logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[médecine] arreter médecine pour "sauver" sa vie à côté??

Aller en bas • 101 réponses • 6 pages • 1 2 3 4 5 6
le toubi
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 06/03/2009
Posté le 21/09/2009 à 14:29 notnew
salut tina,
il y a assurément beaucoup de médecins qui bossent sans voir de patients. D'après ce que tu décrit, il faudrait sans doute que tu t'accroches pour finir ton internat et décrocher ton DES. Si tu as du mal au point de ne pas tenir encore quelques mois, va voir le responsable du Département de Médecine Gé de ta fac, ou pourquoi pas directement le doyen et explique leur ta situation, ton projet professionnel (industrie, journalisme, administration...) et demande leur "d'aménager" la fin de tes stages d'interne de façon à te faire valider la fin de ton cursus...
après tu trouveras surement du boulot ; avec peut être nécéssité de formations complémentaires...
Bon courage et tiens nous au courant.
_____
jeune généraliste de campagne (une espèce rare ?)
j'ai fini mon internat y'a pas si longtemps ; vous pouvez encore me parler, çà va !!!!
Top
tina
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 20/09/2009
Posté le 21/09/2009 à 17:09 notnew
merci le toubi pour ta réponse,
je vais réfléchir à cette option, mais je crains de me retrouver face à des interlocuteurs peu compréhensifs..
à suivre
_____
21051980


Top
Patrici@
Sexternus-minus

Messages : 35
Enregistré : 10/12/2009
Posté le 12/12/2009 à 11:37 notnew
Bonjour à tous !

L'oncle d'une amie lui a dit : " Fais surtout pas médecine, c'est le pire métier pour la vie de famille".
Qu'en pensez-vous ? devrais-je l'écouter ?

Beaucoup de gens pensent que ce métier est un sacerdoce et doit rester un sacerdoce ...
Je ne veux pas me sacrifier pour la santé des gens...
Je veux en faire mon métier, le faire au mieux mais je veux du temps à accorder à mes proches et à moi même !
Est-ce réalisable ?

Merci d'avance pour vos réponses !
Top
Romain LN
Ministre de la Santé

Messages : 1826
Enregistré : 14/12/2006
Posté le 12/12/2009 à 13:02 puis édité 3 fois notnew
Bonjour à tous !

L'oncle d'une amie lui a dit : " Fais surtout pas médecine, c'est le pire métier pour la vie de famille".
Qu'en pensez-vous ? devrais-je l'écouter ?

Beaucoup de gens pensent que ce métier est un sacerdoce et doit rester un sacerdoce ...
Je ne veux pas me sacrifier pour la santé des gens...
Je veux en faire mon métier, le faire au mieux mais je veux du temps à accorder à mes proches et à moi même !
Est-ce réalisable ?

Merci d'avance pour vos réponses !

Tu te mets en libéral, tu pose tes horaires, tu mets les honoraires que tu veux et voilà ! Si tu veux faire une seule consultation par semaine mais à 1000€ ben tu peux ! (bon après faudra réussir à le justifier pour le patient !!!!)

Après l'exercice en hosto à aussi beaucoup de coté passionnant. Tu verras. Mais sache que tout est possible !

Et puis cet oncle il y connait quoi à la médecine ? Parce que moi j'ai un ami du frère du pote à mon père qui est paysan et qui m'a dit à ce qu'on m'a dit que la chirurgie digestive c'est pas bien. Je dois le croire vous croyez ?
_____
Gentil Modérateur
"Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloges flatteurs." Beaumarchais
Top
Patrici@
Sexternus-minus

Messages : 35
Enregistré : 10/12/2009
Posté le 12/12/2009 à 14:24 notnew
Bonjour Romain !

Merci de ta réponse !

D'accord ! Mais est-ce que déontologiquement, un médecin a le devoir moral de faire beaucoup d'heures ? Même en libéral ... et par rapport à la permanence de soins ?

Et puis un médecin qui fait pas beaucoup d'heures est-il un aussi bon médecin ? Je veux dire .... moins d'expérience etc ...

Je doute pas que le travail hospitalier soit très enrichissant mais j'ai l'impression qu'ils y passent leur vie ... et je ne veux pas choisir entre ma vie professionelle et ma vie familiale ... je veux les deux ...

Sinon ce qui ma perturber c'est que cet oncle est médecin du sport et sa femme dermato .. c'est pour cela que j'ai donné du crédit à ces paroles ... En plus ces deux spé me paraissaient plus maléables que chirurgie par exemple .. donc je suis un peu perdue !

Encore merci de ta réponse en tout cas !
Bon après-midi !

Patricia
Top
Romain LN
Ministre de la Santé

Messages : 1826
Enregistré : 14/12/2006
Posté le 12/12/2009 à 14:56 puis édité 2 fois notnew
Bonjour Romain !

Merci de ta réponse !

D'accord ! Mais est-ce que déontologiquement, un médecin a le devoir moral de faire beaucoup d'heures ? Même en libéral ... et par rapport à la permanence de soins ?

Et puis un médecin qui fait pas beaucoup d'heures est-il un aussi bon médecin ? Je veux dire .... moins d'expérience etc ...

Je doute pas que le travail hospitalier soit très enrichissant mais j'ai l'impression qu'ils y passent leur vie ... et je ne veux pas choisir entre ma vie professionelle et ma vie familiale ... je veux les deux ...

Sinon ce qui ma perturber c'est que cet oncle est médecin du sport et sa femme dermato .. c'est pour cela que j'ai donné du crédit à ces paroles ... En plus ces deux spé me paraissaient plus maléables que chirurgie par exemple .. donc je suis un peu perdue !

Encore merci de ta réponse en tout cas !
Bon après-midi !

Patricia

Alors bon, oui généralement les médecins travaillent quand même beaucoup si on compare les moyennes de temps de travail avec d'autres job. Mais les plombiers ne sont-ils pas débordés de boulot ? Un paysan laitier se lève tout les jours à 5h pour se coucher pas avant 22h et ne peux pas prendre de vacances à moins de prendre un remplaçant.
Après c'est aussi à toi de mettre des limites, ce qui est tout à fait possible (sauf si tu es médecin de campagne pour 10 000 habitants et que là tu as dut mal à dire : "non monsieur je peux venir vous voir parce que je suis en jour de repos, appeler le 15 ...) ou si tu urgentiste (mais là aussi tu t'attends à avoir une vie mouvementée !).

Bref, concernant l'expérience, faut quand même pas abusé ! même si tu bosses 35h/40h par semaine des patients tu en vois défiler donc tu perdras pas trop la main !!! Pas de soucis. (en revanche pour certaines opérations chirurgicale de "niche" là oui faut en faire un certains nombre pour être compétent, mais ce n'est pas le sujet).

C'est vraiment à toi de voir. Évidemment il y a des spé qui demandent plus ou moins d'investissement (en prenant chir tu sais ce qu'il attend, en prenant médecine du travail tu sais que tu fera tes 35h et basta !).

C'est vraiment à toi de voir ! Mais un conseil, si tu as envie de faire médecine, ce n'est pas ça qui va t'arrêter ! Et puis regarde tout ce que t'offre la filière "médecine" : enseignement, recherche, praticien. Bref un choix assez énorme quand même !! (sans parler ensuite de toutes les spé possibles)

Et sincèrement, je doute que les dermato soit blindés de boulot (du moins pas comme un chir !) faut pas exagérer !

PS : dans de nombreuses villes de France, pour avoir un simple RDV chez un ophtalmo faut attendre 6 mois, c'est pas pour autant que les ophtalmo font des heures sup la nuit !
_____
Gentil Modérateur
"Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloges flatteurs." Beaumarchais
Top
Patrici@
Sexternus-minus

Messages : 35
Enregistré : 10/12/2009
Posté le 12/12/2009 à 15:18 notnew
Les spécialités qui m'intéressent sont des spécialités très cliniques ...
Donc les spécialités réputées peu prenantes comme médecine du travail, santé publique ... ça ne m'attire vraiment pas ..
En fait j'aimerais être dermato, ou rhumato ... et si je ne l'obtiens à l'ENC ce sera médecine générale.

En fait je suis déjà en D1. Et j'hésite à abandonner... mais effectivement la seule chose qui me pousse à abandonner c'est cette histoire de temps de travail ! C'est tout ce qui me bloque ... à côté j'adore la clinique, il parait que j'ai un bon contact avec les gens, et j'aime bien ce que je fais en stage, j'aime apprendre mes cours ... fin bref les gens autour de moi comprennent pas pourquoi je me prends la tête ^^ ! Mais c'est très important pour moi la vie de famille ... et je ne m'étais pas rendu compte avant la P1 que la vie de la plupart des médecins ne me convient pas...
Beaucoup parle de choix de vie ... moi je veux faire de la choix de la qualité de vie et du temps pour les enfants ...
C'est égoïste ... mais les médecins n'ont pas le droit de penser un peu à eu même après tout ?

Donc si je comprends bien tant que je fais ni chir, ni médecin de campagne, ni urgentiste, je peux réussir à tout concilier ?

J'ai un peu l'impression de laisser la merde aux autres ... je me trouve dégueulasse de réfléchir que "pour ma gueule" mais bon ... je cherche aussi à autre heureuse ... je suis un être humain avant tout ...

Merci encore une fois de ton écoute et de ta réponse !
Top
Romain LN
Ministre de la Santé

Messages : 1826
Enregistré : 14/12/2006
Posté le 12/12/2009 à 15:28 puis édité 2 fois notnew
Non c'est pas égoïste ! C'est comme on à le droit de dire que les médecins on le droit de gagner très correctement leur vie. Ca remet pas en cause le côté humain du métier. Juste que médecin c'est un métier, pas du bénévolat.

Mais si tu aimes tes études continue !!! Surtout que tu es en D1 ! Pour la famille, comme je te e dit ce sera à toi de mettre tes propores limites !

Pour te donner un exemple, dans mon petit patelin (à 5min d'Annecy, donc pas la campagne profonde), 2 jeunes généralistes viennent de s'installer, elles travaillent chacune à mi-temps pour justement s'occuper de leur enfant en bas-âges etc...
0 coté de ça, la voisin d'une pote est chir à l'hopital d'annecy et il passe sa vie à l'hosto, mais c'est un choix, il l'a décidé, ses collègues (dans la même spé) bossent beaucoup moins que lui !

Donc tu vois, tu peux vraiment ajuster ton temps de travail à la vie familiale que tu souhaites.
_____
Gentil Modérateur
"Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloges flatteurs." Beaumarchais
Top
Romain LN
Ministre de la Santé

Messages : 1826
Enregistré : 14/12/2006
Posté le 12/12/2009 à 15:32 puis édité 1 fois notnew
J'ajouterais aussi qu'actuellement les médecins travaillent pas mal car on manque pas mal de médecin, mais le NC à doubler depuis les années 2000, on peut donc espérer quand que nous arriveront sur le marché du travail, ce problème du nombre de médecine sera moins aigu. Ce qui permettrait aussi une meilleurs répartition du travail sur un plus grand nombres de praticiens. (restera sans doute le problème des campagnes profondes...type Creuse ...). Donc une meilleurs qualité de vie pour un grand nombres de praticiens.
_____
Gentil Modérateur
"Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloges flatteurs." Beaumarchais
Top
Patrici@
Sexternus-minus

Messages : 35
Enregistré : 10/12/2009
Posté le 13/12/2009 à 11:37 notnew
C'est super ça me remonte le moral cet exemple des deux jeunes femmes smilies !!

Donc si je comprends bien .. l'image du médecin qui passe sa vie à sauver celle des autres et celle de la femme médecin qui est "obligée" d'être célibataire ou de ne pas voir grandir ses gosses ... cette image est démodée ?
On a le droit de clamer notre droit à avoir une famille, des jours de repos avec eux .. ?
Les médecins auront la possiblité de ne pas divorcer, ou de ne pas avoir des reproches de leurs enfants .. ?
Après ceux qui veulent se dévouer comme autrefois le pourront toujours ...

Ca me rassure de savoir que je serai pas obligée de me sacirifier ... on nous prévient pas avant la p1... et après on se prend une baffe en pleine figure comme quoi etre médecin c'est sacrifier sa vie ... mais si c'est faux ! tant mieux !
Top
Romain LN
Ministre de la Santé

Messages : 1826
Enregistré : 14/12/2006
Posté le 13/12/2009 à 15:43 notnew
D'ailleurs, depuis que la médecine se féminise fortement, le problème de la disponibilité des médecins s'est accrus (c'est un des nombreux facteurs qui font qu'on manque de médecins, peu de femmes prennent d'ailleurs chirurgie etc). Les femmes veulent aussi s'occuper de leur enfants etc...

Maintenant ce désir de plus de liberté en quelques sorte ne concerne plus que les jeunes femmes médecins, mais aussi les jeunes hommes, bref les étudiants actuels quoi! On veux aussi profiter de notre (futur) famille etc ... (et moi le premier ! j'ai envie de voyager, faire pleins de sport etc ... Bref ma vie ne se résumera sans doute pas que à la médecine.)

Voilà !
_____
Gentil Modérateur
"Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloges flatteurs." Beaumarchais
Top
Patrici@
Sexternus-minus

Messages : 35
Enregistré : 10/12/2009
Posté le 13/12/2009 à 16:03 notnew
Je pense que ça ne sera pas évident de se faire notre place de médecin et être humain avec ses besoins propres ...
Mais si on est très nombreux à le vouloir ça peut se faire !

Il va être difficile de se détacher de l'image du médecin d'autrefois ! d'oter l'image du médecin idéal qu'ont les gens.. c'est à dire le médecin qu'on va voir à n'importe quelle heure, toujours disponible, jamais en vacances ...
Je pense qu'il faut que les gens comprennent que la société évoluant, le métier de médecin doit évoluer et ne peut pas rester archaïque ...

Par exemple, les garagistes aussi avaient des horaires de fous AVANT. Je vois ça de mon grand père, si quelqu'un sonnait à sa porte à minuit il y courait, et si il voyait pas ses enfants de la journée, c'était l'épouse qui se chargeait de tout !
Mais maintenant les garagistes ont des horaires et on respecte leur vie !
Pourquoi les gens ne l'accepteraient pas des médecins.

Et je crois que la permanence de soins est une question d'organisation. Il faut qu'on se serre les coudes entre médecin. On ne peut pas être disponible tout le temps mais on veut quand même bien faire notre boulot.
Il faut juste que les gens acceptent qu'ils n'auront plus un médecin unique...

Donc bon on va devoir travailler dur pour devenir de bons médecins tout en préservant notre vie ...
On va y arriver ! enfin j'espère !
Top
Romain LN
Ministre de la Santé

Messages : 1826
Enregistré : 14/12/2006
Posté le 13/12/2009 à 16:20 notnew
Entièrement d'accord ! Mais malgré tout les mentalité évolues déjà.

Toujours pour prendre l'exemple de mon petit village, il y a encore quelques, il n'y avait qu'un médecin, LE médecin ! Il n'est complétement jeune et depuis plus de 5 ans prends beaucoup plus de vacances qu'avant, ouvre moins etc ... Au début les gens disaient : "le Dr intel il est plus en vacances que dans son cabinet" etc...Depuis que 2 autres médecins se sont installées, même à mi-temps, plus personne ne critique l'ancien médecin. Au contraire on entend : "Il a bien raison de se reposer un peu vu comme il a bosser pendant des années".

Pour que les médecins aient une meilleurs qualité de vie, il suffit, en grande partie, qu'ils soient plus nombreux pour pouvoir plus facilement se reposer sur les épaules des autres.

Bref, au fond je ne m'inquiète pas trop quand à notre future qualité de vie, on verra bien comment évoluent les choses smilies
_____
Gentil Modérateur
"Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloges flatteurs." Beaumarchais
Top
Patrici@
Sexternus-minus

Messages : 35
Enregistré : 10/12/2009
Posté le 13/12/2009 à 20:36 notnew
C'est rassurant tout ça smilies ! Ca m'encourage à continuer !

J'ai tellement entendu parler d'exemples déprimants ces derniers jours ...
Les enfants de une telle ne la voient jamais, elle est super occupée, ba oui elle est médecin ...
Y'a même la fille d'une urgentiste qui racontait que sa mère savait même pas dans quelle classe elle était ...

Donc bref, des témoignages positifs ça me redonne le sourire !
Merci smilies !!
Top
le toubi
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 06/03/2009
Posté le 13/12/2009 à 22:36 notnew
Salut,
tout à fait d'accord avec Romain LN... Il ne faut pas perdre de vue qu'on est formé dans les chu par des médecins pour la plupart carriéristes, dans le sens positif du terme c'est à dire très ambitieux pour leur carrière. Donc ils ne comptent pas leurs heures, jours, nuit, week end et feriés, ni leur énergie, parfois au détriment de leur vie de famille effectivement... (Bon, tout ceci se calme quand même bien quand, au bout du compte, ils décrochent le sésame "PH"...)

Mais toute la médecine ne se résume pas aux chu... Certes beaucoup de libéraux comptent encore moins leurs heures... mais de plus en plus de médecins, hommes et femmes, veulent "lever le pied", ne plus travailler la nuit, avoir un jour de repos dans la semaine, aller chercher les gosses à l'école au moins un ou deux soirs par semaine, faire du sport,... bref, faire des compromis et protéger leur vie de famille. Cette évolution est générale et légitime, même au fin fond des campagnes. Un médecin reposé, heureux dans sa vie, investi dans d'autres activités qui l'épanouissent différement de son métier est aussi un médecin qui risque moins le burn out, qui soigne mieux et qui reste plus à l'écoute de ses patients. ce n'est pas moi qui le dit, il y a des tas d'études très sérieuses la dessus. Ensuite les problèmes de permanence des soins et tout le reste ce n'est que de l'organisation...

Dernier point : il ne faut pas penser que les patients ne le comprennent pas... Bien sur il y a toujours des grincheux qui ne sont pas satisfait quand on leur dit que leur gamin peut attendre demain matin avec son nez qui coule et son 38.5° de fièvre. Mais de plus en plus de gens comprennnent bien que l'évolution de la société dans son ensemble est celle là et qu'on n'est pas différents d'eux : nous aussi on veut bien travailler moins en gagnant autant !!!smilies

Donc je répète haut et fort ce que j'ai écrit dans mes précédents posts : oui il faut faire médecine si on aime çà et oui il faut tenir ferme pour ne pas se laisser bouffer ; oui on peut concilier vie professionnelle passionnante et vie de famille équilibrée ; non on ne devient pas chef de service en faisant 35 heures, non, on n'achète pas un chalet à "courch'" en bossant 35 heures ; oui on peut être heureux sans être chef de service ni avoir de chalet à courch...
Etre médecin permet de faire à peu près ce qu'on veut ! (vous connaissez beaucoup d'autres boulots qui nous offrent çà ?) Le tout c'est de savoir ce qu'on veut...
_____
jeune généraliste de campagne (une espèce rare ?)
j'ai fini mon internat y'a pas si longtemps ; vous pouvez encore me parler, çà va !!!!
Top
Romain LN
Ministre de la Santé

Messages : 1826
Enregistré : 14/12/2006
Posté le 14/12/2009 à 17:44 notnew
Quoi de mieux que le témoignage (très intéressant et juste) de "Le Toubi" qui est médecin (et non pas un simple étudiant) pour achever de convaincre "Patric@" de poursuivre ses études !?!

Toubi, ton message m'as encore plus convaincu de ce que j'étais déjà convaincu avant !
_____
Gentil Modérateur
"Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloges flatteurs." Beaumarchais
Top
Patrici@
Sexternus-minus

Messages : 35
Enregistré : 10/12/2009
Posté le 19/12/2009 à 15:57 notnew
Merci beaucoup pour vos réponses !

Je n'avais pas de connexion internet cette semaine d'où mon silence !
Je suis très rassurée vis à vis de mon avenir smilies et je suis bien motivée à continuer ce qui me plait smilies !
Je ne pouvais pas concevoir de laisser tomber mes proches au profit de mon travail bien qu'il me passionne.. mais vu qu'il y a moyen de s'organiser je suis contente smilies !

Bon week-end !
Top
Patrici@
Sexternus-minus

Messages : 35
Enregistré : 10/12/2009
Posté le 28/12/2009 à 11:23 notnew
Bonjour,

il me reste un problème ...
Si tout le monde décide de faire comme moi, de préserver sa vie privée ...
il n'y aura plus de chirurgien, ni d'urgentiste et l'offre de soins sera insuffisante ?!

Bonne journée.
Top
Romain LN
Ministre de la Santé

Messages : 1826
Enregistré : 14/12/2006
Posté le 28/12/2009 à 12:13 notnew
Bonjour,

il me reste un problème ...
Si tout le monde décide de faire comme moi, de préserver sa vie privée ...
il n'y aura plus de chirurgien, ni d'urgentiste et l'offre de soins sera insuffisante ?!

Bonne journée.

Ce problème commence déjà à exister ! Et rajoute aux chir le problème des assurances et risque de procès etc ... Mais en même temps à l'internat les places de chir finissent toujours par trouver preneur...
Mais en effet c'est un problème ! Certaines spé commencent déjà à être désertées. Au gouvernement de trouver une solution pour motiver les carabins à se lancer dans ces carrières smilies.
_____
Gentil Modérateur
"Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloges flatteurs." Beaumarchais
Top
Patrici@
Sexternus-minus

Messages : 35
Enregistré : 10/12/2009
Posté le 28/12/2009 à 12:51 notnew
Je pense qu'ils pourraient déjà former plus de monde ...
Au lieu qu'une personne fasse 80 h par semaine, 2 en font 40 ...
Je pense que ça pourrait attirer du monde .......et que les femmes ne fuiraient plus les spé chir ...
Mais apparemment certains ne démordent pas de l'association médecine-sacerdoce.
Top
Aller en haut • 101 réponses • 6 pages • 1 2 3 4 5 6
livreslivrescontactspublicationstwitter