logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[médecine] arreter médecine pour "sauver" sa vie à côté??

Aller en bas • 101 réponses • 6 pages • 1 2 3 4 5 6
dadouyou
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 12/02/2009
Posté le 12/02/2009 à 18:22 notnew
Bonjour à tous,
je suis en d1 sur lyon. J'ai un copain depuis 3 ans et on envisage de s'installer ensemble l'an prochin. Seulement, je me vois pas moi a travailler comme une tarée tout le temps avec lui à côté à rien foutre (j'ai peure que ce soit dur pour moi comme pour lui). C'est pour ca que je réfléchit énormément en ce moment.J'aime ce que je fais mais la médecine n'a jamais été ma vocation.j'hésite donc très fortement à mettre un terme à ses études trop prenantes, trop dur psychologiquement, pour pouvoir enfin vivre, me reposer, et reprendre quelque chose de moins stressant.
Seulement j'ai peur de regretter par la suite. C'est pourquoi j'avais pensé à choisir médecine G( qui me plait bien) pour ne pas avoir à trop bosser en D4.Mais après? Une fois l'externat passé, l'internat sera plus "cool"? car quand j'entend tout le monde dire, tu n'en es qu'au début, j'ai envi de dire oui, mais l'internat c'est différent. Ok tu es beaucoup à l'hopital, mais quand tu rentres le soir chez toi tu es tranquilles, sans cours à réviser. Non?
En résumé, je sais pas si je dois continuer, car le plus important pour moi ne sont pas mes études, mais ma relation à côté. J'ai peur que cela ne tienne pas si je continu.
Par votre experience personnelle, que pensez vous de tout ça?smilies On en bave vraiment jusqu'au bout de l'internat?
merci
Top
Tama
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 6130
Enregistré : 06/08/2002
Posté le 12/02/2009 à 19:08 puis édité 1 fois notnew
c'est à travers les épreuves qu'on voit si son couple tient ou pas smilies sacrifier sa vie professionnelle pour une histoire d'amour, je ne trouve pas ça très logique, on doit pouvoir concilier les deux !

bon perso, je ne peux pas bosser avec mon homme à côté... donc on n'habite plus ensemble smilies ça sera pour quand je serai interne maintenant !

j'avoue qu'en D4, c'est un peu difficile de voir son homme smilies mais bon, c'est assez vite passé finalement !!!

et pr l'internat... je ne sais pas si c'est pire qu'ailleurs... les jeunes ingénieurs que je connais font des grosses heures de boulot aussi... l'herbe n'est pas tjs + verte ailleurs

et nous, nous avons la sécurité de l'emploi ! chose rare en ce moment smilies
_____
Interne power !!!!!!
Top
Alfy
Modo à poils

Messages : 5573
Enregistré : 17/03/2002
Posté le 22/02/2009 à 22:59 notnew
Je pense qu'il faut arrêter de dire qu'on en bave. C'est avant tout une question d'organisation.

Ta préparation aux ECN, se fait sur un temps donné. Tu te fixes des objectifs et surtout tu te gardes du repos, des activités pour se changer les idées. C'est vrai que le "ass power" est important mais avoir une vie équilibrée, c'est super important !

Dire qu'on a pas le temps pour son/sa compagnon/compagne, ses amis, sa famille... c'est un peu se mentir.

Pour ma part, j'ai réussi en D4 à m'installer avec quelqu'un, me rendre compte au bout de quelques mois que cela n'allait pas, revenir chez mes parents et trouver un nouvel appart, déménager 1 mois avant les ECN. Après, j'ai par contre perdu de vue mes amis, pensant que mon internat m'empêcher d'avoir du temps pour moi et mon entourage. Depuis, j'ai rééquilibré tout ça, sans arrêter de faire 100.000 trucs !

Bref, toute est une question de volonté et d'organisation !
Top
B_K
Ministre de la Santé

Messages : 884
Enregistré : 18/09/2004
Posté le 23/02/2009 à 21:27 notnew
Bof! L'ENC (ulade) c'est 345 items ( plus la LCA ) ! Une année faisant 365 jours, à raison d'1 item par jour à fond ça te laisse 20 jours à glander smilies!! C'est top non smilies?
Quoi je vois la vie en rose?!! Positivons smiliessmiliessmiliessmilies!!
Top
Shouni
Jeune Carabine

Messages : 29
Enregistré : 13/01/2009
Posté le 24/02/2009 à 19:46 notnew
Moi je ne suis qu'En 1ère mais j'ai quand même envie d'te dire qu'une histoire d'amour ne peut durer éternellement .. ou presque!
Alors que les études, dis toi que même si t'en bave (j'en sais rien hein^^) ben tu sauras que tu l'auras pas fait pour rien, t'aura p'têtre certains regrets mais à part ça ? Alors qu'imagine toi tout arrêter et que ton histoire ne mène finalement nulle part ? Des années et des années se seront écoulées qui sait ?!
Bon, je le répète je ne suis qu'en 1ère, mais je pense que chacun à son mot à dire, et voici le mien'... smilies
Voila, salut !
_____
1ère S.
"La vie est une tartine de merde que l'on doit manger avec le sourire."
Music : You Found Me - The Fray ♪
Top
Lole
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 83
Enregistré : 23/08/2008
Posté le 25/02/2009 à 13:52 notnew
-séquence émotion ON- Ben si toi et on chéri vous vous aimez très très fort, y'a pas de raison que ça sarrête si tu continues médecine! -séquence émotion OFF-

Plus sérieusement je suis sûre que tous les médecins ne finissent pas seuls comme des rats parce qu'ils travaillent beaucoup...
Top
Cordura
Ministre de la Santé

Messages : 4029
Enregistré : 08/01/2003
Posté le 28/02/2009 à 00:00 notnew
A mon humble avis, stopper médecine en si bon chemin pour une histoire d'amour est une grosse connerie.

Ensuite, même si médecine c'est du boulot, comme le dis Alfy c'est aussi une histoire d'organisation. Et il est tout à fait possible d'associer ces études avec une vie normale, seul en appart ou à deux, de sortir de temps en temps, d'avoir des activités à droite à gauche...

Personnellement, en D4, j'arrive à vivre toute à fait normalement avec ma copine qui est elle même en D2 dans une autre fac de la ville (donc avec du boulot aussi).
Top
le toubi
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 06/03/2009
Posté le 06/03/2009 à 14:59 notnew
ouaip, mais on a aussi le droit de se dire qu'après tout on n'a pas forcément envie de sacrifier se vie personnelle pour son boulot. on ne parle quand même pas de mettre le couple "entre parenthèse pour quelques mois là"... on parle d'une organisation difficile (mais pas impossible) à trouver au quotidien et pendant des années ! et c'est vrai que ce sont des études dures psychologiquement !
il fait quoi ton copain, à part glander ? (je plaisante) et il en pense quoi de te voir renoncer à ce beau métier ?
_____
jeune généraliste de campagne (une espèce rare ?)
j'ai fini mon internat y'a pas si longtemps ; vous pouvez encore me parler, çà va !!!!
Top
Yaone
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 78
Enregistré : 29/06/2006
Posté le 06/03/2009 à 17:18 notnew
Ce genre de décision t'appartient à toi seule. Moi je suis avec le même garçon depuis avant la P1... et il a tenu le coup de la P1, chose déjà pas aisée ! Mais dès le départ il savait que ce serait un an très difficile et il a tenu bon. La suite, c'est vrai que c'est prise de tête grave quelques semaines avant les exams, et comme on en a bcp... mais je fais ce que je peux.
Personnellement, contrairement à la majorité des carabins, j'ai du énormément bosser en P2 pour réussir, et j'ai aussi bcp travaillé en D1, même si j'ai réussi à ma relacher sans trop mettre mes résultats en péril...
Et l'externat, pour moi, ça a été les années de médecine les plus tranquilles... En D2, le temps de trouver un peu mon rythme j'ai un peu galéré les premiers mois, et puis après,plus de temps libre... bien sûr je glandouille pas, je révise quand même pas mal et ça me prend du temps... mais moins qu'en P2 D1. L'externat difficile, c'est pour ceux qui veulent une spécialité. Je vois que tu songes à faire généraliste et franchement c'est compatible avec une vie de couple.

Et puis, dis toi bien que si ton copain te largues pour ça, il ne t'aime pas assez pour que tu sacrifies ta vie professionnelle. En plus si tu arrêtes là tu n'as aucune équivalence et de recommencer quelque chose à zéro te prendra autant de temps que de devenir interne.

Comme tu dis, l'internat, tu fais bcp d'heures à l'hopital, mais quand tu rentres c'est pas pour te plonger dans tes bouquins mais pour faire ce que tu aimes...

alors, dis nous, tu penses quoi de tout ça ?
_____
Dans le doute, fonce !
Top
loulouu
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 57
Enregistré : 27/09/2007
Posté le 14/03/2009 à 19:58 notnew
Bonsoir, moi je me pose la même question mais je n'ai pas de copain. Je suis en p1, doublante. Vu mon classement j'aurais sûrement mon concours mais je suis train de me demander si je le veux vraiment et si je veux la vie qui va avec je doute vraiment je ne veux pas sacrifier ma vie personnelle pour mon boulot j'ai besoin d'un min de liberté et de vie a côte. J'ai peur de regretter le fait de continuer mais j'ai aussi peur de faire la plus grosse erreur de ma vie en quittant médecine alors que je vais avoir mon concours...
Pourriez vous me donner votre avis sur ma situation? Est ce que vous vous êtes déjà pose cette question? Quel choix avez vous fait?
Top
le toubi
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 06/03/2009
Posté le 15/03/2009 à 19:59 notnew
salut,
c'est une décision difficile... il y a plusieurs façons de voir les choses et finalement il n'y a que toi qui peut décider ce qui est mieux pour toi. la vie de médecin permet de profiter de pleins de choses à coté, ne serait-ce que financièrement...
Tu verras qu'il y a dix milles façons d'être médecins, dont quelques-unes qui sont quand même vachement compatible avec une vie de famille agréable et des loisirs...
dis toi bien qu'il y a de plus en plus de jeunes médecins (hommes et femmes) qui ont les même préoccupations que toi ; on ne veut plus bosser comme nos ainés sans voir grandir nos gosses !

La vie d'étudiant en médecine est certe assez difficile et parfois éprouvante mais ce n'est pas non plus l'enfer ; et si on passe ses exams en juin, on a quand même quasiment 4 mois de vacances par an ! de quoi se faire un petit job et en profiter pas mal !
D'autres études et d'autres métiers permettront-ils d'en profiter beaucoup mieux ? différement peut-être...
Bref, l'essentiel, quand on doit faire un choix comme celui-là c'est de savoir pourquoi on le fait pour ne pas le regretter ; alors, même si personne ne comprend ou n'aurait fait ce choix, on est tranquille et serein !!! smilies
Tiens nous au courant.
_____
jeune généraliste de campagne (une espèce rare ?)
j'ai fini mon internat y'a pas si longtemps ; vous pouvez encore me parler, çà va !!!!
Top
loulouu
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 57
Enregistré : 27/09/2007
Posté le 17/03/2009 à 17:16 notnew
Je viens de te lire merci pour ton message! J'ai cru lire aussi que tu étais généraliste? Si c'est vrai je suis une chanceuse car j'avais une question ou deux smilies
Faut il trimer beaucoup pour lENC pour médecine générale? J'en voie a la bu qui travaillent autant que moi et qui sont sûrement pas en p1!
Et aussi j'ai entendu parler de sortes de formations complementaires pour les généralistes pour pouvoir avoir "plus de compétences" dans la gynécologie? Quest ce que c'est?
Merci d'avance pour ta réponse !
;)
Top
le toubi
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 06/03/2009
Posté le 17/03/2009 à 20:27 notnew
salut,
je n'ai pas passé l'ENC ! eh oui je suis un dinosaure (dernière promo avant l'ENC) donc je ne peux pas répondre précisément à ta question ; à ma connaissance, médecine gé n'est pas vraiment choisi par les premiers ; à tord certainement !!! mais fouille un peu dans ce forum et tu trouveras pleins de réponses bien mieux avisées !

sinon, pour ce qui est des formations complémentaires, c'est une des richesses de la médecine gé, c'est que tu peux orienter ta pratique un peu en fonction de tes aspirations, de tes goûts, de tes envies,... de ta vie de famille, etc... c'est ce que je disais dans mon précédent message : il y a dix milles façons d'être médecin et au moins mille d'être généraliste...
concrètement, tu peux EN FONCTION DE TES ENVIES passer des DU (Diplomes Universitaires) ou autres diplomes à ta convenance, pendant ton internat ou après, pour t'orienter par la suite. j'ai un ami qui vient de finir sa thèse, commence des remplacements et a décider de faire un DU de médecine légale ; je connais un autre médecin généraliste au bord de la retraite qui a toujours rêvé de travailler en afrique, il a terminé son DU de méd tropicale l'année dernière et part 2 mois en afrique, il veut entamer sa retraite par de l'humanitaire...
et évidement tu peux t'orienter vers la gynéco ; il y a même un DU assez spécialement orienté gynéco pour les généralistes.
enfin, comme on a jamais finit d'évoluer, on fait de la FMC (Formation Médicale Continue) toute l'année ; moi depuis un an je me forme plutôt en pédiatrie, je voudrais apprendre à poser de stérilets puis je compte me perfectionner dans l'HTA et la nutrition.

voilà, bon courage pour ton boulot et n'hésite pas si tu as d'autres questions (je n'ai pas toutes les réponses !!!)
_____
jeune généraliste de campagne (une espèce rare ?)
j'ai fini mon internat y'a pas si longtemps ; vous pouvez encore me parler, çà va !!!!
Top
Netaddicta
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 901
Enregistré : 26/06/2003
Posté le 17/03/2009 à 21:07 notnew
J'avais fait un super long post et ma connexion internet a planté au milieu.

En résumé cela fait 6 ans et demi que je suis avec mon futur mari (mariage prévu le 3 octobre après cette année de m....) et nous nous sommes installés ensemble l'été entre ma D1 et ma D2. Et ca marche! Il me soutient à fond dans ma préparation des ENC et me fait même faire des cas cliniques smilies. Plus sérieusement (même si les cas cliniques c'est véridique) si vous vous aimez et si tu aimes ton futur métier il n'y a pas de raison que tu fasses un choix. Ca demande de l'organisation c'est sur mais ca peut marcher. Et puis pour l'internat il existe des spé plus ou moins prenantes....
_____
Savoir que l'on ne sait pas c'est déja savoir
Quand y a pas de solution c'est qu'il n'y a pas de problème
En médecine comme en amour ni jamais ni toujours.
http://www.facebook.com/group.php?gid=31695924805&ref=nf
Top
loulouu
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 57
Enregistré : 27/09/2007
Posté le 17/03/2009 à 21:19 notnew
Merci! Je suis plus rassurée maintenat en plus je viens de savoir que je suis acceptée au terrain de stage que j'avais demande pour la stage post p1 en service de neurologie dans l'hôpital de ma ville! Je suis trop contente! D'après vous neurologie ça va être comment?
Ça me rassure un peu de savoir qu'il yen a tout un panel de formation complementaires pour MG ça a l'air bien! Et quelle tête ça a la médecine générale en campagne? On ne suit pas que les péris vieux du village j'espère ? (rires smilies)
Je vais venir faire un stage chez toi smilies
Top
le toubi
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 06/03/2009
Posté le 18/03/2009 à 14:00 notnew
avec plaisir ! mais malheureusement je ne suis pas maitre de stage ; par contre un de mes associés l'est ; il reçoit des externes et des internes en stage...
la moyenne d'âge de ma patientèle doit être actuellement de 16 ou 17 ans !!! et çà va de avant la naissance à 92 ans !!!
la médecine gé à la campagne c'est le pied ; à condition de pas se laisser bouffer ! (précisément je suis ce qu'on appelle en secteur "semi-rural" c'est à dire dans une campagne pas trop reculée...)
bon courage pour la suite.
_____
jeune généraliste de campagne (une espèce rare ?)
j'ai fini mon internat y'a pas si longtemps ; vous pouvez encore me parler, çà va !!!!
Top
loulouu
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 57
Enregistré : 27/09/2007
Posté le 18/03/2009 à 20:44 notnew
Merci beaucoup pour tes réponses c'est gentil de passer sur le forum pour rediriger les brebis égarées lol smilies
Juste par curiosité? Tu es de quelle région?? On sait jamais si jai un jour un stage à faire smilies
Top
le toubi
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 06/03/2009
Posté le 19/03/2009 à 15:54 notnew
salut,
je suis pas non plus le bon pasteur, petite brebis égarée !
sinon je suis en anjou.
_____
jeune généraliste de campagne (une espèce rare ?)
j'ai fini mon internat y'a pas si longtemps ; vous pouvez encore me parler, çà va !!!!
Top
Miss Gaffe
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 213
Enregistré : 09/08/2004
Posté le 12/04/2009 à 21:36 puis édité 2 fois notnew
Je vais malheureusement devoir commencer ma réponse par un "Je ne veux pas juger MAIS...) Donc:
Je veux pas juger ta vie, mais ton homme c'est pas un bébé, il a pas besoin que tu lui tiennes la main quand il rentre du boulot non plus. S'il te choisit, c'est toi avec ta vie de chiotte, aussi. Il le sait ça.
Et puis si ça foire entre vous? moi je te dis ça, je suis mariée depuis 6 ans et justement, c'est pas quand je me suis installée avec mon chéri que je me suis posé ce genre de questions-là puisque pour moi comme pour lui il était évident qu'on arrête pas sans avoir fini quelque chose. D'abord parce que tu t'es pas cassé les fesses pour arriver jusque là et tout planter pour lui (lui il ne plante pas ses projets, non?) et ensuite parce que si jamais on imagine le pire (ça casse ou il a un accident et tu te retrouves seule ou avec un ou deux gosses) tu fais quoi? tu vis des rentes AEF? (Amour et Eau Fraîche).
Alors bon, sacrifier de nombreux week-end à potasser plutôt que d'aller en pique-nique le dimanche ça fait partie de la vraie vie ma chère! crois moi on en apprécie que davantage les moments de quiétude.
Si y a de l'amour, ce rythme là tient bon même si c'est dur. Chez nous ça tient comme ça depuis 6 ans. Je suis partie de médecine, après avoir fini, et à cause de nos deux enfants, qui eux, n'ont rien demandé. Et j'ai repris des études d'un commun accord avec mon mari pour eux, non pas pour lui, parce qu'on ne pouvait pas s'alterner gardes sur gardes. Mais au moins, j'ai mon diplôme de médecin en poche et s'il y a un pépin, j'ai toujours de quoi gagner ma vie maintenant.
A toi de voir mais essaie de réfléchir de manière rationnelle. La vie à deux c'est pas juste kiffer l'autre, y a aussi des arrières à assurer. C'est dur partout (oui, oui, je te le confirme, j'en suis à ma deuxième formation).
_____
...une libellule avec six pattes gauches...
Top
Cella
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 20/05/2009
Posté le 20/05/2009 à 18:23 notnew
Bonjour à tous !

Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à me poser d'énoormes questions existentielles ...

Depuis tout petite j'aime soigner alors évidemment lançons nous dans médecine !!
A l'heure actuelle je suis en PCEM2 et je me pose beaucoup beaucoup de questions ..
En fait j'adore ce que je fais en ce moment mais j'ai peur pour plus tard de me lancer dans un métier qui ne pourra pas me permettre d'avoir une vie de famille.
Mon copain accepte très bien mes études, mais quand on aura envie d'avoir des enfants, comment ça va se passer ... ?


Libellule, quelle formation fais-tu ?
Pourquoi n'as tu pas cherché une solution pour travailler comme médecin et pouvoir t'occuper de tes enfants ? Est-ce vraiment impossible ?
Est-ce que les difficultés rencontrées venaient du fait que vous étiez les deux médecins ?
Merci d'avance de me répondre, ça m'aiderait dans mes choix je pense.

Vous ne trouvez pas qu'en tant que femme c'est encore plus dur de faire ce choix, de se lancer dans ces études ?
Est ce qu'on nous demande de choisir entre avoir des enfants et être médecin ou alors est-ce qu'on peut concilier les deux ?

Je me demande si le mieux pour moi, mon couple, mon bonheur, le bonheur de copain il est mieux que je fasse le métier qui me passionne et on trouvera des solutions pour s'arranger
ou est ce que c'est mieux de faire un métier juste pour ramener de l'argent qui me passionerai pas mais qui me laissera peut-être plus de temps libre, et encore qui sais ?

Bonne soirée à tout le monde !
_____
Positiver !


Top
loulouu
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 57
Enregistré : 27/09/2007
Posté le 21/05/2009 à 12:02 notnew
marni je tenais à te feliciter d'avoir fait ce choix et de l'assumer jusqu'au bout, je suppose que ca doit vraiment pas être facile à gerer! vraiment bravo et bon courage pour la suite, j'espere que tu auras ton concours!
bon courage!
Top
Aller en haut • 101 réponses • 6 pages • 1 2 3 4 5 6
livreslivrescontactspublicationstwitter