, avec la même logique, les médecins pourraient laisser une licence santé "petites patho" se développer avec des gens former pour soigner 80 % du tout venant ( grippes, bobologie, gastro ect.)

Après, et ce que je conçois tout à fait, c'est qu'on peut considérer que le surcout d'un véritable contrôle des ordos par un pharmacien n'en vaut pas la peine et que les prép' font un boulot tout à fait convenable . Mais dans ce cas peut-être former moins de pharmacien en leur laissant uniquement un rôle d'encadrant.
Top
- Chloé -
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 334
Enregistré : 22/09/2007
Posté le 05/06/2013 à 12:22 notnew
Moui ça c'est bidon comme argument " t'as qu'à le faire si t'es pas content". Non mais évidemment que ce genre d'idée ça ne marche que si tout le monde joue le jeu d'une manière ou d'une autre.


Ce que je voulais dire c'est que la loi existe déjà ! A partir du moment où on engage notre responsabilité sur chaque ordo, on est censé vérifier chaque ordo. C'est juste très rarement appliqué.

Et puis de toute façon c'est un faux débat : les préparateurs auront toujours le droit de dispenser des médicaments! Et si un jour un inconscient vient au gouvernement et change ça, ce serait la mort de très nombreuses officines car les pharmaciens coutent bcp plus chers que les préparateurs.

Maintenant si ça vous soule de voir que les gens ne font pas la différence au comptoir entre un pharmacien et un préparateur ça peut se comprendre, mais ça fait partie des inconvénients du métier!
Top
riep
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 79
Enregistré : 10/06/2005
Posté le 05/06/2013 à 13:07 notnew
Ce qui me saoule c'est de voir la prep emmerder le med pour des conneries de dolipr...+ixpri.. et de ne pas rappeler au patient l'importance de faire sa PDS régulièrement pour suivre son taux de K+ ou de ne pas rappeler au med que son sartan avec la ciclosporine est surement la cause de l'augmentation de creat.

Bref le boulot n'est pas aussi bien fait qu'il devrait être
et c'est normal car chacun son métier.

L'histoire de l’expérience est toute aussi "bidon" comme argument je pourrais jouer au médecin a longueur de journée avec un cabinet et une chemise blanche,avec un peu d’expérience même les patients ne verront pas la différence.

mais le boulot ne sera pas aussi bien fait qu'il devrait être.
Et c'est normal car chacun sont métier.

L'argument du cout:
Ok les pharmaciens sont trop chers alors mettons des BP
Ok les infirmier sont trop chers alors mettons des aides soignantes.
les médecins sont trop chers alors mettons des pharmaciens qui aiment jouer au med.(les recalés frustrés)
etc des infirmières (avec une spé) a la place des sages femmes etc etc.......et tirons tout notre système de soin vers le bas.

le controle pharmaceutique à l’hôpital a montré qu'il n'engendrait pas de surcout car il évitait de nombreux jours d'hospit, autres soins et procès.



pourtant si les pharmaciens exerçaient comme les kinés ou, les infirmiers en association et non en salariat une petite officine pourrait tres bien tourner avec plusieurs docteurs en pharmacie, bien sur on pourra dire adieu aux 35h, soit! les autres profession 'sen sortent très bien

deplus
Les préparateurs n'ont pas le droit de dispenser des médicaments comme tu le dit si bien,"il peuvent seconder le pharmacien titulaire ou adjoint a la dispensation des médicaments"

la validation pharmaceutique obligatoire de toute ordo et conseil ne signifie pas pour autant la mort du métier de préparateur mais une évolution vers le métier d'assistant technique comme au Quebec, plus valorisant et mieux reconnu.
_____
http://apothicaires.free.fr/
Top
pharmacienjedi93
Bizute (future carrée)

Messages : 6
Enregistré : 13/07/2013
Posté le 27/07/2013 à 13:05 notnew
Eléments de reflexion à lire sur ce blog explosif :

http://pharmafalsehood.blogspot.fr/
_____
pharma for ever


Top
préparateur
Sexternus-minus

Messages : 36
Enregistré : 17/12/2012
Posté le 27/07/2013 à 14:03 notnew
le pré est toujours plus vert de l autre coté de la barrière...

C'est très bien écrit mais je regrette qu on ne puisse commenter...
parce que meme si j abonde totalement sur le fait qu on nous propose de vendre tout et n importe quoi en pharmacie je reste persuadée que certains titulaires font encore le tri. de toute facon, nous, l équipe officinale, nous avons bien du mal à vendre ces produits là. La crème anti age, pourquoi pas, ca fait pas de mal. le débat est toujours intéressant. mais je ne suis pas d accord pour la vente en supermarché pour autant. d abord les prix ne seront pas forcément plus bas ( voir dans les autres pays) ensuite tu veux etre pharmacien de supermarché et bien vas y, tu verras que ranger les fruits et légumes quand y a besoin de main d oeuvre va te plaire et te faire sentir comme ton doctorat est utile. Quant à la vente sur internet, meme combat : quand je vois une cliente qui donne du sirop paracétamol à sa fille de 15 ans parce qu 'elle veut pas de comprimés et qu'elle lui donne la dose poids de 50kgs je me dis qu on fait bien d etre encore vigilants!! mais bon... c'est le progrès !!
_____
http://lepreparateur.canalblog.fr
Top
riep
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 79
Enregistré : 10/06/2005
Posté le 27/07/2013 à 17:48 notnew
Ce site est trop amer a mon gout, plutôt que fédérer et se battre non pas pour la profession mais pour les patients à renforcer le rôle du pharmacien.

L'auteur préfère déverser sa plus belle verve(car c'est bien écrit) dans la critique facile de notre métier.

c'est bien connu les pharmaciens sont des gros riches qui veulent faire du biz',défendent bec et ongles le monopole car cela ne sert que leurs intérêts leurs études ne servent a rien en tout cas pas a vendre des crèmes pour la cellulite.

Trop commerçant quand on veut s'en moquer et pas assez quand on le voudrait.
Bref tout les clichés qu'on entend habituellement sur les pharmaciens.

sinon la campagne "il ne suffit pas d’être docteur en pharmacie" a bien fait marrer toute les autres professions : infirmiers,médecins,kiné de ma connaissance se sont esclaffés : imaginez "il ne suffit pas d’être médecin pour faire un diagnostic"...

pourquoi pas un pharmacien qui vend des médocs en grande surface ben la plupart du temps il y en a déja un...si si cherchez bien dans la galerie marchande.
sinon pourquoi dans une grande enseigne mais déjà que les médicaments ne sont toujours dispensés par un pharmacien dans une officine alors imaginez dans une grosse enseigne le massacre.

@preparateur
sinon si le patient fait 50Kg voit pas la prb de lui filer du sirop tant que la poso est respectée si ce n'est que le flacon tient 1 jour
on est même plus precis que les cps.
_____
http://apothicaires.free.fr/
Top
préparateur
Sexternus-minus

Messages : 36
Enregistré : 17/12/2012
Posté le 27/07/2013 à 18:58 notnew
ca lui fait juste des prises à 750mg de paracetamol
tant qu'elle lui donne pas 6 fois par jour soit 6*750 = 4500 au lieu de 3000mg recommandé par jour (60mg par kg et par jour)
mais l'exemple n est pas le plus probant je te l accorde riep
(ceci dit moi je suis du genre à donner les prises mini et non maxi à tout va)
_____
http://lepreparateur.canalblog.fr
Top
Jamon
Doyen

Messages : 510
Enregistré : 08/07/2009
Posté le 27/07/2013 à 20:02 notnew
sinon la campagne "il ne suffit pas d’être docteur en pharmacie" a bien fait marrer toute les autres professions : infirmiers,médecins,kiné de ma connaissance se sont esclaffés : imaginez "il ne suffit pas d’être médecin pour faire un diagnostic"...

Bah très franchement, j'irai pas demander à un chirurgien de me faire un diagnostic...
Top
Aller en haut • 140 réponses • 7 pages • 1 2 3 4 5 6 7
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter