logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Osteopathie VS Medecine: Round One, FIGHT!!!!!!!!!

Aller en bas • 243 réponses • 13 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
Dr BOUVIER LE DUC
Nain-terne

Messages : 95
Enregistré : 15/09/2002
Posté le 19/01/2005 à 10:16 notnew
Mg osteo , toi qui visiblement est passé par les 2 formations , tu es le mieux placer pour parler , qu'elle est ton point de vue sur la place de l'osteopathie dans le systeme de santé ?
est elle une alternative complete a la medecine , ou une discipline spécialisé intervenant secondairement a une orientation diagnostique medicale ?
peut tu nous parler de ton mode d'exercice en tant que medecin osteopathe
les etudiants osteopathe se battent pour une reconnaissance medicale et non paramedicale de leur proffession , c'est cela ? si cela avait été le cas , au moment ou tu es sorti du bac , aurait tu fais medecine , ou t'en serais tu passer pour faire directement l'ecole d'osteopathie , jugeant que la formation offert pas l'ecole remplace celle de la fac de medecine ?
d'avance merci pour tes reponses
_____
"tant va la cruche a l'eau qu'a la fin tu me les brises "
BRSC²

Top
doc bonobo
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 88
Enregistré : 19/01/2005
Posté le 19/01/2005 à 11:05 notnew

Dans quel revue scientifique peut on trouver une description eclairee par des preuves de la technique qui permets de faire fluctuer le LCR dans le bon sens par des manipulation precises du crane ?


le probleme c'est que le mouvement du LCR n'a même pas etait prouvé scientifiquement...les ecoles d'osteopathie qui se basent sur cette theorie ne font appel qu'a des principes empiriques...ce n'est pas comme OSTEOBIO qui elle se base sur la biomecanique (avec des principes demontrés)et non pas sur du fluidique (LCR)ou de l'energetique.smilies
_____
Une fois que le dentifrice est sorti du tube, il est difficile de l'y faire rentrer !


Top
lili007
Jeune Carabine

Messages : 27
Enregistré : 13/02/2004
Posté le 19/01/2005 à 15:17 notnew
on a jamais dit qu'un ostéo pouvant remplacer un médecine. Au contraire, on dit tout simplement que l'ostéo est capable de faire son diagnostique dans son propre domaine de compétence. quand il n'est pas apte a traiter un patient c'est le premier à l'envoyer vers le médecin.
Le problème actuellement est que les médecins ont un peut trop peur de perdre leur place actuelle. il suffit de regarder dans les autres pays comme l'angleterre pour comprendre qu'ils n'ont pas a avoir peur. on peut très bien travailler en collaboration.
il suffit d'avoir un peu d'ouverture et de ne pas se fermer complétement.


je pense que tu te trompes lourdement.
C'est bien beau de lire quel bruit fait une percussion ou comment on voit tel signe mais si tu ne les entends pas vraiment (les bruits) ça sert à rien.

Maintenant je crois que tu as juste pas bien lu ce que j'ai écrit. Notre stage s'appelle pas sémiologie. Mais on a quasiment TOUS les jours ou très régulièrement l'obligation d'aller en clinique, de faire des stages en hopitaux et la on met en application tout ce qui a été appris.
Top
KaraBin
Ministre de la Santé

Messages : 1272
Enregistré : 09/09/2003
Posté le 19/01/2005 à 18:20 notnew
Maintenant je crois que tu as juste pas bien lu ce que j'ai écrit. Notre stage s'appelle pas sémiologie. Mais on a quasiment TOUS les jours ou très régulièrement l'obligation d'aller en clinique, de faire des stages en hopitaux et la on met en application tout ce qui a été appris.

quand tu dis que tu fais des stages de clinique, tu signifies que tu vas dans un service hospitalier dans un CHU? si oui, vous y avez quel statut et vous faites quoi exactement durant ces stages?

et sinon tu crois vraiment que ta formation sémiologique et équivalente à celle de médecine? parce que en te lisant j'ai vraiment l'impression que pour toi osthéo=spécialité médicale (savoir poser son propre diagnostic)
ensuite les cliniques où tu dis y avoir des stages, ce sont quoi exactement? des cliniques privées médicales dans laquelle bossent des osthéo ou alors des cliniques osthéo pures (jamais entendu parler)? dans ce cas les patients qui s'y trouve ne sont là que pour un problème osthépatique et donc tes cours de sémio sont réduits à ça, non? enfin bon je me pause plein de questions auxquelles j'aimerais bien avoir une réponse.



Sinon je maintiens: la sémio et la clinique sans stages c'est comme essayer de décrire les couleurs à un aveugle.
_____
"ici c'est comme dans une course à la fois sprint et marathon"


Top
mickaostéo
Jeune Bizut

Messages : 1
Enregistré : 19/01/2005
Posté le 19/01/2005 à 19:11 notnew
bonjour a tous chers étudiants de tous horizons !!! je me présente je suis mickaostéo étudiant en 5° année au college ostéopathique de provence et je me tiens a votre disposition pour toutes questions innerantes à la médecine ostéopathique, qu'elles soient péjoratives ou mélioratives aucun souci tous les sujets m'interessent et mon but sera de mieux faire connaitre la discipline, j'espere à bientot.
MICKAOSTEO. smilies
Top
Mg-osteo
Nain-terne

Messages : 99
Enregistré : 06/01/2005
Posté le 19/01/2005 à 23:05 notnew
Parcours simplifié:
Je suis médecin généraliste et fier de l'être, C’est un exercice mixte. Dans le train train de mon cabinet les torticolis et autres lombalgies m'embêtent il y a mal au dos mais curieusement le rachis est souple (disons pas raide) les examens sont normaux (radio comme clinique) donc je suis à la recherche à une solution. Et l'osteo est devenu pour moi une technique thérapeutique dont le mécanisme d'action reste encore mystérieux mais qui est efficace dans les indications précises et limitées. Donc je propose l'osteo lorsque j'ai l'indication à mes patients.
Mais une grande partie des patients osteo me connaissent par les pages jaunes (titulaire du DIU j'ai droit à la mention Osteo sur plaque, ordonnance et annuaire) puis par la bouche à oreille et confrères.

Bref pour moi jusqu'à preuve du contraire l'ostéo et compagnie (chiro -vertebro- etio...toutes ces dénominations ont à peu près les même techniques de base) n'est pas une alternative médicale mais simplement une alternative thérapeutique.

A la lecture des derniers post
Diagnostic osteopathique n'est pas un diagnostic dans le sens "action de déterminer une maladie d'après ses symptômes" dixit le ‘Robert’, mais un ensemble de "tests" pour déterminer comment-quand-où et quelle technique appliquer.
D'autre part on ne peut pas faire un diagnostic d'exclusion sans connaître la pathologie . Dans le post précédant j'essai à ma manière expliquer qu'un étudiant en stage n'est pas un touriste qui suit une visite guidée mais un acteur qui participent à la vie du service avec de plus en plus de responsabilité même pénale. C'est comme ça qu'on apprend la médecine et à connaître les malades (je n’ai pas dit maladie) et à faire le diagnostic. Si vous savez faire le diagnostic vous êtes alors médecin. Dire qu'on peut faire les diagnostics même d'exclusion en suivant quelques cours de sémio est un leurre. La médecine est faite de formes cliniques. Les livres ou les cours ne sont que des supports didactiques pour expliquer la patho et ne décrit jamais le malade que tu va examiner et pire encore pour brouiller les piste les malades n'ont pas les même signes alors qu'ils souffrent de la même maladie !!!.

Les étudiants osteo n'ont pas besoin de se battre pour être qualifiés comme profession médicale. S'ils savent faire le diagnostic pas de pb comme les DO américains . Si les concepts revendiqués répondent aux critères de validation de nos sociétés scientifiques ils deviennent alors scientifiques. Pourquoi compliquer la vie !!!

D’une certaine façon je comprend que les osteo veulent êtes autonomes et faisant partie de la profession médicale parce qu’il voit trop souvent des malades qui errent (oui errent) de médecin en médecin, le circuit généraliste –rhumato- neuro-etc- et même chirurgie (chir le mot magique qui les poussent à rechercher illico l’os.. ost ..osteo sur le net) pour entendre dire ‘ mais les radio sont normaux Mr ou Mme ‘ alors qu’ils souffrent le martyr et voilà en une ou deux séances le problème est résolu. Moi même, j’ai failli être agressé des fois parce que leur médecins ne connaissent pas l’osteo . Ces derniers temps les MG et même l’hosto du coin conseil de plus en plus l’osteo en cas de douleur atypique.
Ceci dit ces insuffisances ou plutôt la méconnaissance de l’osteo du corps médical ne suffit pas à transformer l’osteo en une alternative médicale.

Relation Médecin ostéo ? pas de pb au niveau individuel et local en tout cas à l’heure actuelle .
C’est plutôt conflictuel au niveau institutionnel où il y des principes à défendre (et c’est normal).;);)

A altex
on peut tres bien decrire les couleurs à un aveugle s'il ne l'est pas de naissance smilies

Attention on n'a pas le droit de presenter un malade dans son lit ni citer son nom et encore moins les examiner si on n'a pas un status particulier smilies N'oublier pas le fameux secret médical qui est absolu

[Alfy]Editer au lieu de reposter[/Alfy]

[Edité le 20/01/05 par Alfy]
_____
Médecin-Osteo DIU Médecine Manuelle Ostéopathie


Top
Trisk
Jeune Carabin

Messages : 25
Enregistré : 28/01/2005
Posté le 28/01/2005 à 21:19 notnew
Bonjour à tous.

je me permets une petite remarque pour apporter de l'eau au moulin des étudiants ostéos...

l'ostéopathe n'est pas un médecin et le diagnostique ostéopathique n'est pas le diagnostique médical...

partant de ce principe simple que le médecin généraliste n'est pas formé à l'ostéopathie, je ne vois pas comment on pourrait attendre qu'un médecin fasse notre diagnostique.

les patients qui consultent un ostéo, ont souvent vu un médecin qui leur a dit : "tout va bien, vos analyses sont normales, on ne voit rien à la radio, c'est psychosomatique ! reposez-vous et vous irez mieux"
alors que l'ostéo fait son diagnostique (ostéopathique) et traite le patient... Et cette fois-ci, ca va en effet mieux pour lui !

maintenant, pas question de dire que l'ostéo est un médecin, il reste un ostéo, il est formé pour faire un diagnostique ostéopathique et un diagnostique différenciel... si il découvre une pathologie qui sort de son champ d'application, ou si il a besoin d'examen complémentaire (souvent radio ou scan), il réoriente le patient.

comme déjà précisé par Mg-osteo, au niveau local, il n'y a en général aucun souci entre médecins et ostéopathes compétents !

la loi de reconnaissance de l'ostéo doit par contre absolument règlementer la profession parce qu'actuellement, il y a une recrudescence d'ostéos peu ou pas formés qui mettent en danger les patients et qui dévalorisent le métier smilies
Top
doc bonobo
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 88
Enregistré : 19/01/2005
Posté le 31/01/2005 à 12:44 notnew


quand tu dis que tu fais des stages de clinique, tu signifies que tu vas dans un service hospitalier dans un CHU? si oui, vous y avez quel statut et vous faites quoi exactement durant ces stages?


non, en faite les stages s'effectut dans la clinique qui fais partit de l'ecole et non dans un CHU..enfin c'est ce qui me semble, je vois pas comment des etudiants osteopathes pourraient etre dans un CHU etant donné le contexte actuel..
je suis etudiant osteopathes pour ma part dans une ecole qui n'excerce pas de clinicat, mais apparament il y aurait proposition de quelque CHU parisien notamment pour accepter des etudiants de mon ecole, enfin si les nouveaux decrets sur l'organisation de la profession sortes
_____
Une fois que le dentifrice est sorti du tube, il est difficile de l'y faire rentrer !


Top
doc bonobo
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 88
Enregistré : 19/01/2005
Posté le 31/01/2005 à 13:10 notnew
"
Bonjour à tous.

je me permets une petite remarque pour apporter de l'eau au moulin des étudiants ostéos...

l'ostéopathe n'est pas un médecin et le diagnostique ostéopathique n'est pas le diagnostique médical...

partant de ce principe simple que le médecin généraliste n'est pas formé à l'ostéopathie, je ne vois pas comment on pourrait attendre qu'un médecin fasse notre diagnostique.

les patients qui consultent un ostéo, ont souvent vu un médecin qui leur a dit : "tout va bien, vos analyses sont normales, on ne voit rien à la radio, c'est psychosomatique ! reposez-vous et vous irez mieux"
alors que l'ostéo fait son diagnostique (ostéopathique) et traite le patient... Et cette fois-ci, ca va en effet mieux pour lui !

maintenant, pas question de dire que l'ostéo est un médecin, il reste un ostéo, il est formé pour faire un diagnostique ostéopathique et un diagnostique différenciel... si il découvre une pathologie qui sort de son champ d'application, ou si il a besoin d'examen complémentaire (souvent radio ou scan), il réoriente le patient.

comme déjà précisé par Mg-osteo, au niveau local, il n'y a en général aucun souci entre médecins et ostéopathes compétents !

la loi de reconnaissance de l'ostéo doit par contre absolument règlementer la profession parce qu'actuellement, il y a une recrudescence d'ostéos peu ou pas formés qui mettent en danger les patients et qui dévalorisent le métier smilies
"


si on a language "osteopathique" et non medical comme tu le dit explique moi comment on peut se faire comprendre du monde medical ? enfin je pense que l'osteopathe soigne des pathologies referenciees medicalement alors il faut bien avoir les memes mots pour en parler...
Apres les osteos passent pour des charlatan..pas etonnantsmilies
_____
Une fois que le dentifrice est sorti du tube, il est difficile de l'y faire rentrer !


Top
Trisk
Jeune Carabin

Messages : 25
Enregistré : 28/01/2005
Posté le 31/01/2005 à 17:23 notnew
cher Timike,

je ne parle pas de langage médical ou ostéopathique mais de diagnostique ostéopathique
Ce n'est pas un médecin qui va te faire ton diagnostique ostéo
par exemple il ne connait pas et n'a pas la main pour tester une perte de mobilité sur L4/L5, et donc peut encore moins tester si la perte de mobilité est dûe à la colonne ANT ou à la colonne POST

Le diagnostique médical complet, on peut en avoir une idée mais ça reste une affaire de spécialiste...

Un ostéo sera capble de faire un diagnostique différentiel pour savoir si la pathologie que présente le patient est de son domaine, il sera, heureuseemnt capable de faire le diagnostique ostéopathique, mais ce n'est pas à lui de faire le diagnostique médical complet... son boulot, si la pathologie sort de son champ d'application, c'est de réorienter le patient vers un médecin généraliste (ou aux urgences si cela s'impose !)
Top
doc bonobo
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 88
Enregistré : 19/01/2005
Posté le 01/02/2005 à 13:34 notnew
oui
mais je pense que le diagnostic medical a quand meme lieu du fait que tu questionne bien ton patient sur sa profession, sur ces douleurs sur ses antecedent etc...
ensuite tu peut faire une correlation a travers un diagnostic "osteopathique" (biomecanique precisement) avec des pertes de mobilite etc....
enfin c'est ce que j'apprend.
y a surement differente vision selon les ecoles.
_____
Une fois que le dentifrice est sorti du tube, il est difficile de l'y faire rentrer !


Top
Trisk
Jeune Carabin

Messages : 25
Enregistré : 28/01/2005
Posté le 01/02/2005 à 15:41 notnew
pas de problème Timike
On sait juste qu'il faut bien séparer les professions et les champs d'action

Les médecins sont plus compétents que les ostéos pour faire un diagnostique médical : donc si l'ostéo fait un diagnostique de réorientation (certaines écoles le nomment diagnostique d'exclusion), l'ostéo renvoie vers un médecin généraliste.
Ce n'est pas l'ostéo qui va faire le diagostique médical complet et demander les examens complémentaires, ou réorienter directement chez un spécialiste (ce n est pas son rôle)

Et les ostéopathes sont plus compétents pour faire un diagnostique ostéopathique (puisque les médecins n'y sont pour le moment pas former) : donc ils seraient bien qu'ils envoient chez l'ostéo lorsqu'ils trouvent une patho mécanique ou qu'ils ne réussissent pâs à soigner, et ceci avant les infiltrations, avant la chirurgie (sauf en cas d'urgence évidemment)

chacun son boulot et tout ira pour le mieux
Top
doc bonobo
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 88
Enregistré : 19/01/2005
Posté le 01/02/2005 à 15:51 notnew
je suis bien d'accord avec toi! chacun son job smilies
_____
Une fois que le dentifrice est sorti du tube, il est difficile de l'y faire rentrer !


Top
daymi
Externoïde

Messages : 45
Enregistré : 28/12/2003
Posté le 05/02/2005 à 16:09 notnew
smilies Alors, tout d'abord bonjour a tous et toutes!
Je suis nouveau sur ce forum!
Je suis actuellement en PCEM1, mais j'ai très envi d'intégrer le PCEO1...
Cependant plusieurs questions m'interpellent encore, et, malgrés mes recherches, je n'ai pa encore pu y répondre... JE compte alors sur vous !!! smilies

Alors voila : tout d'abord, je n'ai pas très bien compris la différence entre le diplôme de DO et celui de DOMROF... Quelle est la différence? Toutes les écoles forment aux 2 diplomes?

Ensuite, et je sais que ce n'est pas facile de répondre a cela, mais que pensez-vous de l'école d'ostéopathie de Saint-etienne 'collège international d'ostéopathie" car j'ai tout entendu sur cette école, et je n'ai pas réussi a me faire une idée dessus!

Enfin, j'ai remarqué qu'il existait 2 écoles d'ostéopathie a Lyon : ISOlyon et CEESOlyon... Les 2 sont-elles sérieuse, quelle est la plus apte a fournir un enseignement proche des décrets? Meme si, je sais qu'il est difficile de dire q'une école est mieux...

Enfin, tout le monde me parle de ESO sup'ostéo a Paris... Est-elle si bien que ça? Vaut-il mieu que je me rende a Paris pour accéder a cette école???

Je suis dans le floue... Si vous pouviez m'aider...
Je vous remercie d'avance...
Et quelle beau métier vous faites... ou allez faire!!!!
_____
dam


Top
Benben69
Nain-terne

Messages : 115
Enregistré : 08/09/2003
Posté le 05/02/2005 à 19:59 notnew
je suis en PCEO1 a l'ISO lyon et en année sup nous avons également des stages cliniques qui se font au sein de la clinique de l'ecole, mais egalement dans des hopitaux lyonnais tel que la clinique de la sauvegarde ou edouard herriot (pas sur pour le dernier)...

Cher daymi, perso je ne vais te parler que de l'iso lyon car c'est celle que je connais...tout d'abord pour y entrer il faut venir a la journée porte ouverte puis il faut passer des test d'entrée ( entretien et tests ecrits)...les etudes sont répartis sur 6 ans avec 3 cycles, chacun dirigé par 1 directeur de cycle....en fait ca serai mieu que tu me poses les questions qui t'interessent sur l'ecole et j'essaierai de te renseigner....
_____
Jeune bizuth n'oubliez pas cette phrase:"le hasard ne réussit qu'aux esprits préparés"


Top
DrKenny
Chef de pique-nique

Messages : 169
Enregistré : 21/05/2004
Posté le 07/02/2005 à 13:48 notnew
c peut être con ce que je vé demander mais c quoi exactement un ostéopathe?C quoi la différence entre un kiné, un rhumato???
_____
Il ne faut pas croire que l'on est le meilleur mais savoir que l'on est le meilleur


Top
Benben69
Nain-terne

Messages : 115
Enregistré : 08/09/2003
Posté le 07/02/2005 à 23:11 notnew
Je suis en 1ère année d'ostéo et j'ai discuté avec des profs qui m'ont dis que coté clientèle,il n' y avait aucun souci a se faire, leur cabinet est toujours plein,et pourtant, seulement 12% de la population aurait déja consulté un ostéo!!!!!c'est dire toute la population qu'il reste à convaincre d'aller chez l'ostéo....

sinon pour ce qui est de biengagner leur vie il faut déjà savoir que les ostéos payent une TVA de 19.6% smiliessmiliessmilies
à laquelle il faut rajouter diverses taxes, soit la moitié des revenus qui partent pour l'Etat....d'ou des prix assez élevés!

Enfin, pour le coup des études, on peut dire que c'est assez cher : 6900 euros les 2 premières années, 7400 les 3 suivantes et 5000 la dernière (trop généreux)...a savoir que si on redouble on ne paie que la moitié...
_____
Jeune bizuth n'oubliez pas cette phrase:"le hasard ne réussit qu'aux esprits préparés"


Top
Benben69
Nain-terne

Messages : 115
Enregistré : 08/09/2003
Posté le 07/02/2005 à 23:31 notnew
je vais completer 1 peu ma réponse pour daymi au sujet de l'iso lyon....

il y a plusieurs choses montrant le sérieux de cette école:

-tout d'abors les locaux avec 2 amphis et de nombreuses salle de pratique, ainsi qu'un self,
-la validation de la charte de qualité ISO9002 (il me semble que c'est untruc dans le genre)
-le partenariat qui est en train de s'établir avec l'une des ecoles les plus réputées d'angleterre
-les prof qui font cours: docteur en medecine chinoise, prof a la fac de medecine de lyon, nombreux osteo sortant de cette ecole, jean marcel ferret (ancien medecin de l'equipe de france de football et de l'olympique lyonnais)qui done des cours de physiologie articulaire, serge tixa (fait de nombreuses conferences et formation en anatomie palpatoire et est egalement prof a l'ecole d'osteo de lausanne)
-effectue de nombreux stages, et ce dès la première année, satge a l'hopital, en clinique ou chez un osteo, mais aussi des stages sportifs (élèves presents au tournoi ATP de lyon, au marathon de lyon,...)
-ecole possède une clinique ou les élèves font de la recherche et réalisent de véritables consultations avec des vrais patients....sous le controle de prof evidemment...

voila ce qui fait de l'iso lyon une ecole sérieuse...si tu as encore des questions, n'hésites pas....
_____
Jeune bizuth n'oubliez pas cette phrase:"le hasard ne réussit qu'aux esprits préparés"


Top
daymi
Externoïde

Messages : 45
Enregistré : 28/12/2003
Posté le 08/02/2005 à 16:07 notnew
Merci beaucoup pour tes réponses...
J'avoue, ça m'a beaucoup appris!

J'hésitais entre les 2 écoles de Lyon, et meme si je me ferai une meilleure idée lors de la journée portes ouvertes, mon choix se porte plutot sur l'ISO

Merci encore pour les renseignements... dès que d'autres questions me vienne...je ferai appel a toi!

_____
dam


Top
Benben69
Nain-terne

Messages : 115
Enregistré : 08/09/2003
Posté le 08/02/2005 à 20:57 notnew
et 1 de plus à integrer l'année prochaine smiliessmiliessmiliessmilies

grace à moi l'ecole va gagner plus de 40000 euros en 6 ans...il faut que je demande une participation!!!!

[Edité le 08/02/05 par Benben69]
_____
Jeune bizuth n'oubliez pas cette phrase:"le hasard ne réussit qu'aux esprits préparés"


Top
Aller en haut • 243 réponses • 13 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Dr Irène Frachon « Le Mediator® est un poison lent pour la pharmacovigilance française » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter