logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[pharma] Que diriez-vous à des jeunes qui voudraient faire pharmacie ?

Aller en bas • 260 réponses • 13 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
Night
Nain-terne

Messages : 92
Enregistré : 13/10/2011
Posté le 01/12/2011 à 22:51 notnew
OOOhhhhh une personne de pharmaechange =) ça m'avait tellement manqué votre vision défaitiste et sombre de la pharmacie smilies

Mais tu as raison sur un point il y a des pharmaciens au chômage, quand on va sur pôle emploi on en trouve 820 (officine + hôpital) .. Mais bon c'est pas énorme

PS : Sort de ta ville universitaire, tu verra ça ira mieux smilies
_____
« Rien n'est poison, tout est poison, ce qui fait le poison c'est la dose »
Top
Zeph
Ministre de la Santé

Messages : 2789
Enregistré : 16/02/2005
Posté le 02/12/2011 à 18:42 notnew
Azidium, j'espère que tu as changé de métier, car vu comme tu as l'air heureux, je pense que tu ne tiendras pas longtemps.
Il semblerait logique que tu aies suivi tes propres conseils et que tu aies fait une équivalence rapide pour devenir opticien ou tout autre chose que pharmacien.
_____
Je fais toujours une petite sieste avant d'aller dormir (O. Wild)
Top
zen²
Ministre de la Santé

Messages : 945
Enregistré : 28/09/2007
Posté le 02/12/2011 à 19:51 puis édité 1 fois notnew
Un agent RATP gagne plus cher qu'un pharmacien ?! et bien c'est parti engageons nous tous comme conducteurs de métro et ça me permettra d'arriver à l'heure le matin smilies

Oui le salaire c'est beau mais si tu fais pharma pour gagner le jackpot il fallait peut-être se poser des questions avant ...

Un truc me chiffonne dans cette discutions c'est qu'on passe un peu coq à l'âne : faire pharmacie ? prépa scientifique ? FAC de lettre ?
Avant de te demander ce que sera l'avenir d'un pharmacien dans 10 ans, demandent toi déjà si le métier te plait ?! et pour savoir si il te plait renseigne toi à fond sur ce qu'un pharmacien peut faire.
L'objectif c'est que tu n'arrives pas en fin d'étude à te dire "nan mais la santé j'aime pas ça", "j'aurai du faire infirmier, le vrai contact avec le patient me manque" ou "j'aurai du faire médecine car je me sent pas considéré en tant que pharmacien".

Dans le domaine de la santé (encore plus qu'ailleurs) je pense qu'il faut une certaine "vocation" pour s'engager. On te demande pas de te dévouer corps à âme à ton métier mais tu ne peux clairement pas faire des études dans le médical si le métier te plait "sans plus" ou il "t'intéresse" ... sinon tu fini aigris et frustré comme le gars plus haut.
Top
azidium
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 54
Enregistré : 10/11/2011
Posté le 02/12/2011 à 22:01 notnew
Je dis simplement qu'il vaut mieux prévenir que guérir, donc prévenir les étudiants voulant s'engager dans des études de pharmacie. Si j'avais découvert que la grande majorité des pharmaciens/ciennes étaient serviables et corvéables à merci, et que le bon pharmacien était aux yeux de notre ministère de la santé un pharmacien sous payé et découragé (et ruinés pour certains), je n'aurais pas perdu autant de temps.
Vous avez raison, ce metier doit être une véritable passion, un dévouement, un sacerdoce,sinon dite moi franchement qui accepterait de faire un tel métier. Personnellement, pour 13.57 euros de l'heure, je considère même que c'est du bénévolat! Mais c'est quand même beau de se dévouer pour le bien des malades tout en recevant si peu, c'est très généreux. Trés charitable même.
_____
Un petit tiens chez-soi vaut mieux que deux grands tu l'auras chez-les-autres
Top
Zeph
Ministre de la Santé

Messages : 2789
Enregistré : 16/02/2005
Posté le 02/12/2011 à 22:20 notnew
Vous avez raison, ce metier doit être une véritable passion, un dévouement, un sacerdoce,sinon dite moi franchement qui accepterait de faire un tel métier.
Je pense qu'un mec qui bosse 8h par jour à l'usine, ou un mec qui trie les poubelles, ou un bureaucrate qui tape des chiffres toute sa vie, ou une caissière... accepteraient.
Tu t'entends parler ?
Qu'on dissuade les jeunes de faire pharmacie parce que ce n'est plus sûr de trouver un poste au bout, ça se comprend. Mais tes arguments, ça je les comprends pas. Bien sûr que c'est frustrant de faire 6 à 10 ans d'études et de ne pas gagner 8000€ par mois.
Néanmoins, tu n'as pas besoin d'être éperdument amoureux de ton taf, tu peux juste être heureux de faire ce que tu fais, parce que c'est intéressant, plus valorisant que ce que tu ne penses (je ne sais pas combien de personnes m'ont déjà dit qu'ils ne pourraient pas faire ce métier, que l'on avait du courage, et qui nous remerciaient...), et que même si t'es pas milliardaire tu arrives quand même à vivre.
Et si un jour j'en ai marre de me donner pour ce métier, je changerai. C'est pas la mort, et avec un doctorat de pharmacie, t'as accès à vraiment beaucoup de boulots.
Ta réaction est indécente.
_____
Je fais toujours une petite sieste avant d'aller dormir (O. Wild)
Top
sandrine7811
Sainte Administratrice

Messages : 8947
Enregistré : 09/03/2005
Posté le 02/12/2011 à 22:36 notnew
je trouve aussi... il y a des gens, qui certes ont un petit niveau d'etudes (tout le monde ne peux pas les payer, ou n'a pas le niveau pour suivre de grandes études), triment toute leur vie, bien plus durement qu'un pharmacien souvent, pour finir en fin de carrière a 1500€...
_____
Super Modératrice des forums Remede
Chieuse, bornée, bavarde, casse pied, super sympa parfois,... dites pas que je vous ai pas prévenus !

SM sans duplo... et sans potager !!!
Top
zen²
Ministre de la Santé

Messages : 945
Enregistré : 28/09/2007
Posté le 02/12/2011 à 22:39 notnew
Fait pas de ton cas une generalité. La pharmacie t'a déçu, tu te sent trahis bah écoutes changes de metier.
Mais arrête d'essayer de rallier des gens à ta cause juste parce que tu es frustré.

Et puis va dire aux smicard que 13,32h de l'heure c'est du bénévolat... Eux n'ont peut être pas fait 10 ans d'études mais il y a des choses qui se disent pas, au moins par humilité et respect.
Top
azidium
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 54
Enregistré : 10/11/2011
Posté le 02/12/2011 à 22:53 notnew
Indécente? Hmmm, je ne dénigre pas les métiers que tu sites, loin de moi cette idée. Mais:
- un mec qui bosse à l'usine ou qui trie les poubelles: c'est très honorable et je salue son courage. Mais on peut observer une solidarité sans faille dans ces professions, incomparable aux ambiances souvent (mais il y a des exceptions dieu merci) tendues des équipes officinales (ou alors je ne suis jamais tombé dans la bonne officine), d'un conseil de l'ordre bon qu'à encaisser les cotisations, de syndicats insipides.
- un bureaucrate qui tape des chiffres toute sa vie: c'est bizarre, ça me rappelle quelquechose... Peut-être les télétransmissions, les sempiternels rejets de factures, les recyclages de factures, le rangement par ordre alphabétique des commandes, la gestion des erreurs de stock, les mutuelles erronées...
- une caissière: c'est un autre débat car la société s'acharne sur elles. Mais j'ai bien peur que l'on finisse "caissier de la santé" dans un avenir pas si lointain que cela.
Mais je pensais naïvement que l'on suivait des études pour augmenter justement son salaire...
_____
Un petit tiens chez-soi vaut mieux que deux grands tu l'auras chez-les-autres
Top
Cécileus
Interne

Messages : 145
Enregistré : 03/12/2008
Posté le 02/12/2011 à 23:01 notnew
Je ne suis certes qu'en 3ème année mais j'ai eu l'occasion de rencontrer des pharmaciens de divers milieux, peu avaient l'air aigri ...
- mes maîtres de stages, titulaires depuis un moment. Je les connaissais avant de faire pharma et m'ont toujours encouragée à poursuivre cette voie, car même si le métier est pas toujours facile (problèmes à régler, situations difficiles ...), ils le trouvent passionnant et n'ont pas l'air malheureux.
- les pharmaciens adjoints (tous justes sortis de fac ou avec un peu plus de bouteilles) que j'ai rencontré (avant ou après avoir commencé pharma) m'ont également donné une bonne image de la profession et n'avaient pas l'air malheureux
- quelques pharmaciens de la répartition m'ont aussi montré une image intéressante de leur métier (même si c'est une voie qui m'attire moins)
- les profs. Certes certains sont aigris, chiants, tout ce que tu veux, mais si tu prends le temps de discuter un peu avec eux, certains te diront qu'ils font le plus beau métier du monde avec beaucoup de conviction.
- on a aussi eu des présentations de différents métiers de la pharmacie par des professionnels organisées par la fac. Alors, certes, ceux qui acceptent de venir ne sont pas ceux qui sont déprimés par leur job, mais ils ont plutot montré une image positive de leur boulot.

Et perso, pour l'instant, je regrette pas mon choix. Des études plutot intéressantes (sauf exceptions smilies et surtout après la 2ème année), un futur travail qui me semble intéressant (je me destine à l'hôpital, mais j'ai eu la chance de travailler en officine et j'ai bien aimé, ainsi que faire un stage de recherche).
Je ne veux pas décrire un monde de bisounours, il y a aussi des côté moins guimauve (déjà abordés), et on ne sait pas comment ce métier sera dans 10 ans puisqu'on est en pleine évolution
Top
Zeph
Ministre de la Santé

Messages : 2789
Enregistré : 16/02/2005
Posté le 02/12/2011 à 23:13 notnew
un bureaucrate qui tape des chiffres toute sa vie: c'est bizarre, ça me rappelle quelquechose... Peut-être les télétransmissions, les sempiternels rejets de factures, les recyclages de factures, le rangement par ordre alphabétique des commandes, la gestion des erreurs de stock, les mutuelles erronées...
Ah ben je comprends mieux !!
Désolé de te l'apprendre, tu es préparateur.
_____
Je fais toujours une petite sieste avant d'aller dormir (O. Wild)
Top
azidium
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 54
Enregistré : 10/11/2011
Posté le 02/12/2011 à 23:25 notnew
préparateur? Tiens c'est nouveau.
Parcequ'un adjoint ne fait que du comptoir chez vous? Et bien vous avez de la chance. Et avouer que l'adjoint en pharmacie se tape de l'administratif c'est être un préparateur qui a honte de son statut et qui se fait passer pour un pharmacien? Pas très sympa pour les préparateurs je trouve...
_____
Un petit tiens chez-soi vaut mieux que deux grands tu l'auras chez-les-autres
Top
azidium
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 54
Enregistré : 10/11/2011
Posté le 02/12/2011 à 23:38 notnew
Pour finir, j'ai du pénétrer la quatrième dimension depuis des années car tous les protagonistes que j'ai pu rencontrer avaient une opinion défavorable de leur métier:
.Les profs de fac n'en parlons pas, ils s'en foutaient complêtement, très peu étant officinaux
.Mon stage de 2ème année (à l'époque) 2 cotitulaires dont l'un était plein aux as et juste là pour compter les chèques tandis que l'autre ramait comme un damné
.Les jobs d'été dans des officines pendant les études je tombais sur des titulaires déprimés
.de remplacements en remplacements après la thèse : des adjoints/tes résignés
.Puis des titulaires attendant la retraite avec impatience, ou même, au bord du dépot de bilan.

Ou alors c'est ma région qui veut ça...
_____
Un petit tiens chez-soi vaut mieux que deux grands tu l'auras chez-les-autres
Top
sandrine7811
Sainte Administratrice

Messages : 8947
Enregistré : 09/03/2005
Posté le 02/12/2011 à 23:44 notnew
ben t'as du mal tomber... des cotitulaires depuis 20 ans qui s'entendent bien, des profs passionnés par leur métier, officinaux ou non... et des préparatrices sympa, et pourtant entre mes stages et taffs, j'ai fait que 3 officines... et je suis en région parisienne...
_____
Super Modératrice des forums Remede
Chieuse, bornée, bavarde, casse pied, super sympa parfois,... dites pas que je vous ai pas prévenus !

SM sans duplo... et sans potager !!!
Top
azidium
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 54
Enregistré : 10/11/2011
Posté le 02/12/2011 à 23:49 notnew
Bon, bé c'est le poitou-charentes alors qui emet de mauvaises ondes.smilies
_____
Un petit tiens chez-soi vaut mieux que deux grands tu l'auras chez-les-autres
Top
Zeph
Ministre de la Santé

Messages : 2789
Enregistré : 16/02/2005
Posté le 03/12/2011 à 09:37 notnew
Oui je pense juste que tu n'as pas eu de chance dans ce cas là, parce que j'ai pas non plus une énorme expérience mais j'ai bossé dans 5 6 officines différentes et j'ai jamais connu ça.
Et je soutiens qu'à chaque fois, la liste de ce que tu as citée était gérée par les préparateurs. Les pharmaciens étaient au comptoir ou dans leur bureau (gestion labos, banques, compta, management...).
_____
Je fais toujours une petite sieste avant d'aller dormir (O. Wild)
Top
azidium
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 54
Enregistré : 10/11/2011
Posté le 03/12/2011 à 11:36 notnew
Le titulaire n'étant jamais là, et le sous-effectif bien là, il fallait bien que l'on fasse à tour de rôle toutes les taches (1 preparatrice à mi-temps et 1 femme de ménage). Je n'avais pas vraiment envie de me prendre des reflexions du style "il n'y avait pas de clients de telle heure à telle heure, vous auriez pu recycler ces factures!". Le titulaire ne le disait pas mais le pensait bien fort. Mais finalement vous me redonnez espoir, je vais peut-être finir par tomber sur L'officine de mes rêves!
_____
Un petit tiens chez-soi vaut mieux que deux grands tu l'auras chez-les-autres
Top
Zeph
Ministre de la Santé

Messages : 2789
Enregistré : 16/02/2005
Posté le 03/12/2011 à 12:02 notnew
A toi d'avoir les burnes de changer ou d'officine ou de métier après hein...
_____
Je fais toujours une petite sieste avant d'aller dormir (O. Wild)
Top
Night
Nain-terne

Messages : 92
Enregistré : 13/10/2011
Posté le 03/12/2011 à 12:04 notnew
J'ai vu qu'à un moment tu parlais du chômage

Tu as eu du mal à trouver un emploi? des pleins temps?
_____
« Rien n'est poison, tout est poison, ce qui fait le poison c'est la dose »
Top
Pharma-27
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 78
Enregistré : 31/08/2011
Posté le 03/12/2011 à 13:13 notnew
Il faudrait également ouvrir les yeux sur le reste du monde : aucune diplôme n'est un passeport assuré vers la richesse. Il suffit d'aller faire un petit sur les forums de dentistes pour voir la difficulté de certains jeunes praticiens.
Top
Blattie
Désagrégée de médecine

Messages : 282
Enregistré : 11/01/2009
Posté le 03/12/2011 à 18:07 puis édité 3 fois notnew
Je suis partiellement d'accord avec azidium, même si je trouve sa vision très pessimiste.
Faut ouvrir les yeux, tout n'est pas rose !
- c'est anormal qu'un adjoint en pharmacie soit aussi mal payé, quand on voit ce qu'un titulaire gagne
- J'ai fait 4 pharmacies, 2 super sympas rien à redire, mais 2 autres où l'ambiance était vraiment naze (chacun cassait du sucre dans le dos des autres, un maître de stage qui après 6 semaines ne se souvenait même pas de mon prénom, et j'en passe)
Et encore, c'était pas les pires ... J'ai eu vent d'une certaine pharmacie où c'était les ETUDIANTS (je précise qu'il ne s'agissait pas d'étudiants de 6A...) qui faisaient tout : la compta, les stups (!) en l'absence d'un des co-titulaires !
- Et après les médecins (pas tous, bien évidemment) qui nous prennent pour leurs sub-alternes, on n'est là que pour faire l'intermédiaire entre le médicament et le patient, mais sans avoir de mot à dire ... L'un d'entre eux m'a même dit, texto, "on s'en fout" parce qu'il avait refilé un médicament photosensibilisant à un mec qui partait un mois au Viet-nam sans même le prévenir. Soit ...

Je ne dis pas que c'est comme ça partout, mais ça existe, et effectivement azidium tu n'as pas de bol ...
Top
Aller en haut • 260 réponses • 13 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter