logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[médecine] arreter médecine pour "sauver" sa vie à côté??

Aller en bas • 101 réponses • 6 pages • 1 2 3 4 5 6
le toubi
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 06/03/2009
Posté le 21/05/2009 à 15:49 notnew
salut à tous et à toutes,
- assez d'accord pour dire que l'herbe n'est pas plus verte dans le pré du voisin et qu'on en bave aussi ailleurs...
- assez d'accord aussi avec le fait qu'un job "alimentaire" mais qui ne nous intéresse pas vraiment ça permet de ramener un salaire mais toute une vie professionnelle c'est long !
- et je veux redire encore et encore à tous ceux et surtout celles qui s'angoissent que OUI on peut concilier vie professionnelle et vie de famille quand on est médecin.

çà demande un peu d'effort et surtout çà ne colle pas vraiment avec l'état d'esprit des chu (où l'on passe à peu près 10 à 15 ans de formation à s'entendre dire qu'on ne bosse pas assez, qu'on est incompétents et qu'on peut bien faire la garde de noël encore cette année, merde !); mais il y a une vie en dehors des chu et il y a aussi des médecins qui sont heureux sans être carriéristes.

ensuite il y a des libéraux qui bossent comme des malades mais ce n'est pas le choix de tous ! il faut arrêter de ne voir que les cinquantenaires et soixantenaires qui alignent les semaines de 70 heures. ils se sont installés à une époque où la médecine était concurrentielle et ils n'ont pas pu (ou voulu) faire machine arrière. souvent le conjoint ne travaille pas ; leurs enfants font de longues et coûteuses études et le cabinet en centre ville coûte un max !... ils sont coincés !
mais regardez maintenant le nombre de jeunes femmes qui s'installent à temps partiel, même en libéral, même à la campagne ! dans mon département j'en connais une dizaine sur les 3 dernières années !

la tendance pour notre génération (hommes et femmes, je l'affirme) est clairement à mieux concilier vie privée et vie professionnelle : maison de santé, cabinet multi-sites, temps partiels... la médecine libérale (générale en particulier) évolue et la "pénurie" de médecins n'y changera rien !

alors n'ayez pas peur : vous avez la chance de choisir une profession passionnante, difficile mais exaltante, lucrative, qui ne connait pas la crise. et vous vous battrez (car çà ne se fera pas tout seul !) pour concilier cela avec votre vie de famille ; car c'est possible ! et quoi qu'on en dise, les patients le comprennent très bien, même s'il y en a toujours qui râlent !

allez, merde à tous les P1 !
_____
jeune généraliste de campagne (une espèce rare ?)
j'ai fini mon internat y'a pas si longtemps ; vous pouvez encore me parler, çà va !!!!
Top
Sophda
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 21/05/2009
Posté le 21/05/2009 à 20:53 notnew
salut à toutes et à tous,
je suis nouvelle sur le forum et ravie de commencer par des messages réasurants. Merci à marni et le toubi, vous avez répondu à ma question le plus importante.
Je suis passionnée par tout ce qui touche à la médecine et en particulier la cardiologie. Je rêve d'en faire mais métier mais je suis une future maman, folle amoureuse du papa et j'avais peur que mes sentiments pour ma famille mettent en péril mon ambition.
bien sure je suis tjs, et je pense que je serais longtemps, anxieuse mais savoir qu'il est possible de vivre en étudiant la médecine, ça fait du bien.

Est ce qu'il serait possible de savoir combien d'heures de cours vous avez par semaine en P1??? parce qu'en plus d'une famille, je dois gérer une distance entre mon domicile et la fac que je ne peux pas réduire parce que mon homme a un enfant d'une précédente relation. il faut que je le prenne en compte aussi avant de me lancer

Merci d'avance pour vos réponses
Top
DocteurFarny
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 80
Enregistré : 20/07/2007
Posté le 21/05/2009 à 22:21 notnew
Combien d'heures de cours on a en P1???? On s'en fout du nombre d'heures de cours, de toute façon pour réussir ce fichu concours on fait rien d'autre pendant 8 mois, 7j/7 et environ 10h/j. A la limite, les cours ça fait des vacances parce que tu sors de chez toi et vois du monde. Franchement en médecine, la vie commence après la P1. On ne peut pas concilier la réussite à ce concours avec une autre activité prenante (en tout cas les exemples sont rares).
Renseigne-toi bien parce que la P1 c'est spécial!!!
Top
Sophda
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 21/05/2009
Posté le 21/05/2009 à 22:30 notnew
Mais quand on a des enfants, bosser chez soi ou bosser à la fac ça n'a strictement rien à voir. Surtout quand, comme moi, on a presque une heure de route pour aller à la fac. C'est pour ça que je pose la question comme je l'avait déjà expliqué.

Mais effectivement je me renseigne pas mal, surtout que j'ai beaucoup de gens qui étaient ave cmoi au bahut et qui sont maintenant en médecine, plus ou moins loin, et franchement, plus je me renseigne et plus je me dis que ça dépend vraiment des gens et qu'il faut essayer pour savoir. La preuve toi, docteurfarny, tu dis qu'on ne peux pas vivre autre chose que la médecine en P1 et d'autre, qui sont parent, on réussi le concours, pourtant on ne mets pas des enfants entre parenthèses pendant un an.

Je pense donc que si la motivation est là il faut tenter le coup. en ce qui concerne, au pire, si je ne réussi pas le concours, je retournerai en fac de bio. Mais je crois que je regretterai longtemps si je passais à côté de ça
Top
DocteurFarny
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 80
Enregistré : 20/07/2007
Posté le 22/05/2009 à 14:37 notnew
Certes des gens réussissent en travaillant moins que d'autres mais je maintiens que les exemples sont rares. Ces parents dont tu parles, ont-ils fait une vraie P1 (sans passerelle paramédicale?) avec médecine au bout? (il est souvent plus facile d'obtenir sage-femme ou kiné). Avaient-ils des connaissances préalables, venaient-ils d'autres formations qui leur donnaient un avantage par rapport à des lycéens. Cette première année est vraiment très exigeante, mais on ne se rend compte de ce que c'est que lorsqu'on en fait une. Concernant les heures de cours, il y en a en moyenne une vingtaine par semaine.
Top
Sophda
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 21/05/2009
Posté le 22/05/2009 à 14:44 notnew
ok merci pour l'info et les parents dont je parle celle qui a le mieux réussi, elle a fait sa terminale S, elle a pris une année pour son fils et l'année suivante elle a fait sa P1, aujourd'hui elle est en troisième année.
Mais je suis assez d'accord avec toi sur le fait que je ne peux pas me rendre compte de ce que c'est juste à travers les témoignages que je reçois, et c'est pour ça que je vais tenter ma chance mais il faut que je m'organise même si je n'intégrrai la fac qu'à la rentrée 2010 puisque qu'à la rentrée 2009, je serais à trois mois de l'accouchement smilies on va pas abuser non plus lol
Top
DocteurFarny
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 80
Enregistré : 20/07/2007
Posté le 22/05/2009 à 22:14 notnew
Loin de moi l'envie de te décourager, je suis bien mal placé pour ça. Si tu veux vraiment faire ça lance toi. Et bon courage!
Top
SheepSheep
Sexternus-minus

Messages : 30
Enregistré : 07/06/2009
Posté le 08/06/2009 à 16:52 notnew
Bonjour a tous!
je suis tombée sur ce topic hier soir et j'aurai quelques questions à vous poser..

Voilà, je suis une bizute lilloise et (MIRACLE) mes amis et moi passons en p2 smilies
En attendant la répart, je pèse le pour et le contre avec un ami, qui hésite entre médecine et chirdent et qui vient de se décider pour dentaire.
L'argument : les dentistes auraient une vie de famille plus facile que les médecins...
mouais je ne suis pas vraiment convaincu (il suffit d'observer mon généraliste et mon dentiste)et on a beau en parler, c'est le seul prétexte qui le décide pour yaller...
alors j'aimerais savoir si oui ou non cette histoire est fondée ou si c'est encore une chimère de p1! ^^"
_____
Yes we can :P
Top
roma
Désagrégée de médecine

Messages : 277
Enregistré : 23/12/2008
Posté le 11/06/2009 à 11:22 notnew
sujet déjà aborder, regarde notamment dans le forum dentaire. Et puis la bonne question n'est pas de se demander quel est le métier qui permet de profiter le plus de la vie mais plutôt le métier que tu veux exercer. De plus, en médecine à toi de trouver la spé et le mode d'exercice qui te permettra de pouvoir faire ce que tu veux à coté de ton travail, il y a toujours une solution... enfin ce n'est que mon avis
Top
Na
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 08/07/2009
Posté le 08/07/2009 à 11:27 notnew
Bonjour !
Je viens de passer en P2 à Paris VI et je me pose pas mal de questions. J'ai lu votre discussion avec attention, j'y ai déjà trouvé certaines réponses, notamment en ce qui concerne la possibilité d'avoir une vie en médecine avec de l'organisation et de la volonté (haaallelujah smilies ).
Je voulais savoir plus précisément combien de temps libre vous aviez dans la semaine selon l'année d'étude, histoire de me faire une idée un peu plus précise avant de me lancer, et de me rassurer (ou pas smilies ).
Je m'excuse si le sujet à déjà été abordé (pas très douée avec la fonction rechercher smilies ) et si vous pouviez me mettre les liens...
Voilà c'est tout, merci à vous !
Top
le toubi
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 06/03/2009
Posté le 08/07/2009 à 12:14 notnew
salut,
difficile de répondre à ta question précisément car çà dépend beaucoup de la fac je pense, de ta façon de travailler, de tes objectifs personnels, et aussi de ta VOLONTE de te préserver du temps libre chaque jour, chaque semaine, un we en amoureux apr trimestre, par an ... etc...
pour ma part (petite fac de province, sachant d'emblée que je ferai méd gé, époque d'avant l'ENC, je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans etc...)je peux dire que mon temps libre en P2 était d'environ 80% sauf le mois précédent les partiels où çà se réduisait à 10% !
puis d'année en année le boulot prend progressivement de plus en plus de place. par période (pré exam, stage prenant, cumul de gardes...) j'ai pu me sentir vraiment surbooké ; mais "çà fait partie du job aussi" mais disons que dans l'ensemble j'ai toujours réussi à garder des loisirs, des sorties toutes les semaines, à avoir un job d'une douzaine d'heures par semaines et à profiter d'au moins 2 we sur 3.
après pendant l'internat de médecine gé c'est un peu plus chaud, mais c'est plus rentable et plus intéressant.
voilà pour ma petite expérience personnelle ; mais il serait surement bon que des gens de paris VI te répondent plus précisément...
tu veux faire quoi quand tu seras grand ?
_____
jeune généraliste de campagne (une espèce rare ?)
j'ai fini mon internat y'a pas si longtemps ; vous pouvez encore me parler, çà va !!!!
Top
Na
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 08/07/2009
Posté le 08/07/2009 à 14:32 notnew
Quand je serai grandE (non, mon pseudo n'est pas très explicite), j'aimerais rester sur Paris. Médecine gé ou une autre spé, pour l'instant je sais pas trop, j'attends d'en savoir un peu plus.

disons que dans l'ensemble j'ai toujours réussi à garder des loisirs, des sorties toutes les semaines, à avoir un job d'une douzaine d'heures par semaines et à profiter d'au moins 2 we sur 3.

Ca me suffirait amplement smilies

Merci beaucoup pour ta réponse !
Top
Antoon69
Nain-terne

Messages : 104
Enregistré : 12/06/2009
Posté le 09/07/2009 à 14:46 notnew
Ma mère a réussi a passé le concours CAPET de professeur d'économie avec trois enfants sur le dos et un mari tout le temps en déplacement. Et elle l'a eu d premier coup sans que nous en ayons souffert, au contraire, ça m'a même un peu aidé pour mon bac cette année^^

Ce que je veux dire c'est qe même si les parents sont occupés à plein de chose, les enfants on peut s'en occupper très bein si tant est qu'on s'organise un peu et qu'on ai la cervelle bien accroché^^
_____
Qui veut jouer au docteur avec moi!! xD


Top
Na
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 08/07/2009
Posté le 11/07/2009 à 20:27 notnew
Donc si je résume, y a toujours moyen d'avoir une vie à côté du moment qu'on est bien organisé ?
(si quelqu'un de P6 pouvait juste me le confirmer...)
Top
Albarat
Doyen

Messages : 454
Enregistré : 18/08/2008
Posté le 02/09/2009 à 14:31 puis édité 1 fois notnew
Donc si je résume, y a toujours moyen d'avoir une vie à côté du moment qu'on est bien organisé ?
(si quelqu'un de P6 pouvait juste me le confirmer...)

Regarde Tama.
Alors je ne suis qu'un simple P1 carré, mais j'ai aussi l'exemple de ma soeur. Interne en réa-anes, en province, son mec à Paris.
Se sont rencontrés en D2, lors d'un stage, (à P6) (manip radio l'gars). Au lieu d'aller au ciné, aller en soirée étudiante en crit et tout le tralala, j'm'en souviens très bien elle préférait voir son mec. En D4, ca s'est un peu corsé, mais le couple a tenu bon. Bien entendu avec la succulente ambiance de P6, à savoir l'élitisme à tout les étages..

Pis l'internat. Toutes les deux semaines elle vient a Paris, (40 min en TGV..), lui dès qu'il est libre un saut dans son appart. Garde sur garde, assez de monnaie pour partir en vacance pendant un mois à pétaouchnok avec lui. (une vie de salarié quoi ..)
C'est un exemple un peu biaisé, car je doute devenir Tonton un d'ces quatre matins, mais pour l'coup elle est aussi organisée que dans n'importe quelle filière un "peu" prenante, avec donc une vie affective aussi épanouie que dans n'importe quelle filière, et ce depuis la D2 à P6.

Après c'est une question de choix de vie. Elle m'a confiée que si elle voulait avoir une vie de famille, elle aurait sûrement fait santé publique à Paris,ou médecine G en association ou comme sa copine, dermato (..) si elle avait eut le même classement.
Mais elle est heureuse, elle aime son métier, elle aime son futur fiancé, à vrai dire, je ne l'ai jamais vue comme ça. J'ai même envie de dire qu'elle rentre dans le train train...
Mais ce n'est pas une spécificité de médecine hein. Finalement quand on regarde la branche du droit, ou d'ingé, c'est exactement la même chose. Ya ceux qui privilégient leur vie prof, et d'autres qui font des concessions.
_____
"ne jamais oublier dans son frigo des aliments périssables, je crois que ça,c'est la seule morale de cette vie. Sans déconner."
Top
Tama
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 6130
Enregistré : 06/08/2002
Posté le 02/09/2009 à 22:25 puis édité 1 fois notnew
je suis bien d'accord avec ta grand soeurette alba smilies même parcours en gros... (sauf que beurk la réa smilies )

donc oui, médecine et faire d'autres choses c'est possible... heureusement quand même !!! smilies
_____
Interne power !!!!!!
Top
tina
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 20/09/2009
Posté le 20/09/2009 à 15:14 notnew
bonjour,
désolée de revenir sur un cas d'interne, mais je vois qu'il y a des médecins qui pourraient peut-être m'aider... alors voilà, je suis interne en médecine générale, j'ai validé 4 semestres de stage, mais je voudrais arrêter mon internat: j'ai un blocage énorme avec les patients, au point que ça en ai devenu un problème presque phobique et je me sens dans l'incapacité totale de poursuivre cet internat et de valider mon DES. Donc je voulais savoir si on a des portes ouvertes, à ce niveau d'études, dans des administrations sanitaires telles que la DRASS, DDASS ou autres organismes; est-ce vous croyez que faire une thèse en médecine générale m'ouvrirait plus de portes, sachant que je ne terminerais pas mon interant? connaissez vous des passerelles pour continuer dans une autre voie?
merci d'avance pour vos réponses
_____
21051980


Top
roma
Désagrégée de médecine

Messages : 277
Enregistré : 23/12/2008
Posté le 21/09/2009 à 00:07 notnew
pourquoi ne pas faire un droit au remord et prendre santé publique? tu ne verras pas de patient là au moins et je pense que ça t'ouvrira plus de porte si tu as validé ta thèse!
Top
tina
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 20/09/2009
Posté le 21/09/2009 à 11:16 notnew
merci pour ta réponse roma, mais j'ai tenté le remords en santé publique et il m'a été refusé car j'ai déjà validé mon 4ème semestre, je suis actuellement en dispo.
d'autres suggestions?
merci
_____
21051980


Top
Goulu
Schtroumpf SM

Messages : 2473
Enregistré : 10/05/2005
Posté le 21/09/2009 à 12:46 notnew
Essayes de voir si tu peux repasser les ECN en tant qu'interne pour prendre santé publique.
Sinon tu essayes tant bien que mal de finir tes semestres d'internat.
Ou alors cherches des stages peut-être moins cliniques. Quand j'étais en TER en labo de pharmacovigilance cet été, un des médecins m'a dit qu'ils avaient eu en stage des internes de médecine gé. Mais était-ils en stage dans le cadre de leur internat ou dans le cadre d'une thèse de sciences en pharmaco, ou autre, à voir.
Renseigne-toi sur ces voies là.
_____
"Think of me as Yoda. Only instead of being little and green, I wear suits and I'm awesome. I'm your bro. I'm Broda ! And tonight, you're gonna use the force to get the hottest chick in this bar into bed"
Top
Aller en haut • 101 réponses • 6 pages • 1 2 3 4 5 6
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter