logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[médecine] Côtés positifs des études et du métier de médecin ?

Aller en bas • 17 réponses
asclepios73
Nain-terne

Messages : 102
Enregistré : 02/11/2010
Posté le 02/11/2010 à 22:00 puis édité 1 fois notnew
Bonsoir a tous, j'ai 21 ans et je suis en licence commerce marketing. Depuis le début de l'année j'ai de gros doute quand à mon orientation professionnelle, ca ne me plait moyennement et je suis sur que je pourrais trouver une filière oui je m'épanouirai plus. J'ai passer un bac S il y a 4 ans que j'ai eu juste mais, il faut bien le dire, sans rien faire et j'aimerai retourner dans une filière plus scientifique, j'ai donc pensé à médecine.
Ce qui m'effraie est commun à tous les étudiants: quantité de travail, je n'ai jamais beaucoup travaillé en dehors des cours et capacité à retenir énormément de choses par cœur, même si je sais que je serai capable de m'y mettre si le milieu médical m'intéresse vraiment.
Et c'est à ce sujet que j'aurai des questions, on parle beaucoup de la P1, dont j'ai regardé le programme, mais je ne pense pas que ce soit l'année la plus intéressante des études car c'est apparament beaucoup d'apprentissage par coeur. Je voudrais donc savoir quelles sont les choses auxquelles on doit être intéréssé pour savoir si médecine nous conviendrait?
Je me demande en effet si mes motivations sont les bonnes et sont suffisantes pour la P1 et pour la suite, surtout apres avoir lu ce poste qui m'inquiète quand même pas mal.
Je tiens à préciser que les études dans lesquelles je suis parti me conduiront à avoir un poste d'encadrement ou les 50h de travail hebdomadaires sont un minimum, ce coté la ne m'effraie donc pas.
Merci à ceux qui voudront me répondre smilies

[Edit de Silvine : je change ton titre temporairement pour mieux cibler tes questions.]
Top
asclepios73
Nain-terne

Messages : 102
Enregistré : 02/11/2010
Posté le 04/11/2010 à 19:57 notnew
personne pour me répondre?
je reformule ma question, je veux savoir quelles sont les parties les plus intéressantes des études de médecine et du métier de médecin car on parle beaucoup des difficultés mais pas assez des cotés positifs. merci.
Top
sandrine7811
Sainte Administratrice

Messages : 8947
Enregistré : 09/03/2005
Posté le 04/11/2010 à 21:11 notnew
les cotes positifs c'est tres personnel et variable

certains aiment le coté "enquete du diagnostic", d'autres sont maso et aiment souffrir (ben oui des études de médecine c'est pas le club med), l'envie de soigner, d'epauler les gens dans leurs moments difficiles etc...

c'est quasi impossible de faire une liste...
_____
Super Modératrice des forums Remede
Chieuse, bornée, bavarde, casse pied, super sympa parfois,... dites pas que je vous ai pas prévenus !

SM sans duplo... et sans potager !!!
Top
asclepios73
Nain-terne

Messages : 102
Enregistré : 02/11/2010
Posté le 05/11/2010 à 12:44 notnew
Merci de ta réponse. En fait j'ai du mal a me projeter et à imaginer la vie d'un médecin, que ce soit au niveau professionnel ou personnel, même si selon les spécialités, les services etc ce doit être très différent.
Une autre question, on parle beaucoup de la P1 mais qu'en est-il de la P2? est-ce que c'est encore énormément d'apprentissage par coeur ou on aborde des choses plus "intéréssantes", plus d'explication et de réflexion peut-être?
Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008

certification
Vie réelle
Laura Ruesche
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : Pharmacien
Fac : RENNES
Posté le 16/11/2010 à 19:31 puis édité 2 fois notnew
Souvent on lit qu'il ne faut pas s'attendre à ce que ce soit mieux après la P1... Je ne suis pas en médecine, donc je ne me prononcerais pas ^^

Je déplace ton message sur un autre forum, car pour le moment tu n'as pas de questions qui concernent la réorientation à proprement parler. Tu auras peut etre plus de réponses ainsi ^^
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
sandrine7811
Sainte Administratrice

Messages : 8947
Enregistré : 09/03/2005
Posté le 16/11/2010 à 21:18 notnew
je suis en pharma, mais pour côtoyer des étudiants en médecine souvent, la suite des études n'est pas de tout repos...

en P2 tu as encore des matières fondamentales (comme en P2 pharma d'ailleurs), donc pas forcément très drôles, et tu commences un peu la sémio (symptômes etc) ca c'est plus sympa

ensuite tu attaques l'externat en D1 ou D2, stage le matin, cours l'aprem, fatigant, l'intérêt dépend du stage dans lequel tu tombes, mais aussi de ton implication

ensuite en D3 t'attaques la préparation de l'ECN (ancien concours de l'internat), que tu poursuis en D4, tu as des stages jusqu'en D4, avec des gardes dès la D2, donc encore pas mal de fatigue en plus


bref, être étudiant en médecine, c'est pas de tout repos, beaucoup à apprendre, du temps passé en stage si tu t'y implique c'est plus ou moins intéressant...
_____
Super Modératrice des forums Remede
Chieuse, bornée, bavarde, casse pied, super sympa parfois,... dites pas que je vous ai pas prévenus !

SM sans duplo... et sans potager !!!
Top
Aseto
Blonde, blonde, très blonde

Messages : 3283
Enregistré : 22/08/2002
Posté le 16/11/2010 à 22:42 notnew
La première chose, c'est qu'il faut se sortir de la tête les idées reçues et véhiculées par les séries télé et les croyances populaires : la médecine, c'est un superbe métier : OUI, mais il ne faut pas t'attendre à sauver des vies tous les jours, à soulager l'humanité, à voir briller le respect, l'admiration et la reconnaissance dans les yeux de tes patients, ni à avoir un niveau de vie formidable.

Quand on a posé ça, on peut regarder les "vrais" aspects positifs du métier de médecin :

c'est un domaine passionnant, extrèmement varié où je pense tout un chacun peut trouver son compte (celui qui aime la clinique et réfléchir pendant des heures à des cas compliqués s'épanouira en médecine interne, le manuel trouvera son bonheur en chirurgie, celui qui souhaite un boulot pépère et une vie "à côté" plus fournie pourra toujours choisir médecine du travail ou santé pub, celui qui la science attire pourra faire de la recherche...
Ceux qui le souhaitent peuvent aussi sans soucis faire de l'enseignement, de l'humanitaire...
En bref, un métier aux multiples facettes, extrèmement varié et qui ouvre beaucoup de portes, que ce soit en début de parcours ou pour une reconversion éventuelle au sein du même domaine.

Il y a aussi bien sûr le stimuli intellectuel d'un métier en perpétuelle évolution, avec de nouvelles techniques, de nouvelles découvertes, de nouvelles molécules, et la nécessité d'une formation continue avec l'assurance de ne pas tomber dans la routine si on souhaite se bouger.

Après... l'activité est tellement variée selon la spécialité et le mode d'exercice choisi...
En cabinet, je présume que tu as un certain calme, que tu es plus ou moins maître de ton organisation et que tu gères ta vie un peu plus comme tu l'entends,
en CHU, tu as toutes les contraintes d'une énorme boîte, mais tu as tout l'intérêt du travail en collaboration avec beaucoup d'autres spécialistes, les échanges d'idées, les staffs, les discussions, et encore et toujours l'évolution perpétuelle dans une énorme masse mais où chacun trouve sa place. (stimulus intellectuel ++ donc)

Et bien sûr, restent les trucs "basiques" dans le métier médical, genre prendre en charge des malades, guérir des maladies (ou au moins essayer... là encore, tout dépend de ta spécialité selon tes envies : un diabétologue prendra en charge des patients "incurables" mais au long terme, en un réel accompagnement et une réelle éducation thérapeutique pour le "mieux être" ; un chirurgien orthopédiste en traumato aura le bonheur de voir rentrer dans son bloc un patient "cassé", et de le faire ressortir quelques heures plus tard "réparé" ! smilies )

Voilà voilà... que dire d'autre ? bah beaucoup de choses en fait...
Mais en résumé, les différents métiers de la médecine (car médecine c'est énooooormément de métiers différents, en fait), ont chacun des "côtés positifs", et si tu choisis de te lancer dans cette voie, à toi de trouver lequel te satisfera le plus !

Bon courage
_____
Maktoub
Réponse D : c'était écrit...
Top
Euphorix
Bizute (future carrée)

Messages : 8
Enregistré : 07/11/2010
Posté le 16/11/2010 à 22:48 notnew
Bonsoir !
C'est une question étrange que tu poses.

Chaque personne qui se lance dans le cursus médical y va avec ses motivations personnelles, et si parfois elles se recoupent, on a chacun un intérêt différent pour la médecine.
Certains diront que certaines qualités sont indispensables, mais il y a autant de façon d'être médecin que de médecins ! smilies
Généralement, on a tous quelque chose de personnel à investir dans ce domaine.

C'est difficile de te répondre. Il faudrait que tu exposes quelles sont tes motivations, et qu'on fasse un listing des motivations de tous ceux qui ont tenté/réussi médecine !

Je peux répondre au pendant de ta question : de quoi ne faut-il pas avoir peur pour savoir si médecine nous conviendrait. Il ne faut pas avoir peur du travail, de la durée des études, de l'investissement en temps, de l'investissement personnel, du contact social (quoique ceci se discute, l'un des avantages de la médecine est qu'il existe de nombreuses branches, et si tu te rends compte un peu tard que le contact avec le patient, ce n'est pas vraiment ce que tu préfères, tu peux toujours te réorienter vers l'anatomo-pathologie, les statistiques...).

Le témoignage que tu cites est pas mal, et te permet de lire l'expérience de quelqu'un qui a roulé sa bosse.
_____
"What fun ! said the Gryphon, half to itself, half to Alice.
- What is the fun ? said Alice.
- Why, she, said the Gryphon. It's all her fancy, that : they never executes nobody, you know. Come on !"
(Alice's Adventures in Wonderland, Lewis Carrol.)
Top
asclepios73
Nain-terne

Messages : 102
Enregistré : 02/11/2010
Posté le 18/11/2010 à 18:53 notnew
Alors déjà merci de vos réponses très complètes smilies

Je ne suis pas assez naïf pour croire que les series tele sont une retranscription exacte et réelle du métier de médecin. En choisissant cette voie, je rechercherai un petit peu de reconnaissance, c'est vrai et un niveau de vie correct/supérieur, à défaut de "formidable". Si je ne recherchai que ça, je resterai dans le commerce ou, je pense, il y a plus d'argent à se faire.

Je réfléchis à une réorientation pour partir dans une filière plus scientifique, avec des raisonnements plus logiques et structurés que dans mon domaine actuel, je pense que médecine pourrait y correspondre étant donné qu'il y a beaucoup, voir uniquement, des matières scientifiques.

En ce qui concerne le contact avec le patient, ce n'est pas spécialement ce que je recherche, même si ce n'est pas non plus ma hantise.

C'est vrai que la quantité de travail, l'investissement, la durée des études me font un peu peur mais la grosse question que je me pose est est-ce que ca va me plaire, surtout que la plupart des témoignages que j'ai lu sont écrits par des personnes ayant toujours rêvé d'être médecins, ce qui n'est pas mon cas, je m'y intéresse réellement depuis peu. Si la réponse est positive, si ça me plait vraiment, tout cet investissement et ce travail seront beaucoup plus faciles à accepter. En fait je cherche surtout à savoir si mes motivations seront suffisantes pour arriver jusqu'à la fin du cycle.
Top
Euphorix
Bizute (future carrée)

Messages : 8
Enregistré : 07/11/2010
Posté le 20/11/2010 à 01:48 notnew
Je ne suis pas sûre qu'on puisse être capable de savoir si ses motivations seront "suffisantes" pour aller jusqu'au bout du cycle. J'ai connu des gens très motivés en P1 qui ont quitté médecine très rapidement, comme des gens qui sont entrés en P1 pour être, par exemple, sage-femme, et qui, devant l'opportunité de devenir médecin, ont décidé de se lancer là-dedans. Il y a certes des personnes qui se lancent en P1 parce qu'ils ne savent pas trop quoi faire et qui se plantent au concours, mais il y en a aussi, parmi ceux-là, qui réussissent.

Personnellement, je suis entrée en P1 avec des motivations en béton, mais cette année m'avait tellement démontée qu'après le deuxième concours, avant les résultats, j'avais déjà résolu que, si je ne l'avais pas, je me réorienterai complètement et ne referai pas une deuxième année.

Médecine est quand même, à la base, une profession dont le but est de soigner des patients. Certes, c'est extrêmement vaste, et lorsque tu entreprends ce cursus, tu peux décider de ne pas voir de patients (bien que, pour les stages d'externat, tu y sois obligé) et de faire de la recherche, ou de la biologie, ou de la génétique, ou encore de l'anatomo-pathologie, et j'en passe, mais peut-être que d'autres cursus (pharma, sciences) te permettraient de faire ce genre de choses sans les autres aspects spécifiques à médecine qui ne sont pas forcément ce que tu recherches.
_____
"What fun ! said the Gryphon, half to itself, half to Alice.
- What is the fun ? said Alice.
- Why, she, said the Gryphon. It's all her fancy, that : they never executes nobody, you know. Come on !"
(Alice's Adventures in Wonderland, Lewis Carrol.)
Top
asclepios73
Nain-terne

Messages : 102
Enregistré : 02/11/2010
Posté le 30/11/2010 à 11:11 notnew
Le contact avec le patient ne me dérange pas en soi mais ce n'est pas ma priorité, je veux dire par la que je ne voudrais pas des relations qu'ont les patients avec les infirmiers/eres. Dans mon secteur actuele, le relationnele est très important et j'avoue que ça me pèse un peu, c'est pour ça que je rechercherai quelque chose de beaucoup plus technique.
Après il faut que je pèse le pour et le contre, je ne sais pas si j'aurais le cran de changer complètement d'orientation et de parti dans des études de 8 ans au minimum, ça c'est une réflexion personnelle smilies
Top
sandrine7811
Sainte Administratrice

Messages : 8947
Enregistré : 09/03/2005
Posté le 30/11/2010 à 19:21 notnew
si tu veux du "beaucoup plus technique" il faut peut etre préferer certaines spés : radiologie, biologie medicale, ou encore un poste de recherche (quasi pas de patients sauf etudes cliniques) ou hospitalo-universitaire si tu a un gout pour l'enseignement et la recherche !

ou alors dans un autre domaine, l'industrie pharma, quasi zero contacts avec les patients, mais tres techniques dans certains domaines (production, R et D, galénique)
_____
Super Modératrice des forums Remede
Chieuse, bornée, bavarde, casse pied, super sympa parfois,... dites pas que je vous ai pas prévenus !

SM sans duplo... et sans potager !!!
Top
popiette2vo
Doyen

Messages : 575
Enregistré : 10/06/2006
Posté le 01/02/2011 à 15:47 notnew
Fais attention, je me suis embarqué dans médecine sans me poser la question du contact avec les patients. Résultat, j'ai horreur de ça (t'es prêt à évacuer des fécalomes au doigt ?) et ça fait 3 ans d'externat que je galère. Maintenant j'attends d'être interne dans une spé sans patient...
_____
This topic is useless without pics.
Top
dr felin
Nain-terne

Messages : 91
Enregistré : 24/03/2010
Posté le 08/02/2011 à 21:34 notnew
beuk je viens de voir ce qu'est un fécalome , sincèrement sa arrive souvent que vous fassiez en tant qu'externe des gestes assez peu rejouissant ??
_____
felin attitude
ce qui distingue l'Homme de l'animal, c'est la cruauté...
Top
sandrine7811
Sainte Administratrice

Messages : 8947
Enregistré : 09/03/2005
Posté le 08/02/2011 à 22:24 notnew
oui très souvent, surtout en service de gastro ou de chir

et oui les fecalomes, lavements, toucher rectaux, c'est indispensable !


mais il n'y a pas que ca heureusement
_____
Super Modératrice des forums Remede
Chieuse, bornée, bavarde, casse pied, super sympa parfois,... dites pas que je vous ai pas prévenus !

SM sans duplo... et sans potager !!!
Top
B_K
Ministre de la Santé

Messages : 884
Enregistré : 18/09/2004
Posté le 09/02/2011 à 13:44 notnew
beuk je viens de voir ce qu'est un fécalome , sincèrement sa arrive souvent que vous fassiez en tant qu'externe des gestes assez peu rejouissant ??

Lol ben oui pendant les études il peut nous arriver de faire des choses peut ragoutantes ! Le fécalome dès qu'un vieu est alité il peut en faire un! Je te parle mm pas des patients sous morphine.
Et puis entre évacuer un fécalome et faire l'examen clinique aux urgences d'un clodo qui s'est battu et qui a noyé tous ses sarcoptes dans sa pisse, le choix est vite fait !
Top
galactose
Chef des sévices

Messages : 320
Enregistré : 01/02/2006
Posté le 09/02/2011 à 21:34 notnew
Et puis c'est pas parce qu'on est médecin qu'on fait plus de TR hein... C'est pas une tâche ingrate réservée aux externes, c'est un acte diagnostic voire thérapeutique primordial dont l'art doit être appréhendé le plus tôt possible smilies
Top
JackybTF
Chef de pique-nique

Messages : 150
Enregistré : 31/08/2009
Posté le 15/02/2011 à 15:40 notnew
Moui, et puis bon, faut avouer qu'on se blinde pas mal au fil des études et des stages...

Si on m'avait dit qu'un jour j'irai enfoncer mon majeur dans le trou de balle d'un patient, j'aurais bien rigolé... finalement je l'ai fait plus d'une fois et au final, tu t'en fous. C'est l'habitude, tu deviens "pro" quand t'es à l'hosto, et tu fais ce que t'as à faire...

Quand l'esthéticienne de ta copine lui fait le maillot, je pense pas qu'elle se pose ce genre de questions non plus smilies
_____
Jacky - Paris Descartes.
Top
Aller en haut • 17 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
Dr Irène Frachon « Le Mediator® est un poison lent pour la pharmacovigilance française » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter