logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[pharma] NC pharmacie trop haut ?

Aller en bas • 270 réponses • 14 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14
pharmat
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 28/08/2011
Posté le 28/08/2011 à 15:43 notnew
Effectivement depuis 10 ans ça dégringole pas mal , et il y a une accélération depuis 3-4 ans .Pour ceux que ça intéresse même si beaucoup doivent connaître ce rapport , il y a eu une étude sur les facs de pharma avant les années 2000 ou il est notamment mentionné le nombre d'inscrit par fac et le nombre de place au NC avec donc un % de réussite ( il suffit de taper rapport cne pharmacie sur un moteur de recherche bien connu pour ne pas le citer , et de regarder la page 35 ).
Top
TOTORUM
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 15/12/2009
Posté le 28/08/2011 à 15:46 notnew
','Et la candeur de certains étudiants en pharma sur ce forum me conforte dans cette hypothèse... Comment peut-on sérieusement penser que la désertification médicale ne va pas plomber l'économie de pharmacies en campagne?
des gens qui gambade nu dans un champ de pâquerette sous le soleil, les cheveux au vent. smilies
Mais ce que je dis depuis pas mal de postes, je leur demande de faire ce que j'ai fais, c'est à dire qu'ils aillent demander à des pharmaciens la situation de pharmacien dans des zones qui sont en train de se vider de médecin.
_____
T


Top
Eme0169
Doyenne (espèce rare)

Messages : 613
Enregistré : 02/02/2008
Posté le 28/08/2011 à 15:48 notnew
Comment peut-on sérieusement penser que la désertification médicale ne va pas plomber l'économie de pharmacies en campagne?

En vivant à la campagne et en voyant que les pharmaciens s'en sortent très bien, peut être ??
Top
TOTORUM
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 15/12/2009
Posté le 28/08/2011 à 15:56 puis édité 1 fois notnew
Il n'y pas de médecin vers chez toi ?? combien de temps faut-il pour aller voir le premier médecin aux alentour de chez toi ?? Il faut savoir depuis combien de temps ces pharmaciens là ?? De plus on pourrai parlait de cas particuliers.
puis c'est ce que je dis depuis longtemps, vous restez dans l'instant présent, et non vers l'avenir mais bon , tant pis.
_____
T


Top
pharmat
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 28/08/2011
Posté le 28/08/2011 à 16:08 puis édité 1 fois notnew
Je pense aussi que la désertification médicale couplée à une modification de la politique de prescription ne va évidemment pas en faveur des pharmaciens .On connaît tous évidemment des pharmaciens en campagne qui s'en sortent plus qu'honorablement même en ce moment , tout dépend aussi de notre région , le phénomène est quand même région-dépendant dans une certaine mesure mais appelé à s’étendre...Néanmoins , avec un peu d'utopie peut-être on peut aussi raisonnablement penser que les nouvelles missions affichées pour la pharmacie d'officine vont se mettre très progressivement en place ainsi qu'un nouveau mode de rémunération ,tout ceci concourant à diminuer la dépendance vis à vis de la démographie médicale en terme de revenus .Encore faut-il que les nouveaux diplômes s'y investissent +++
Top
Eme0169
Doyenne (espèce rare)

Messages : 613
Enregistré : 02/02/2008
Posté le 28/08/2011 à 16:18 notnew
puis c'est ce que je dis depuis longtemps, vous restez dans l'instant présent, et non vers l'avenir mais bon , tant pis.

Et Romain qui dit que le NC médecine a doublé ces 10 dernières années, ça veut dire que le nombre de médecin va augmenter non ??
Au final tu vois l'avenir du métier de pharmacien, mais est ce que tu vois l'avenir du métier de médecin ??

Sinon oui je vis au présent, mais moi j'ai pas la prétention de savoir ce qui nous attendra demain!!
(après tout la fin du monde est prévu pour 2016, alors je n'aurais peut être jamais ma thèse!!)
Top
pharmat
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 28/08/2011
Posté le 28/08/2011 à 16:34 notnew
Le problème avec les médecins ça n'est pas vraiment le nombre , mais la répartition de ceux - ci qui pose problème... (attention je ne remet pas en cause la liberté d'installation )
De toute façon il ne faut pas se leurrer ,d'ici quelques années on verra un nouveau paysage aussi bien médicales que pharmaceutiques avec de plus en plus de petites et moyennes structures de santé multidisciplinaires ou les médecins seront salariés pour la plupart et des pharmaciens s’étant regroupées ( ce qui est déjà le cas +++ je l'accorde ) , on est en plein de cette transition qui s'accompagne bien sur d'incertitudes comme à chaque fois qu'un système évolue fortement , d'autant que le regroupement d'officine n'est pas toujours faisable, par exemple dans des zones ou il n'y a qu'une officine.
Top
TOTORUM
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 15/12/2009
Posté le 28/08/2011 à 16:44 puis édité 4 fois notnew
',Et Romain qui dit que le NC médecine a doublé ces 10 dernières années, ça veut dire que le nombre de médecin va augmenter non ??'
absolument pas, un médecin n'a pas le même mode de rémunération que le pharmacien, sont travail n'est absolument pas le même, puis comme il le dit très bien, ça va se stabilisé, donc argument bidon.
' j'ai pas la prétention,'
C'est bien le problème, regarder son nombril c'est important ça fait avancer les choses.

" Presque toujours, nos contradicteurs ne répondent pas aux objections que nous leur avons opposées, mais aux sottises qu'ils nous prêtent." c'est de François Mauriac ( cette phrase m'a sauvé plus d'une fois smilies ) C'est une pur sottise de dire que j'ai de la prétention, c'est à dire vouloir insinuer que ce je dis relève de la prédiction fantaisiste, or c'est faux je me base sur des chiffres ( DREES, COFACE, Ordre National des Pharmaciens) , sur ce que différents pharmaciens que j'ai rencontrer au cours de mon stage m'ont dit ( oui, oui, je suis curieux, j'ai fais une journée dans un labo de biologie et 3 jours en pharmacie hospitalière, je connais également un bon nombre de pharmacien qui ont fait l'option industrie )

Il y également le mode de vente d'une officine qui se base sur le chiffre d'affaire annuel qui selon quelques pharmaciens n'est pas forcément le meilleur, certains me disent qu'ils seraient plus logique de regarder l’Excédent Brut D'Exploitation .

Quand je dis de baisser le NC, ça ne signifie pas le diviser par 2, mais il faudrait juste qu'il soit en adéquation avec la demande et la réalité, c'est à dire le baisser de 300 ou 400 places.smilies
_____
T


Top
pharmat
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 28/08/2011
Posté le 28/08/2011 à 16:52 notnew
Entièrement d'accord , je rajouterai que diminuer le NC ne doit pas signifier mauvaise santé de la profession mais simplement s'adapter à un situation réelle c'est à dire la quantité de pharmacien que l'on va pouvoir embaucher de manière effective dans les prochaines années et non pas le besoin virtuel , c'est à dire le nombre idéal de pharmaciens dont le pays à besoin, car malheureusement on voit bien que les besoins ne pourront que difficilement être assumé ne serait-ce qu’économiquement, critère majeur tout de même!
Top
Eme0169
Doyenne (espèce rare)

Messages : 613
Enregistré : 02/02/2008
Posté le 28/08/2011 à 16:59 notnew
',Et Romain qui dit que le NC médecine a doublé ces 10 dernières années, ça veut dire que le nombre de médecin va augmenter non ??'
absolument pas, un médecin n'a pas le même mode de rémunération que le pharmacien, sont travail n'est absolument pas le même, puis comme il le dit très bien, ça va se stabilisé, donc argument bidon.

Il est ou le rapport entre le nombre de médecin et leur rémunération ??

Et perso je n'ai rien contre une baisse du NC (et du temps de ma P1 ça m'aurait quand même fais chier, je dis pas le contraire, mais j'aurais pas non plus crié au scandale et a l'injustice!) mais faut pas se baser sur l'officine!

Et ne pas avoir la prétention de savoir ce que l'avenir nous réserve, ou d'avoir la solution à tout, ça ne veut pas dire regarde son nombril.. smilies
Top
TOTORUM
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 15/12/2009
Posté le 28/08/2011 à 17:09 puis édité 1 fois notnew
'
',,Et ne pas avoir la prétention de savoir ce que l'avenir nous réserve, ou d'avoir la solution à tout, ça ne veut pas dire regarde son nombril..''
tu parles de prétention, je préfère parler d'avertissement fondé sur des chiffres, des faits réelles et prouvés et non sur " dans ma campagne ça va, la vie est belle".smilies
'Il est ou le rapport entre le nombre de médecin et leur rémunération ??,'
je voulais signifier que le NC de médecine qui a doublé ne va avoir en aucun cas une répercussion sur leur mode de rémunération et sur leur possibilité de débouché et offres d'emplois.
_____
T


Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008

certification
Vie réelle
Laura Ruesche
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : Pharmacien
Fac : RENNES
Posté le 28/08/2011 à 17:29 puis édité 1 fois notnew

il faudrait déja relever le NC médecine,

il augmenteront jamais, ça coûte trop cher.


Je me permet d'intervenir dans votre débat. smilies

Le NC médecine a été multiplié par 2 depuis 2000 (4000 à près de 8000 aujourd'hui). Ce qui est considérable. A l'heure actuelle le NC est suffisant (ou presque), mais l'inertie pour que la population s'en rende compte est énorme (> à 10 ans).
Actuellement nous payons les (graves) erreurs de la fin des années 80 et des années 90. Et ce jusqu'en 2025 environ. Ensuite la situation s'améliorera à nouveau.

Le véritable problème c'est la répartition des médecins. Mais ceci est un tout autre débat.

Dernier point, on ne peut pas du jour au lendemain augmenter le NC, les services hospitaliers sont déjà surchargés d'externes (quand vous vous retrouver dans un service de 20 lits avec 10 externes, ben c'est vraiment à chier pour la formation!)

Voilà, je ferme ma petite parenthèse et vous laisse continuer à débattre smilies

Comme toujours (ou presque) je suis d'accord avec toi Romain. remonter ou diminuer le Nc, ça n'a pas un effet instantané, comme je tentais de l'expliquer. Effectivement, la pénurie de médecins que nous vivons actuellement est la conséquence d'un NC insuffisant au cours des 20 dernières années, et les pouvoirs publics tentent sûrement de rattraper le coup.
Je ne pense pas qu'il n'y ait qu'une solution (monter ou baisser un NC par exemple ) au problème de la "désertification médicale", car le problème est complexe, et intriqué avec plusieurs autres (comme celui des officines qui ont du mal à s'en sortir, ou la liberté d'installation des médecins).

BREF, ça me fait l'effet d'une idée sortie d'un chapeau de dire "les pharmaciens ne sortent plus à cause du manque de médecins, baissons donc le NC !"...
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
TOTORUM
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 15/12/2009
Posté le 28/08/2011 à 17:37 puis édité 1 fois notnew
Ce message, s'adresse à Silvine puisqu'elle veut des prévisions j'ai mis des graphiques de prévisions en fonctions des NC mais il s'avère que peut être il n'était pas assez gros, ainsi je vais donc les remettre:

évolutions et projections du nombre de pharmaciens pour 100 000 habitants
selon plusieurs hypothèses d'évolution du numerus clausus - France métropolitaine
image

image
1. En l'absence de projections de population au-delà de 2030 pour les Dom, les populations utilisées pour les calculs de densité
portent sur la seule France métropolitaine.
Champ : France métropolitaine, pharmaciens de moins de 80 ans
Sources : Fichier du Conseil national de l'Ordre des pharmaciens (CNOP) au 1
er
janvier 2005, projections Drees (nc = 2 790)

je vais remettre le lien menant à cet article pour les plus courageux:: http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/er438.pdf
_____
T


Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008

certification
Vie réelle
Laura Ruesche
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : Pharmacien
Fac : RENNES
Posté le 28/08/2011 à 17:41 notnew
Désolée mais je ne vois pas bien ce que tu essayes de dire avec tes graphiques (je les avais déja vus sur les autres pages...)

De toute façon, ne te fatigues pas, ces données datent d'il y a 6 ans, elles n'ont plus aucune valeur.
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
TOTORUM
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 15/12/2009
Posté le 28/08/2011 à 17:53 puis édité 1 fois notnew
'Désolée mais je ne vois pas bien ce que tu essayes de dire avec tes graphiques'
montrer qu'une diminution du NC ne vas pas créer un vide pharmaceutique comme beaucoup le prétende.
'De toute façon, ne te fatigues pas, ces données datent d'il y a 6 ans, elles n'ont plus aucune valeur.,'
faudrait que arrives à m'expliquer pourquoi ils n'ont plus de valeur ( te fatigue pas tu n'y arriveras pas)
Ce sont des graphiques qui montrent juste l'évolution du nombre de pharmacien en fonction du NC.smilies
donc rien à voir avec l'ancienneté mais alors strictement rien.
_____
T


Top
rourou
Chef de pique-nique

Messages : 208
Enregistré : 20/06/2009
Posté le 28/08/2011 à 17:59 notnew
Rourou, c'est quand meme abusé de citer ça alors que c'edt quasiment une des seules offres du genre sur l'adiph depuis 2 ans, toutes les autres concernant souvent des remplacements temporaires de départ. Le remplacement de 50% des néo-retraités est un choix politique qui a été ouvertement soutenu concernant le fonctionnariat. Et il n'y a qua regarder autour de nous : aucun de mes assistants n'a trouvé de poste de PH, meme en voulant bien se déplacer.
Ben non smilies En faisant un petit tour rapide sur les annonces que j'ai gardées (pas des masses), j'en retrouve 3 : 26/11/2010 : PH temps plein CH Auxerre, 24/03/2011 : CH belfort montbéliard : PH temps plein, 18/07/2011 pour le 1er oct (ils ont peu etre pas encore trouvé) : poste PH temps plein CH drôme nord. ET pour qu'une annoce de PH passe à l'adiph ca veut dire qu'ils ont pas trouvé par leurs propres moyens !! Et si je regarde autour de moi, tous les assistants que je connais et qui finissaient ont trouvé un poste PH sans trop bouger !! smilies

Pour l'officine je ne me fais vraiment pas de soucis non plus, quand j'étais en P1, il y a ... 8 ans (merde ca passe vite !!), le NC avait augmentait de 30% en 3 ans et on nous promettait l'enfer à notre entrée sur le marché du travail. Résultat : 0% de chômage en officine, personne ne va me contredire la dessus einh !!! Pour la désertification médicale, c'est peut être aussi pour ca que de nouvelles lois sortent concernant les officiaux comme par exemple celle de pouvoir renouveler une prescription, y compris en modifiant la poso ... en plus des possibilités offertes par HPST. Faut que ca se mettent en place mais il y a des solutions et on sait que quoi qu'il arrive on aura un boulot et c'est pas donné a tout le monde donc stop à la lamentation !
Top
TOTORUM
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 15/12/2009
Posté le 28/08/2011 à 18:19 puis édité 3 fois notnew
'Résultat : 0% de chômage en officine, personne ne va me contredire la dessus einh !!! ,'
non, d'après le quotidien du pharmacien qui était sorti en février ou janvier ( il était dans ma pharmacie de stage du moins) il y avait 3% de chômage MAIS tout est relatif puisqu'il parlait du monde de l' officine donc les préparatrices étaient englobés dans ce chiffre.
Le chômage, pour l'instant non mais la précarisation ça a commencé.

' celle de pouvoir renouveler une prescription, y compris en modifiant la poso ... ,'
on a pas intérêt à ce tromper car sinon les médecins vont nous tomber dessus, ça va être méchant, puis faut prendre également en compte les patients: combien de patients feront plus confiance aux pharmaciens qu'au médecins pour faire ce genre de choses....???

' en plus des possibilités offertes par HPST,'
il est vrai, elle est bien écrite mais l'argent pour la mettre en place, elle est où ??

d'autant plus que certains pharmaciens vous diront que déjà il faisait pas mal de choses que cette loi décrit avant même qu'elle sorte ( suivi de l'asthme, de l'hypertension, du diabète)

Je me répète le NC ne doit pas être divisé par deux mais juste de quelques centaines de places ( 300-400 places ) de tel manière à être en adéquation avec la réalité.
Réalité que tu ne prends pas en compte avec la désertification médicale qui engendre une surpopulation officinal dans certaines villes car le pharmacien n'a pas envie d'aller se mettre dans un patelin où il n'y a pas de médecin.
Puis allez leur demander, "quelle est pour vous la situation futur d'une officine dans une zone où le médecin disparaît ??"
_____
T


Top
Airainecer
Nain-terne

Messages : 126
Enregistré : 07/09/2010
Posté le 28/08/2011 à 18:42 notnew
Un remaniement du NC pharma aurait pu être envisagé dès cette année en imposant une note pallier (les FAC ont le droit de le faire) pour accepter les étudiants.

On aurait peut-être eu une ou deux années à 60/70 % du NC mais des étudiants auraient eu tôt fait de se ramener dans une filière dégagée (quand on sait par exemple que 20 places sur 70 sont non attribuées ça appâte le chaland).

Il est vrai que la première mesure qui arrive à l'esprit devant la précarisation du métier ça serait de diminuer drastiquement les NC. Les détails sont bien sûr à voir mais il ne doit pas s'agir de protéger égoïstement son fond de commerce au détriment de la santé de la population.

Ceci-dit ne pas céder au catastrophisme, une profession où le chômage reste exceptionnel et les salaires au moins confortable ce n'est pas donné à tout le monde.

Par contre c'est vrai que c'est un peu gonflant les bonhommes qui crachent sur pharma' encore et toujours parce qu'ils n'ont pas réussi à avoir médecine ( je ne parle pas de Totorum que je crois bien volontiers quand il dit que pharma était son seul choix, c'est mon cas aussi). Ca serait bien de se faire à l'idée avant la rentrée.smilies
Top
jappi
Chef des sévices

Messages : 371
Enregistré : 25/08/2009
Posté le 28/08/2011 à 18:45 notnew
Toi qui a réponse a tout Totorum, tu penses donc que réduire le nc va permettre de mettre a flot les officines et permettre d'éviter la désertification des officines dans les campagnes, c'est bien ça?? J'aimerais bien que tu détailles un peu ta pensée parce que là j'arrive vraiment pas a te suivre sur ces points là? Et ne me ressort pas tes graphiques sans donner d'explications, ou de répondre a côté des questions qu'on te pose, ni reciter des témoignages que t'as recueilli a droite a gauche par pitié!!
_____
5 AHU Lyon
Top
Dai
Ministre de la Santé

Messages : 1371
Enregistré : 11/09/2007
Posté le 28/08/2011 à 18:52 notnew
Je me pose quand même une question, en quoi diminuer le NC améliorerai la santé de l'officine ?
Moins de pharmacien sans emploi, ou précaires, je dit pas, mais je vois pas vraiment l'impact que ça peut avoir sur les officines en galère ?
Top
Aller en haut • 270 réponses • 14 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14
livreslivrescontactspublicationstwitter